Du côté de chez Ma

  • Post category:Ma
  • Commentaires de la publication :40 commentaires

Chaque samedi Ma nous propose un thème à illustrer par une photo perso. Ce samedi, le thème est “couleur claire”. J’ai choisi de vous montrer une œuvre intitulée “La boîte de jazz” (de Catherine Lhoist) qui se trouve à Marche-en-Famenne (B).

La couleur claire de cette œuvre la fait ressortir dans le vert ambiant, surtout quand le soleil la fait briller.

Si le ciel pouvait aussi nous donner des couleurs claires sans nuages gris foncé, ce serait sympa 😉.

Je vous invite à passer chez Ma où vous trouverez de nombreuses photos de couleurs claires.

Je vous souhaite un excellent week-end. 

Continuer la lectureDu côté de chez Ma

Du côté de chez Ma

  • Post category:Ma
  • Commentaires de la publication :46 commentaires

Ce samedi, Ma nous propose d’illustrer en photo le thème “fleur“.

A priori ce n’est pas très difficile en cette saison mais le plus dur est de choisir.

Et je pense qu’une fois de plus je vais vous montrer une de mes roses préférées, c’est une photo prise cette semaine.

C’est un rosier acheté en 2007 à la Roseraie de Barbary dans les Pyrénées Atlantiques. Il a traversé le temps et les hivers parfois rudes de la Belgique sans broncher 👍.
Toutes ses roses sont différentes mais aussi belles.

Je vous invite à passer chez Ma voir les nombreuses fleurs et je vous souhaite un excellent week-end.

Continuer la lectureDu côté de chez Ma

Du côté de chez Ma

  • Post category:Ma
  • Commentaires de la publication :36 commentaires

Ce samedi, Ma nous demande d’illustrer le thème “caillou“.

J’ai choisi deux photos pour ce faire. D’abord un vrai petit galet décoré qu’on m’a offert pour me faire sourire.

Et ensuite, un caillou qui, vu de l’extérieur, n’est qu’une grosse pierre brunâtre alors qu’à l’intérieur on trouve une agate géode colorée assez jolie pour qui aime ça.

Pour voir d’autres cailloux, il suffit de passer sur le blog de Ma .

Je vous souhaite un week-end aussi ensoleillé que le mien et une bonne fête des mères aux non-Françaises 😊.

Continuer la lectureDu côté de chez Ma

Du côté de chez Ma

  • Post category:Ma
  • Commentaires de la publication :48 commentaires

Le thème de ce samedi chez Ma est “printemps”. On a eu quelques très belles journées cette semaine puis la pluie est arrivée mais les températures restent douces.

Pour illustrer ce thème, je n’ai pas eu à aller très loin. J’ai attendu sur ma terrasse pour photographier un des nombreux allers-retours des parents mésanges venant nourrir leurs bébés installés dans la maison mise à leur disposition.

Avec un petit endoscope on a pu voir 6 ou 7 becs grand ouverts et on entend les bébés piailler. On surveille la maison et on attend l’envol des bébés en gardant un oeil sur les chats du voisinage.

Si le sujet vous intéresse, tout ce que vous avez toujours voulu savoir (ou presque) sur la mésange charbonnière se trouve ici .Et si vous voulez davantage de photos de printemps, je vous suggère de passer chez Ma et je vous souhaite un excellent week-end 😊.

Continuer la lectureDu côté de chez Ma

L’agenda ironique de mai 2024: les consignes

Voici venu le doux mois de mai et les nouvelles consignes itou.

Elles sont à lire en entier chez Jobougon mais je vous résume la chose:

Sur le modèle du livre du roi René d’Anjou (à ne pas confondre avec le rosé) « Le livre du Cœur d’amour épris », nous devrons personnifier « Liberté » et lui faire traverser moult tribulaventures en inventant des noms de lieux et personnages dans le style poétique de cette époque et de ce livre, en incluant dans le texte au moins deux jurons bien tournés dans un langage tout aussi poétique que fleuri.

🗓️ La clôture des participations est prévue le dimanche 26 mai. Nous voterons entre le 27 et le 30 mai. Puis le relais sera transmis le 31 mai.

A vos claviers et bon amusement 😊.

Je n’ai pas communiqué les résultats d’avril mais pour les curieux je vous livre  la mention de Carnetsparesseux:
Prem’s exéko, Sabri Na et Photonanie, puis, dez’egzaéko,  La Licorne,  John Duff  & Carnets paresseux; et puis toustoutes, soient Isabelle-MarieToulopéraJacouJobougon, GibulèneAdrienne, Mijo & Lyssamara

Continuer la lectureL’agenda ironique de mai 2024: les consignes

Voyage, voyage: Bad Schandau (D)

 

Pour la dernière découverte de la Saxe, je vous emmène à Bad Schandau, ” Située au bord de l’Elbe, elle est le centre touristique le plus important de la Suisse saxonne. C’est également une station thermale réputée pour ses sources ferrugineuses exploitées depuis 1730.” (Source)
Du vivant de Sebastian Kneipp, l’on y suivait déjà des cures conçues selon les principes naturels de vie et de guérison du célèbre praticien. (Source)

=> Le film Inglourious Basterds, réalisé par Quentin Tarantino, a été tourné principalement à Bad Schandau 👍.

Nous voici donc au coeur de la Suisse Saxonne afin d’y découvrir quelques curiosités.

Un des premiers endroits que je souhaitais visiter est l’église Saint-Jean (14ème, gothique tardif) dont la chaire et l’autel sont sculptés dans le grès local et l’autel est incrusté de pierres précieuses.

Ci-dessous nous pouvons admirer l’autel Renaissance à deux étages en grès, particulièrement précieux. Il a été réalisé, à l’origine, par un sculpteur de Dresde, Hans Walther, pour une église de Dresde. 

Nous continuons notre balade dans la ville et remarquons le fronton de cette maison. Il est admirablement sculpté et rappelle les bateaux à roues à aubes circulant sur l’Elbe.

En comparaison, l’Hôtel de ville (Rathaus) semble bien simple mais dans chaque ville allemande nous cherchons souvent le “râteau” 😉.

Nous quittons le centre pour aller vers la passerelle panoramique. 
Le Aufzug Bad Schandau, un ascenseur extérieur s’élevant au-dessus des arbres, offre un panorama magnifique sur la bourgade et la campagne vallonnée. Cette structure d’acier culmine à  50 mètres et permet d’atteindre les hauteurs de la colline Ostrau depuis 1905.
Un taquin géant avec un lynx nous accueille au pied de l’ascenseur.

En quelques secondes nous nous trouvons au niveau des pistes de randonnée et près d’un enclos très grand et naturel avec des lynx. De là-haut, nous avons une vue incroyable sur la ville.

Nous nous éloignons un peu et trouvons un espace grillagé de notre côté où nous voyons des lynx majestueux en semi-liberté.

Nous terminons la balade dans un quartier assez cossu où les maisons ont toutes le même style. Devant l’une d’elle, je vois pour la première fois des “Haemantus multiflorus” (fleurs de sang) appartenant à la famille des amaryllis.

Haemantus multiflorus

Notre exploration de quelques endroits de Saxe se termine ici. J’espère que vous aurez découvert des endroits étonnants et plus rarement montrés de ce pays si varié qu’est l’Allemagne.

En attendant d’autres balades, je ne vais pas faillir à la tradition bien sûr 😊.

Continuer la lectureVoyage, voyage: Bad Schandau (D)

Agenda ironique d’avril: le temps des votes + un bonus

La participation à l’AI est clôturée et les votes sont attendus avant le 30 avril mais l’intégration du tableau de votes n’ayant pas pu se faire, les votes doivent être communiqués par courriel à l’adresse: carnetsparesseux[at]yahoo[point]fr

Pour rappel, ou juste pour le plaisir, les treize textes participants sont les suivants: La Licorne (avec un bis), Jacou, Jobougon, Isabelle-MarieGibulène (avec un peu de rab), John DuffAdrienne, Toulopéra (avec une rallonge), Sabri NaMijoPhotonanieCarnetsparesseux (en deux épisodes) & Lyssamara.

 

Comme l’article est un peu court, je profite de l’occasion pour partager la découverte, faite chez Géhèm, d’un artiste belge assez amusant et plein d’imagination.

Il s’agit de Vincent Bal et de sa shadowology (ombrologie) qui est le fait de dessiner avec des ombres et quelques coups de crayon bien placés.

Regardez ci-dessous:

Je ne vais pas essayer de décrire ce qu’il fait, c’est graphique, astucieux et original😉. Vous pourrez voir d’autres exemples ici et là.

Et si vous en voulez encore, c’est très facile d’en trouver sur Facebook, Instagram, … bref sur internet.

Pour moi, qui suis atteinte de paréidolie, c’est assurément une démarche qui me plaît 😊.

Et vous, qu’en pensez-vous?

Continuer la lectureAgenda ironique d’avril: le temps des votes + un bonus

Du côté de chez Ma

  • Post category:Ma
  • Commentaires de la publication :39 commentaires

Ce samedi, Ma nous demande d’illustrer  le thème “sur la route“. Quand on circule beaucoup, on voit de nombreuses plaques signalétiques directionnelles. Certaines parfois connues ou amusantes ou étonnantes…

Je vous propose celle ci-dessous qui vous emmènera directement au pays des rêves.

Alors elle est pas belle la vie? 

Dans cette commune, les habitants ne sont pas rêveurs et rêveuses mais Rèvois et Rèvoises, ce qui ne les empêche pas de rêver bien sûr…

Et comme les choses sont bien faites:

Le village de Rèves est traversé par une petite rivière, la Rampe, qui est un affluent du Piéton.  (Source)

Comme chaque samedi, je vous invite à passer voir ce qu’il y a sur les routes proposées chez Ma et je vous souhaite un excellent week-end.

Continuer la lectureDu côté de chez Ma

L’agenda ironique d’avril 2024: Attila

Ce mois-ci, l’AI est piloté par le blog Carnets Paresseux sur lequel vous retrouverez, très bien expliquées, les lignes directrices de cet exercice.

En gros il faut :

  • une histoire avec un poisson qui ne serait peut-être pas un poisson, ou pas que poisson. 
  • une maison, ou un appartement, un terrier, bref, un logement, un lieu clos. J’aimerai aussi que ce lieu ne soit pas un simple décor, mais participe à l’action, voire pique la vedette au poisson.
  • des mots imposés : taxiphone, rhubarbe, paresse et Vierzon.
  • une phrase à glisser ici ou là ; il y en a deux au choix. L’une, c’est « d’ici à là, y a quoi, tu crois ? juste assez, ou presque…» qui pourra s’achever sur un ? ou un . ou un ; ou trois …
    L’autre ? « Xénophon rapporte qu’Alexandre pleura quand il eut achevé la conquête du monde. Tamerlan et Attila, eux, pas une larme. »
    Les plus intrépides pourront placer les deux phrases, ou plusieurs fois l’une, ou plusieurs fois les deux. Mais sans exagérer.

Et voici ma participation:

Attila

Attila est un poisson-chat particulier qui vit dans un étang d’Asie centrale avec tous les Huns comme lui. Entendez par là qu’il n’y en a pas deux comme lui vu qu’ils sont tous Hun. Leur devise étant (ou étang, comme vous voulez) « Hun pour tous et tous pour Hun” bien sûr.

Attila n’est pas que beau avec ses moustaches mais il a une particularité hunique : il est victime d’une grande paresse et ne se déplace lentement que quand il a une bonne raison. Il suit parfois son ban mais le plus souvent il s’y repose.

Un jour qu’il ne faisait rien comme d’habitude, un sourd grondement envahit ses ouïes et le secoua. La surface de l’eau se rida, des bulles remontèrent à la surface et la terre trembla tellement qu’une fissure se fit dans le fond de la cuvette où ils vivaient. Et ils glissèrent, Hun à Hun en prenant une vitesse folle sans savoir où ils allaient aboutir. La vase qui s’était déposée au fil des années reboucha très vite la fissure mais tous les poissons-chats Huns avaient disparu en n’ayant plus maintenant aucun espoir de retour.

Notre pauvre Attila fut emporté seul de cours d’eau en cours d’eau et se retrouva miraculeusement vivant à Vierzon. Il avait beau miauler (son côté chat) personne ne lui prêtait attention sauf un matou appelé Tamerlan (vu son attrait pour les poissons et ses yeux si particuliers) qui le regardait d’un air intrigué, et, titillé par l’odeur, se léchait les babines.

Il finit quand même par comprendre ce que disait Attila :

  • Tu as vraiment un drôle d’accent lui dit-il, j’ai dû être très attentif pour te comprendre.
  • Normal dit Attila, je suis un poisson-chat asiatique, ce n’est pas tout à fait le même miaulement. J’aimerais profiter d’être en France pour visiter un peu le pays. J’aimerais aller voir la Bretagne, on m’a dit que c’était fort joli à voir. D’ici à là, y a quoi tu crois ? Juste assez ou presque trop ?
  • Je ne sais pas précisément, tu devrais d’abord essayer de nager jusqu’à Nantes puis trouver un taxiphone pour te renseigner sur les horaires d’un train-aquarium. Je sais qu’il y a six gares de là à Vannes.
  • Et tu penses que je trouverai des voies rapides jusqu’à Nantes parce franchement les rus barbent et on y avance lentement, sans compter les pauses, je suis très vite fatigué. Je n’ai jamais fait beaucoup de sport dans mon pays.

Le chat luttait de toutes ses forces pour ne pas être accusé de cannibalisme mais l’odeur de poisson finit par l’emporter sur ses principes et il engloutit Attila d’un seul coup, d’hun seul !

Il paraît que Xénophon rapporte qu’Alexandre pleura quand il eut achevé la conquête du monde.

Tamerlan et Attila, eux, pas une larme.
Tamerlan était repu et Attila bouffé tout cru !

chat repu
Continuer la lectureL’agenda ironique d’avril 2024: Attila

Voyage, voyage: le Bastion (D)

Nous arrivons à l’avant-dernière découverte de notre périple en Saxe et plus particulièrement en Suisse saxonne dont nous voyons l’entrée dans le parc national ci-dessous.  Ce parc national jouxte le parc national de la Suisse bohémienne en République tchèque.

La Suisse saxonne se distingue par un territoire très insolite : de hauts pinacles rocheux alternent avec les gorges et les canyons où s’écoule calmement l’Elbe. La vallée de l’Elbe est riche d’histoire, de châteaux et de bois mystérieux, mais ce sont surtout ses canyons, traversés par quelques monumentaux ponts de pierre, qui font la célébrité de la région et lui donnent une atmosphère de contes de fées. (Source)

La Bastei (en français : le bastion) est une formation rocheuse située en Suisse saxonne, une région d’Allemagne au sud-est de Dresde. À 305 m d’altitude, elle domine l’Elbe de 194 m et offre un panorama sur le fleuve et le massif gréseux de l’Elbe. La Bastei compte parmi les attractions touristiques les plus importantes de la Suisse saxonne.

Cette formation rocheuse a été sculptée par l’érosion de l’eau il y a un million d’années.
Le nom de bastion s’explique par la présence au Moyen Âge d’un château fort à vocation défensive nommé Neurathen au sommet des rochers. Ce château fort est le plus grand château fort de la Suisse saxonne. La première mention documentée du site sous le nom de Pastey remonte à 1592. (Source)

 

A 305 m d'altitude, le Bastei domine l'Elbe de 194 m.

Mes photos de cette région étonnante sont visibles en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Je partagerai bientôt les dernières vues de cette région magnifique en vous montrant Bad Schandau 😊.

Continuer la lectureVoyage, voyage: le Bastion (D)