Balade à Bruges (2)

Nous avons vu précédemment les trois thèmes les plus connus à Bruges mais il y a bien d’autres sujets d’intérêt dans cette ville étonnante.

Aujourd’hui nous zoomons sur le Lac d’Amour et le béguinage.

Le Minnewater

La signification de Minnewater n’est pas réellement celle qu’on lui donne. En vieux néerlandais Minne signifie amour,  mais aussi collectif. Littéralement, Minnewater veut dire  « eau collective », soit une réserve d’eau accessible à tous. Ce n’est qu’à partir du 19e siècle, tourisme oblige, que le sens premier a été détourné.
Sur la rive du lac, vous pouvez voir l’ancienne poudrière de Bruges. (source)

Laissez-moi dormir!

La tour de la poudrière: au Moyen Age, cette tour servait d’entrepôt de poudre et de munitions.

Le béguinage

Une béguine est une femme, le plus souvent célibataire ou veuve, appartenant à une communauté  laïque sous une règle monastique, mais sans former de vœux perpétuels.
Les béguines vivent dans de petites maisons individuelles souvent regroupées autour d’une chapelle pour former un ensemble appelé « béguinage ».(source)

L’entrée au béguinage

Le calme est souhaité

On y accueille aussi les oiseaux

L’église du béguinage

La photo n’est pas très nette mais j’ai été charmée par le chant mélodieux de ces 3 personnes qui chantaient sans rien regarder alentour, dans leur isolement parfait

Nous terminerons par le clin d’œil fourni par un restaurant proche du béguinage 



2 commentaires

  1. Bonjour Bernadette !

    J’ai eu un gros béguin pour une petite béguine mais elle m’a délaissé tomber au profit d’une communauté ! C’est dur la vie !
    La dernière photo est marrante !

    Bonne journée !

    Pierre

    • photonanie

      C’est la vie Pierre…ça t’a permis de trouver Dame Ginette
      Et il ne faut pas croire que pour les béguines la vie est sans épines 😉
      Bonne journée.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :