La vie de château à Freÿr (B) 🏰

Ça faisait déjà un bon moment que j’avais envie de visiter le château de Freÿr. En fait, depuis que je l’avais photographié depuis un point de vue situé sur l’autre rive de la Meuse.

Le week-end “Parcs et jardins” (5 et 6 juin 2021) m’a remis cette idée en tête.

Le soleil se cachait mais au moins la pluie a eu la bonne idée de faire de même 😉.

Château et jardins de Freÿr
Rochers et château de Freÿr

L’ensemble, château et jardins, classé au Patrimoine Exceptionnel de Wallonie (Belgique), est situé en face de rochers (paradis des alpinistes) surplombant la Meuse.

Alpiniste sur les rochers de Freÿr

Je vous invite à me suivre pour découvrir les pièces de ce château à la fois lié au culte catholique mais aussi à la franc-maçonnerie (dont nous avons vu divers signes au long de notre visite) ainsi que les jardins.

Les commentaires proviennent pour partie du dépliant fourni à l’accueil mais également d’internet.

J’espère comme d’habitude que cette découverte vous aura intéressé. N’hésitez pas à laisser un commentaire, ça me fait toujours plaisir… 😊

Continuer la lecture La vie de château à Freÿr (B) 🏰

Balade dans le parc et les serres royales de Laeken 👑

La première fois que je vous ai parlé de Laeken, je vous avais emmenés voir le magnifique cimetière (pour les distraits vous pouvez revoir cet article ici).

Pour ce nouvel article sur Laeken,  je vous propose une visite des serres royales qui ne sont ouvertes au public que trois semaines chaque année. Elles ne l’étaient d’ailleurs cette année que sur réservation d’un créneau horaire. De plus, en raison de la crise sanitaire, certaines serres moins vastes étaient fermées au public mais, en contrepartie, certaines allées du parc étaient exceptionnellement accessibles. (250 m dans les serres et 2 km dans le parc).

Source

La première chose qu’on voit en arrivant au parking c’est le monument de la dynastie érigé en l’honneur du premier roi des Belges, Léopold 1er.

Le monument à la Dynastie est un monument en l’honneur du roi Léopold Ier de Belgique dans le parc de Laeken à Bruxelles. Le monument est situé sur la place de la Dynastie au sommet d’une colline de 50 mètres de haut. Le monument termine l’axe monumental qui part du portail du château de Laeken et qui mène au monument après avoir traversé l’avenue du parc royal via l’avenue de la Dynastie.

Et dès qu’on se retourne, on découvre le château qui est le principal lieu de résidence du couple royal et de ses enfants.
NB: le château de Schoenenberg a été construit à l’initiative des Archiducs autrichiens et Gouverneurs généraux des Pays-Bas, Marie-Christine d’Autriche et Albert de Saxe-Teschen, entre 1781 et 1785. Ce château fut sauvé de la destruction par Napoléon Bonaparte en 1803 (bien avant la défaite de Waterloo 😉) et devint la résidence du premier roi des Belges en 1831 à la création du pays.

Pour la visite des serres et du parc (les photos s’entremêlent forcément) je vous invite à découvrir le montage de mes photos en cliquant

N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous si vous avez apprécié…ou pas 😉.

Continuer la lecture Balade dans le parc et les serres royales de Laeken 👑

Voyage, voyage: Morlanne (F)

En vacances au Pays Basque, notre hôtesse, toujours de bon conseil et jamais à court d’idées intéressantes,  nous a suggéré de nous rendre à Morlanne (dans le Béarn, en Terre de Soubestre) où une visite guidée était organisée. Nous avons passé un très bon moment dans les rues du village et dans le château de Morlanne.

Pour vous situer un peu l’endroit, sachez que le village médiéval de Morlanne est situé à environ 20 km de Pau.

Étymologiquement, l’hypothèse la plus vraisemblable serait que le nom de Morlanne vienne du latin mor qui a donné en gascon mor/morre ayant pour sens « sommet arrondi », et du terme lanne, qui veut dire lande. Le nom signifierait donc le sommet sur la lande.

Le village date du Moyen-Âge mais ne s’est véritablement développé qu’au moment de la guerre de Cent ans lorsque Gaston Fébus le choisit comme bastion défensif.

Le village était constitué à l’époque de deux agglomérations l’une autour du château (Castetbieilh) et l’autre autour de l’église.

Gaston Fébus fit alors ériger la Carrère du château ( rue principale caractérisée par sa construction typique des villes nouvelles au Moyen-Âge) pour relier ces deux quartiers. et maîtriser ainsi le recensement de la population. Il découpa le terrain en lanières et en donna une à chaque habitant afin qu’il y installe sa maison et son jardin. Chaque propriété s’étendait jusqu’aux remparts constitués d’argile et de bois (disparus de nos jours). Le village ainsi organisé (le Castelnau) et fortifié fera partie intégrante de la défense mise en place par Fébus.

Ci-dessous, le château, la partie de le Carrère du château qui va de celui-ci à l’église avec les maisons bien alignées.

Je vous invite à me suivre à travers les rues de Morlanne et je vous rappelle qu’on peut voir les photos en grand, en cliquant dessus 😉.

Continuer la lecture Voyage, voyage: Morlanne (F)

La vie de château à Modave 🏰

A une trentaine de km de chez moi se trouve le château de Modave. J’ai eu la chance de visiter l’intérieur il y a très, très longtemps (malheureusement sans en avoir conservé de photos). C’est un château où chaque été une pièce classique était mise en scène dans la cour en utilisant, à l’occasion, les fenêtres du château comme décor. Il est fermé l’hiver d’habitude mais, en cette fin d’année, si particulière, il a été mis en lumière et les visites en extérieur, sur rendez-vous, ont été autorisées.

Je vous propose de me suivre pour garder encore un peu de lumières festives dans les yeux en cette première semaine de 2021✨.

J’espère pouvoir vous emmener également visiter l’intérieur en des temps meilleurs 🤞.

Continuer la lecture La vie de château à Modave 🏰

Balade dans les Ardennes belges (4)

Il y a un peu plus de trois ans déjà, je vous avais emmenés en province du Luxembourg en fin d’hiver. Si vous avez oublié, vous pouvez relire l’article si vous le souhaitez.

Je vous emmène à nouveau dans cette belle région de Belgique mais cette fois ce sera en plein automne et je vous aide à situer un peu mieux l’endroit sur la carte ci-dessous:

Pour mieux vous présenter mes photos de cette chouette balade automnale, je vous invite à cliquer sur le bouton ci-dessous. Quand vous serez dans la présentation, n’hésitez pas à cliquer encore sur les photos pour les voir en grand ainsi que  sur les textes explicatifs pour les voir en entier 😊.

Et si la balade vous a fatigués, je vous propose une dernière photo prise sur le chemin du retour qui va vous permettre de vous reposer agréablement…

A bientôt pour une autre découverte d’un endroit étonnant tout près de chez moi.

Continuer la lecture Balade dans les Ardennes belges (4)

La vie de château à Harzé (B) 🏰

Je vous emmène souvent à ma suite en vacances dans des pays frontaliers ou plus lointains mais il ne faudrait pas oublier que mon pays recèle aussi pas mal de beautés.

Les Journées du Patrimoine sont une belle occasion de découvrir sous un autre jour, ou en profitant des explications d’un guide, des endroits que l’on voit souvent sans trop s’y arrêter. C’est le cas du château de Harzé que j’ai envie  de vous présenter depuis longtemps.

Un peu d’histoire

Comme il arrive parfois pour certains châteaux, celui de Harzé était au Moyen-Âge une simple maison forte très pauvrement meublée. Elle était composée uniquement d’une tour, une cuisine, une grande et une petite salle.  Le côté sud devait être défendu par un pont-levis là où, de nos jours, se trouve un pont de pierre donnant accès à la cour d’honneur. Les douves étaient alimentées par une source aujourd’hui disparue.

Le château, tel que ne nous le voyons aujourd’hui, est en partie dû au Comte Ernest de Suys-de-Lynden à qui on doit, entre autres, la  belle galerie Renaissance italienne de la cour d’honneur (17ème siècle).

L’entrée du côté nord avec ses deux tourelles ainsi que la magnifique salle des Comtes sont l’oeuvre d’Edgar de Potter d’Indoye (début du 20ème siècle). C’est à lui que nous devons également l’ajout d’un oriel et de 3 fenêtres sur le bâtiment d’origine.

 

Entrée nord

Je vous invite à me suivre pour découvrir ce château en cliquant

Pour situer le château de manière précise et en apprendre un peu plus de manière synthétique, vous pouvez cliquer  ici.

De nos jours, le château abrite un hôtel et une taverne.

J’espère que vous aurez apprécié cet endroit qui démontre qu’il ne faut pas toujours s’éloigner beaucoup de son domicile pour faire de jolies découvertes 😉.

Continuer la lecture La vie de château à Harzé (B) 🏰

Plessis Saint-Jean: la vie de château! 🏰

Je vous l’avais déjà confié dans l’article sur Châlus, par un effet du hasard nos deux escales sur la route des vacances nous ont menées à l’ombre de châteaux.

Nous avions découvert l’existence du château de Plessis-Saint-Jean grâce à nos hôtes lors de notre premier séjour à l’Antowan. Ils nous avaient gentiment proposé d’organiser, lors de notre retour, la visite de ce château privé et habité mais que l’on peut visiter sur rendez-vous.

Ce qui fut dit, fut ainsi fait pour notre plaisir et nous avons été reçus et accompagnés par Monsieur Consola, le propriétaire actuel.

Plantons le décor

Plessis-Saint-Jean  est situé sur le point haut du plateau qui sépare les vallées du Sénonais de celle de la Seine. Plus précisément, il se trouve dans l”Yonne en région Bourgogne-Franche-Comté à une vingtaine de kilomètres de Sens (dont je vous parlerai prochainement  😉).

C’est par besoin de nourriture, vers l’an 1000, qu’on a déforesté, essarté et planté des haies à cet endroit. Savez-vous que le mot “plessis” (haie tressée) évoque un lieu clos et protégé des bêtes sauvages? 

Le château

Ce lieu est habité depuis le 12ème siècle. A l’époque, c’est une maison forte qui se dressait ici. La bâtisse est démolie au XVIe siècle et un élégant château au goût de l’époque la remplace. On note des dégradations datant de la Révolution. Par la suite, en 1830, son propriétaire le rénove en style néogothique, tel qu’on le connait aujourd’hui. Occupé par les Allemands durant les deux guerres mondiales, il reste longtemps abandonné et finit par être pillé. Au fil des restaurations est redécouvert un salon aux boiseries du XVIIIe siècle. Le site est intéressant, toujours entouré de douves du XVe siècle enjambées par un pont Renaissance. Il est en rénovation depuis le début des années 2000. (Source)

Si vous êtes un habitué de ce blog, vous connaissez la chanson et savez que pour voir mes quelques photos de cette bâtisse il suffit de

Après avoir fait la visite du château, il paraissait logique de visiter l’autre bâtiment important de ce petit village d’un peu plus de 200 habitants:  l’église dédiée à Saint-Jean l’Évangéliste, et Saint-Lupien (patron auxiliaire). Elle sert parfois de lieu de concert.

La simplicité intérieure de l'église.
Le très beau confessionnal ouvragé.

Nous avions des images et des histoires plein la tête en quittant Plessis-Saint-Jean, ravis de la découverte de ce village où nous sommes arrivés un peu par hasard…nous l’avions choisi sur le seul critère de sa position sur notre chemin vers le Pays Basque. Comme quoi, le hasard fait parfois bien les choses 😎.

Continuer la lecture Plessis Saint-Jean: la vie de château! 🏰

Voyage, voyage: Châlus

Quand nous partons en vacances, nous évitons soigneusement tout ce qui ressemble à une autoroute et nous prévoyons un trajet avec des haltes de découvertes tout au long du chemin.

Nous n’avons pas changé nos habitudes cette année et nous avons fait deux arrêts sur notre route vers le Pays Basque.

Par un effet du hasard (je l’ignorais au moment de la réservation) les 2 localités où nous avons logé avaient chacune au moins un château à offrir à notre curiosité gourmande 😊.

Il m’en faut parfois peu pour démarrer un article (ce n’est pas toujours le cas) et, cette fois, la photo, prise par Régis, du château Gaillard des Andelys (non, ce n’est pas le nom du responsable de ce blog 😂), conçu par Richard Cœur de Lion m’a décidée au partage.

Un peu d’histoire

Châlus, au sud-ouest de Limoges et au nord-est de Périgueux, est surtout connu pour être le lieu où le roi d’Angleterre Richard Cœur de Lion fut mortellement blessé en 1199.

Je vous laisse le soin de vous remémorer son histoire puisque c’est uniquement sa fin de vie qui importe ici.

Le , Richard assiège le château de Châlus-Chabrol et le 26, il est atteint par un carreau d’arbalète
Le carreau est retiré mais la gangrène s’installe et Richard meurt onze jours après sa blessure. Ses entrailles sont déposées en l’église (actuellement ruinée) du château de Châlus-Chabrol. (Wikipédia)

Châlus-Chabrol
Le château vu derrière une représentation de châtaignes

💡 Le gâteau à la châtaigne typique de Châlus est le Burgou.

Mais Châlus possède un deuxième château: Châlus-Maulmont. Ce dernier est tellement proche que les Châlusiens ont longtemps considéré que c’est de là qu’était parti le carreau d’arbalète qui fut fatal à Richard Cœur de Lion.

Châlus-Maulmont
Vue sur Châlus depuis le Château de Châlus-Chabrol (au 1/3 gauche de la photo, on devine Châlus-Maulmont)

Les Châlusiens sont très attachés à leur histoire et ils le montrent volontiers.

Pour terminer, je vous offre un troisième château fort (des 12ème et 15ème siècles) situé à seulement 7 km des deux premiers: le château de Montbrun sur la commune de Dournazac.

Wikipédia nous dit que “En 1199, le seigneur de Montbrun dirigeait la garnison de Châlus lors du siège au cours duquel Richard Cœur de Lion trouva la mort”.

Voilà tout ce que j’avais envie de partager sur la fin de vie de Richard dont le surnom de «Cœur de Lion», acquis de son vivant, souligne la vaillance, l’ardeur au combat et le caractère indomptable…

Juste encore vous dire que c’est drôle comme le hasard fait parfois bien les choses. Nous avons choisi Châlus uniquement pour sa position géographique et nous y avons trouvé une page de l’histoire de France 👍.

Continuer la lecture Voyage, voyage: Châlus

Balade estivale

Que faire quand il fait très chaud sinon se balader en cherchant les chemins ombragés?

C’est ce que nous avons fait hier dans le domaine du Sart-Tilman, pas très loin de chez nous. Un peu de nostalgie vite balayée sur les lieux de mon premier et de mon dernier emploi et c’est parti.

Nous commençons notre balade dans le parc du château de Colonster.

J’ai toujours aimé cette grille isolée sans jamais avoir su de quel ensemble elle faisait partie à l’origine. 

Ci-dessous, le château vu depuis l’arboretum.

Construit au XVIe siècle, remanié au XVIIe et après l’incendie de 1966, le château de Colonster accueille aujourd’hui des réunions de travail, congrès scientifiques et manifestations de prestige. 

J’ai une longue histoire avec ce château puisque c’est dans son parc que nous nous sommes rendus pour nos photos de mariage sous la neige, j’y ai eu par la suite de nombreuses réunions professionnelles et, enfin, c’est là que ma fille a reçu son diplôme de master.

L’arboretum, très bien entretenu, contient des arbres vraiment majestueux  qui attirent souvent les citadins en mal de verdure. L’aménagement actuel du parc date de la première moitié du XIXème siècle. Les châtelains transformèrent alors le site en parc anglais à la mode de l’époque. Parallèlement à la composition de lignes plus libres, le choix s’est étoffé avec les découvertes et les acclimatations d’espèces exotiques qui en font tout l’intérêt dendrologique. (source: panneau d’info dans le parc)

Quand on quitte le parc du château, les sentiers dans les bois environnants offrent une ombre bienvenue en cette saison. La multitude de chemins possibles, pour peu qu’on ait le sens de l’orientation, offre la possibilité de choisir le temps qu’on veut consacrer à la balade.

Je vous offre, ci-dessous, quelques moments choisis.

Je vous souhaite un très bon après-midi.

Continuer la lecture Balade estivale

Voyage, voyage: le Clos Lucé (F)

Au retour de son expédition dans le Milanais,…, François 1er, ramena avec lui Léonard de Vinci, l’un des grands maîtres de l’école florentine. (…) A l’époque…Léonard de Vinci,…, n’habitait plus Rome qu’avec regret. C’est alors que le roi offrit à son génie l’hospitalité de la France” .(source)

Buste de François 1er

Depuis sa Toscane natale jusqu’à sa mort au Clos Lucé le 2 mai 1519, Léonard de Vinci tente de percer les secrets de la nature et de la physique qui servent de fondement à ses travaux.
(…)
Cet homme qui rêve de faire voler les hommes, qui imagine le futur, ce peintre, inventeur, ingénieur, scientifique, humaniste et philosophe, reste immortel.

Le Château du Clos Lucé qui porte l’empreinte laissée par le Maître, s’est donné pour mission de proposer au public une synthèse de l’œuvre de Léonard. Tout au long de la visite, éprouvez l’étrange sensation que le génie vient à peine de s’éclipser.(source)

Je ne vous ferai pas l’offense de décrire le génie de Léonard de Vinci mais, si vous voulez en savoir davantage sur l’homme, une biographie, qui m’a parue assez pertinente, est disponible ici et une présentation intéressante également est disponible ici.

Et si vous souhaitez voir mes quelques photos personnelles de l’endroit, Léonard vous y conduira en personne si vous cliquez sur la photo du buste ci-dessous.

Buste de Léonard
Continuer la lecture Voyage, voyage: le Clos Lucé (F)