Du côté de chez Ma

Après la journée caniculaire d’hier, Ma nous propose d’illustrer en photo une couleur chaude…

C’est qu’on préférerait un peu de fraîcheur nous en fait 😎 mais les thèmes étant définis en début d’année je vais essayer d’y répondre quand même.

Voilà ce que je vous propose: mon premier est une couleur chaude, mon deuxième est une boisson chaude et mon troisième est un échange chaleureux. Et mon tout est…

Tout en le dégustant, je vous invite à aller voir les autres propositions de couleurs chaudes chez Ma et je vous souhaite un excellent week-end.

Et comme je ne suis pas chien, je vous propose même ceci pour vous rafraîchir 😊.

 

 

Continuer la lecture Du côté de chez Ma

Voyage, voyage: Châlus

Quand nous partons en vacances, nous évitons soigneusement tout ce qui ressemble à une autoroute et nous prévoyons un trajet avec des haltes de découvertes tout au long du chemin.

Nous n’avons pas changé nos habitudes cette année et nous avons fait deux arrêts sur notre route vers le Pays Basque.

Par un effet du hasard (je l’ignorais au moment de la réservation) les 2 localités où nous avons logé avaient chacune au moins un château à offrir à notre curiosité gourmande 😊.

Il m’en faut parfois peu pour démarrer un article (ce n’est pas toujours le cas) et, cette fois, la photo, prise par Régis, du château Gaillard des Andelys (non, ce n’est pas le nom du responsable de ce blog 😂), conçu par Richard Cœur de Lion m’a décidée au partage.

Un peu d’histoire

Châlus, au sud-ouest de Limoges et au nord-est de Périgueux, est surtout connu pour être le lieu où le roi d’Angleterre Richard Cœur de Lion fut mortellement blessé en 1199.

Je vous laisse le soin de vous remémorer son histoire puisque c’est uniquement sa fin de vie qui importe ici.

Le , Richard assiège le château de Châlus-Chabrol et le 26, il est atteint par un carreau d’arbalète
Le carreau est retiré mais la gangrène s’installe et Richard meurt onze jours après sa blessure. Ses entrailles sont déposées en l’église (actuellement ruinée) du château de Châlus-Chabrol. (Wikipédia)

Châlus-Chabrol
Le château vu derrière une représentation de châtaignes

💡 Le gâteau à la châtaigne typique de Châlus est le Burgou.

Mais Châlus possède un deuxième château: Châlus-Maulmont. Ce dernier est tellement proche que les Châlusiens ont longtemps considéré que c’est de là qu’était parti le carreau d’arbalète qui fut fatal à Richard Cœur de Lion.

Châlus-Maulmont
Vue sur Châlus depuis le Château de Châlus-Chabrol (au 1/3 gauche de la photo, on devine Châlus-Maulmont)

Les Châlusiens sont très attachés à leur histoire et ils le montrent volontiers.

Pour terminer, je vous offre un troisième château fort (des 12ème et 15ème siècles) situé à seulement 7 km des deux premiers: le château de Montbrun sur la commune de Dournazac.

Wikipédia nous dit que “En 1199, le seigneur de Montbrun dirigeait la garnison de Châlus lors du siège au cours duquel Richard Cœur de Lion trouva la mort”.

Voilà tout ce que j’avais envie de partager sur la fin de vie de Richard dont le surnom de «Cœur de Lion», acquis de son vivant, souligne la vaillance, l’ardeur au combat et le caractère indomptable…

Juste encore vous dire que c’est drôle comme le hasard fait parfois bien les choses. Nous avons choisi Châlus uniquement pour sa position géographique et nous y avons trouvé une page de l’histoire de France 👍.

Continuer la lecture Voyage, voyage: Châlus

Du côté de chez Ma

Comme chaque samedi, j’essaye de relever le défi de Ma en illustrant par une photo personnelle le mot ou groupe de mots proposé. Cette semaine Ma nous demande d’illustrer le mot sport.

C’est la cata pour moi parce que, à part la marche et la randonnée, je ne pratique aucun sport! 

Manque de pot, malgré mon souhait, les horaires ne se sont pas accordés pour que nous allions assister à une démonstration de pelote basque.

Tout ce que je peux vous montrer à ce sujet est ceci, mais je reconnais que c’est un peu limité 😉.

Un peu de réflexion, un petit tour dans mes archives et je trouve enfin ce que je cherche: quelques clichés d’un sport pratiqué dans un endroit assez particulier puisque c’est en plein centre de Munich. Mais il y a quand même un lien avec le Pays Basque 😉.

Si vous suivez mes publications, vous avez déjà vu la photo ci-dessus dans cet article que je vous invite à (re)lire. parce que la chose est quand même étonnante.

Quand vous aurez bien séché les éclaboussures, je vous invite à aller voir chez Ma les sports illustrés par les participant(e)s et je vous souhaite un excellent week-end.

Continuer la lecture Du côté de chez Ma

Ma belgitude…

J’ai reçu, il y a quelque temps déjà, un message qui m’a fait redresser fièrement la tête et dont je me suis largement inspirée pour composer l’article ci-dessous. Le 21 juillet on célèbre la fête nationale belge et le moment me semble plutôt bien choisi pour le publier.

Si Bécaud a chanté “La  solitude, ça n’existe pas” et bien moi je pourrais vous chanter “La belgitude ça existe bien”.Je vous invite à prendre le temps de visiter les fondamentaux de mon pays, carrefour de l’Europe, paradoxalement morcelé, riche de trois langues nationales et de 120 langues maternelles (et à ce jour toujours sans gouvernement 😊). 

Les mots en blanc sont des liens qui peuvent raviver vos souvenirs ou révéler de bonnes surprises, n’hésitez pas à cliquer dessus 😉.

Être Belge…

C’est un doux surréalisme, aux saveurs de croquettes aux crevettes, de moules-frites, de “gauff” de Liège. C’est déguster le meilleur chocolat et les meilleurs bières au monde et pétiller au Chant d’Éole en compagnie de Ruffus (ben oui, nous pouvons aussi être chauvins, parfois 😉).

NB.: Les photos ci-dessous proviennent toutes d’internet.

Être Belge…

C’est se sentir Magritte, en costume de Tintin ou de Spirou. Contempler Rubens, Van Dijk ou Brueghel, sur un air de Sax(o).
Entrer dans une gare de Delvaux en compagnie du Chat de Geluck, de la mouette de Gaston Lagaffe ou des Schtroumpfs.
S’étonner de la petite taille du Manneken Piss et compter les boules de l’Atomium (et pas l’inverse n’est-ce pas Rotpier 😈). Mais aussi lire Van Cauwelaert, Nothomb ou Yourcenar avec fierté.
C’est se rappeler que Tintin a été le premier à marcher sur la lune…et s’étonner de la drôle de frimousse de Dirk Frimout, notre astronaute qui est aussi un exemplaire vivant du professeur Tournesol!

Être Belge…

C’est piloter comme Icks et pédaler comme Merckx. C’est un smach de Hénin, une volée de Clijsters, un ace de Goffin ou un tir d’Eden Hazard.

C’est chanter avec Brel, Adamo, rêver avec les Wallace Collection ou boire un coup avec le Grand Jojo. C’est croiser Annie Cordy avec un chapeau d’Elvis Pompillo sur la tête…

C’est se dire “Alors on danse” avec Stromae ou fredonner avec Maurane, Lara Fabian, Selah Sue, Alice on the Roof, Plastic Bertrand ou Axelle Red. Mais bien sûr sans oublier notre petit chouchou, Loïc Nottet 😍 (n’hésitez pas à écouter).

Être Belge…

C’est Poelvoorder avec Arno, Bernard Yerlès, Patrick Ridremont et François Damiens sur un air de Toots Thielemans. C’est sublimer Virginie Effira et Marie Gillain en écoutant chanter Pierre Rapsat

C’est la pipe de Simenon  et le génie “jeudemotesque” de Stephane De Groodt, digne fils de Raymond Devos. C’est aussi s’appeler De France quand on se prénomme Cécile et être “aware” comme JCVD 😁.

Être Belge…

C’est discuter cinéma avec les frères Dardenne et Jaco Van Dormael  sans oublier Yolande Moreau, Olivier Gourmet, Bouli Lanners, etc..

 

Être Belge enfin, c’est être fier, sans finalement trop s’y croire 😉.

Si vous me connaissez, vous savez que j’aime beaucoup l’humour (belge bien sûr 😉) et je vous invite à regarder cette capsule qui vous aidera un peu à mieux nous comprendre…ou pas…😂.

Continuer la lecture Ma belgitude…

Du côté de chez Ma

Comme tous les samedis, je joue à illustrer en photo(s) le thème proposé par Ma pour relever son défi du jour. Cette semaine il nous est demandé d’illustrer “vers le haut“.

Si vous êtes un(e) habitué(e) de mon blog, vous savez que je regarde souvent en l’air, vers le haut afin d’y débusquer des girouettes, des gargouilles, des garnitures de toit diverses, des clochers tors, etc.

J’aimerais donc trouver quelque chose de plus original à vous montrer aujourd’hui.

Finalement, ce seront des photos d’archives  mais peut-être n’ont-elles pas attiré votre attention à l’époque.

Quand on est sous une tour et qu’on regarde vers le haut, voilà ce qu’on voit suivant l’endroit

Au Sahara de Lommel

A Stuttgart

Ou à Corfou

Et quand on regarde vers le haut ces bâtiments de Francfort, la vue est plutôt sympa également.

Je vous invite à aller voir  chez Ma pour découvrir d’autres idées d’illustration du thème.

Et bien sûr, je vous souhaite un excellent week-end.

Continuer la lecture Du côté de chez Ma

L’ossuaire de Navarin

Nous l’avions déjà vu en partant en vacances mais sans jamais nous y être arrêtés pour autant.

Peut-être l’écho des commémorations de la grande guerre résonnait-il encore à nos oreilles ce qui a fait que, cette fois, nous avons décidé d’aller voir de plus près ce gigantesque monument dédié Aux Morts des Armées de Champagne.

Situé à 45 kilomètres à l’est de Reims et à une trentaine de kilomètres au nord de Châlons-en-Champagne, le bâtiment  est en forme de pyramide avec, à son sommet, trois statues de soldats belliqueux, œuvre du sculpteur Maxime Réal Del Sarte.

Un peu de toponymie

Le monument se trouve sur le lieu de la ferme-auberge de Rougemeont dont un dénommé Parfait Camus était propriétaire. Deux versions populaires existent pour l’explication du nom Navarin, soit le nom est dû à la bataille de Navarin à laquelle le propriétaire aurait participé, soit en réponse aux questions des visiteurs « quoi de neuf aujourd’hui » il aurait répondu en patois « n’ava a rin » (rien de nouveau). (source)

Nous nous approchons pour mieux voir les détails des statues très réalistes et assez impressionnantes. Un peu de recherche nous apprend que:

Le visage du soldat de gauche représente le frère du sculpteur tué au Moulin de Laffaux, celui du milieu a le visage du général Gouraud commandant la IVème armée, quant à celui de droite, il représente Quentin Roosevelt, fils du président des Etats-Unis Théodore Roosevelt tué aux alentours de Cambrai le 14 Juillet 1918. (source)

L'entrée de l'ossuaire

A peine plus loin, nous voyons plusieurs cimetières militaires dont celui ci-dessous.

La nécropole nationale de la Ferme de Suippes est un cimetière militaire français de la Première Guerre mondiale et un cimetière militaire français de la Seconde Guerre mondiale situé sur le territoire de la commune de Suippes, dans le département de la Marne. (source)

Rassurez-vous, la suite de mes vacances a été beaucoup moins solennelle.  Mais je ne suis pas vraiment du style “vacances j’oublie tout”. J’aime apprendre les choses du passé et respecter ce qui fut…

Ce lieu est vraiment empreint d’émotion quand on pense à ce qui se trouve sous cette pyramide et, si vous passez, comme nous à proximité, n’hésitez pas à vous souvenir également.

Continuer la lecture L’ossuaire de Navarin

Les couleurs des hommes

Lors de mon (tout récent 😎) séjour au Pays Basque, j’ai croisé partout ces drôles de grosses têtes noires rigolotes avec des yeux et des bouches de toutes les couleurs. Elles servent bien sûr au tri sélectif des déchets mais elles m’ont  interpellée en ces temps où on parle beaucoup de racisme et de décolonisation.

Elles m’ont aussi rappelé cette ancienne chanson que j’écoutais dans ma jeunesse et qui me semblait bien coller à ce que je ressentais, du coup, j’ai eu envie de la partager ici. Peut-être ne la connaissez-vous pas.

Paroles
Un petit garçon est venu me voir tout à l’heure
Avec des crayons et du papier
Il m’a dit je veux dessiner un homme en couleur
Dis-moi comment le colorier
Je voudrais qu’il soit pareil que moi quand je serai grand
Libre, très fort et heureux
Faut-il le peindre en bleu, en noir ou en blanc
Pour qu’il soit comme je le veux
Si tu le peins en bleu, fils
Il ne te ressemblera guère
Si tu le peins en rouge, fils
On viendra lui voler sa terre
Si tu le peins en jaune mon fils
Il aura faim toute sa pauvre vie
Si tu le peins en noir fils
Plus de liberté pour lui
Alors le petit garcon est rentré chez lui
Avec son beau cahier sous le bras
Il a essayé de dessiner toute la nuit
Mais il n’y arriva pas
Si tu le peins en bleu, fils
Il ne te ressemblera guère
Si tu le peins en rouge, fils
On viendra lui voler sa terre
Si tu le peins en jaune mon fils
Il aura faim toute sa pauvre vie
Si tu le peins en noir, fils
Plus de liberté pour lui
Si l’on veut trouver une morale à ma chanson
C’est assez facile en somme
Il suffit de dire à tous les petits garçons
Que la couleur ne fait pas l’homme
Source : LyricFind

J’ai mis le texte pour que vous puissiez mieux vous en imprégner. Bien sûr les paroles datent un peu et ne sont plus tout à fait pertinentes mais j’aime quand même beaucoup la conclusion qui, elle, est toujours bien d’actualité, même si ce n’est pas le cas pour tout le monde…😑

Je suis rentrée hier de vacances et quand j’aurai sorti la tête des lessives et du rangement, je vais pouvoir reprendre petit à petit mon rythme habituel et passer visiter les blogs que j’ai laissés un peu sur le bord de la route en raison de conditions informatiques elles aussi en vacances 😏

Continuer la lecture Les couleurs des hommes

Du côté de chez Ma

Tous les samedis je joue avec Ma en essayant d’illustrer en photo(s) le mot ou le groupe de mots proposé. Cette semaine il s’agit de “souvenir d’enfance“.

J’ai conservé peu d’objets de mon enfance mais comme j’ai toujours été passionnée par la lecture, s’il y a une chose que j’ai conservée ce sont des petits livres de mon enfance.

Vous verrez sur la deuxième photo que ces livres ne datent pas d’hier 😏.

Et si vous veniez avec moi découvrir chez Ma les souvenirs d’enfance des autres participant(e)s?

Et bien sûr…

Continuer la lecture Du côté de chez Ma

Voyage, voyage: Utrecht (NL)

Je vous invite aujourd’hui à découvrir Utrecht, la quatrième ville des Pays-Bas située pratiquement au centre du pays.
Avec un peu plus de 300 000 habitants, Utrecht compte plus de 50 000 étudiants. La ville est résolument jeune et l’on ressent instantanément son dynamisme.

Source: Wikipédia

L’absence quasi-totale de voitures. Les rues pavées et les nombreux canaux qui composent cette ville font la part belle aux piétons et aux cyclistes. Les voitures y sont du coup plus rares que dans d’autres grandes villes pour le plus grand plaisir de tous.(Infos)

On y trouve davantage de vestiges médiévaux qu’à Amsterdam. Et des kilomètres de canaux, de petites rues terriblement romantiques, de vieilles églises. Bref, tout ce que l’on apprécie à Amsterdam, mais avec une différence de taille : il y a peu de touristes à Utrecht. Ici, pas de risque d’être noyé sous les perches à selfies ! (source)

Si vous êtes maintenant convaincus que cette ville vaut le détour, je vous invite à 

J’espère que la balade vous a plu et je rappelle encore que les Pays-Bas ont beaucoup à offrir aux personnes avides de découvertes originales en Europe 👍.

Je vous quitte avec une petite chanson, que j’aime beaucoup,  à la “gloire” du vélo hollandais 😉

Continuer la lecture Voyage, voyage: Utrecht (NL)

Du côté de chez Ma

Le mot que nous devons illustrer en photo(s) ce samedi pour relever le défi proposé par Ma est “apaisant“.

Quelque chose d’apaisant tombe plutôt bien après les mois difficiles que nous venons de vivre et les contraintes qui jalonnent toujours notre vie actuellement.

Et si en plus cet apaisement nous vient de la nature c’est encore mieux je pense. C’est pourquoi j’ai choisi deux plantes de mon jardin afin de les partager avec vous.

En premier lieu, je vous offre le sourire de ma passiflore (regardez bien au centre de la fleur 😊). 

En phytothérapie, la Passiflore est réputée pour son effet apaisant sur le système nerveux.

Et puis, pour être sûre de vous apaiser parfaitement, je vous invite aussi à découvrir le millepertuis. Cette plante est doublement apaisante puisqu’elle agit de manière bénéfique sur les coups de soleil et les problèmes de peau mais également sur l’anxiété 👍.

 

Maintenant que vous êtes bien apaisé(e), je vous invite à vous rendre en douceur chez Ma pour voir ce que les autres participant(e)s vous proposent d’apaisant.

Et bien sûr…

Continuer la lecture Du côté de chez Ma