Du côté de chez Ma

Pour cette deuxième semaine de 2021, Ma nous propose d’illustrer par une photo personnelle l’expression

Au hasard.

J’ai choisi la photo ci-dessous parce que au Scrabble on pioche des lettres au hasard et on essaye de composer les mots qui nous viennent à l’esprit.

Ce qui est bien dans ce jeu, c’est que les lettres peuvent se croiser et se placer côte à côte pour rapporter plus de points et le tout sans distanciation sociale ni gestes barrières 😉. La vraie vie à laquelle nous aspirons…🤞

Et si vous me suiviez jusqu’à chez Ma pour voir comment les autres participant(e)s ont choisi d’illustrer “au hasard” mais  pas forcément “par hasard” 😊?

Au hasard = non anticipé préalablement tandis que par hasard = fortuitement, accidentellement).

Je vous souhaite un très bon week-end 👋

Continuer la lecture Du côté de chez Ma

Voyage, voyage: Morlanne (F)

En vacances au Pays Basque, notre hôtesse, toujours de bon conseil et jamais à court d’idées intéressantes,  nous a suggéré de nous rendre à Morlanne (dans le Béarn, en Terre de Soubestre) où une visite guidée était organisée. Nous avons passé un très bon moment dans les rues du village et dans le château de Morlanne.

Pour vous situer un peu l’endroit, sachez que le village médiéval de Morlanne est situé à environ 20 km de Pau.

Étymologiquement, l’hypothèse la plus vraisemblable serait que le nom de Morlanne vienne du latin mor qui a donné en gascon mor/morre ayant pour sens « sommet arrondi », et du terme lanne, qui veut dire lande. Le nom signifierait donc le sommet sur la lande.

Le village date du Moyen-Âge mais ne s’est véritablement développé qu’au moment de la guerre de Cent ans lorsque Gaston Fébus le choisit comme bastion défensif.

Le village était constitué à l’époque de deux agglomérations l’une autour du château (Castetbieilh) et l’autre autour de l’église.

Gaston Fébus fit alors ériger la Carrère du château ( rue principale caractérisée par sa construction typique des villes nouvelles au Moyen-Âge) pour relier ces deux quartiers. et maîtriser ainsi le recensement de la population. Il découpa le terrain en lanières et en donna une à chaque habitant afin qu’il y installe sa maison et son jardin. Chaque propriété s’étendait jusqu’aux remparts constitués d’argile et de bois (disparus de nos jours). Le village ainsi organisé (le Castelnau) et fortifié fera partie intégrante de la défense mise en place par Fébus.

Ci-dessous, le château, la partie de le Carrère du château qui va de celui-ci à l’église avec les maisons bien alignées.

Je vous invite à me suivre à travers les rues de Morlanne et je vous rappelle qu’on peut voir les photos en grand, en cliquant dessus 😉.

Continuer la lecture Voyage, voyage: Morlanne (F)

Brick a book 390 ✍🏻

En ce début d’année, j’ai décider de continuer à essayer d’écrire au départ d’une photo proposée sur le blog Brick a book chaque lundi, ou presque 😉.

Cette semaine c’est la photo ci-dessous qui sert de déclencheur d’écriture et le texte qu’elle m’a inspiré se trouve à la suite. Bonne lecture à vous.

©Valentina Aleksandrovna

J’étais là, couchée sur la paille de la grange à me demander si je n’avais pas rêvé.

Un peu plus tôt, je courrais à travers champs comme une folle en portant toujours la couronne de fleurs tressée par ma sœur qui m’avait dit en l’ajustant: “Ce  diadème te donne l’allure d’une reine”.

Soudain, Gontrand, le fils du châtelain, m’avait arrêtée. Il était là, planté devant moi, un franc sourire éclairant son visage hâlé par le soleil. Il était vêtu d’un jean et d’un t-shirt usé et, à le voir ainsi, on n’aurait jamais cru que son père était respecté en tant que maire du village depuis plus de vingt ans.

Il me demanda sans hésiter s’il pouvait passer me chercher chez mes parents pour m’emmener danser au bal du village voisin. Surprise, je ne savais que lui répondre. Aucun garçon ne m’avait jamais invitée et celui-là m’impressionnait de par sa situation familiale. Je savais que, en tant qu’aîné, ses parents comptaient sur lui pour reprendre la propriété familiale, château, granges, fermes, terrains,… et je me sentais insignifiante devant lui, moi la fille du facteur.

Le rouge avait envahi mes pommettes mais c’est le menton fièrement relevé, dans une attitude de défi, que je lui ai répondu que j’étais d’accord.

Il parut ravi et me dit “à samedi, 20 heures chez tes parents”.

Mon coeur battait la chamade en arrivant à la ferme de mes grands-parents. J’avais pris l’habitude de m’y réfugier quand je voulais réfléchir en toute tranquillité. L’angoisse me serrait un peu la gorge à l’idée de devoir avertir mes parents. Même s’ils me faisaient confiance et me laissait fort libre de mon temps je redoutais que la position sociale de mon futur cavalier ne les mette mal à l’aise.

Ma sœur me surprit à rêver, un sourire flottant sur mes lèvres et elle comprit aussitôt que quelque chose d’étonnant m’était arrivé. Quand je lui racontai ma rencontre avec Gontrand en la suppliant de garder le secret jusqu’à ce que j’ose en parler à nos parents, elle promit mais son air malicieux me fit craindre le pire. A 13 ans, soit quatre de moins que moi, elle me regardait maintenant avec une sorte de respect tandis que je me redressais fièrement, déjà prête à succomber au charme du beau Gontrand…

Je vous invite à découvrir avec curiosité les autres textes suscités par la vue de cette photo et publiés sur Brick a book.

Bonne semaine à tout le monde.

Continuer la lecture Brick a book 390 ✍🏻

Du côté de chez Ma

Nouvelle année, nouveaux défis chez Ma. Le principe reste le même: illustrer par une photo personnelle le thème proposé.

En cette première semaine le mot est commencer.

J’ai commencé 😉 à chercher et je suis arrivée à penser à plusieurs choses que nous pouvons commencer. Nous venons de commencer l’année, nous commençons à entrevoir la lumière au bout du tunnel traversé en 2020 et nous commençons à reprendre espoir.

Mais tout cela me paraissait fort difficile à illustrer en photo. Et puis, en regardant par la fenêtre, j’ai vu qu’il avait commencé à neiger et que la neige commençait à bien tenir. J’ai alors pris quelques photos dans mon jardin.

J’espère être dans le thème et je vous invite à passer chez Ma voir les autres participations.

Bon week-end à tout le monde 😊.

Continuer la lecture Du côté de chez Ma

La vie de château à Modave 🏰

A une trentaine de km de chez moi se trouve le château de Modave. J’ai eu la chance de visiter l’intérieur il y a très, très longtemps (malheureusement sans en avoir conservé de photos). C’est un château où chaque été une pièce classique était mise en scène dans la cour en utilisant, à l’occasion, les fenêtres du château comme décor. Il est fermé l’hiver d’habitude mais, en cette fin d’année, si particulière, il a été mis en lumière et les visites en extérieur, sur rendez-vous, ont été autorisées.

Je vous propose de me suivre pour garder encore un peu de lumières festives dans les yeux en cette première semaine de 2021✨.

J’espère pouvoir vous emmener également visiter l’intérieur en des temps meilleurs 🤞.

Continuer la lecture La vie de château à Modave 🏰

Tous mes vœux ✨

En ce début d’année j’ai choisi de partager une carte de vœux aussi sobre que  l’année qui vient de  se terminer.

Je souhaite que celle qui commence soit à la hauteur de nos espérances et que nous puissions retrouver les contacts chaleureux qui nous ont tant manqués, en vrai!

On a passé de beaux moments ensemble et j’espère que vous continuerez à m’accompagner au cours de cette nouvelle année.

Continuer la lecture Tous mes vœux ✨

Vous chantiez? 🎵

Et bien dansez maintenant sur la fin de cette année qui restera gravée dans nos mémoires. Pour tout ce qu’elle aura mis en évidence comme notre désarroi face à l’inconnu, nos faiblesses devant l’adversité mais aussi l’ingéniosité et le courage de certains, nos capacités à rebondir après avoir touché le fond, nos ressources pour réinventer les échanges et recréer un peu de chaleur avec les moyens du bord mais sans jamais éteindre l’étincelle d’espoir.

N’oublions pas non plus ce qui restera un des plus grands mystères de cette pandémie 😂:

Pour finir, je vous ai promis la liste des chansons de mon article précédent. La voici:

  1. Vivre pour le meilleur (Johnny)
  2. Mon jardin d’hiver (H. Salvador)
  3. Enfin (Emmanuelle, chanteuse québécoise)
  4. Tombe la neige (Adamo)
  5. Terre (Céline Dion)
  6. Mon beau sapin (Noël).
  7. Je reviens chez nous ou fais du feu dans la cheminée (Jean-Pierre Ferland)
  8. Et maintenant (Bécaud)
  9. Tout doucement (Bibie) (mais aussi « doucement », de D. Guichard)
  10. Chez moi (S. Lama)…
  11. Petit papa Noël (Noël)
  12. Y a des hauts, y a des bas (A. Cordy)
  13. Croire (Martin Deschamps, chanteur québécois)
  14. Ça ira mieux demain (encore Annie Cordy)
  15. Même si (Marc Lavoine),
  16. Aujourd’hui (Frida Boccara),
  17. Il est où le bonheur (Christophe Maé)
  18. Dès que le printemps revient (H. Aufray)
  19. Foule sentimentale (Souchon)
  20. La tendresse (Bourvil mais aussi D. Guichard) 
  21. Un trou dans les nuages (Michel Rivard)
  22. Laisse entrer le soleil (Julien Clerc mais aussi G. Lenorman, Hair)
  23. La Madrague (sur la plage abandonnée, Brigitte Bardot)
  24. Les filles du bord de mer (Adamo) 
  25. La fille du Nord (H. Aufray)
  26. La fille du Sud (Vianney)
  27. N’attendons pas (Vianney)

J’avoue que le 3, le 13 et le 16 je ne les connaissais pas, c’est mon ami québécois qui les a relevées. En gros, je les ai placées dans mon texte sans savoir que c’était des chansons 😏. Et je dois bien avouer que je n’ai pas vraiment accroché, avec un bémol pour Frida Boccara que j’aimais bien à l’époque.

Un tout grand merci aux brillants participants peu nombreux mais de qualité (même si Géhèm est hors concours 😉).

Je vous dis à l’année prochaine en vous souhaitant , un peu à l’avance

Continuer la lecture Vous chantiez? 🎵

Si on chantait 🎵

C’est lundi mais il n’y a pas d’atelier d’écriture en ligne aujourd’hui, c’est la trêve de fin d’année sur Brick a book. J’ai donc décidé de partager un texte que j’ai écrit sur proposition de l’atelier d’écriture auquel je participe tous les mois en présentiel dans ma commune mais qui se déroule actuellement en ligne à cause du Covid (vous suivez?).

Il nous était demandé de rédiger un texte dans lequel on devait glisser quelques titres de chansons. J’en ai profité pour faire le bilan de l’année écoulée.

Si ça vous dit de jouer avec moi, je vous propose mon texte ci-dessous et je viendrai donner tous les titres qu’il fallait trouver quelques jours plus tard, juste de quoi vous laisser un peu de temps pour chercher 😉.

Vivre pour le meilleur !

Un beau matin, j’étais dans mon jardin d’hiver et je pensais à cette drôle d’année qui s’achevait enfin sur une lueur d’espoir. Je souhaitais que tombe la neige pour purifier la terre et je rêvais bien au chaud à côté de mon beau sapin.

Dès le réveil je t’avais dit « fais du feu dans la cheminée » et maintenant les flammes dansaient tout doucement devant mes yeux mi-clos. J’étais si bien chez moi…

Tout était prêt pour les enfants qui attendaient leur petit papa Noël avec impatience. Comme d’habitude mon moral oscillait et je me forçais à admettre que bien sûr « y a des hauts, y a des bas mais le principal est de croire que ça ira mieux demain » même si, aujourd’hui, j’étais en mode il est où le bonheur, il est où ? 

Je me disais « c’est décidé, dès que le printemps revient, je fais ceci et puis encore cela. Je me fonds dans une foule sentimentale et je fais le plein de ce qui m’a le plus manqué, la tendresse ».

J’attendais qu’apparaisse enfin un trou dans les nuages pour dire à chacun  laisse entrer le soleil.

Je pensais à la plage abandonnée depuis de longs mois mais cette fois j’étais sûre que j’y retrouverais les filles du bord de mer : la fille du Nord et la fille du Sud aussi.

Mais surtout je sentais comme une urgence de vivre et je pensais très fort « N’attendons pas…»

Voilà, vous devriez pouvoir m’en proposer au moins une bonne vingtaine en commentaire. Si vous n’en avez que quelques-uns ce n’est pas grave, c’est un bon début et quelqu’un d’autre pourra peut-être prendre la suite…

Prêt? Chantez! 

Continuer la lecture Si on chantait 🎵

Du côté de chez Ma

C’est le dernier samedi de l’année 2020, que nous sommes tous pressés d’oublier en espérant que la suivante puisse voir revenir tous nos petits et grands bonheurs partagés, et Ma nous demande cette fois d’illustrer par une photo le thème de la semaine qui est justement  “Fin d’année“.

La photo que je vous propose est celle de mon calendrier qui montre ce dernier mois qui tend à disparaître…

Pour vraiment confirmer que 2020 est bien sur le point de se terminer 👍, je vous invite à regarder l’animation ci-dessous.

Ma nous a d’ores et déjà annoncé qu’elle reconduirait le projet 52 en 2021 et j’ai bien l’intention de continuer à y participer 😊.

Je vous invite à aller voir chez Ma comment les autres participant(e)s ont illustré le dernier thème de l’année et je vous souhaite dès à présent une excellente année 2021 en espérant que, contrairement aux vœux de l’année passée, ceux-ci se réalisent vraiment et nous permettent de vivre librement en toute sécurité 🥂 ✨.

Continuer la lecture Du côté de chez Ma

Un drôle de Noël 🎄

A l’image de cette année 2020 qui va bientôt se terminer, ce Noël aura été marqué par les mesures sanitaires imposées et qui varient selon les pays.

En Belgique, un ménage n’avait le droit d’inviter qu’une seule personne pour le réveillon (exception faite pour les personnes seules qui pouvaient en inviter deux).

Heureusement que nous sommes, dans l’ensemble, dociles et gardons surtout notre sens de l’humour, quelles que soient les circonstances 😊.

Pierre Kroll, caricaturiste réputé en Belgique francophone nous offre aujourd’hui le dessin ci-dessous qui me permet de vous renouveler mes vœux 🎅🏻.

Dans la foulée, je partage également le dessin ci-dessous trouvé sur internet (je suppose que vous avez reconnu la griffe du Chat).

Continuer la lecture Un drôle de Noël 🎄