Voyage, voyage: Argenton-sur-Creuse (F)

Nous n’avons pas séjourné à Argenton-sur-Creuse, tout au plus fait une halte de mi-journée en allant vers le Périgord, il y a déjà 4 ans, mais cette petite cité m’a laissé un bon souvenir. Comme souvent, j’ai regretté de ne pas avoir plus de temps à passer à cet endroit.

Ancienne place fortifiée, elle a évolué au fil des âges pour devenir une petite ville accueillante et dynamique, dont la modernité des quartiers s’harmonise avec l’authenticité des vieux quartiers du Moyen Âge.

Aussi nommée la “Venise du Berry”, Argenton vit au rythme de la Creuse. tantôt calme et sereine, tantôt tourbillonnante et animée.

Je vous invite à une balade le long de l’eau.

Le vieux pont enjambant la Creuse

On peut encore aujourd’hui admirer quelques belles maisons médiévales, de vieilles maisons à galeries et à balustrades charpentées de toits cuivrés et gris ardoise.(source)

Un incontournable d’Argenton est la chapelle de la Bonne Dame que je vous montre ci-dessous.

La chapelle, qui domine toute la ville avec sa monumentale statue dorée, est visible de loin. C’était, à l’origine, la chapelle du château médiéval. Détruite, reconstruite, diminuée, elle est enfin réhabilitée à la fin du XIXe siècle et fait l’objet d’un pèlerinage, en souvenir de l’épidémie de peste de 1630. Elle étend toujours son bras droit sur la cité, le gauche soutenant l’enfant Jésus. La montée jusqu’à la chapelle demande un effort mais on est récompensé par une vue splendide sur la ville et la Creuse.(source)

On voit de loin la chapelle mais le clocher de l’église Saint-Sauveur est bien présent également.

On le voit aussi de très loin…

Du bord de la Creuse...
...ou en déambulant dans la ville

Remarquable également, cet hôtel particulier, érigé au XVe siècle, il se situe dans la rue Duperthuis. Sa tour en façade lui donne l’allure d’un vieux château de contes de fées.

Tout comme cette porte gothique qui orne la façade d’une demeure bourgeoise (XVe – XVIe siècle) au décor de style gothique flamboyant, dont une belle fenêtre à croisée simple et une arcade surbaissée qui permettait d’accéder à la boutique. La porte est ornée de pinacles et de feuilles de choux.

Une place accueillante où il fait bon flâner au soleil:

Je pense intéressant de mentionner également que

La blanchisserie est une tradition bien établie dans la Vallée de la Creuse ! A partir du 19ème siècle les vêtements sont fabriqués en série et la ville connaît un essor fulgurant dans le domaine de la confection. Le Musée de la Chemiserie et de l’élégance masculine nous rappelle, dans une scénographie moderne, le souvenir des chemisières et filatures qui rythmaient la vie de la vallée… (source)

Malheureusement je n’ai pas eu le temps de le visiter. Une prochaine fois peut-être…

On se retrouve bientôt pour d’autres balades 😎

Article suivantRead more articles

Cet article a 4 commentaires

  1. Géhèm

    Très jolie ville que j’apprécie de voir remise à sa place après la surexploitation de l’éloge funèbre de Pierre Desproges à l’intention de Guy Bedos. 😉
    Rappelons-nous :
    “Comme le remarquait fort à propos Alphonse Allais, qui n’était pas la moitié d’un con sinon il ne serait pas avant Argenton-sur-Creuse dans le Larousse…” (etc.)

    1. Photonanie

      Une ville dont on parle peu, ça suffisait pour qu’elle m’intéresse. Quant à Allais, tu fais bien d’en parler puisque c’est lui qui a dit “A quoi bon prendre la vie au sérieux puisque de toute façon nous n’en sortirons pas vivants.” 🙂

  2. midolu

    Bonjour Photonanie, bonjour Géhèm.
    Tout près de chez moi ! J’y ai travaillé pendant cinq ans et j’ai gardé bons souvenirs et bons amis … Pour des occasions “festives”, je retrouve quelques fois par an cette ville et ses alentours, Le Pêchereau notamment. 🙂
    En plus, dans notre département, j’apprécie davantage le relief des bords de Creuse et aussi le Boischaut des ” bouchures ” … La Champagne berrichonne et ses étendues céréalières me conviennent moins.
    Merci Photonanie !
    Bon mercredi.

    1. Photonanie

      Je suis ravie d’avoir pu te faire plaisir en parlant d’une ville, somme toute assez peu connue en dehors des frontières françaises (voire même à l’intérieur). Je ne connais pas le Pêchereau, peut-être une prochaine fois… Nous nous arrêtons souvent à mi-chemin en descendant dans le sud-ouest 😉
      Moi, j’aime beaucoup d’endroits, en France ou ailleurs, les lieux ont toujours quelque chose à me raconter et mon plaisir est de transmettre ce qu’ils m’ont dit 😉
      Bonne fin de journée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.