Laisse les gondoles à Venise…

On a fait couler tellement d’encre sur Venise qu’elle se noie (Sylvain Tesson)

Heureusement qu’ici j’utilise un clavier d’ordinateur taperet que je ne vais donc pas être accusée de précipiter l’engloutissement de cette ville mythique :;rirediscret;:
Nous commençons notre balade par un très classique tour de ville, en bateau d’abord et à pied ensuite, les gondoles étant peut-être romantiques gondole mais surtout attrape-touristes au niveau du prix ://zinzin//: Et comme nous sommes un vieux couple, nous avons dépassé le cap des symboles, la durée de notre vie à deux les écrasant tous et de loin!
Nous n’avons pas non plus emprunté le vaporetto, même si nous étions là pour le car naval… C’était totalement inutile pour aller d’une rive à l’autre vu le nombre de ponts disponibles.
IMG_2229 (2) (Copier)

La place Saint-Marc

P1060492 (2) (Copier)

Façade du Palais des Doges

P1060481 (2) (Copier)P1060533 (2) (Copier)

IMG_2224 (2) (Copier)

L’horloge astronomique

P1060586 (2) (Copier)P1060569 (2) (Copier)P1060493 (2) (Copier)

Et puis, je vous l’ai dit, nous étions là pour voir le carnaval, le vrai, le beau, l’incontournable, le ://fantastic//:

Si vous avez un jour l’occasion d’y aller, n’hésitez  pas,c’est spectaculaire!super

Je ne peux mieux dire que Maxence Fermine dans Le violon noir,

« Venise c’est un songe posé sur le bord de la mer »

 

 

 

 

 

La mémoire du mur…

Le mur de la honte a été construit en août 1961 soi-disant comme protection contre les fascistes mais en réalité pour empêcher le passage des  populations qui fuyaient  d’Est en Ouest pour échapper au régime communiste.

Ce mur a été démoli en novembre 1989, ouvrant enfin la voie à la réunification de l’Allemagne.

Côté Ouest, le mur était couvert de graffitis dont de nombreux vestiges subsistent encore de nos jours permettant à  notre mémoire de se maintenir  en éveil…

DSCN3179 (2) (Copier)

DSCN3184 (2) (Copier)

Check Point Charlie, point de contrôle C permettant le passage aux étrangers.

DSCN3186 (2) (Copier)DSCN3187 (2) (Copier)DSCN3192 (2) (Copier)DSCN3289 (2) (Copier)DSCN3290 (2) (Copier)DSCN3292 (2) (Copier)DSCN3293 (2) (Copier)DSCN3294 (2) (Copier)DSCN3295 (2) (Copier)DSCN3296 (2) (Copier)DSCN3299 (2) (Copier)DSCN3300 (2) (Copier)DSCN3301 (2) (Copier)DSCN3302 (2) (Copier)DSCN3304 (2) (Copier)DSCN3308 (2) (Copier)DSCN3322 (2) (Copier)

De nombreuses personnes ont perdu la vie en tentant de traverser cette frontière, les gardes n’hésitant pas à tirer sur les fugitifs du haut de leur miradors…

Comment ne pas faire le parallèle avec l’album The Wall de Pink Floyd qui raconte l’histoire de Pink qui construit un mur autour de lui pour se protéger? Chaque traumatisme qu’il subit est une autre brique dans le mur (another brick in the « wall »).

Le 21 juillet 1990, Roger Waters met sur pied une gigantesque représentation de The Wall au Potsdamer Platz de Berlin  pour commémorer le premier anniversaire de la chute du Mur de Berlin et pour financer le World War Memorial Fund for Disaster Relief (« Fondation commémorative de la Guerre mondiale pour la prévention des désastres »).

Regardons vers l’avenir mais sans pour autant oublier que le passé a été à la source de notre monde actuel…

Voyage, voyage: Bretagne (2)

Je vous invite aujourd’hui à me suivre  en Bretagne, dans le Golfe du Morbihan et, plus précisément, à Vannes, ville close et fortifiée aux jolies façades médiévales.

N’oubliez jamais, et les fidèles le savent, que d’où que vous partiez en train, il y a six gares de là à Vannes :;déjàdehors;:

Bref, c’est une ville fort agréable à visiter sous le soleil toujours bien présent en Bretagne (en tout cas à chaque fois que j’y vais 🌞).

Vannes est jumelé avec Mons en Belgique où je vous emmènerai probablement un jour.

Bonne balade 

Vannes2004 037 (Copier)Vannes2004 048 (Copier)Vannes2004 043 (Copier)Vannes2004 044 (Copier)Vannes2004 046 (Copier)Vannes2004 042 (Copier)Vannes2004 039 (Copier)Vannes2004 049 (Copier)Vannes2004 041 (Copier)

Vannes2004 054 (Copier)

Vannes et sa femme, emblèmes de la ville

Ouvre-moi la porte…

Les portes de l’avenir sont ouvertes à ceux qui savent les pousser (Coluche)

Les portes ci-dessous ont attiré mon regard parce que je les trouvais différentes de celles auxquelles je suis habituée…

Un peu comme si ceux qui les ont imaginées voulaient, dès l’entrée, rendre hommage aux visiteurs en les accueillant par une jolie porte…en tout cas, c’est comme ça que j’imagine les choses yeux

La plupart des portes ci-dessous ont été photographiées au Maroc… 

DSCN0508 (2)DSCN1664 (2)IMG_6155 (2)IMG_6260 (2)

DIGITAL CAMERADIGITAL CAMERA

DSCN1821 (2) (Copier)

DSCN1836 (2) (Copier)

DSCN1863 (2) (Copier)

DSCN1865 (2) (Copier)

 

Cette dernière n’est pas particulièrement jolie mais je trouvais amusant d’imaginer ces escargots pesant de tout leur poids pour la maintenir ouverte au cas où quelqu’un voudrait entrer  

IMG_6533 (2)

Voyage, voyage: l’autre pays du fromage…

…comme disaient les Français il y a quelques années et puis…abracadabra téléchargement, c’est leur Président qui s’appelle Hollande… pas de chance  rire discret

Aujourd’hui nous partons donc vers le nord chez nos amis bataves smiley

smiley   De nombreuses personnes, voulant parler des Pays-Bas, utilisent parfois le terme Hollande…c’est une erreur! En effet, la Hollande est constituée des deux provinces de Hollande Méridionale et Septentrionale alors que les Pays-Bas comportent en tout douze provinces.

Une brève histoire des Pays-Bas et de la Hollande

Entre 1588 et 1795, le territoire qui est maintenant les Pays-Bas, était la République néerlandaise des Sept États réunis. En 1795, le pays fut conquis par les troupes françaises et devint la République batave. Napoléon nomma son frère Louis Roi en 1806, et les Pays-Bas devinrent un royaume. Après la chute de Napoléon, les Pays-Bas restèrent un royaume. Le territoire de la Hollande contribuait le plus à cette époque à l’économie et à la prospérité de tout le pays. A l’étranger, la Hollande était donc devenu un nom commun pour l’ensemble du pays.

Nous commençons notre balade du côté de Kinderdijk.
Une légende, rapportée lors de la tristement célèbre inondation du 18 au 19 novembre 1421, raconte qu’un chat, au milieu des vagues déchaînées, aurait réussi à maintenir en équilibre un bébé dans son berceau. La digue sur laquelle le berceau se serait échoué a été nommée Kinderdijk, la digue de l’enfant.

 

DSCN0983 (2) (Copier)DSCN0984 (2) (Copier)DSCN0986 (2) (Copier)DSCN0990 (2) (Copier)DSCN0999 (2) (Copier)

Nous poursuivons notre balade à Leyde, lieu de naissance de Rembrandt.

DSCN1084 (2) (Copier)DSCN1085 (2) (Copier)

DSCN1058 (2) (Copier)DSCN1081 (2) (Copier)DSCN1082 (2) (Copier)DSCN1086 (2) (Copier)DSCN1091 (2) (Copier)DSCN1094 (2) (Copier)

Et pour savoir d’où vient le vent, quoi de mieux qu’un moulin…à vent (après aussi d’ailleurs)

DSCN0978 (2) (Copier)

smiley

Les murmures des murs (suite)

On utilise des expressions comme « les murs ont des oreilles », « autant parler à un mur », « si les murs pouvaient parler », « avoir l’impression de parler à un mur »,…mais on pense rarement que, en réalité, certains murs nous disent des choses, en tout cas, qu’ils nous transmettent un message soit sur ce que leurs créateurs apprécient soit sur la fonction du bâtiment dont ils font partie intégrante.

D’autres murs sont légendaires comme le célèbre mur que Laomédon a fait bâtir par les dieux Apollon et Poséidon pour protéger Troie… 

Les murs que je partage ci-dessous sont bien réels, je les ai vus de mes yeux et ils m’ont parlé suffisamment que pour que je les immortalise appareil photo afin de vous les présenter.

 

Par exemple, le pépé appuyé sur sa canne, on imagine bien qu’il veille à ce qu’aucun véhicule ne vienne stationner à cet endroit non?

La Joconde, dessinée par un artiste marocain, représente peut-être le symbole de l’art à ses yeux…

Quant à ces murs-ci, je les trouve plutôt élégants, raffinés… (n’hésitez pas à parcourir toute la galerie, il y a des choses fantastiques)

Je vous le dis, les murs nous murmurent des secrets ://chut//:

Le pont des espions

Les hommes élèvent trop de murs et ne construisent pas assez de ponts (Newton)

Entre Berlin et Potsdam se trouve le pont de Glienicke, célèbre pour avoir été un lieu d’échange d’espions pendant la guerre froide.

A l’époque, ce pont reliait le secteur américain de Berlin-ouest au secteur soviétique.
Les habitants entretiennent le souvenir…

DSCN0675 (2) (Copier)DSCN0676 (2) (Copier)

DSCN0677 (2) (Copier)

Ici, l’Allemagne et l’Europe ont été scindées jusqu’au 10 novembre 1989 à 18 heures.

DSCN0679 (2) (Copier)

DSCN0680 (2) (Copier)DSCN0681 (2) (Copier)DSCN0683 (2) (Copier)

Ce « Pont des espions » a inspiré le film homonyme de Steven Spielberg en 2015.

Ci-dessous vous pourrez voir la bande annonce de ce film d’espionnage avec l’excellent Tom Hanks .

Bonne journée à tous ://niceday//:

Consoles, gargouilles et drôles de bouilles (4)

 C’est reparti pour une série parce que vraiment, les drôles de bouilles ne manquent pas autour de nous…et encore, je ne parle pas des vraies drôles de tronches ://mickeyrit//:
DSCN1257 (2) (Copier)

Cette vieille porte avec son heurtoir original mérite une place à part…

://emotup//:

Gargouille. Tuyau d’évacuation de l’eau de pluie sur l’avant-toit des constructions médiévales, généralement sous la forme grotesque et caricaturale d’un ennemi personnel de l’architecte ou du propriétaire du bâtiment.” (Ambrose Bierce)
Je ne suis pas seule à aimer les « drôles de bouilles ». Celles trouvées ici sont originales également. J’en partagerai un jour avec vous de ce type également.
Et, pour finir sur une réflexion de tronche, malheureusement, d’actualité en Autriche…

Source: http://www.dorffer-patrick.com

 

NB: un flash info (17h) semble indiquer que c’est le candidat écologiste qui l’emporte en Autriche, ouf, le danger n’est pas passé loin…

 

Le zoo sauvage de Saint-Félicien (Québec)

S’il y a un endroit à ne pas rater dans la région du lac Saint-Jean c’est le zoo de Saint-Félicien.

Ce zoo sauvage existe depuis 1960 et, contrairement aux autres zoo, ici ce sont les visiteurs qui sont derrière les barreaux du petit train qui les emmène à travers les animaux en liberté avant de parcourir, à pied, l’espace où se trouvent des animaux moins voraces 🙂

Depuis 2001, ce zoo sauvage s’est transformé en une structure unique au monde : le Centre de Conservation de la Biodiversité Boréale (CCBB). En présentant les animaux de la Boréalie dans leur globalité (interaction de l’animal avec son environnement), le Zoo sauvage remplit sa mission.

Pour le visiter à son aise, environ 7 heures sont nécessaires, mais quelle belle journée! Surtout quand le soleil est de la partie également…://soleil//:

P1020914 (2) (Copier)

En route vers le zoo, nous voyons cette Maison du bleuet (qu’en Europe on appelle myrtille)

P1020918 (2) (Copier)P1020932 (2) (Copier)P1020983 (2) (Copier)P1020991 (2) (Copier)P1020993 (2) (Copier)P1020998 (2) (Copier)P1030012 (2) (Copier)P1030013 (2) (Copier)P1030015 (2) (Copier)P1030035 (2) (Copier)P1030056 (2) (Copier)

P1030084 (2) (Copier)

Les chiens de prairie

P1030090 (2) (Copier)P1030125 (2) (Copier)

P1030137 (2) (Copier)

Un ours timide…

P1030144 (2) (Copier)

…à qui j’ai préféré ne pas serrer la patte…

P1030157 (2) (Copier)

…surtout qu’il ne se ronge pas les ongles 😉

P1030159 (2) (Copier)P1030210 (2) (Copier)P1030224 (2) (Copier)P1030230 (2) (Copier)P1030261 (2) (Copier)P1030265 (2) (Copier)P1030267 (2) (Copier)

P1030297 (2) (Copier)

Un pygargue à tête blanche, emblème des USA

P1030302 (2) (Copier)

C’est un peu impressionnant de se trouver à ses côtés, sans protection…

P1030305 (2) (Copier)

P1030331 (2) (Copier)

L’habitat des castors

P1030332 (2) (Copier)

Ce vaste complexe animalier de 485 hectares offre un contact privilégié avec plus de 1000 animaux, dont 75 espèces, et l’opportunité d’explorer la grande nature boréale. Le Zoo accueille maintenant des espèces exotiques telles que le macaque japonais, le tigre de l’Amour et le chameau de Bactriane provenant de la Mongolie. Le Parc des sentiers de la nature, sillonné par un train, promène les visiteurs sur un parcours de sept kilomètres où cohabitent les grands mammifères nord-américains en liberté dans le parc. (Source)

Dans ce zoo, on découvre presque toute la faune de la forêt canadienne, les caribous, les orignaux, les loups, les ours noirs, les bisons, les bœufs musqués ou encore le harfang des neiges, l’oiseau national du Québec.

Toi, toit mon toit…

Si en bâtissant on écoutait les avis de tout le monde, le toit ne serait jamais posé

(proverbe Mongol)

et ce serait bien dommage parce que des toits il en existe de bien beaux!

Par exemple ceux que je partage avec vous, avouez qu’on n’en voit pas tous les jours de pareils, enfin pas du côté de chez moi…

AlsaceDSCN2710 (2) (Copier)

Alsace (F)

AlsaceDSCN2713 (2) (Copier)

Alsace (F)

Barcelone (2) (Copier)

Barcelone (E)

BarceloneDSCN1179 (2) (Copier)

Barcelone (E)

BarceloneDSCN1703 (2) (Copier)

Barcelone (E)

BarceloneIMG_2586 (2) (Copier)

Barcelone (E)

BesançonDSCN3655 (2) (Copier)

Besançon (F)

BesançonDSCN3725 (2) (Copier)

Besançon (F)

DIGITAL CAMERA

Bielsa (E)

Crêvecoeur en Auge 143 (2) (Copier)

Crèvecoeur en Auge (F)

Crêvecoeur en Auge 159 (2) (Copier)

Crèvecoeur en Auge (F)

Dijon (2) (Copier)

Dijon (F)

DSCN4143_Hochfelden (F) (2) (Copier)

Hochfelden (F)

Maroc (2) (Copier)

Maroc

P1060098 Aubenas (2) (Copier)

Aubenas (F)

St-Jean l'église (4) (Copier)

Saint-Jean, l’église (F)

St-Jean l'église (5) (Copier)

Saint-Jean, l’église (F)

St-Jean l'église (6) (Copier)

Saint-Jean, l’église (F)

VienneDSCN5170 (2) (Copier)

Vienne (A)

VienneDSCN5182 (2) (Copier)

Vienne (A)

VienneDSCN5590 (2) (Copier)

Vienne (A)

“Un septième étage sous les toits, c’est un grenier. Il est loué trop cher, c’est un comble.”(René Dorin, chansonnier français)