Brick a book 367 ✍🏻

Le lundi on écrit avec la photo proposée sur le blog Brick a book comme déclencheur d’écriture. Ça tombe bien, on est confinés mais pas déconfits et l’écriture est un bon moyen pour s’évader agréablement sans sortir de chez soi. La lecture aussi bien sûr mais c’est un autre sujet.

Voici donc la photo proposée ce lundi et, juste en-dessous, l’histoire qu’elle m’a soufflée en respectant la distanciation sociale recommandée bien sûr😷 .

©Gian Paul Guinto

Jayson s’appliquait depuis le matin. Il s’était levé à l’aube pour pouvoir terminer la mise en place des décorations lumineuses de la fête en un seul jour. Les énormes papillons scintillants déployaient leurs ailes dans le noir de la nuit déjà tombée depuis au moins une heure. Il mettait la dernière touche à l’un d’entre eux quand il entendit crier son nom. L’obscurité l’empêchait de voir qui l’appelait ainsi mais il lui semblait bien avoir reconnu la voix de Kim. Rien qu’en évoquant ce prénom son coeur se mit à battre plus vite, plus fort… Pour peu, il l’imaginait scintiller lui aussi comme ces grands papillons qui feraient briller les yeux des enfants et des jeunes gens lors de la fête.

Tout à ses pensées, il n’entendit pas les pas s’approcher et il sursauta quand Kim, car c’était bien elle, lui toucha le bras en souriant.  Il avait beau avoir largement dépassé la trentaine, il était comme un adolescent dès qu’il voyait sa bien-aimée et rougissait aussitôt comme un gamin. Il l’aimait tellement et n’en revenait pas qu’elle ait posé les yeux sur lui alors que d’autres jeunes gens plus fortunés la courtisaient. Bien sûr les parents de la jeune fille ne voyaient pas d’un très bon oeil cette relation mais Kim avait du caractère et elle suivait les chemins de son coeur. Elle savait que Jayson était travailleur, courageux et honnête et surtout qu’il la vénérait.

“Viendras-tu me faire danser demain à la fête”, demanda-t-elle avec une lueur malicieuse dans le regard. Elle était sûre qu’il ne perdrait jamais une occasion de la faire tournoyer et que sa longue journée de mise en place était comme un cadeau qu’il lui faisait. Il savait qu’elle aimait cette ambiance joyeuse avec toutes ces immenses décorations .

Un grand sourire éclairait son visage quand il se retourna pour lui répondre. Il la raccompagna chez ses parents avant de rentrer enfin reposer son dos fort sollicité tout au long de cette journée de travail.

Il voulait pouvoir lui faire tourner la tête demain, tout le temps que durerait le bal…

Je vous invite à me suivre sur le blog Brick a book pour découvrir les autres textes inspirés par cette photo.

Cet article a 9 commentaires

  1. les Caphys

    j’adore le terme “confinés mais pas déconfits”

    1. Photonanie

      Merci les Caphys 🙂

  2. Pierre

    Bonjour Bernadette !
    Et voila ! C’est bien emballé ! ça va tourner, tourner et encore tourner !
    Bonne journée !
    Pierre

    1. Photonanie

      Le tout est de ne pas attraper le tournis quand même et de tomber 😀
      Bonne journée Pierre (et comme à chaque fois je repense au film “RRRrrrr!!!” d’Alain Chabat qui se passe à l’âge de pierre et où tous les hommes se prénomment logiquement…Pierre 😉

  3. Geneviève Hubinon

    Voila qui fait rêver et Kim aura à coup sûr des papillons plein les yeux ! Bonne journée,.Bernadette.

    1. Photonanie

      C’est tout le mal que je lui souhaite 😉
      Bonne journée Gene.

  4. Géhèm

    Quand j’ai lu “Kim”, j’ai pensé que j’allais enfin avoir des nouvelles de Kim Jong-un. Et puis non… Alors mon intérêt s’est forcément émoussé.

    1. Géhèm

      PS : J’ai voulu insérer une émoticone par clic droit, elle n’est pas passée.

      1. Photonanie

        Non mais c’est peut-être sa sœur, lui on s’en fout un peu en fait 😉 Tu aurais souhaité que mon personnage soit homo? Peut-être une prochaine fois…
        Sinon, pour les émoticônes tu peux comme chez toi les remplacer par des???? pour rester cohérent ou prendre des leçons de raccourcis chez Antiblues 😀

Répondre à Photonanie Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.