Les murmures des murs

Je vous livre deux réflexions différentes à propos des murs. J’aimerais savoir ce que vous en pensez?

  1. De tout temps les empires ou les états ont construit des murs afin d’établir une séparation entre eux-mêmes et une catégorie d’humains qu’ils considèrent comme différente de la leur. Séparer les civilisés des barbares, les nomades des sédentaires, les bons des mauvais, les riches des pauvres, les blancs des noirs, les mongols des chinois, les israéliens des palestiniens, les moutons des kangourous, mon bétail de celui du voisin, etc… Bien que ces murs aient presque toujours échoué à atteindre le but qui leur était fixé, cette course à la séparation se poursuit de nos jours et ne semble pas près de s’arrêter. Il semble que ce soit une des caractéristiques des états de continuer à construire des dispositifs ayant déjà fait preuve de leur inefficacité. C’est ainsi qu’une partie de l’humanité se retrouve face au mur…(source)

  2. Malheureusement le temps semble s’être emballé depuis peu (deux – trois années) avec l’apparition de tagueurs sans foi ni loi, qui recouvrent de vomissures issues de leurs bombes de peinture ces témoins muets d’un passé rendu plus vivant que dans les livres scolaires, les détruisant ainsi irrémédiablement alors qu’ils sont peu connus à cause de leur localisation et leur discrétion, et donc négligés par les historiens diplômés de la faculté. (source)

En ce qui me concerne, je trouve aussi que les murs qui visent à séparer les catégories d’humains ne devraient plus être qu’un mauvais souvenir, hélas ce n’est pas le cas (cf Trump ) mais je ne suis pas d’accord du tout d’appeler « vomissures » les oeuvres de ceux que je n’ai pas peur d’appeler artistes de rue, ceux qui font du « Street Art » que j’ai plaisir à photographier et à partager.
Comme quoi, tous les goûts sont dans la nature…

 

Et puis le dernier qui m’a fait sourire et dont je me demande toujours si c’était volontaire…chez les poulets

Je termine en faisant appel à votre indulgence au cas où je montrerais deux fois la même photo. Je suis attentive au classement mais parfois, j’avoue que je patauge un peu 

 



11 commentaires

  1. Bonsoir , j’aime bien moi ,voir des murs recouverts de peintures surtout quand elles sont réussies ….le terme « vomissures » dans ce texte salit complètement ces artistes de rue !! rrrhhh .merci pour ces belles photos …j’aime aussi les photographier ..
    Bonne semaine

    • photonanie

      Merci Christelle. Nous sommes d’accord…
      Bonne semaine également.

      • Bonjour Bernadette !

        Il y a murs et murs et ceux que tu choisis sont très sympathiques par leur coté artistique ! Quand les murs sont ternes ou moches, il faut les habiller !

        Bonne journée !

        Pierre

        • photonanie

          Un peu comme les femmes quoi 😉
          Bonne journée Pierre

          • Je n’ai pas osé le susurrer ! J’ai un certain savoir vivre … pas tout le temps, j’en conviens aisément … mais ce n’est que pour provoquer !

  2. midolu

    Bonjour Photonanie.
    D’accord avec tes réflexions ! Les murs peuvent être poétiques, humoristiques, sarcastiques, et autres poétiques, … … http://www.oakoak.fr/street-art/on-the-wall/
    Une autre fonction des murs, c’est de protéger, d’abriter l’intimité, de garantir une certaine liberté par rapport aux intrusions et au  » voyeurisme « , quant on est chez soi,  » dans ses murs  » …
    Bonne journée à tous.

    • photonanie

      Merci Dominique 🙂
      Waouw, merci pour ton lien qui me montre de bien jolis murs, j’apprécie beaucoup le côté « mise en scène ».
      Bonne journée.

  3. Chouette série, j’aime bcp aussi le lien de Midolu.

    • photonanie

      Je te murmure merci 😉

  4. un régal tes murs murs. quant à celui de Trump je ne préfère même pas l’évoquer

    • photonanie

      Merci les Caphys 🙂
      Tu as raison, faisons l’impasse sur l’autre abruti 🙁

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :