Voyage, voyage: le Bastion (D)

  • Post category:Voyages
  • Commentaires de la publication :6 commentaires

Nous arrivons à l’avant-dernière découverte de notre périple en Saxe et plus particulièrement en Suisse saxonne dont nous voyons l’entrée dans le parc national ci-dessous.  Ce parc national jouxte le parc national de la Suisse bohémienne en République tchèque.

La Suisse saxonne se distingue par un territoire très insolite : de hauts pinacles rocheux alternent avec les gorges et les canyons où s’écoule calmement l’Elbe. La vallée de l’Elbe est riche d’histoire, de châteaux et de bois mystérieux, mais ce sont surtout ses canyons, traversés par quelques monumentaux ponts de pierre, qui font la célébrité de la région et lui donnent une atmosphère de contes de fées. (Source)

La Bastei (en français : le bastion) est une formation rocheuse située en Suisse saxonne, une région d’Allemagne au sud-est de Dresde. À 305 m d’altitude, elle domine l’Elbe de 194 m et offre un panorama sur le fleuve et le massif gréseux de l’Elbe. La Bastei compte parmi les attractions touristiques les plus importantes de la Suisse saxonne.

Cette formation rocheuse a été sculptée par l’érosion de l’eau il y a un million d’années.
Le nom de bastion s’explique par la présence au Moyen Âge d’un château fort à vocation défensive nommé Neurathen au sommet des rochers. Ce château fort est le plus grand château fort de la Suisse saxonne. La première mention documentée du site sous le nom de Pastey remonte à 1592. (Source)

 

A 305 m d'altitude, le Bastei domine l'Elbe de 194 m.

Mes photos de cette région étonnante sont visibles en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Je partagerai bientôt les dernières vues de cette région magnifique en vous montrant Bad Schandau 😊.

Continuer la lectureVoyage, voyage: le Bastion (D)

Du côté de chez Ma

  • Post category:Ma
  • Commentaires de la publication :31 commentaires

Comme chaque samedi, Ma nous propose un thème à illustrer par une photo personnelle.

Le thème de cette semaine est “Découverte“.

Je vais vous parler de la découverte d’un lieu que j’ai pu visiter ce jeudi à l’occasion d’une table ronde: le château du Val Saint-Lambert près de Liège, au départ partie d’un complexe abbatial sur le site.

Si vous dites Val Saint-Lambert en Belgique, la plupart des personnes savent qu’il s’agit d’une cristallerie qui a participé à la renommée de la région liégeoise dans le passé.

On peut y visiter les ateliers de soufflage du cristal mais également, dans le château,  un magnifique musée retraçant l’histoire du lieu depuis sa construction. Je n’avais jamais été dans le château ni le musée (qui sont restés longtemps en travaux de rénovation).

Le Château du Val Saint-Lambert, ancien palais abbatial du 18e siècle, est un véritable fleuron du patrimoine architectural wallon. Depuis 1999, d’importants travaux de restauration ont été entrepris afin de préserver ce site d’exception et de renommée mondiale. Cette rénovation a consisté en la création d’ateliers de tailleurs et de graveurs de cristal, l’installation d’une salle de projection, la réalisation de travaux de mise hors eau de l’aile ouest et de couverture de la cour anglaise ainsi que l’aménagement des abords immédiats du Château (chemins d’accès et signalisation adaptée, plantations, etc.)

L’aménagement touristique n’est pas en reste avec la création d’un parcours découverte qui met en lumière l’histoire et l’usage du verre et du cristal. Le Val Saint-Lambert et son Château valent le détour et ce sont annuellement plus de 35.000 visiteurs qui parcourent le site. C’est un endroit qui conjugue le luxe du cristal et le savoir-faire des maîtres-verriers par une production de grande qualité de pièces uniques soufflées à la bouche et taillées à la main.

C’est, en effet, de la véritable haute couture en cristal, qui va de l’art de la table à la coutellerie en passant par les objets de décoration.

Pour en savoir plus : www.val-saint-lambert.com

(Source)

Un des maîtres-verriers les plus connus du Val est Louis Leloup , impressionnant de créativité. Il a même un musée au Japon.

En vous souhaitant un week-end avec une météo moins sauvage que celle de cette semaine, je vous invite à aller faire de belles découvertes chez Ma.

Continuer la lectureDu côté de chez Ma

Voyage, voyage: la forteresse de Königstein (D)

La forteresse de Königstein est une forteresse qui occupe les 9,5 hectares d’un promontoire (butte témoin) dominant de 240 mètres la courbe de l’Elbe à 30 km au sud-est de Dresde en Allemagne. Elle a été surnommée la « Bastille de Saxe » car, forteresse militaire, elle a été utilisée de 1591 à 1922 en tant que prison d’État et aussi, notamment durant les deux guerres mondiales, comme camp d’internement pour des officiers prisonniers de guerre. Toujours intacte, c’est aujourd’hui l’attraction touristique la plus populaire de Saxe, avec 700 000 visiteurs par an.

Autrefois, un chemin montait les marches ci-dessous jusqu’à une porte menant à un monastère. Le monastère n’est resté que huit ans (1516-1524), mais la porte d’entrée est restée dans une caverne derrière le mur.

Toute l’histoire de cette forteresse est racontée chronologiquement ici et un plan localisant les bâtiments est proposé ici.

Une tranche d’histoire:

“Le 17 avril 1942, son incroyable cavale est saluée par le monde libre. Et met en rage Hitler. À 63 ans, le général d’armée Giraud fait le mur de la forteresse de Königstein, traverse l’Allemagne et gagne la zone libre pour reprendre le combat. Ce ne sera ni sa première, ni sa dernière odyssée”. (Source)

Ci-dessous, le bouton d’accès à mes photos de la forteresse

Nous arriverons bientôt au terme de la découverte de cette magnifique région de Suise saxonne (Allemagne de l’est) mais il nous reste encore deux endroits à visiter bientôt: le Bastion (le fameux pont du Bastion) ainsi que la ville thermale de Bad Schandau.

Le Bastion fait face à la forteresse de Königstein comme on le voit sur le panorama ci-dessous.

Bastein
Paysage sur l'Elbe et vue sur le Bastion (à droite)

Quant à Bad Schandau, c’est encore un peu plus à l’est.

Ci-dessous, les emplacements de chacun des lieux évoqués.

Continuer la lectureVoyage, voyage: la forteresse de Königstein (D)

Voyage, voyage: Pirna (D)

Une superbe petite ville (39 000 habitants) sur l’Elbe à 25 km au sud de Dresde, gardant l’entrée des Monts de Grès de l’Elbe (Suisse Saxonne) dont je vous parlerai à la suite.

La Suisse saxonne (en allemand Sächsische Schweiz) est un macrogéochore de la région naturelle des montagnes et hauts-plateaux de Saxe. Elle comprend la partie allemande du massif gréseux de l’Elbe. Elle se situe entre Pirna, au sud-est de Dresde, et la frontière avec la République tchèque.

Connue pour ses étonnantes formations rocheuses de grès et ses gâteaux à la crème, la Suisse saxonne est un parc naturel national depuis 1990. Son nom remonterait à la visite d’Adrian Zingg et Anton Graff au 18e siècle. Ces deux artistes suisses auraient été frappés par la ressemblance avec le Jura. Ces mêmes paysages ont aussi inspiré des artistes romantiques comme le peintre Ludwig Richter ou le compositeur Carl Maria von Weber. (Source)

Pirna

Ancrée dans les traditions et riche de plusieurs siècles d’histoire, cette ravissante ville allemande est souvent le point de départ de magnifiques périples à la découverte de la Suisse saxonne.

Visitez la ville de Pirna, au cœur de la vallée de l’Elbe, pour découvrir son centre historique, ses maisons médiévales et le superbe château restauré qui la surplombe. Depuis fort longtemps, Pirna est réputée pour sa beauté à travers toute l’Europe grâce à la série de tableaux représentant la ville réalisée par le grand peintre vénitien Canaletto. Grâce aux efforts de ses habitants, la ville a su préserver son charme d’antan avec ses maisons d’époque, ses sublimes rues pavées et ses arbres luxuriants.(Source)

Vous connaissez la chanson, pour être transporté en images à Pirna il suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous.

Préparez des chaussures confortables 🥾 pour explorer prochainement la forteresse de Königstein… 😉

Continuer la lectureVoyage, voyage: Pirna (D)

Du côté de chez Ma

  • Post category:Ma
  • Commentaires de la publication :30 commentaires

Comme chaque samedi Ma nous propose un thème que nous devons illustrer à l’aide d’une photo personnelle.

Le thème de cette semaine est “amusant”.

Je ne sais pas si vous connaissez les cubes à histoires mais mes petits-enfants trouvent ça amusant. On lance les dés puis on en choisit, suivant l’âge de l’enfant, 2, 3 ou plus et on invente directement une histoire spontanée. Bien sûr c’est souvent loufoque 😂.

Je vous invite à passer vous amuser chez Ma, quant à moi, je file à mon atelier d’écriture mensuel parce que ça aussi c’est amusant 👍.

Bon week-end :bye:

Continuer la lectureDu côté de chez Ma

Du côté de chez Ma

Ce samedi Ma nous propose d’illustrer le thème “immobile“.

Il y a beaucoup de choses immobiles bien sûr mais j’ai choisi de partager une photo d’un objet qui n’est pas souvent immobile justement.

L’éolienne en acier Corten piquée dans mon jardin tourne dès qu’il y a un souffle de vent et parfois même elle tourne tellement vite qu’on voit carrément deux “roues” qui tournent ensemble et c’est très joli. Il est vrai que j’aime beaucoup ce type de décoration à l’extérieur 👍.

Mais quand j’ai pris la photo hier après-midi, mon éolienne décorative était parfaitement immobile. L’idéal pour le défi de Ma 😉.

Normalement, aujourd’hui elle ne devrait pas tourner non plus puisqu’on nous annonce une très belle journée. Je pourrai la surveiller du coin de l’oeil en jardinant…

Quant à vous, je vous invite à aller voir ce qui est immobile chez Ma avant de passer un excellent week-end.

Continuer la lectureDu côté de chez Ma

L’agenda ironique d’avril 2024: les consignes

L’agenda ironique d’avril est hébergé par le blog Carnets paresseux.

Les consignes sont les suivantes:

  • Il va s’agir d’un poisson mais comme on n’est plus le premier avril, d’un poisson qui ne serait peut-être pas un poisson, ou pas que poisson. 
  • Nous devrons aussi parler d’une maison, ou d’un appartement, d’un terrier, bref, d’un logement, d’un lieu clos. Il est souhaité aussi que ce lieu ne soit pas un simple décor, mais participe à l’action, voire pique la vedette au poisson.
  • Il y aura des  mots imposés: taxiphone, rubarbe, paresse et Vierzon.
  • On nous donne aussi deux phrases:
    L’une, c’est « d’ici à là, y a quoi, tu crois ? juste assez, où presque…» qui pourra s’achever sur un ? ou un . ou un ; ou trois …
    L’autre ? « Xénophon rapporte qu’Alexandre pleura quand il eut achevé la conquête du monde. Tamerlan et Attila, eux, pas une larme. »
    Les plus intrépides pourront placer les deux phrases, ou plusieurs fois l’une, ou plusieurs fois les deux. Mais sans exagérer.
  • Et puis quoi plus ? peut-être que l’on nous proposera chaque dimanche un petit truc en plus, pour s’il y a des amateurs qui voudraient tenter le feuilletonnage.
  • Sinon, poème, recette, conte, épistolage, tout est formellement possible et attendu.
  • Sans oublier évidemment de l’ironie.

Les textes seront à déposer sur le blog Carnets paresseux au plus tard le 24 avril.

Continuer la lectureL’agenda ironique d’avril 2024: les consignes

Voyage, voyage: Dresde (D)

Nous poursuivons notre découverte de la Saxe, partie moins connue de l’Allemagne, anciennement “de l’est”.

Je pense que Dresde est la ville qui m’a le plus impressionnée par la grandeur de ses constructions et l’atmosphère ambiante. J’ai adoré me promener dans cette ville colossale qui a su renaître de ses cendres.

Vue de la vieille ville de Dresde

Dresde, surnommée « la Florence de l’Elbe », est une ville fluviale dynamique à l’architecture baroque et Rococo. Une balade dans la vieille ville vous permettra de découvrir le passé opulent de Dresde au travers de ses splendides palais et de ses cathédrales. (Source)

 

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, un tiers de la ville fut détruit du 13 au  par la Royal Air Force, avec l’appui de l’aviation américaine ; 650 000 bombes incendiaires et explosives d’un poids total de 3 900 tonnes sont larguées sur la ville, tuant un nombre encore indéterminé d’habitants (entre 35 000 et 50 000 morts). Les chefs-d’œuvre de l’art baroque comme le Semperoper et les principaux musées situés dans le château de la Résidence de Dresde et le Zwinger sont détruits, et il semble à l’époque inimaginable que la ville puisse retrouver sa splendeur d’antan. Cela prendra du temps, mais la ville sera rénovée.(Source)

Pour voir les très nombreuses photos que je partage, il suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous.

Nous poursuivrons prochainement notre découverte de la Saxe en visitant Pirna et la forteresse de Konigstein.

Continuer la lectureVoyage, voyage: Dresde (D)

Du côté de chez Ma

  • Post category:Ma
  • Commentaires de la publication :35 commentaires

Comme chaque samedi, je joue avec Ma qui nous demande cette semaine d’illustrer le thème “ancien“.

Comme demain c’est Pâques et que dans mes garnitures je possède cet ancien ensemble d’oeufs gigognes hérité de mes parents, j’ai trouvé qu’il était fort d’à propos.

Je vous invite à aller voir ce qui est proposé chez Ma et je vous souhaite de 

Joyeuses fêtes de Pâques

Continuer la lectureDu côté de chez Ma

L’agenda ironique de mars 2024: le temps des votes

La date limite d’envoi des textes est atteinte et l’organisateur, Toulopera, nous demande de voter avant le 29 mars sur son blog pour nos textes préférés

Il suffit de cliquer ici pour accéder à tous les textes et voter.

N’oubliez pas de voter aussi pour le prochain hébergeur de l’AI d’avril.

A bientôt pour continuer, avec plaisir, l’aventure de l’agenda ironique 😊.

Continuer la lectureL’agenda ironique de mars 2024: le temps des votes