Le repos…éternel

Dire que j’aime les cimetières serait exagéré, d’autant plus que dans ma famille on est plutôt tout feu tout flamme, si vous voyez ce que je veux dire. Il faut cependant bien reconnaître que ce sont des lieux particuliers qui procurent quand même un sentiment de calme (ben oui, les morts font rarement du chambard) et, pour certains, donnent l’impression de mettre un pied dans le passé…

Autant les cimetières récents me laissent froide (hum, le terme est peut-être mal choisi) autant les très vieux cimetières et les cimetières militaires ou avec une particularité m’attirent (et oh, pas trop longtemps hein!).

S’il y a un auteur qui sait parler du sujet avec légèreté et humour, c’est Marc Hardy dans ses albums de BD  Pierre Tombal. Chez lui, on prendrait presque la mort en pitié… 

Quoi qu’on en pense, la mort fait partie de la vie et l’ignorer ne changera rien, on sait qu’elle nous rattrapera tous un jour ou l’autre, le plus tard possible, on n’est pas pressé du tout, trop de choses encore à faire et à voir!

Côté photos, je vous montre d’abord mon cimetière préféré pour ses stèles discoïdales, il se trouve à Ainhoa au Pays Basque français.

Le deuxième est un cimetière très ancien qui se trouve à Marville dans la Meuse: le cimetière Saint-Hilaire. La particularité de ce cimetière est l’endroit des « os rangés » (meuh non pas des orangers!), l’ossuaire , où sont empilés 40.000 crânes parfaitement disposés. 

Dans un autre genre, il y a le cimetière minimal de l’Abbaye de Brialmont (région de Liège, Belgique) où les Bénédictines sont enterrées dans un linceul à même la terre. L’espace est très calme et très « reposant ».

DSCN5169 (2) (Copier)

Et puis, d’autres lieux regroupent des soldats ayant perdu la vie lors des deux guerres mondiales. Ces cimetières militaires sont souvent source de grande émotion quand on voit les âges des défunts qui ont donné leur vie pour notre liberté. Ils ont bien mérité une petite pensée…

Le cimetière de Malome (Ardennes belges) regroupe les corps de soldats français et allemands morts pendant la guerre 1914-1918.

Et pour terminer, le cimetière américain de Neuville-en-Condroz (Belgique) impressionnant, majestueux, solennel, il regroupe les tombes de soldats américains tombés en 1945. Le peuple belge a accordé aux Etats-Unis le libre usage du terrain à perpétuité.

Et pour terminer, je vous signale une initiative originale en ces temps de crise…

Continuer la lecture Le repos…éternel