C’est la saison des allergies mais pas que… 🤧

Chez moi c’est aussi le moment d’une crise de paréidolie! Une de plus…Oh ce n’est pas grave mais vu que je circule beaucoup plus en été, forcément les effets se manifestent davantage…

Je vais donc vous livrer les images qu’a fait jaillir dans mon esprit ramolli par la canicule cette nouvelle crise afin de voir si vous aussi vous êtes atteints.

Il suffit de cliquer sur les vignettes ci-dessous pour voir les photos en grand. Ce sont souvent des visages qui m’apparaissent mais aussi des animaux (escargot, papillon).

La dernière image m’a irrésistiblement évoqué Pinocchio, allez savoir pourquoi…

Et n’ayez crainte, il semblerait que ce ne soit pas contagieux, quoique…

Continuer la lecture
Ça faisait longtemps que j’allais mieux… 😏

Et puis soudain, ça m’a repris! Quoi? Mais une crise de paréidolie bien sûr 

Il paraît que la paréidolie tient de la neurophysiologie de la perception, dit comme ça, ça pourrait faire peur  Mais bon, il semble que ce soit assez banal surtout que je ne suis pas la seule à avoir ce genre de visions. La preuve, cet article plutôt amusant dont je ne me souviens plus si je vous ai déjà parlé ou pas…

On y va pour le partage?

(un p’tit clic sur les images pour voir en grand 😉)

Et, vous, voyez-vous aussi tous ces visages, museaux, profils que moi je vois un peu partout?

Continuer la lecture
Et hop, une nouvelle crise!

Si ça continue je vais perdre la face! Et pourtant est-ce ma faute? Non certainement pas puisque c’est moi la victime de ces crises de paréidolie!

Donc si on considère que je ne suis pas responsable, que ça m’amuse et que, comme je partage volontiers, ça pourrait bien vous faire sourire aussi alors, il est où le problème ?  Et bien il n’y en a pas et c’est très bien ainsi 

Bon alors on va voir si vous êtes aussi dérangé de la ciboulette que moi (c’est pas la peine de s’énerver, je sais bien qu’on dit ciboulot mais j’ai décidé de réagir contre la trop grande place du masculin dans le vocabulaire et de féminiser quand c’est possible, mais, dans ce cas-ci, juste un brin  )

Ce qui serait chouette, ce serait que vous me disiez si vous voyez autre chose que moi, ok? On pourrait ainsi faire avancer la recherche sur cette maladie rare qu’est la « paréidolite aiguë » 

Ne sont-ils pas trognons ces minois vus en plein champ?

Et le petit fantôme souriant, l’auriez-vous repéré au pied de son arbre où il vivait heureux?

Ci-dessous, moi je vois une tête d’animal, un chien peut-être…qui n’a pas l’air bien méchant, c’est le principal.

Je dois vous faire un dessin…ou pas?

La voyez-vous aussi cette belle alanguie qui tend ses jambes au soleil au bord de l’eau?

Et ben mon cochon! J’espère que tu as échappé à la peste porcine 

Mais qui lui a tapé sur le crâne jusqu’à l’aplatir? Il en a les yeux tout tristes et le nez chiffonné (chiffonnez?) …

Bon, d’accord, son copain n’est pas mieux loti (non je n’ai pas parlé de pierre loti(e)!

Ce caribou ne manque pas de piquant(s)!

Tiens, une autre benne qui tire la tête celle-ci.

Le profil de Bart Simpson himself sur la route! 

Le même modèle de benne que le précédent mais au teint olivâtre cette fois…on a dû lui balancer quelques saloperies je pense…

Ce pignon de maison me faisait les yeux doux en battant des cils à chaque fois qu’on passait devant ♥️

Rencontré en chemin, ce pauvre personnage fort cerné m’a fait pitié.

J’ai manifestement pris par surprise les maisons-jumelles ci-dessous: elles en sont restées bouches bées! 

Comment ne pas trembler face aux petits yeux chafouins de cet engin!

Même le gsm/gps nous offre un profil souriant à gros nez! Je crois que la crise s’intensifie et que je suis de plus en plus atteinte. Vite, vite, qu’on trouve l’antidote…ou pas!

Et un dernier « vert » pour la route! Quand je pense que depuis plus de 100 ans tout le monde connait le « Cri » de Munch et que, sans moi, l’oeuvre de la nature ci-dessous serait restée ignorée je me demande ce que font les critiques d’art 

Je rappelle que toutes les photos sont personnelles et je vous donne rendez-vous à la prochaine crise 

Continuer la lecture
Fermer le menu