Balade automnale dans la Charmille

Aujourd’hui, profitant d’un timide soleil, je suis partie me balader dans les bois, pas trop loin de chez moi, dans un bel endroit appelé la Charmille.
C’est Simon des Marets, receveur général du prince-évêque de Liège, qui fit édifier un ensemble comprenant un château et des dépendances au début du XVIIe siècle. La charmille fut érigée en 1885 par J. R. Nys, un ancien industriel devenu rentier.

dsc_0073-2-copier

L’endroit porte un nom bien de saison et nous met directement dans l’ambiance…

dsc_0074-2-copier

Il a bien plu les derniers jours et la pluie a laissé derrière elle des miroirs naturels reflétant joliment les arbres du chemin.

dsc_0075-2-copier

Ce très bel arbre, dans lequel une rechute de paréidolie me fait voir un personnage de profil avec un long nez fin, est bien mis en valeur par les deux piliers qui  guident mon regard.

dsc_0077-2-copier

Un panneau, à l’entrée, nous explique que nous allons voir une charmille ne manquant pas de…charmes yeux2 .

dsc_0078-3-copier

Impressionnante et jolie cette charmille, vous ne trouvez pas?

dsc_0079-2-copier

Un des charmes a tellement charmé une pièce métallique qu’il l’a engloutie et, du coup, le bois s’est déformé au point de ressembler (à mes yeux) à une partie de tête d’éléphant!

Plus loin, je rencontre des charmes enlacés ou fusionnés…serait-ce pour ça qu’on les appelle « charmes »? vil2_roucouler

dsc_0086-2-copier

Au bout de la charmille, on aperçoit à nouveau le ciel tout entier et cette croix de pierre dont l’emplacement m’ étonne avant la découverte de l’info ci-dessous…

 Madame de Behr née Victoire
                           Épouse de monsieur le chevalier de Haut-Marais
                                  Laquelle est décédée le 16 novembre 1819
 
C’est en effet, à cet endroit précisément, que dans la froidure de l’hiver, dame Victoire fut découverte inanimée, sortie de ses étriers.
dsc_0087-2-copier
A cet endroit est mentionnée la « vèquée ou vecquée » (chemin de l’Evêque) reliant Liège, la cité des princes-Evêques, à l’abbaye de Stavelot.

Dans le même coin, je croise deux étranges animaux ou plutôt des bouts de bois qui m’évoquent une tête de chien et un escargot géant  vil-respireet pourtant je vous assure que j’ai bien emprunté des chemins automnaux et pas aux tonneaux!

dsc_0091-2-copier

Pour quitter l’emplacement de la charmille, j’emprunte une rue portant le nom de  Vert Buisson (certainement davantage d’actualité au printemps à mon avis parce qu’il n’y a pas grand chose de vert en cette saison…)

dsc_0090-2-copier

La dernière photo de l’endroit, c’est ce pignon de maison où l’on trouve une croix avec cette inscription « O Crux ave, spes unica » ainsi que la date de construction et un blason, probablement celui du premier propriétaire.

Comme quoi, on ne doit pas forcément s’éloigner beaucoup de son domicile pour découvrir des endroits…pleins de charme(s)!

Continuer la lecture Balade automnale dans la Charmille

Voyage, voyage: Allemagne, Cochem

Le décor offert par les rives de la Moselle en Allemagne est un spectacle que j’apprécie particulièrement en automne. Les coloris y sont chaleureux grâce aux multiples et diverses variétés de vignes qui y sont cultivées.

Aujourd’hui je vais donc vous proposer de visiter la ville ancienne et romantique de Cochem sans oublier bien sûr son château impérial, le Reichsburg .

La ville de Cochem doit son charme, entre autres, aux traces laissées par le Moyen-Âge et ses maisons à colombages, ses ruelles étroites et tortueuses et la belle promenade sur les rives de la Moselle, où l’on déguste les crus de la région. De la place du marché, d’étroits et anguleux escaliers montent au couvent des Capucins construit sur un surplomb de la montagne vers 1630 et qui héberge aujourd’hui le centre culturel de Cochem et le château.(source)

img_1622-copier
Vue sur Cochem et le Reichburg

Et quand on circule à Cochem, pour ajouter au romantisme, les cygnes se déplacent librement dans la ville et tout le monde s’arrête pour les laisser passer…

img_1624-copier

img_1625-copier
Une très jolie mosaïque murale reprenant des dates marquantes

Découverte de la ville avant de monter à l’assaut du château

img_1636-copier

2016-11-11-15-25-51

2016-11-11-15-29-44

Continuer la lecture Voyage, voyage: Allemagne, Cochem

Voyage, voyage: Dijon

Si je vous dis Dijon, vous pensez peut-être directement moutarde mais cette belle ville a tellement d’autres choses intéressantes que j’ai décidé de vous y emmener aujourd’hui comme annoncé précédemment dans l’article de Mayence, ville jumelle.

2016-10-11--15-54-52.jpeg

L’église Notre-Dame 

Les cinquante et une  gargouilles  de la façade occidentale de Notre-Dame de Dijon sont seulement décoratives, car elles n’évacuent pas l’eau de pluie. L’église comporte de vraies gargouilles sur les murs gouttereaux et l’abside.
L’automate Jacquemart et la grosse cloche ont été ramenés de Courtrai, en Belgique, après le pillage de la ville par les armées de Philippe le Hardi en 1382. (source)

Il ya de nombreuses églises à Dijon dont, ci-dessous, Saint-Etienne (à gauche) et Saint-Michel.

Vous savez je pense que j’aime me balader le nez en l’air et c’est toujours un plaisir de découvrir de belles toitures comme c’est souvent le cas en Franche-Comté.

2016-10-11--16-06-23.jpeg

A Dijon, on peut également admirer d’anciennes maisons à colombages très bien conservées et pleine de charme. Si vous aimez ça, allez donc vous balader du côté de la rue Verrerie yeux2.

Le grand théâtre de Dijon serait un des plus beaux de France. Je ne sais pas si c’est vrai mais en tout cas, il en impose vraiment!

p1060030-2-copier

La place de la Libération et le palais des Ducs de Bourgogne ne sont pas en reste non plus côté caractère imposant vil-respire

2016-10-11-17-02-03

Ci-dessous, le Parlement de Dijon qui est actuellement la Cour d’appel de Dijon.

p1060042-2-copier

On continue avec quelques photos pèle-mêle d’endroits qui ont attiré mon regard, comme le Musée des Beaux-Arts

Pour découvrir facilement Dijon, le parcours de la Chouette est vraiment un bon plan.

Plus d’infos sur ce parcours ici.

D’autres idées de visites pour découvrir Dijon se trouvent ici

Et puis, je vous ai déjà parlé d’un de mes chanteurs préférés, Yves Jamait, et il se trouve qu’il est Dijonnais et adore sa ville au point de lui avoir écrit une chanson. Vous pouvez l’écouter ci-dessous en profitant de vues de la ville avant de quitter mon blog. 

Continuer la lecture Voyage, voyage: Dijon

Voyage, voyage: Barcelone (11) et fin

Pour terminer de manière agréable notre découverte de Barcelone, je vous propose quelques photos de constructions que je trouve plutôt harmonieuses et modernes .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

D’autres sont moins modernes mais tout aussi interpellantes à mes yeux…

Nous poursuivons par quelques oeuvres urbaines non encore évoquées:

dscn1490-2-copier
Marc (1997)

Cette sculpture en bronze de l’artiste catalan Robert LLimos porte le nom de son fils Marc décédé dans un accident. Elle a une hauteur de 4,26 m et une largeur de 3,50 m.
C’est un homme qui porte un cadre et qui se trouve, de fait, à l’intérieur de ce cadre. Les larges bandes de couleurs qui le recouvrent représentent la diversité et le multiculturalisme.
On pourra noter qu’en catalan le terme Marc signifie à la fois le prénom et le mot « cadre ».

dscn1487_david-et-goliath-2-copier
David et Goliath, créé pour les JO de 1992

Cette oeuvre du sculpteur catalan Antoni Llena mesure 18 m de haut, 12,40 m de profondeur et 16,75 m de largeur. 

David i Goliat (David et Goliath), Antoni Llena i Font: cette œuvre est souvent décrite comme un anti-monument. Érigée sur un terrain vague qui abritait auparavant un quartier démoli, elle évoque les draps séchant sur les balcons.
Pour l’artiste, il s’agit là d’un témoignage du passé de ce nouveau quartier. En rendant hommage aux immeubles disparus au profit des nouvelles constructions modernes, il affirme faire gagner le peuple sur les pouvoirs du développement urbain (d’où le nom David et Goliath).
Où? Plaça dels Voluntaris Olímpics (Vila Olímpica)
(source)

dscn1535-2-copier
Mosaïque d’Eduardo Chillida sur le MACBA
dscn1540-3-copier
La Ola

Ci-dessus, la vague, un cube noir qui a été fait par Jorge Oteiza, artiste basque espagnol.

img_2473-2-copier

Esgrafiats (Sgrafitte), Pablo Picasso: peu de gens le savent, mais la façade du Collège des architectes de Catalogne (en face de la cathédrale) est décorée par un travail de gravures ornementales effectuées par Picasso lui-même.

dscn1501-2-copier
La Casa Amatler

La Casa Amatller (à gauche) Cette oeuvre a toujours été dans l’ombre de la Casa Batlló, (à droite) l’un des grands chefs-d’oeuvre d’Antoni Gaudi. Elle fait néanmoins partie du patrimoine culturel de la ville

dscn1861-2-copier

Nous terminons en beauté avec la Casa Fajol  de l’architecte Josep Graner i Prat (1912), Cette maison est connue habituellement sous le nom de casa de la papallona (maison du papillon).
La grande originalité de sa façade est le couronnement de l’édifice qui représente un grand papillon aux ailes déployées, une polychromie spectaculaire, faite avec la technique du trencadís , si commun dans le modernisme Catalan  (source).

Comme les papillons, nous allons nous envoler mais cette fois ce sera loin de Barcelone pour aller à la découverte d’autres endroits en Espagne ou ailleurs…mais avant cela, je vous propose de regarder le film de présentation ci-dessous qui vous est offert par VacancesEspagne.fr

 

Continuer la lecture Voyage, voyage: Barcelone (11) et fin

Voyage, voyage: Mayence (Allemagne)

Nous continuons notre découverte de l’Allemagne en nous posant cette fois, au milieu des vignobles, dans la ville de Mayence, ville natale de Gutenberg.

Une particularité à Mayence : les rues indiquées en rouge se dirigent vers le Rhin, celles en bleu lui sont parallèles.

blasonLes couleurs des armes de Mayence sont celles de l’évêque de Mayence, de gueules (rouge) et d’argent (blanc). Deux roues blanches reliées par une croix de même couleur sur fond rouge sont les armoiries de Mayence. Ces roues rappellent, selon la tradition, la profession du père de Willigis, archevêque de la ville.

dscn4489-2-copier
L’église Saint-Christophe, volontairement laissée en ruine
dscn4490_gutenberg-2-copier
Statue de Gutenberg
dscn4495_cathedrale-st-martin-2-copier
La cathédrale Saint-Martin
dscn4526-2-copier
Autre vue de la cathédrale
dscn4551-2-copier
La cathédrale vue depuis Fischtor, où se trouvait l’ancienne porte aux poissons…

…et où se trouvent des fontaines avec des poissons.

dscn4548-2-copier

dscn4496_theatre-national-2-copier
Le théâtre d’état de Mayence
dscn4499_detail-facade-theatre-national-2-copier
Détail de la façade du théâtre d’état
dscn4497-2-copier
Le personnage de Gutenberg est très présent dans la ville
dscn4502-2-copier
La fontaine de carnaval, décorée de nombreux « fous »
dscn4508-2-copier
Place de l’Évêque
dscn4512-2-copier
Une fontaine dont j’ignore l’histoire et la symbolique

Nous nous baladons avec plaisir sur la place du marché et admirons ses façades richement décorées.

dscn4521-2-copier

dscn4527-2-copier

dscn4528-2-copier

dscn4531-2-copier
Vieux puits (1526) sur la place du Marché
dscn4532-2-copier
Détail du vieux puits
dscn4533-2-copier
Encore une bien jolie façade!
dscn4534-2-copier
La colonne des clous, Nagelsäule. Ces colonnes sont les vestiges d’appels aux dons pour financer la Première Guerre Mondiale, chaque clou représentant un donateur.

dscn4535-2-copier

dscn4538_musee-gutenberg-2-copier
Le musée Gutenberg
dscn4540-2-copier
Détail de la façade du musée
dscn4541_tete-de-gutenberg-2-copier
Grande statue avec la tête de Gutenberg
dscn4547-2-copier
Chouettes bornes ouvragées
dscn4554-2-copier
Presse à main de 1830
dscn4561_chateau-des-princes-electeurs-2-copier
Château des Princes-Électeurs
dscn4563-2-copier
Détail de la façade du château des Princes-Électeurs

Pour en savoir davantage sur Mayence, c’est ici et .

Et comme Mayence est jumelée avec Dijon, nous irons explorer cette ville française tout bientôt.

Continuer la lecture Voyage, voyage: Mayence (Allemagne)

Voyage, voyage: Barcelone (10), le monastère de Pedralbes

Nous sortons aujourd’hui  des sentiers battus pour découvrir le monastère royal de Santa-Maria de Pedralbes.

Ce monastère, fondé par le roi Jacques II d’Aragon en 1326, abritait à l’origine une communauté de Clarisses principalement issues de la noblesse. Vous trouverez son histoire complète ici.

En chemin, nous passons devant la jolie église de la Bonanova dans le quartier de Sarrià-Sant Gervasi dans la partie supérieure de la ville.

dscn1320-2-copier

Nous voyons aussi pour la première fois cet arbre à soie  ainsi que, comme à d’autres endroits de Barcelone, des perruches sauvages pas farouches pour deux sous.

2016-04-11-12-25-08

Nous atteignons enfin notre but.

dscn1379-2-copier

collageprintspah1478264264254-3c5c0f71-b6ef-4024-833b-ff6933f6340f_l

collageprintspah1478265578148-645cb274-98ce-4506-8e45-5d991ba9ebb6_l

collageprintspah1478266472434-c2c72562-27d9-4d29-ab8b-4902f8f03215_l

collageprintspah1478267150912-acaaac58-f508-47df-97cd-660ba933c17d_l

C’est chouette aussi d’aller voir des endroits moins connus et moins fréquentés par la majorité des touristes… 

Continuer la lecture Voyage, voyage: Barcelone (10), le monastère de Pedralbes

Balade automnale dans la forêt de Soignes (Belgique)

L’automne, la saison des mille couleurs flamboyantes de la nature dès que le soleil vient poser ses rayons sur les arbres et les chemins couverts de feuilles mortes…9ebaa313

L’idéal alors c’est de se balader dans une belle forêt telle la forêt de Soignes qui s’étend sur 5000 Ha au sud-est de Bruxelles.
Je ne sais pas rimer ou plutôt quand j’essaye cela ne rime à rien vil-bouchee mais j’aime la poésie depuis toujours et j’ai choisi de partager le texte ci-dessous, de Samivel, pour accompagner les photos que j’ai prises lors de cette balade du côté du Rouge-Cloître.

poesie

 

2016-03-11-19-34-07

2016-03-11-23-05-15

2016-03-11-23-15-41

2016-03-11-23-40-55

Une balade fort agréable avec de jolies rencontres, c’est bon pour le moral!

automn10

 

Continuer la lecture Balade automnale dans la forêt de Soignes (Belgique)

Voyage, voyage: Lahr (Allemagne)

C’est aujourd’hui que je vais enfin vous révéler pourquoi nous avons choisi spécialement cette période pour nous rendre à un endroit précis d’Allemagne, la jolie ville de Lahr.

Lahr, ville de près de 44 000 habitants, se trouve dans l’une des plus belles régions du Bade-Wurtemberg. Entourée de vignobles aux couleurs vives, de la superbe plaine du Rhin et du paysage varié des contreforts de la Forêt-Noire, cette cité de culture et de shopping donne de nombreux moyens de se divertir et de se détendre.
Que l’on déambule dans la zone piétonnière historique du centre-ville, que l’on se promène dans le parc municipal unique en son genre ou que l’on préfère partir en randonnée pour savourer le panorama offert notamment par le Schutterlindenberg ou la ruine du château-fort de Geroldseck, peu importe ! Lahr en a pour tous les goûts et pour toutes les générations.
Et quand à l’automne la triste grisaille menace d’envahir la région, des milliers de compositions de chrysanthèmes viennent fleurir la ville médiévale en la parant de somptueuses couleurs (source).
En 2016, si ça vous dit d’aller voir ça en vrai, Chrysanthema est en place jusqu’au 13 novembre.
Trêve de bavardage, passons aux photos. Et que ceux qui pensent que les chrysanthèmes sont des fleurs tristes ouvrent bien grand leurs  yeux vil-respire dès qu’ils auront cliqué 

ici

Continuer la lecture Voyage, voyage: Lahr (Allemagne)

Voyage, voyage: Barcelone (9), le Park Güell

Je vous avais promis une visite assez extraordinaire et je pense que vous ne serez pas déçus puisque je vous emmène aujourd’hui dans la deuxième grande réalisation d’Antoni Gaudi à Barcelone, le Park Güell. Ce parc a été déclaré Patrimoine culturel de l’Humanité par l’UNESCO en 1984.

La construction du Park Güell a commencé en 1900. Les travaux avançaient à un rythme soutenu au début du siècle mais de grandes difficultés ont rendu le projet initial non viable. Après la mort d’Eusebi Güell, ses héritiers ont proposé à la mairie de Barcelone de racheter le parc ce qui fut fait en 1922 pour l’ouvrir, comme parc public quatre ans plus tard.

Ce parc est resté longtemps accessible gratuitement mais depuis quelques années il faut s’acquitter d’un droit d’entrée pour entrer dans la zone monumentale.

Avant d’entrer dans le parc, on prendra la peine de visiter Gaudi Experiença un endroit d’information dynamique…

2016-01-11-19-25-57

Et puis bien sûr je ne vais pas vous quitter sans partager mes quelques photos personnelles de cet endroit complètement dingue (normalement si tout va bien, le montage se télécharge en bas de votre écran et il faut cliquer dessus pour l’ouvrir).

Et pour terminer sur le sujet, je vous montre le chemin vers cet article qui vous en apprendra  davantage tout en vous donnant des infos pratiques.

A bientôt.

 

 

 

Continuer la lecture Voyage, voyage: Barcelone (9), le Park Güell

Voyage, voyage: Gengenbach (Allemagne)

Vous le savez maintenant, j’aime l’Allemagne et plus encore en automne. Je trouve que c’est une saison qui lui va bien. Les maisons à colombages et les teintes environnantes forment, à mes yeux, un ensemble parfait à la fois chaleureux et procurant un sentiment de bien-être évoquant une soirée au coin du feu…

Je vous invite à me suivre aujourd’hui dans la petite ville de Gengenbach.

Gengenbach, « la perle parmi les villes romantiques des maisons à colombage », [ ] nos visiteurs [ ] aiment à parler du joyau romantique [ ]. Déjà de loin, les tours et les portes invitent à venir dans la vieille ville historique et des petites ruelles étroites emportent le visiteur dans les coins pittoresques. Le «chevalier en pierre» debout sur le puits de la place du marché nous accueille. Il témoigne de la fierté et de l’assurance de l’ancienne ville impériale libre, de même que l’hôtel de ville impressionnant âgé de plus de 200 ans et marquant en étroite liaison avec les nombreux bâtiments à colombage romantiques la physionomie de la ville (source).

Le chevalier en pierre

2016-01-11-09-22-39

Assurément un coup de coeur pour cet endroit peu connu mais qui mérite le détour souriant

Continuer la lecture Voyage, voyage: Gengenbach (Allemagne)