Du côté de chez Ma

Bon, il semblerait que les soucis de mon hébergeur soient réglés et donc actuellement on peut dire que

En espérant que ça dure!

Ce qui me permet, comme chaque samedi, de jouer avec Ma en illustrant par une photo personnelle le mot ou groupe de mots de la semaine.

Il s’agit cette fois

des animaux de la maison.

Depuis que nous sommes installés dans notre maison proche de la nature nous avons toujours eu au moins un chat. Je dis bien au moins parce que nous en avons eu jusqu’à trois en même temps. Actuellement nous n’en avons plus qu’un, je devrais plutôt même dire une en fait adoptée dans une famille d’accueil. Heureusement qu’il existe des gens formidables qui volent littéralement au secours de petites peluches innocentes comme la nôtre, lâchement abandonnée à l’âge approximatif de six mois avec ses chatons.
Je vous présente donc  Shiva, la petite croisée birmane qui anime nos jours avec bonheur.

Son activité principale est plutôt…calme 😊. Peu importe le support, elle a l’art de bien se poser 😸. Un bel exemple que nous devrions suivre bien plus souvent…

Quand on a eu la chance d’avoir un chat à la maison, je pense qu’on ne peut plus s’en passer et ce n’est pas l’autre chat de la maison qui dira le contraire 😉.

Je vous invite à me suivre chez Ma pour faire connaissance avec les animaux de la maison des autres participant(e)s.

Et je vous souhaite un agréable week-end 😎.

Continuer la lecture Du côté de chez Ma

Avis aux visiteurs

Certain(e)s d’entre vous ont remarqué des lenteurs, des difficultés d’accès et autres contrariétés en essayant de me rendre visite.

Il semble que l’hébergeur soit en cause et cela nécessite un examen approfondi de l’ensemble ainsi que certaines décisions à prendre.

J’espère revenir très vite avec des conditions plus agréables et je vous dis

A bientôt.

Continuer la lecture Avis aux visiteurs

Du côté de chez Ma

Comme tous les samedis on essaye d’illustrer par au moins une photo personnelle le mot proposé par Ma sur son blog.

Cette semaine le mot est porte-bonheur.

Que proposer? Du muguet, trop banal. Un trèfle à quatre feuilles? C’est que je n’en ai pas sous la main. Et si je proposais des photos de souvenirs artisanaux rapportés du Maroc et censés porter bonheur?

Main de Fatma ou main de Fatima, un porte-bonheur en Afrique du Nord

La main de Fatma ou de Fatima est une amulette en forme de main ouverte. On en retrouve des représentations dans toute l’Afrique du Nord depuis l’époque des Carthaginois. La main de Fatma (aussi appelée main de Fatima ) se retrouve sur de nombreux objets d’Afrique du nord, produits par les civilisations islamique, juive et berbère.

Peu à peu l’usage de cette amulette de protection contre le mal s’est répandu dans toute l’Afrique du Nord jusqu’aux frontières de l’Asie. On retrouve la main de Fatma jusqu’en Inde et au Pakistan ! (source)

Comme d’habitude je vous invite à me suivre chez Ma pour y découvrir les autres propositions d’illustration du thème du jour et je vous souhaite un excellent week-end 😊.

Continuer la lecture Du côté de chez Ma

Brick a book 403 bis ✍🏻

Comme tous les lundis, Alexandra du blog Brick a book nous propose une nouvelle photo en guise de déclencheur d’écriture.

Cette semaine il s’agit de  la photo ci-dessous. Le texte qu’elle m’a inspiré se trouve à la suite.

Bonne lecture 😊.

©Ashley Winkler

J’étais entrée par hasard dans ce local et je me croyais transportée dans la chambre des Merveilles de Sens: le cabinet des curiosités m’avait tellement impressionnée la première fois que j’y avais mis les pieds.

Reprenant mes esprits, je demandai timidement

– Y a quelqu’un?

Un silence assourdissant me répondit. Bon ce n’était pas gagné apparemment. On m’avait dit de me rendre au local 45 C afin d’y rencontrer ma future prof de chimie organique.

J’étais fascinée par les détails des planches anatomiques suspendues autour de moi. La représentation de la tortue en particulier avait scotché mon regard. Je pense que jamais plus je ne regarderai ma tortue terrestre Caroline de la même manière. Il est vrai que ce qui se cachait sous sa carapace m’intriguait peu. Il suffisait qu’elle sorte la tête quand je lui présentais une feuille de salade pour que je considère que nos échanges étaient satisfaisants.

Mais quand même, quel désordre dans son corps! C’est peut-être pour ça qu’elle était aussi amorphe.

La planche se rapportant à l’être humain me paraissait plus évoluée. Les organes semblaient un peu plus ordonnés.

J’en était là de mes réflexions quand une grosse voix me fit sursauter:

-Je peux savoir qui vous a autorisée à pénétrer dans ce local Mademoiselle?

– Euh…c’est Madame Goffart qui m’a dit de l’attendre dans le local 45C.

-Ah, je vois. Et vous trouvez que ce local ressemble à un labo de chimie? Vous voyez quelque part un tableau de Mendeleïev qui pourrait vous faire penser que vous êtes au bon endroit? Ici c’est le local 45A Mademoiselle. A pour anatomie, le local que vous cherchez est le 45C, comme chimie, c’est clair pourtant.
Je ne vous retiens pas. A l’avenir essayez de réfléchir un peu plus sans quoi je crains que votre passage chez nous soit plutôt bref!

Et si vous vous lanciez en essayant également d’écrire un texte? Allez voir sur Brick a book, vous serez surpris de la diversité des idées générées par la même photo et qui sait… 😉

Continuer la lecture Brick a book 403 bis ✍🏻

Du côté de chez Ma

Comme tous les samedis je joue avec Ma et tou(te)s les participant(e)s.

Le principe? Illustrer par une photographie personnelle le mot ou groupe de mots proposé(s).

Cette semaine le thème est “lever les yeux“.

Le hasard fait parfois bien les choses puisque en allant faire des courses près de chez moi il m’a suffi de lever les yeux pour découvrir avec étonnement un nid de cigogne avec sa propriétaire!

Pour certains ce n’est peut-être pas très étonnant mais sachant que j’habite dans l’est de la Belgique je dois vous dire que c’est plutôt inhabituel.

Je vous montre

Juste à temps, elle a pris son envol quelques secondes plus tard. Peut-être allait-elle chercher un bébé à livrer 😊.

Mais si vous avez vu l’excellent dessin animé “Cigognes et compagnie” vous savez que les cigognes livrent également des colis ce qui est bien pratique quand on est confiné 😉.

Comme d’habitude je vous invite à aller voir chez Ma ce que les autres participant(e)s ont vu par le simple fait de lever les yeux. Et on termine sur une note d’humour belge trouvée sur internet 😊.

Bon week-end
Continuer la lecture Du côté de chez Ma

L’art funéraire basque

Sans être taphophile à outrance, j’aime visiter certains cimetières et en particulier ceux du Pays Basque.

J’aime ces stèles discoïdales décorées de signes divers mais qui ne m’évoquaient pas grand chose jusqu’à l’année passée.  Après avoir lu un article sur le sujet dans le livre “Le Pays Basque insolite et secret” nous avons décidé  d’aller visiter le “Centre d’interprétation des stèles discoïdales et de l’art funéraire basque” créé en 2007 à Larceveau. 

Pour accéder au lieu, il faut s’adresser aux commerçants et aux restaurateurs du bourg. En échange d’une pièce d’identité, ils fournissent aux visiteurs une carte magnétique leur permettant d’accéder librement au Centre. L’implication des habitants du bourg a été voulue dès l’origine du projet afin de favoriser des échanges et limiter la simple consommation d’un produit culturel.

A Larceveau à côté de l’église, la maison Harriak Iguzkitan (pierres tournées vers le soleil) est un centre d’interprétation avec parcours à ciel ouvert présentant une riche collection de stèles discoïdales provenant des différentes provinces du Pays Basque. Une salle est accessible avec des diaporamas en français, basque, espagnol et anglais.

Le Centre d’interprétation permet aux Basques ou aux visiteurs de comprendre le paysage mental de ce pays. Il ne s’agit pas ici de contempler seulement des objets mais de se poser de vraies questions : interpréter veut dire aller plus loin que les signes, les explications restent ouvertes à d’autres explorations des images sculptées sur ces vieilles pierres. Larceveau est un lieu ouvert à d’autres visions du monde et de l’existence. (Source)

L’endroit est calme, clair, accueillant pas du tout sinistre malgré le sujet et la muséographie est très bien réalisée.

Il ne s’agit en rien de la reconstitution d’un cimetière. Regroupées selon leur origine géographique, les stèles exposées, anciennes ou modernes, sont là pour témoigner de la diversité et de la richesse de l’art funéraire basque.

Il faut savoir qu’en Pays Basque, la sépulture n’est pas la dernière demeure, elle est le prolongement de la maison des vivants…

Vous me suivez pour découvrir ce centre? Pour ouvrir la porte il suffit de cliquer juste

Et pour en apprendre davantage sur l’art funéraire basque, c’est .

Continuer la lecture L’art funéraire basque

Brick a book 403 ✍🏻

Comme tous les lundis, Alexandra du blog Brick a book nous propose une nouvelle photo en guise de déclencheur d’écriture.

Cette semaine il s’agit de  la photo ci-dessous. Le texte qu’elle m’a inspiré se trouve à la suite.

Bonne lecture 😊.

©Claude Huré

Quand je l’ai vu, figé devant moi alors qu’il n’y avait même pas de phares de voiture pour l’impressionner, j’ai immédiatement cherché aux alentours où se trouvait la tortue!

Je sais c’est bête mais notre enfance nous conditionne à notre insu et pour moi, s’il y avait un lièvre il devait impérativement y avoir une tortue.

N’en voyant point, mon regard est revenu vers le lièvre. C’était la première fois que nous nous croisions dans ce petit bois derrière chez moi. Je n’avais jamais vraiment réfléchi à toute la vie invisible qui peuplait la forêt. Oh j’avais bien aperçu, sans vraiment regarder, des trous dans le sol ressemblant à des entrées de terrier mais je ne m’y étais jamais arrêtée.

Ignorant tout de l’espèce, je me demandais s’il s’agissait d’un mâle ou d’une femelle… Un père en train de chasser pour nourrir sa famille ou une mère aux aguets craignant pour sa portée?

Nous nous regardions, immobiles à présent tous les deux. Le moment était magique, un peu hors du temps. J’étais consciente de la chance que nous avions tous les deux: le lièvre que je ne sois pas un chasseur ou un chien assoiffé de sang et moi, pauvre humaine émue à la vue de cet animal sauvage.

Je n’avais même pas mon appareil photo pour immortaliser ce moment et, même si je l’avais eu, il est probable que le moindre mouvement nous aurait séparés…

Je suis souvent retournée me balader au même endroit en espérant revivre cette brève rencontre mais ce moment est resté unique rendant son souvenir d’autant plus précieux.

 

Et si vous vous lanciez en essayant également d’écrire un texte? Allez voir sur Brick a book, vous serez surpris de la diversité des idées générées par la même photo et qui sait… 😉

Continuer la lecture Brick a book 403 ✍🏻

Du côté de chez Ma

Comme chaque samedi je joue avec Ma en illustrant par une photo personnelle le mot du jour.

Il s’agit cette fois de “pétales”.

Le pétale désigne l’ensemble des pièces dont l’ensemble constitue la corolle de la fleur. J’ai de nombreuses photos de fleurs mais j’ai envie de faire dans la simplicité en proposant une photo prise lors d’une balade cette semaine.

Une modeste anémone des bois (ou anémone sylvie) dont était joliment fleuri le chemin, nous montre ses six pétales bien découpés.

Comme chaque samedi, je vous invite à voir les autres illustrations de ce mot chez Ma et je vous souhaite un excellent week-end.

Continuer la lecture Du côté de chez Ma

Journée de la Terre 🌍

Aujourd’hui c’est le jour de la Terre. On peut donc s’attendre à entendre beaucoup parler d’environnement et de nature. C’est agréable, indispensable à la vie et ça nous change des statistiques de contaminations au Covid 19😊.

Comme j’aime bien la petite présentation offerte par Google à l’occasion de cette journée, j’ai eu envie de la partager.

C’est l’occasion de reparler d’un article qui date d’il y a déjà 5 ans mais que certaines vues au JT d’hier m’ont rappelé fort agréablement. Et puis, recycler c’est aussi protéger l’environnement non? 😄

Je vous invite à me suivre pour une balade très fleurie et parfumée, enfin je vous laisse l’imaginer😉 (je n’ai pas encore trouvé le truc pour faire passer des odeurs sur mon blog et si je pense à certains articles de Rotpier, c’est peut-être une bonne chose tout compte fait, chaque médaille ayant son revers😆)
Il suffit de cliquer ci-dessous et de descendre dans l’article pour être entouré par des fleurs sauvages…

Je vous souhaite une très bonne journée  😊.

Continuer la lecture Journée de la Terre 🌍

Brick a book 402 ✍🏻

Comme tous les lundis, Alexandra du blog Brick a book nous propose une nouvelle photo en guise de déclencheur d’écriture.

Cette semaine il s’agit de  la photo ci-dessous. Le texte qu’elle m’a inspiré se trouve à la suite.

Bonne lecture 😊.

©Shayan Rti

La première fois que je l’ai vue elle se tenait en équilibre précaire à l’avant du bateau.

Elle était magnifique, ses longs cheveux flottant librement au vent.

Ses mains s’étaient détachées du bord arrondi et on avait l’impression qu’elle était prête à basculer doucement du côté de l’onde, comme une sirène.

Quand le bateau a accosté, je lui ai tendu la main pour l’aider à rejoindre le bord et nos yeux se sont croisés. Je me suis noyé dans les siens au point que j’ai retenu son poignet une seconde de trop. Elle n’a rien fait pour m’échapper, au contraire un grand sourire illuminait son beau visage.

Après avoir sauté au sol, elle s’est rapidement éloignée et a rejoint un groupe d’amis un peu plus loin. Il sont partis en riant et en se taquinant.

C’est ce matin en ouvrant le journal que j’ai revu son visage en première page. Son corps avait été retrouvé à dix kilomètres de l’embarcadère, criblé de coups… Tout renseignement était le bienvenu au numéro gratuit de la police.

Je ne connaissais pas cette fille, nous n’avons fait que nous croiser, par hasard, mais à ce moment j’ai violemment regretté d’avoir lâché sa main à la sortie du bateau.

Et si vous vous lanciez en essayant également d’écrire un texte? Allez voir sur Brick a book, vous serez surpris de la diversité des idées générées par la même photo et qui sait… 😉

Continuer la lecture Brick a book 402 ✍🏻