Balade automnale à Saint-Hubert (Belgique) 2ème partie

Pierre-Joseph Redouté

Nous nous sommes quittés en évoquant Ernest Hemmingway mais le nom le plus célèbre à Saint-Hubert, c’est probablement celui de Pierre-Joseph Redouté (1759-1840). Celui que l’on nommera le « Raphaël des fleurs » voit le jour à Saint-Hubert en 1759. Il grandit dans une famille de peintres. Son père et son grand-père s’illustraient déjà dans la décoration de l’abbatiale. Peintre botaniste, il a contribué à l’âge d’or des sciences naturelles en collaborant avec les plus grands naturalistes de son temps. Il a répondu à leur préoccupation de classement et d’identification de plantes rapportées des quatre continents en les reproduisant à l’aquarelle sur de précieux vélins avec une rigueur scientifique et un talent artistiques inégalés.

Lire la suite »

Une nouvelle crise de paréidolie!

Et le pire c’est que cette affection ne se soigne pas, au contraire, je vois de plus en plus de « choses » 

Souvent je suis seule à voir ces faces, ces animaux, ces personnages,… c’est pour ça que je les partage ici de manière à savoir si l’épidémie de paréidolie se propage ou pas…

On regarde mes dernières « visions » et vous me dites ce que vous en pensez?

Les faces

Les animaux

Dites-moi si vous comprenez mes délires même si je suis vraiment incurable…

Balade automnale à Saint-Hubert (Belgique) 1ère partie

La petite ville ardennaise de Saint-Hubert se trouve dans le sud-est de la Belgique, dans la province du Luxembourg.

Elle porte le titre de « Capitale européenne de la chasse et de la nature » depuis 1991. Je n’entrerai pas ici dans le débat du pour ou contre la chasse, ce n’est pas le but. Sachez cependant que la chasse et tout le cérémonial qui l’entoure font partie intégrante de la renommée de la ville qui est également la capitale internationale de la trompe de chasse.

Lire la suite »

Invitation à entrer (17): la Bavière

Pas besoin de trop lever le nez même si on continue à regarder en l’air pour admirer de nouvelles enseignes bavaroises décorées…

Lire la suite »

Voyage, voyage: Bavière, le château de Linderhof

Un somptueux château de plaisance dans un site retiré.

Puisque la Bavière semble vous plaire autant qu’à moi, je vous invite aujourd’hui à visiter un autre château de cette jolie région d’Allemagne.

Lire la suite »

Toit, toi mon toit: la Bavière

Quelques découvertes sur les toits bavarois…

…j’ai trouvé que les cheminées étaient assez différentes et plus travaillées que celles qu’on voit chez nous.

A bientôt pour découvrir un autre château de Bavière. 

 

Voyage, voyage: Bavière, le château de Hohenschwangau

Le château a été mentionné pour la première fois au XIIe siècle comme le château « Schwanstein », résidence des seigneurs de Schwangau. Au cours des siècles, le château changea de nombreuses fois de propriétaires et a été détruit à plusieurs reprises. Le roi Maximilien II de Bavière l’acquit en 1832. C’était une ruine qu’il fit restaurer dans le style néogothique (1837).
Au début du XIXe siècle, le château Schwanstein prit le nom de Hohenschwangau.
Le château a servi de résidence d’été à la famille royale de Bavière. Louis II y passa une partie de son enfance.(source)

Lire la suite »

Invitation à entrer (16), la Bavière

Je ne résiste pas à l’envie de partager directement quelques belles enseignes bavaroises, il y en aura encore pas mal plus tard…

Voyage, voyage: Bavière, la ville de Füssen

Je vous ai promis récemment quelques photos d’un séjour en Bavière. Commençons donc par découvrir la ville où nous logions: Füssen, la plus haute ville de Bavière, (808 m). Elle se trouve  au départ (ou à l’arrivée) de la route romantique.
Son château, ancienne résidence d’été des princes-évêques d’Augsbourg, est un des châteaux gothiques parmi les plus grands et les mieux conservés en Souabe.
Tout à côté, on peut visiter le complexe baroque de l’ancien monastère bénédictin de Saint-Magne fondé au VIIIe  siècle.
De Füssen, on peut facilement atteindre les célèbres châteaux de Neuschwanstein et de Hohenschwangau mais j’y reviendrai plus tard.
Il paraîtrait (Wikipedia) que la scène de la poursuite à moto dans La Grande Évasion  a été tournée dans et autour de la ville de Füssen…

Lire la suite »

Consoles, gargouilles et autres bouilles (13)

De Bavière j’ai rapporté quelques photos intéressantes, que je vous montrerai bientôt, mais j’ai également repéré quelques « bouilles » qui ont attiré mon regard. C’est donc à ça que ressemblaient les anciens Bavarois 

Je vous les montre ci-dessous et je commence par une bonne bouille placée à l’entrée d’un magasin de décoration assez sympa. On a presque envie de l’embrasser bien fort sur les deux joues, de lui faire une « båjhe à picete » comme on dit chez moi.

Lire la suite »