Voyage, voyage: Sorde-l’Abbaye (F)

Il y a quelques années, nous avons profité d’un séjour au Pays Basque pour aller découvrir un endroit limitrophe du département des Pyrénées-Atlantiques et plutôt intéressant: Sorde-l’Abbaye. Nous avions réservé une visite guidée de l’abbaye Saint-Jean de Sorde et, vu la météo plus qu’humide, nous n’avons pratiquement visité que ce lieu majestueux.

Il s’agit d’une ancienne abbaye bénédictine fondée avant 960, partiellement classée monument historique. L’ancienne abbaye (site du couvent) est site naturel classé et est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France.(Wikipedia)

J’ai pris de nombreuses photos dans cet endroit mais, le temps ayant passé  depuis cette visite qui date  de 2017, j’ai essayé de les organiser au mieux en suivant plus ou moins le circuit proposé par la guide. 

Mes photos personnelles sont accessibles, comme souvent, par un simple

💡 Je vous invite également à cliquer sur les liens qui jalonnent la présentation pour apprendre davantage de choses.

N’hésitez pas à me laisser un petit mot si la découverte vous a intéressé, ça me fait toujours beaucoup de plaisir 😊.

Continuer la lecture Voyage, voyage: Sorde-l’Abbaye (F)

Découverte nature: Het Vinne (B)

Continuant d’explorer mes photos d’archives, je vous emmène aujourd’hui dans un domaine provincial dont le nom  Het Vinne fait référence à un fen (un étang naturel, une tourbière). Ce lieu de détente, balade et observation de la nature est constitué d’une zone de 100 ha asséchée par l’industrie et l’agriculture.

Situation

Jusqu’en 1841, la réserve naturelle provinciale Het Vinne était le seul lac naturel de Flandre. Depuis le Moyen Âge, la tourbe était extraite au bord de l’eau comme combustible et, jusqu’au 19e siècle, la fosse de 4 mètres de profondeur était constamment sous l’eau. Le «lac» se figeait chaque hiver et était ensuite transformé en une véritable foire avec des stands de glace, de boissons et de nourriture. En été, il était possible de pêcher ou de nager, et des bateaux faisaient traverser les visiteurs.(source)

Pour mieux vous rendre compte de la configuration des lieux, je vous propose de regarder le plan ci-dessous.

La balade à laquelle je vous invite a été faite en novembre. C’est un bel endroit où des aménagements permettent d’observer les oiseaux de manière fort agréable.

Selon les endroits, on marche sur la terre ou … sur l’eau 😉 en toute sécurité.

Faites défiler les photos ci-dessous grâce aux flèches blanches.

La bestiole ci-dessous se trouve dans la plaine de jeu à l’entrée du domaine.  Heureusement que j’ai osé l’approcher sans crainte, malgré sa taille exceptionnelle de plus d’un mètre d’envergure, pour découvrir ce beau parc. 😏.

J’espère que vous vous serez bien aérés durant cette balade au bord de l’eau, très très près de la nature.

Continuer la lecture Découverte nature: Het Vinne (B)

Voyage, voyage: Weesp (NL)

Malgré le déconfinement partiel, les frontières restent fermées et les  voyages réels ne sont pas encore pour tout de suite. Pour changer malgré tout de décor, je vous invite à  me suivre virtuellement à la découverte de Weesp.

Weesp est une petite ville historique, située dans la province de Hollande du Nord aux Pays-Bas, au sud-est d’ Amsterdam, sur la rivière Vecht. Elle était autrefois fortifiée et plusieurs des bastions, douves et forts subsistent encore.(source)

Vous pourrez mieux situer cette ville sur la carte ci-dessous. Elle est délimitée par le trait rouge. Vous pouvez voir qu’elle est assez proche de Naarden que je vous ai fait visiter en février dernier et qui fait également partie de la ligne de défense d’Amsterdam.

Deux moulins encore en bon état

Le montage de mes photos de cet endroit charmant peut être vu en cliquant juste

J’espère vous avoir donné envie de voir cette région magnifique et si proche.

Continuer la lecture Voyage, voyage: Weesp (NL)

Découverte: l’abbaye de Villers (B)

Je continue à explorer mes réserves et je me rends compte que je n’ai jamais écrit d’article sur cet endroit exceptionnel de mon pays, inscrit au Patrimoine majeur de Wallonie, que sont les ruines de l’abbaye de Villers dont l’origine remonte à 1146.

Le site est très grand et impressionnant et quand j’y suis allée une exposition de photos en grand format y avait pris place en extérieur tandis que les préparatifs d’un  spectacle prestigieux allaient bon train. En effet, dans ce cadre si particulier, des concerts sont souvent organisés ainsi que des spectacles tels que la Nuit des chœurs et les Nuits du cirque.

Tous ce que vous voulez savoir sur cette abbaye se trouve ici et pour voir mes photos personnelles vous connaissez le principe, il vous suffit de

🧐 Comme d’habitude, un clic sur les photos les ouvre en grande taille.

Pour faire, avec humour, le lien avec la situation que nous vivons actuellement, je vous invite à regarder ci-dessous un épisode  du vlog  de l’abbaye😄 .

Et si vous en voulez encore, sachez que l’abbaye offre également des histoires courtes en podcast, et j’ai choisi de partager avec vous celle du moine volage 🥰 .

Continuer la lecture Découverte: l’abbaye de Villers (B)

Balade en confinement 😊

Et donc, j’ai pris la liberté de vous inviter à une balade dans les bois proches de mon domicile. Le moment m’a paru opportun, même si j’ai encore dans mes archives photos largement de quoi alimenter quelques articles, puisque  les voyages sont suspendus actuellement. 

Quelques lotissements bordent le bois, c’est la raison pour laquelle on peut parfois apercevoir un bout de construction. Au départ du petit film ci-dessous, j’ai placé quelques photos pour terminer par une courte vidéo qui vous donnera bien l’ambiance des lieux.

Vous me suivez?

J’espère que vous aurez apprécié la balade 😊.

Continuer la lecture Balade en confinement 😊

Voyage, voyage: Wies (D)

Si vous souhaitez voir une des plus belles églises de style rococo au monde, je vous invite à me suivre.

Miraculeusement conservée dans l’écrin d’une vallée des Alpes, l’église de Wies (1745-1754), chef-d’œuvre de l’architecte Dominikus Zimmermann, est probablement l’expression la plus parfaite du rococo bavarois, exubérant, allègre et coloré.(source)

La forme étonnante du bâtiment attire déjà le regard par sa particularité: on distingue une partie ovale avec, à gauche, une chaire et, à droite, une tribune de chantre.

De nombreux détails se trouvent  sur Wikipedia dont cette histoire:

L’origine de cette église « dans le pré » est un miracle qui s’est produit en 1738. Une jeune femme a vu pleurer une statue du Christ flagellé. Ce miracle a rapidement eu comme conséquence un pèlerinage. Une petite chapelle fut construite mais elle s’avéra bien vite trop petite pour accueillir les pèlerins venus de toute l’Europe.
Il a fallu que le chapitre de Steingaden prenne la décision de construire une nouvelle église.

Mais c’est assurément à l’intérieur que nous sommes le plus étonnés. Nous sommes peu habitués à de telles débauches d’ornements chez nous et là on atteint des sommets dans le style rococo. J’avoue que je ne suis pas fan mais ça ne m’empêche nullement d’admirer le travail exceptionnel réalisé. Je ne regrette aucunement le petit détour fait dans la région pour dénicher cette oeuvre d’art.

Sur le site internet de cette église, j’ai trouvé ce tour  en 3 d qui permet de mieux se rendre compte de ce dans quoi on baigne quand on est sur place. Je vous le conseille 😮

J’ai encore en réserve d’autres photos souvenirs de Bavière à partager. J’espère que ces découvertes d’une région moins visitée par les francophones, à tort d’ailleurs, vous la feront apprécier comme ce fut le cas pour moi.

A bientôt pour d’autres balades 😊.

Continuer la lecture Voyage, voyage: Wies (D)

Voyage, voyage: Amboise

Je risque de vous décevoir mais je ne vais pas parler de la visite du château que, par manque de temps, nous n’avons pas effectuée. Nous avons privilégié la visite du Clos Lucé, tout proche, dont je partagerai des photo prochainement.

Pour ne pas vous frustrer tout à fait, voici quand même quelques clichés de l’extérieur du château.

Vue depuis la rive opposée

Vues depuis le bas

Si vous le voulez, je vous emmène faire une courte balade dans la jolie ville ligérienne d’Amboise.

En déambulant dans la ville, on peut admirer de très jolies façades à pans de bois.

Un peu plus loin c’est l’ancien hôtel de ville devenu le musée « Hôtel Morin » qui nous impressionne. 

L’histoire du musée Hôtel-Morin a été reconstituée grâce à des textes compilant un certain nombre de données depuis près d’un siècle. C’est entre 1501 et 1505 que Pierre Morin, financier du roi Louis XII (1498/1515) fait construire ce bâtiment dans le plus pur style de la Première Renaissance française. Son architecture allie ainsi la tradition gothique française (toits pentus, escalier en vis en œuvre, décorations sculptées représentant des figures secondaires, etc.) et la Renaissance italienne récemment introduite (frises décoratives, alignement vertical et horizontal des fenêtres, etc.).(source)

Je ne pouvais évidemment pas manquer d’évoquer la  fontaine imposante commandée à Max Ernst.

Détails

Comme la pierre de tuffeau a été largement exploitée dans la région, nous voyons également quelques habitations troglodytiques.

Et nous terminons avec cette oeuvre du sculpteur italien Amleto Cataldi (1886 – 1930), représentant Léonard de Vinci sous les traits d’un dieu antique. 

Pour notre prochaine balade dans la région, je vous emmènerai au Clos Lucé, la demeure de Léonard.

Continuer la lecture Voyage, voyage: Amboise

Voyage, voyage: Amersfoort et le Musée Mondrian (NL)

A une vingtaine de kilomètres au N-E d’Utrecht, Amersfoort s’est développée très tôt (12ème siècle) à l’abri d’une forteresse.

Avec ses grandes places animées à toute heure, ses vieilles rues commerçantes et son vaste marché, la ville natale de Mondrian est une cité attachante, qui a choisi un rocher pour étendard, symbole d’autodérision*! Portes médiévales, ceintures de canaux noyés dans la verdure, églises gothiques et maisons patriciennes, le coeur historique d’Amersfoort est une invitation à la déambulation.(source)

*: En 1663, Everard Meyster, aristocrate un peu excentrique, lança un jour le pari qu’il parviendrait à convaincre les habitants de Amersfoort de rouler un rocher de 9 tonnes, le Kei, à l’intérieur des murs de la ville. Avec beaucoup d’enthousiasme et avec l’aide de beaucoup de bière et de bretzels frais, 400 personnes d’Amersfoort ont relevé le défi.

Je vais bien sûr vous emmener à ma suite dans le coeur de cette ville agréable mais également évoquer son enfant le plus célèbre, le peintre Piet Mondrian (1872-1944) dont les couleurs de prédilection sont bien représentées ci-dessous.

Vous connaissez la chanson maintenant, pour voir le montage de mes photos, il suffit de cliquer

Ah, au fait, les Pays-Bas ne veulent plus être appelés Hollande!

C’est la résolution des Pays-Bas pour la nouvelle année : ne plus être appelés « Hollande ». En effet, les ministères, les ambassades, les entreprises, les universités et les institutions du pays pourront seulement utiliser « Pays-Bas » désormais. Le pays a également créé un nouveau logo pour le représenter, un NL en forme de tulipe.

Ah, au fait, les Pays-Bas ne veulent plus être appelés Hollande!

C’est la résolution des Pays-Bas pour la nouvelle année : ne plus être appelés « Hollande ». En effet, les ministères, les ambassades, les entreprises, les universités et les institutions du pays pourront seulement utiliser « Pays-Bas » désormais. Le pays a également créé un nouveau logo pour le représenter, un NL en forme de tulipe.
En effet, « Hollande » désigne seulement deux provinces du pays : la Hollande septentrionale où se trouve Amsterdam et la Hollande méridionale qui englobe notamment Rotterdam et La Haye. C’est le cœur politique et économique du pays, mais aussi la région la plus touristique. L’objectif est de faire découvrir aux touristes le reste des Pays-Bas.
Mais il reste un hic toutefois : le site de l’office de tourisme a pour nom holland.com ! (source)

A bon entendeur…

Continuer la lecture Voyage, voyage: Amersfoort et le Musée Mondrian (NL)

La Baraque Michel (B)

Malgré son nom, ce n’est ni la maison de la mère Michel qui avait perdu son chat ni celle de notre ex-premier ministre, Charles Michel, devenu président du Conseil européen depuis fin 2019. Il s’agit d’un lieu-dit situé dans la région des Hautes-Fagnes dans l’est de la Belgique.

Ce sont de vastes étendues (4.500 hectares en Belgique) de tourbières, de landes et de forêts qui présentent une flore et une faune assez exceptionnelles liées au climat froid et humide.(Wikipedia)

C’est l’endroit où on aime se balader surtout en hiver et où, si la neige est présente (ce qui n’est pas encore le cas cette année), on peut pratiquer divers sports de glisse.

Par une belle et froide journée, c’est là que nous sommes allés nous oxygéner hier et je vous invite à nous accompagner dans cette balade vivifiante.

Molinie: nom commun désignant des plantes des sols humides. 

Le givre a orné les alentours de milliers de cristaux brillants de mille feux.

C’est vraiment un endroit étonnant de mon pays et je vous invite vivement à le découvrir si ce n’est déjà fait 👍

 

Continuer la lecture La Baraque Michel (B)

Platani: une curiosité Turque sur l’île de Kos

Un peu d’histoire-géo pour commencer

Le village de Platani, sur l’île de Kos, se trouve à mi-chemin entre la ville de Kos et le site d’Asclépion que je vous ferai peut-être visiter plus tard.
Le nom Platani est dû au grand platane 🌳 situé sur la place centrale du village, malin 😉
Auparavant, Platani se nommait Kermetés parce qu’il avait été peuplé par des forçats déportés de Keramos en Asie Mineure (aujourd’hui en Anatolie turque). Mais, en 1974, après l’invasion de la partie nord de Chypre par les Turcs, les autorités grecques ont décidé de remplacer le nom turc du village par Platani (les infos proviennent de ce site).

Pourquoi ça m’a intéressée

La particularité de ce village, de moins de 2000 habitants, est d’avoir  une importante minorité turque (environ 50 familles) et, de là, une mosquée, les meilleurs restaurants de spécialités turques mais surtout un étonnant cimetière musulman avec des pierres tombales particulières.

Vous le savez, je suis un peu taphophile et je me précipite où je sais trouver des pierres tombales spéciales et là, je n’ai pas été déçue 👍

La mosquée

Le cimetière

Stèles récentes
Stèles à turban
Un joyeux fouillis

Suivant cette source, la plupart des stèles contiennent les indications suivantes :

  • une invocation à Dieu ou plus rarement une lamentation ;
  • les qualités du mort ou du chef de famille si le défunt est le proche d’une personnalité importante ;
  • le nom et titre du défunt
  • l’invitation à prononcer la Fatiha ( 1ère sourate du Coran) en son nom
  • la date de sa mort.

C’est quand même plus joli les stèles ouvragées que ces tombes « modernes » du même endroit je trouve…

Et vous, allez-vous parfois promener votre regard dans les cimetières? 💀

Continuer la lecture Platani: une curiosité Turque sur l’île de Kos