Mini découverte de Tongres (Belgique)

Je vous propose aujourd’hui de nous balader un peu dans ce qui est probablement une des 3 plus vieilles villes de Belgique (les autres étant Arlon et Tournai).

La ville de Tongres est située dans la province du Limbourg, à l’est de la Belgique. On y parle essentiellement néerlandais même si on y rencontre beaucoup de francophones.

Lire la suite »

Consoles, gargouilles et drôles de bouilles

Alors au menu aujourd’hui ce sera « ratatouille de bouilles sans carabistouilles et sa compotée de gargouilles« . Autant dire que ce n’est pas un menu pour les grenouilles (qu’elles soient de bénitier ou qu’elles veuillent se faire plus grosses que le bœuf!)

Découverte de petits coins de Liège en Belgique (3): l’Opéra, André Grétry, Mady Andrien, le Trocadéro

Je vous ai déjà montré quelques coins de Liège, la ville la plus proche de mon domicile. Je vous propose aujourd’hui de continuer la découverte.

L’Opéra de Wallonie

Inauguré en 1820, en tant que théâtre de Liège, ce bâtiment fut construit avec des matériaux de récupération provenant de la destruction de nombreuses églises lors de la révolution de 1789.
La première pièce qui y fut présentée était « Zémire et Azor« , inspiré de la Belle et la Bête, de André Grétry dont nous parlerons plus tard.
Au fil du temps, le bâtiment a subi de nombreuses transformations. La dernière restauration en date, tant de l’intérieur que de l’extérieur, a pris fin il y a  seulement quelques années.

  • L’extérieur a été agrandi en hauteur d’un espace d’apparence moderne qui est doté d’une salle polyvalente.
  • La machinerie de scène en fait un des théâtres les plus modernes au monde
  • La magnifique salle de spectacle à l’italienne de plus de 1000 places a retrouvé son lustre d’antan.

On remarque la parfaite symétrie du cadre de scène.

C’est un très bel endroit dont le restaurant mérite également que l’on s’y pose avant de se laisser emporter par le spectacle 
J’ai eu la chance d’y voir quelques opéras et celui qui m’a le plus marquée est sans hésiter Madame Butterfly. Comme j’aime beaucoup l’Allemagne, j’ai bien sûr apprécié également l’Anneau des Niebelungen, bien que très différent. 
Pour une visite virtuelle de l’Opéra Royal de Wallonie, cliquez ici

André Grétry

André Grétry, ami de Voltaire et protégé de Napoléon, a été enterré, suivant ses volontés, au cimetière du Père Lachaise mais son coeur a été rapatrié à Liège en 1842. Il se trouve dans l’urne (photo ci-dessous) nichée dans le socle de sa statue en bronze juste devant l’Opéra.

Les danseurs

Pas étonnant qu’à deux pas de l’Opéra se trouve une galerie commerciale appelée Galerie Opéra. C’est en arrivant dans celle-ci qu’on replonge dans l’art avec la sculpture de Mady Andrien.
Cette sculptrice bien connue dans la région a embelli de ses oeuvres de nombreux endroits de la ville de Liège.

Le Trocadéro

Poursuivons notre balade-découverte jusqu’au théâtre du Trocadéro, une autre salle à l’italienne qui accueille des oeuvres moins prestigieuses mais fait partie de la vie liégeoise depuis longtemps.

Le Trocadéro est un théâtre belge situé à Liège. C’est le plus parisien des cabarets liégeois. C’est  aussi  le dernier théâtre de Wallonie à proposer le concept de revue, ce genre théâtral bien connu qui associe la musique, la danse et les sketches,  joyeuses satires des mœurs de notre époque.
Les revues ont bâti sa réputation et son succès mais le Trocadéro accueille aussi chaque année des comédiens, des humoristes et des concerts de qualité. Un défi toujours renouvelé pour ce théâtre privé qui fonctionne sans le moindre subside public.
Surnommée la bonbonnière de la rue Lulay, la salle est entièrement décorée de velours rouge et de peinture à la feuille d’or. Le Trocadéro est un véritable théâtre à l’italienne en miniature. Il peut cependant accueillir près de 650 spectateurs. Le théâtre a la particularité de se situer en plein centre de la Cité ardente.

Historique

Le premier établissement ouvert sur les lieux de l’actuel  Trocadéro  s’appelait le Strass ou plus exactement l’Eden-Strasbourg. En 1903, cette salle de spectacle sera rebaptisée « La Renaissance ». En 1917,  les nouveaux directeurs décident, en pleine guerre, de jouer tous les jours de la semaine alors qu’auparavant les représentations n’étaient que bihebdomadaires. C’est à cette époque que La Renaissance devient le Trocadéro.

Pourquoi Trocadéro?

Aucune raison valable n’explique le choix de ce nom surtout quand on sait que le terme ‘‘ Trocadéro désigne… un fort de la baie de Cadix, pris par l’armée française en 1823. Le terme a été donné également au palais oriental construit par Davioud et Bourdet pour l’exposition universelle de 1878 mais qui sera démoli en 1937 et remplacé par l’actuel palais de Chaillot abritant les musées de l’Homme, de la Marine, des Monuments français et du Cinéma. Allez trouver le lien avec le théâtre de la rue Lulay à Liège…
Le Trocadero reste une salle magique, un lieu de fête incomparable, c’est un peu de Paris en bord de Meuse qui nous offre ses lumières en ces temps gris.
(Source)

Détails de la façade

Nous compléterons probablement la découverte de cette ville à d’autres occasions 

Les murmures des murs

Bon, je ne sais pas vous mais moi je sors à peine de la léthargie des fêtes de fin d’année, on a à peine digéré toutes les bonnes choses ingurgitées alors on va commencer doucement 2018, sans élever la voix, juste en regardant les murmures de quelques murs peints.

Le premier n’existe pas vraiment, c’est un petit montage pour insérer mon avatar dans le décor. Je sais, un rien m’amuse, c’est mon côté Peter Pan, je refuse de (trop) grandir 

De loin j’ai cru que c’était un chat!

Les suivants décorent un tunnel. Je pense que si tous les tunnels étaient aussi colorés, ils seraient probablement plus engageants…

 

Bonnes résolutions

Je vous ai dit que je n’étais pas très forte pour imaginer les bonnes résolutions de début d’année surtout que, il faut bien l’avouer, elles ne sont pas toujours suivies d’effet…

Par contre j’ai trouvé dans un journal local la liste ci-dessous que j’adopterais volontiers. Je l’ai trouvée si bien exprimée que j’ai décidé d’en partager le meilleur. Lisez ce qui suit et n’hésitez pas à adopter l’une ou l’autre de ces idées plutôt intéressantes quand on y réfléchit bien 

Lire la suite »

Les volets clos (5)

En voulez-vous?
Envolez-vous 
En volets-vous!

Je vous invite à découvrir les volets ci-dessous en vous laissant bercer par Francis Cabrel. Il me semble que c’est un bon moyen de commencer l’année.

C’est le silence 
Qui se remarque le plus 
Les volets roulants tous descendus (F. Cabrel)

Nouvel an

La nouvelle année: les vœux et les bonnes résolutions! Si je ne m’abuse, c’est le programme habituel de tout 1er janvier qui se respecte.

Commençons par les vœux. Non Pépé je n’ai pas dit les vieux  Les vœux c’est pour tout le monde, petits et grands. De toute manière comme dit Geluck: être vieux c’est juste être jeune depuis plus longtemps. C’est vrai non?

Donc pour cette nouvelle année je vous souhaite d’abord…ce que vous souhaitez. Ben oui, comme ça je ne risque pas de me tromper. Dans mon bouquet de vœux plus personnels, je place, dans un ordre aléatoire, la santé, la joie de vivre, la chaleur humaine, la pleine conscience des petits et des grands bonheurs, un peu d’argent pour (se) faire plaisir, de belles rencontres,…

Si vous aimez ça, comme moi, je vous souhaite aussi quelques petits ou grands voyages. Et même si Jules Renard a dit « A quoi bon voyager? Il y a de la nature, de la vie et de l’histoire partout ». Moi je dis ben oui mais les découvertes et les rencontres alors? Et les échanges humains? Pour moi c’est une bonne partie de mon plaisir en voyage.

Pour rebondir sur les rencontres, réelles ou virtuelles, je dois vous dire que, quand on alimente un blog, les visiteurs et surtout leurs commentaires sont un peu notre récompense. Donc, lâchez-vous, dites-moi souvent si vous aimez ou pas, racontez-moi également ce qu’un article vous évoque, écrivez-moi si vous aimez m’accompagner dans des endroits que vous connaissez…ou pas. Tout m’intéresse, vraiment. Je suis une grande curieuse de la vie et donc de mes semblables 

Donc en résumé, et parce que je pense qu’il faut toujours une pincée d’humour en toutes choses, je vous souhaite une

(trouvé sur internet, sinon voyez ici)

Passons maintenant aux bonnes résolutions. Comme ce n’est pas trop mon truc, j’ai fait appel à un assistant sympa

J’espère que comme chat, chat va et que tout le monde y a trouvé son compte.

Avertissement de saison 🥂 😉

Et n’oubliez surtout pas qu’il ne faut

J’ai reçu ceci ce matin et je partage avec plaisir. Cliquez ci-dessous pour améliorer les choses…

Invitation à entrer

Ce sera probablement la dernière invitation que je partagerai en 2017. Pas d’inquiétude cependant, ne soyez pas triste si vous aimez ça, il me reste des provisions pour 2018 et puis, comme je l’ai déjà dit, il suffit souvent de lever les yeux pour découvrir ces mini oeuvres d’art Entrez vite, il fait frisquet dehors et il doit bien y avoir au moins une enseigne ci-dessous qui vous tente (ou qui vous fait de l’œil )

A bientôt

Déjà Noël!

Je ne sais pas vous mais moi, plus je vieillis plus le temps passe vite… Oui je sais, tout est relatif, on l’a déjà démontré.

J’espère que votre sapin n’a pas trop les boules d’être de corvée pendant cette période et que le gros barbu à bonnet rouge a bien lu votre liste de cadeaux et qu’il a tout trouvé en rayon.

J’espère également que cette fête vous pèsera moins qu’à lui pour qui ça sert à rien de discuter! Il doit juste prendre un peu d’élan…

http://www.geluck.com/

J’ai un peu de mal à formuler des souhaits vu la manière dont le monde tourne de nos jours mais je souhaite au moins à chacun de mes visiteurs de vivre ce temps des fêtes en paix et de croire, un peu, au Père Noël, même si ce n’est que temporaire…

 

 

NB: pour les très curieux, la statue d’Einstein d’où provient la photo du début se trouve à Grenade (Andalousie). Je vous emmènerai un jour dans cette magnifique région