Toi, toi mon toit

Meuh non je ne suis pas une girouette puisque je sais avec certitude et sans hésitation ce que je souhaite partager aujourd’hui: des girouettes avec des personnages.
Le seul lien entre elles et moi c’est l’appareil photo qui nous a unies le temps de la prise de vue, vraiment pas grand chose en somme…

Et dites-moi, sincèrement, aviez-vous déjà remarqué la diversité de ce qui se trouve tout en haut des toitures?

Depuis que j’ai commencé à photographier ce qui garnit les toits, ma collection ne cesse de s’agrandir et, à mon grand étonnement, il y a une multitude de sujets différents. C’est tout un petit monde qui s’envoie en l’air sur nos toits pour mon plus grand plaisir et pour satisfaire ma curiosité.
Pas de voyeurisme là-dedans, ces girouettes sont placées là pour que tout le monde puisse les voir et savoir d’où vient le vent.

Je termine, pour cette fois, par ce qui est probablement la plus longue et la plus ouvragée des girouettes rencontrées jusqu’à ce jour



8 commentaires

  1. midolu

    Bonsoir Photonanie.
    Ces toits sont bien chapeautés ! Et je remarque que les animaux (et notamment les chevaux) y sont à l’honneur.
    Il y a aussi beaucoup de scènes de chasse …
    Pour capturer toutes ces girouettes, si certaines se trouvent très haut perchées, il serait peut-être nécessaire de s’envoyer en l’air ! 😉
    Bonne fin de semaine !

    • C’est ce que je disais Dominique, tout ce petit monde s’envoie en l’air et moi je leur tire le portrait. On forme une bonne équipe 😉
      Bon dimanche

  2. Bonjour Bernadette !

    De bien beaux ouvrages qui restent toujours dans le vent !
    L’attaque de la diligence, quel travail de découpe !

    Bon dimanche … sans perdre le nord !

    Pierre

    • Je suis contente quand d’autres apprécient également le travail de ces artistes à côté desquels nombreux sont ceux qui passent sans même un regard, ni de vent, ni derrière 😉
      Bon dimanche.

  3. Je m’étonne que les manches à air restent, en comparaison, d’une telle banalité alors qu’on pourrait si facilement y faire figurer « d’un côté la cueillette des olives en Basse-Provence, et de l’autre un épisode de la prise de la Smalah d’Abd-El-Kader par les troupes du duc d’Aumale en mil huit cent quarante trois. » 🙂

    • Certainement votre Sérénité mais encore faudrait-il que leurs propriétaires soient dans de bonnes dispositions bien sûr… 😀

  4. Gene

    Voilà un art bien intéressant qui aura le vent en poupe ,je l’ espère. !
    Continue lever les yeux …..sans trébucher!

    • Pas de soucis Gene, je regarde partout, j’ai des yeux de mouche 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :