Découverte: une artiste étonnante

Je sais que ça ne m’arrive pas souvent de rédiger un article sans photos personnelles mais j’ai été tellement impressionnée par le travail de cette créatrice japonaise  que j’ai eu envie de vous en parler ici.

D’abord, je voudrais vous poser une question: que faites-vous de vos vieux journaux?

Vous les jetez? Vous emballez vos épluchures? Vous les utilisez pour allumer le feu?

C’est vrai que, sauf s’il y a un contenu qui nous intéresse vraiment, on conserve rarement les vieux journaux. Chie Hitotsuyama, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a trouvé un moyen de créer des animaux étonnant en recyclant ses vieux papiers.

Elle roule patiemment des milliers de feuilles puis elle les assemble afin de leur donner forme et, presque, vie puisqu’elle dit elle-même:

« Je veux continuer à insister sur la réalité et à travailler grandeur nature  afin de leur transmettre la vie autant que possible. » (source)

Je vous l’ai dit, je n’ai pas de photos personnelles, malheureusement et vous devrez vous contenter cette fois des vidéos glanées sur Youtube.

Elles parlent d’elles-mêmes et n’appellent aucun commentaire. Allez-y, admirez le travail…et dites-moi ce que vous en pensez.

 

Si vous ne l’avez pas déjà fait, je vous invite vivement à consulter ce site.

Moi je lui dis bravoo pour l’idée en tout cas.



4 commentaires

  1. Etonnant, en effet ! ça a du bon aussi, le voyage immobile. 😉

    • photonanie

      C’est beaucoup moins fatigant et moins coûteux mais ça a moins de charme aussi…enfin, ça dépend.

  2. Bonjour Bernadette !

    C’est criant de vérité ! En voila un papier qui est bon et sans mensonge ! ça roule pour toi !

    Bon après-midi,

    Pierre

    • photonanie

      Merci et pourtant ce n’est pas une activité pour toi parce que Pierre qui roule… 😉

Répondre à rotpier27 Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :