Voyage, voyage: Stolberg (Allemagne)

Quand il fait froid  mais sec et qu’en prime on a un beau ciel bleu , très vite me viennent des envies de balades-découvertes. A moins de 60 km de mon domicile se trouve la ville allemande de Stolberg (dans l’arrondissement d’Aix-la-Chapelle, ville où fut enterré Charlemagne en 814).

On trouve trace d’un certain Reinard de Stalburg au  12ème siècle. Celui-ci doit avoir été à l’origine de la construction du château sur la roche calcaire au milieu de la vallée. Au fil des siècles, le nom évolua en Stolberg.
Dès le 13ème siècle, Stolberg connait un grand développement industriel grâce aux ressources minières et à l’énergie hydraulique de la rivière, la Vicht. La première fonderie de laiton  y aurait  été établie en 1575 dans la rue du château.
Par la suite, Stolberg a gagné une position de monopole dans la production européenne de cuivre grâce à la présence abondante du minerai de zinc appelé calamine. En effet, en alliant le zinc au cuivre rouge, on pouvait produire du laiton brillant comme de l’or. La réputation du laiton Stolberg s’est étendue jusqu’en Afrique de l’Ouest.
Cette industrie a connu son apogée au début du 18ème siècle. Il y avait à l’époque plus de 40 fondeurs de cuivre, 200 cheminées fumantes et autant de roues de moulin en rotation…
Au début du 19ème siècle, les ressources minérales et l’infrastructure existantes ont conduit à l’industrialisation de la région. En plus de l’industrie basée sur la production de cuivre, Stolberg est devenu un lieu de production de premier plan et d’innovation en traitant le zinc, le plomb, le verre, les produits chimiques et pharmaceutiques.
Cette industrialisation de Stolberg a attiré de nombreux travailleurs et, de là, un développement urbain dynamique: en plus des usines,  de plus en plus de quartiers ont vu le jour. La vallée est devenue une zone urbaine, les villages environnants ont complété le développement et de nouvelles colonies se sont installées à cet endroit.
Vous connaissez peut-être la marque Prym? Cette marque, fondée en 1530 à Aix-la-Chapelle est l’une des plus vieilles entreprises familiales allemandes. En 1642, la société a déménagé à Stolberg. Aujourd’hui, avec près de 4000 employés, Prym est leader dans la création d’articles de couture et loisirs créatifs. (inspiré librement de ceci mais aussi un peu de cela).

 

Mais trêve de bavardage allons découvrir quelques coins de la vieille ville.
Vous pouvez m’emboîter le pas en cliquant juste

Et pour vous montrer qu’en Allemagne tout est décidément plus grand, je vous invite à voir la hauteur des tartes proposées dans les salons de thé 



7 commentaires

  1. Bonjour Bernadette !

    Une ville allemande typique et très jolie ! Tu avais du mettre déjà quelques photos de cette ville car certaines me rappellent quelque chose ?

    Bon après-midi !

    Pierre

    • photonanie

      Ah non, c’est la première fois que j’y allais mais qu’est-ce qui ressemble plus à une ville allemande qu’une autre ville allemande 😉

  2. Coucou !
    Il est vrai, il est vrai !
    Bonne fin de journée !
    Pierre

  3. bouffer ça nous réchauffe ! quoique en bretagne sud le temps est plutôt clément – pour le moment

    • photonanie

      Vous avez de la chance, chez moi il fait tout blanc et il gèle toujours. J’ai hâte au printemps!

  4. Geneviève Hubinon

    . J’ ai lu les commentaires . C ‘ est vrai que la ville a un petit air d’ Aix- la – Chapelle mais ce n’ est Aix . Les personnages sont très jolis !

    • photonanie

      Il y a toujours à découvrir, où qu’on aille…pour peu qu’on regarde autour de soi avec curiosité 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :