L’abbaye d’Orval bis

On l’a déjà visitée, souvenez-vous c’était ici. Aujourd’hui une personne, tombée sur mon article par hasard, m’a fait parvenir des infos complémentaires et je trouverais dommage de vous en priver.

La démarche est un peu commerciale mais les informations données sur la légende de Mathilde, sont très bien présentées et j’accepte donc de les partager (gratuitement en ce qui me concerne bien sûr).

Si vous souhaitez donc en savoir davantage sur la légende d’Orval, il suffit de cliquer ici.

 

PS: je ne connaissais pas le concept de Divine Box avant aujourd’hui mais je trouve ça finalement assez sympa 

Continuer la lecture
Balade automnale à Saint-Hubert (Belgique) 1ère partie

La petite ville ardennaise de Saint-Hubert se trouve dans le sud-est de la Belgique, dans la province du Luxembourg.

Elle porte le titre de « Capitale européenne de la chasse et de la nature » depuis 1991. Je n’entrerai pas ici dans le débat du pour ou contre la chasse, ce n’est pas le but. Sachez cependant que la chasse et tout le cérémonial qui l’entoure font partie intégrante de la renommée de la ville qui est également la capitale internationale de la trompe de chasse.

Dès qu’on met un pied à l’office du tourisme, on comprend que l’attachement au cerf a perduré depuis que Hubert, simple chasseur, se serait converti lorsque un cerf portant une croix sur la tête lui serait apparu.

Son culte se répand dès le 13ème siècle, de la mer du Nord aux Alpes, du Rhin à la Loire. Hubert qui fut évêque du diocèse de Tongres-Maastricht au 8ème siècle est rapidement devenu un saint, 16 ans après sa mort. Puis la légende en fait un chasseur converti et un guérisseur de la rage. Son corps est transféré au 9ème siècle, de Liège jusqu’à la forêt d’Ardenne, au monastère d’Andage (la future ville de Saint-Hubert).
C’est là que ses reliques seront vénérées par des milliers de pèlerins. De telle sorte que, grâce aux offrandes des fidèles, le monastère devient un centre religieux, intellectuel et artistique renommé. Au 12ème siècle, Andage perd son nom au profit de Saint-Hubert. Et bien que les reliques du saint disparaissent lors du saccage de l’abbaye par les Huguenots français en 1568, le monde de la chasse reste fasciné par ce héros. (source)

Le rond-point d’entrée dans la ville affiche fièrement ses symboles

Parmi les édifices intéressants à voir dans la ville, j’ai choisi de commencer par l’abbaye bénédictine et la basilique abbatiale  qui se trouvent toutes les deux sur la grande place du marché, en centre ville.

L’abbaye de Saint-Hubert

La basilique

L’hôtel de ville

Inscrit au patrimoine civil public de Wallonie, cet immeuble communal « dessiné », tranchant très nettement avec les volumes traditionnels qu’il côtoie, est inspiré du néoclassicisme. Il a été construit entre 1864 et 1873 sur les plans de l’architecte Bouvrie. La façade a été réalisée en pierre de taille granitique d’Ecaussines. Il est flanqué d’un impressionnant escalier à double volée qui a remplacé le perron monumental.(source)

La plaque commémorative, que nous voyons ci-dessous, est apposée sur le soubassement de l’hôtel de ville et rappelle aux jeunes générations qu’ici a eu lieu la bataille des Ardennes.

Restons encore un peu dans le souvenir…

Continuer la lecture
Découverte: l’abbaye d’Orval (Belgique)

L’abbaye Notre-Dame d’Orval est un monastère cistercien-trappiste situé en Belgique dans la province de Luxembourg à 1 km de la frontière française.

C’est un peu par hasard que nous l’avons visitée, nos roues nous ayant conduits devant l’entrée alors que nous nous dirigions vers un endroit…où nous ne sommes jamais arrivés ce jour-là!

L’occasion était trop belle d’aller visiter enfin cet endroit mondialement connu  et pas seulement parce que le Monastère d’Orval est le fruit d’une très longue histoire

dscn5117-2-copier
L’entrée
dscn5081-2-copier
Nef, transept et sanctuaire de la première abbatiale (en ruines)
dscn5087-2-copier
Porte de l’abbatiale en ruine donnant sur le cloître

Le tombeau de Wenceslas

dscn5085-2-copier
La rosace symbole de la nouvelle abbaye

 La légende de la fontaine Mathilde

dscn5079-2-copier
La fontaine Mathilde

La source abondante d’ORVAL et qui porte le nom de FONTAINE MATHILDE est surtout célèbre par la légende qui s’y rattache depuis les temps les plus anciens.
On raconte en effet que la comtesse Mathilde de Toscane (1046-1115), veuve de Godefroy le bossu, s’était rendue à Orval peu après la mort de son époux pour une partie de chasse. Au cours de cette partie, elle arrêta son coursier dans un coin qui lui était encore inconnu. Elle y découvrit une petite fontaine et près d’elle un modeste oratoire dédié à la Vierge.
Mathilde s’assis sur la margelle de la fontaine pour y reprendre son souffle et passait et repassait la main dans l’eau. Soudain, elle eut l’impression que l’on arrachait l’un de ses doigts.
Retirant promptement sa main de l’eau, elle découvrit que sa bague, dernier souvenir de son cher époux décédé, avait disparu. Aussitôt, les larmes dans la gorge, Mathilde, s’en fut prier la Vierge. Revenant à la fontaine, quelle ne fut pas sa surprise de voir surgir hors de l’eau un gros poisson lui rapporter tout simplement l’anneau d’or serti d’un gros diamant. Éperdue de bonheur, elle fit vœu d’ériger un monastère en ce lieu (source)

   dscn5074-2-copier capture

La brasserie d’Orval 

La fromagerie et la brasserie d’Orval ne se visitent pas mais une installation dans les Communs Abraham permet de comprendre la fabrication de la bière.

En 1931, l’installation d’une brasserie au sein même de l’abbaye fut décidée afin d’aider financièrement à la construction du nouveau monastère. Actuellement et dans la tradition cistercienne, la communauté monastique consacre principalement à l’aide sociale les revenus liés à la vente de la bière sous le nom Orval. Il n’existe qu’onze brasseries trappistes au monde dont six en Belgique. Seules les bières brassées au sein d’une abbaye, sous le contrôle des moines cisterciens qui y vivent, ont le droit de porter cette appellation. Il y a une seule bière brassée à l’abbaye. Elle est ambrée de fermentation haute (6,2 % d’alcool) et se caractérise par un arôme et une amertume typiques (source)

« Beer is proof that God loves us and wants us to be happy. » (Benjamin Franklin) 

 

dscn5058-2-copier
La nouvelle abbatiale
dscn5112-2-copier
Le jardin médicinal

Si vous souhaitez en savoir encore plus c’est ici.

Continuer la lecture
Découverte: l’abbaye de Maredsous (Belgique)

Je vous emmène aujourd’hui visiter l’abbaye de Maredsous située en Belgique dans la  province de Namur.

Cette abbaye est connue en Belgique essentiellement pour sa bière et son fromage. Bien sûr, comme il s’agit d’un monastère bénédictin, une communauté de moines y est installée. C’est à la fois un centre d’enseignement et un centre d’artisanat d’art et d’édition.

DSCN2220 (Copier)
Si on opte pour la planchette découverte à l’accueil, on est directement dans le bain des productions liées à l’endroit avec 3 bières de teneurs alcooliques différentes et quelques cubes de fromage de l’abbaye.

Découvrons, ci-dessous, quelques vues de l’abbaye de style néo-gothique.

DSCN2221 (Copier)DSCN2222 (Copier)DSCN2223 (Copier)DSCN2225 (Copier)DSCN2226 (Copier)

DSCN2227 (Copier)
Le  chemin vers le cimetière…
DSCN2229 (Copier)
Je pense qu’il s’agit d’un pawlonia dont les feuilles immenses sont magnifiques

DSCN2230 (Copier)

DSCN2232 (Copier)
Le « vestiaire » des moines dont les bures à capuche ont donné le nom au cappuccino probablement en raison de la couleur du café surmonté de la capuche de lait mousseux

DSCN2233 (Copier)

DSCN2234 (Copier)
Plafond de la salle du chapitre

Dans la religion catholique, le chapitre d’un ordre monastique est l’assemblée des religieux réunie dans des conditions et pour des raisons définies par la règle.

DSCN2235 (Copier)
Le carrelage de la salle du chapitre où on voit bien l’influence germanique (l’aigle)
DSCN2238 (Copier)
Le jardin intérieur

Si vous voulez en savoir davantage sur l’abbaye mais aussi sur la bière et le fromage   je vous invite à visionner le petit film ci-dessous 

Continuer la lecture
Voyage, voyage: Culross (Ecosse) (2)

Je vous l’avais dit hier, je vous emmène cette fois voir les vieilles pierres de l’abbaye cistercienne  de Culross (XVIème siècle).

En 1215, Malcolm (7ème Comte de Fife) a fait construire cette abbaye à l’endroit de naissance de Saint-Mungo.

DSCN8991 (Copier)

DSCN8995 (Copier)DSCN8998 (Copier)DSCN8999 (Copier)DSCN9006 (Copier)

DSCN9013 (Copier)
La tombe de Sir George Bruce et de son épouse. Les gisants ont étonnement le regard tourné vers l’extérieur plutôt que vers le ciel

DSCN9010 (Copier)

DSCN9018 (Copier)

Il existerait un tunnel caché sous les ruines de l’abbaye…
Dans ce tunnel se trouverait un homme assis sur un siège en or attendant d’offrir un trésor à qui  arrivera jusque là.

Mais tout le monde sait que l’Ecosse est une terre de légendes… :;cligne;:

Continuer la lecture
Fermer le menu