Le poids des mots, le choc des photos

Vous connaissez bien sûr cette formule qui était le slogan d’un magazine très connu 

Je me la suis appropriée pour introduire le sujet de ce jour et faire une petite mise au point concernant mes photos.

La plupart du temps, sur ce blog, je privilégie l’image en elle-même ainsi que le sujet développé plutôt que la qualité technique de la photo.

En réalité, ce n’est pas toujours le cas et, si j’étais absente cette semaine, c’est parce que le photoclub dont je suis membre organisait son exposition annuelle. Nous étions donc 10 photographes amateurs à présenter quelques photos de l’année, du 21 septembre au 1er octobre.

Je vous montre, ci-dessous, la partie de l’expo qui m’était réservée…

…et je vous propose de voir les photos une par une ci-dessous.

La première série (les 6 photos de gauche) est intitulée Archi-made.

La deuxième série (les 6 photos de droite) s’appelle Profondes réflexions.

Ne vous prenez pas la tête  il est tout à fait possible que certaines de ces photos aient déjà été utilisées dans l’un ou l’autre article…

Je vous dis à tout bientôt pour une balade agréable en Bavière, une région allemande dont je ne vous ai pas encore parlé  

 

Voyage, voyage: Bourges

Bourges est la capitale de l’ancienne province du Berry. C’est une ville charmante où le souvenir de Jacques Cœur est encore bien présent. La balade y est agréable tant en journée qu’en soirée, de juin à septembre, au cours des Nuits-Lumière.

Il fleure à Bourges, comme un air médiéval quand on se promène dans ses rues. Le décor original de ses plus de 400 maisons à pans de bois et ses rues pavées y sont pour beaucoup. Ils magnifient à merveille les joyaux du Patrimoine mondial et français que sont la Cathédrale et le Palais Jacques Cœur.

Lire la suite »

Voyage, voyage: Bordeaux (2)

A garder en mémoire, absolument, cette citation vue au sol…

Nous commencerons la balade d’aujourd’hui par un panorama de Bordeaux. Nous pourrons ainsi nous faire une idée de la hauteur et du nombre des bâtiments longeant le quai.

Lire la suite »

Invitation à entrer (15)

Je vous laisse regarder et décider si ça vous donne envie d’entrer…ou pas 

 

 

Voyage, voyage: Bordeaux (1)

Il y a quelque temps, je vous faisais découvrir la cité du vin de Bordeaux. Même si j’ai beaucoup apprécié cette visite, Bordeaux c’est quand même bien plus que ça évidemment.

Si pour vous, comme pour moi il y a peu, Bordeaux c’est juste une étape pour descendre dans le Sud-Ouest, alors je vous invite à me suivre dans la découverte de cette grande ville que j’ai trouvée fantastique, il suffisait de décider de s’y poser et de la parcourir à pied pour que je revoie ma copie!

Lire la suite »

Le château de Seneffe (2), le parc

J’ai pris beaucoup de plaisir à me balader dans le grand parc du château où se tient jusqu’au 12 novembre 2017 une exposition en plein air baptisée « Parcours d’eau« .

Lire la suite »

Le petit coin (3)

Bon, on en a déjà parlé ici et mais comme ça fait partie de la vie quotidienne on peut se permettre de revenir sur le sujet. Quel sujet? Mais celui évoqué ci-dessous bien sûr.

Lire la suite »

Le château de Seneffe (1)

Le château de Seneffe, de style néo-classique est un magnifique bâtiment datant de la fin du XVIIIème siècle. Il est situé en Région wallonne dans la province du Hainaut et, depuis 1980, il appartient à la Communauté française de Belgique.

Lire la suite »

Invitation à entrer (14)

En général, les enseignes sont prévues pour nous donner envie d’entrer dans le commerce qu’elles mentionnent.
Parfois, on hésite quand on voit le nom d’un restaurant affiché à l’entrée: soit le patron a beaucoup d’humour, soit il vaut mieux ne pas y entrer 

Lire la suite »

Charleroi et l’Art Nouveau (2)

Plus sobre que l’Art Nouveau bruxellois à la « Horta », l’architecture de Charleroi s’inspire plutôt de Paul Hankar.

On retrouve de nombreux sgraffites sur les façades, dont plusieurs de l’atelier de Paul Cauchie.

Le mot vient de l’italien «sgraffito» signifiant «griffure». Cette technique de décoration murale date de l’Antiquité. Longtemps oubliée et revenue à la mode à la fin du XIXe siècle, elle consiste à recouvrir d’enduit clair une première couche de mortier sombre. Un dessin est ensuite créé en gravant l’enduit
clair encore frais pour laisser apparaître l’enduit foncé sousjacent. Les traits des dessins apparaissent ainsi en creux et en foncé. Ensuite, la couche d’enduit clair est mise en couleur.(Extrait de la brochure du circuit découverte Art Nouveau)

Lire la suite »