Du côté de chez Ma

Illustrer un mot ou un groupe de mots en photo(s) voilà le défi que Ma nous propose chaque fin de semaine.
Cette semaine c’est “la vie en rose“.

J’ai quelques beaux spécimens de roses déjà bien fleuries au jardin mais c’est décidément trop facile de vous montrer simplement une fleur. Quoique…

Mon choix s’est dès lors porté sur deux photos d’archives d’un voyage à Vienne en période de fêtes de fin d’année.

La première est cette limousine d’une couleur improbable…

…et la deuxième ce jeune homme  dont j’ignore s’il a un lien avec la limousine ou pas 😂

Et bien sûr, je ne pouvais décemment pas passer à côté de cette chanson du grand Jacques.

Pour finir, parce ce serait quand même dommage de s’en priver, je vous offre une fleur de mon rosier préféré qui m’enchante et embaume depuis des années dans mon petit jardin. C’est un souvenir de vacances acheté à la Roseraie de Barbary dont je ne peux que vous conseiller la visite si vous passez dans le coin. Nous avions également apprécié le repas sur le thème, et aux saveurs de roses, du restaurant de la roseraie.

 

Comme chaque semaine, je vous invite à aller voir chez Ma comment les autres participant(e)s au défi ont vu la vie en rose.

Continuer la lecture Du côté de chez Ma

Du côté de chez Ma

Le samedi j’essaye de relever le défi de Ma en illustrant en photo(s) le(s) mot(s) proposé(s).

Cette semaine il s’agit du mot “bibliothèque“.

Et que trouve-t-on dans une bibliothèque? Mais des livres bien sûr, vous voyez de quoi je veux parler je suppose, sinon je vous propose une explication ci-dessous 😊.

Bref, j’aurais pu prendre une photo d’une de mes bibliothèques vu que j’ai tendance à accumuler les ouvrages de tout type mais j’ai préféré fouiller dans mes archives pour partager une photo de la bibliothèque royale de Belgique, familièrement appelée l’Albertine.

C’est à Philippe Le Bon, duc de Bourgogne que l’on doit notre bibliothèque royale. Bibliophile acharné, il réunit plus de 900 manuscrits, ce qui était énorme pour l’époque. La bibliothèque est installée au Mont des Arts (Bruxelles) dans une imposante édification du 20ème siècle érigée entre 1954 et 1969.  Les collections sont stockées dans une tour de 17 étages dont 6 en sous-sol, 150 km de rayonnage de livres et documents hautement sécurisés pour protéger les 7 millions d’ouvrage du feu mais aussi de l’humidité et des éventuels dégâts dus également aux fluctuations de température.(source)

Elle gère un patrimoine culturel important, acquiert, notamment par dépôt légal, et gère les publications parues en Belgique et celles des auteurs belges parues à l’étranger. (source)

Sur cette photo on ne voit qu’un petit bout de la bibliothèque qui fait partie d’un très bel ensemble souligné par le carillon du Mont des Arts.

Et puis, si vous suivez un peu mes publications, vous savez que j’aime terminer par une note d’humour et je n’ai pas boudé mon plaisir en vous offrant la vidéo ci-dessous tout à fait d’actualité 😉.

Si ce style d’humour vous plaît, courez vite chez Tartie d’où vous ne ressortirez pas morose, c’est promis 😉.

Et bien sûr allez également voir chez Ma les autres illustrations du mot de la semaine.

Je vous souhaite un excellent week-end

Continuer la lecture Du côté de chez Ma

Du côté de chez Ma

Comme tous les samedis j’essaye de relever le défi de Ma: illustrer en photo(s) le mot ou le groupe de mots de la semaine. Il s’agit cette fois de “moyen de transport.”

Pendant des années, une grande partie de mon boulot a été de convaincre le plus grand nombre de se déplacer autrement qu’en voiture et surtout autrement que seul dans sa voiture.

C’est justement lors d’un voyage professionnel sur ce thème que j’ai pris la photo ci-dessous. J’ai trouvé très poétique ce monsieur qui déambulait en pleine ville de Karlsrühe (D) avec un moyen de transport pour le moins étonnant à notre époque. Il circulait seul, ne faisait pas partie d’un groupe et n’était pas en représentation… Étonnant non?

On reste dans le surréalisme avec la deuxième image que j’ai choisie et qui est en fait une carte de vœux très orientée transport imaginaire avec une bonne touche d’humour. Normal que j’apprécie 😊 (elle a été conçue par  Gabriel et Posel).

Pour rester dans le sujet,  je vous offre, avec plaisir, cette publicité animée des transports De Lijn, société publique belge responsable de l’exploitation des transports en commun de la Région flamande.

Ensemble c’est mieux, aussi pour se déplacer, une manière aussi de vous rappeler (ou vous apprendre) que la devise de mon pays est “L’union fait la force”  😉

Et bien sûr on file chez Ma voir les propositions des autres participant(e)s avant de passer un très bon week-end 😎.

Continuer la lecture Du côté de chez Ma

Du côté de chez Ma

Comme tous les samedis je tente de relever le défi de Ma: illustrer en photo l’expression ou le mot proposé.

Le choix est assez large cette semaine puisqu’il s’agit de “l’art dans la ville”. Plusieurs clichés peuvent répondre à cette définition l’art étant présent sous diverses formes. Me sont venues à l’esprit des photos de statues humaines, que j’apprécie, de vraies statues, de pierre ou de bronze, des murs peints, dont j’ai déjà partagé beaucoup de photos sur mon blog, voire même des  bâtiments de musées magnifiques (Bilbao, Metz, Stuttgart, Munich,…) qui sont eux-mêmes des oeuvres d’art dans la ville.

Finalement mon choix s’est porté sur un autre type d’art exercé dans la ville: la musique.

Je vous propose donc une photo d’un joueur de didgeridoo. Cet instrument plaît assez à mon côté surréaliste belge puisque Wikipédia nous dit que

Le didgeridoo est un instrument de musique à vent de la famille des cuivres, bien qu’il soit en bois.  🤨

Dave Johnson, Lübeck, 2014

Comme chaque samedi je vous propose d’aller voir les autres illustrations du sujet chez Ma mais, pour terminer avec humour et avant de vous envoyer “dans la ville”,  je ne résiste pas au partage du dessin ci-dessous. Bon week-end.

PS: En cadeau, une courte vidéo

Continuer la lecture Du côté de chez Ma

Du côté de chez Ma

Comme tous les samedis je joue avec Ma et son défi d’illustrer en photo(s) un mot donné. Aujourd’hui, le mot est “simplicité“.

Croyez-le ou non mais jamais thème ne m’a paru si peu simple à illustrer!

J’avais pensé photographier une petite pâquerette toute simple mais la pluie ne les a pas incitées à s’ouvrir dans la pelouse 🙄 et j’ai alors commencé à chercher dans mes archives et vous savez quoi: ce n’est pas simple de trouver une photo simple 😊

Et puis l’idée enfin trouvée, en voyant toutes les fleurs proposées par les participant(e)s au défi (malgré leur connotation sexuelle obsédante aux yeux d’Antiblues 😉) de retrouver mes photos d’un magnifique champ de coquelicots.

Le coquelicot est une fleur assez simple qui en plus fait partie des simples.

Ouf, le défi est relevé malgré tout mais ça n’aura vraiment pas été simple pour moi 😅

Courez vite chez Ma voir les autres illustrations du mot de la semaine avant de passer un excellent week-end.

Continuer la lecture Du côté de chez Ma

Du côté de chez Ma

Le groupe de mots proposé par Ma ce samedi pour que nous l’illustrions en photo est fête foraine.

Il va falloir faire appel aux archives parce que ce n’est pas la saison chez moi. Depuis que je suis toute petite, je sais que la foire de Liège a lieu chaque année au mois d’octobre.

La foire de Liège, ou foire d’octobre, créée en 1594, est la plus ancienne kermesse belge toujours en activité. À l’origine organisée en novembre, elle se tient en octobre depuis 1871. Elle est aussi la plus grande fête foraine du pays quant au nombre de forains présents avec plus de 170 attractions et établissements de restauration. La longueur totale des exploitations, mises bout à bout, avoisine les deux kilomètres.

Il en va aussi de même quant à la fréquentation, avec un nombre annuel de visiteurs supérieur à 1 500 000 au XXIe siècle. (source)

C’est à cette occasion que j’ai pris les photos ci-dessous.

Et chez les autres participants, comment est représentée la fête foraine? C’est ce que vous verrez en allant jeter un oeil sur le blog de Ma.

Je vous souhaite un excellent week-end en restant prudent 😷 et je vous propose un peu d’humour en musique avant de nous quitter parce que c’est bon pour le moral😊

Continuer la lecture Du côté de chez Ma

Du côté de chez Ma

Le samedi on joue avec Ma et son défi d’illustrer en une ou plusieurs photos un mot ou groupe de mots proposé.

Je vous invite à deviner le thème de cette semaine grâce aux photos que j’ai choisies pour l’illustrer:

Mon premier se plaît beaucoup les pieds dans le tas de fumier 😂

Pour mon deuxième, l’ambiance reste parfumée puisque juste à côté on rencontre un beau bouc 😏

Mon troisième ne détonnera pas avec les précédents malgré son teint  de rose 🐷

Mon quatrième a décidé de fermer ses oreilles à tous les bobards 🐰

Mes cinquièmes, regroupés au bar, observent avec intérêt les 4 premiers et cancanent à qui mieux mieux  

Mon tout est le thème de cette semaine: les animaux de la ferme.

Je vous invite à aller chez Ma voir les autres participations à ce Projet 52 et je vous souhaite un excellent week-end.

Continuer la lecture Du côté de chez Ma

Du côté de chez Ma

Tous les samedis je participe au défi de Ma en proposant au minimum une photo illustrant le mot ou le groupe de mots proposé. Cette semaine c’est “vers le bas” qu’il faut illustrer.

Le thème ne me parle pas et je n’ai pas trop la tête à ça même s’il est exclu que je laisse mon moral plonger vers le bas et c’est justement, comme souvent, l’humour qui me sauve 😉.

J’ai reçu d’un ami une vidéo de bricolage simple à réaliser pour trancher quand on est indécis et qui, en plus, illustre bien le thème. Je vous montre

Ce qui est bien dans cette roue c’est que le pointeur est toujours…vers le bas 😂

Quand vous aurez bricolé votre propre roue, je vous invite à aller voir chez Ma les autres participations au défi de ce samedi et je vous souhaite une bonne semaine.

Continuer la lecture Du côté de chez Ma

Du côté de chez Ma

Confinéééééée, enfermééééée
Je ne sortirai plus jamais….
(vidéo humoristique de F. Peyre)
 
Comme je suis d’un naturel optimiste, je garde le moral et prends avec bonheur toutes les initiatives du net qui me font rire malgré la gravité de la situation actuelle 😊.
 
Cela étant dit, le samedi, quoi qu’il advienne, c’est le jour du défi de Ma. Aujourd’hui, le mot que nous devons illustrer en photo(s) est “piquant“.
 
J’ai bien quelques photos de cactus prises à Eze ou, plus loin, dans le jardin Majorelle à Marrakech, mais j’ai choisi une autre approche.
Vous savez à quel point le Pays Basque est cher à mon coeur et donc il était incontournable pour moi de vous parler du piquant du piment d’Espelette.
Je me rends en même temps compte que je n’ai jamais rédigé d’article sur Espelette, probablement parce que je trouve l’endroit trop touristique à mon goût, même si, bien sûr, j’ai pris plaisir à le visiter. Il y a tellement longtemps que nous parcourons le Pays Basque que, à présent, je privilégie davantage les découvertes un peu hors des sentiers battus. D’ailleurs j’ai quelques projets pour fin juin si…🤞
 
Dès qu’on arrive dans le village, on est transporté dans le roman Ramuncho de Pierre Loti “partout sur leurs murs s’étageaient comme de beaux chapelets de corail, des guirlandes de piments rouges “.  Impossible en effet de rater ces cordes de piments qui sèchent au soleil sur de nombreuses façades.
 
 
 
 
Le piment peut-être utilisé à la place du poivre dans de nombreuses recettes, une manière bien agréable de rapporter un petit goût du Sud-Ouest, à consommer, sans modération, tout au long de l’année 😋.
 
Pour les curieux ou les scientifiques, j’ai trouvé les infos ci-dessous.
 

Pourquoi le piment pique-t-il ?

En fait, si le piment pique, c’est surtout à cause d’une molécule : la capsaïcine. À cause d’elle, mais aussi à ses congénères de la famille des capsaïcinoïdes, on ressent cette sensation si particulière. Ce n’est ni plus ni moins qu’une impression de brûlure puisque ces molécules ont la particularité d’activer les récepteurs de chaleur de la peau. C’est une molécule organique, donc peu soluble dans l’eau, c’est pour cela que ça ne sert à rien de boire des litres au robinet ! Mieux vaut un bon verre de lait ou même de la crème glacée. Alors, retenez-le pour la prochaine fois !

Mais pourquoi le piment s’est-il doté d’une telle molécule ? Non, il ne vous veut pas particulièrement de mal. C’est tout simplement une sorte de sécurité. En effet, les plantes ont développé cet aspect afin de se protéger de la prédation des mammifères. Ces derniers y sont très sensibles (comme nous) et vont donc éviter de le manger pour ne pas ressentir cette sensation de brûlure (pas comme nous.)(source)

Je vous invite comme chaque samedi à passer chez Ma voir comment les autres participants ont illustré le mot du jour.

Bon week-end malgré les conditions difficiles pour beaucoup.

Continuer la lecture Du côté de chez Ma

Du côté de chez Ma

Coronavirus ou pas c’est samedi et on joue avec Ma, même si son thème de cette fois est un peu “humoristique”. Nous devons illustrer, en photo, “prêt au départ”. Juste au moment où nous devons annuler des réservations faites de longues dates pour des séjours hors  de chez nous.

Heureusement que j’ai quelques archives photos qui répondent au défi 😊

Quelle bonne surprise nous avions eue en découvrant ce bel avion prêt au départ pour nous!

Désolée pour le flou mais la luminosité était réduite ainsi que le temps de réglage de l’appareil 😏

Cet avion est l’un des six ornés de livrées spéciales de la compagnie Brussels Airlines.

Les autres sont dédiés à Tintin (dont j’ai  bénéficié également), Magritte, les Diables rouges, les Schtroumpfs (que j’ai pu photographier par la fenêtre) et Brueugel.

Les illustrations des autres participant(e)s sont à voir chez Ma dont je vous conseille le blog garanti virus-free.

Bonne semaine à tout le monde, où que vous soyez.

Continuer la lecture Du côté de chez Ma