Cette fois ça y est!

  • Post category:Fêtes
  • Commentaires de la publication :22 commentaires

2023 se terminera dans quelques heures et je vous présente mes vœux pour l’année qui commencera alors.

.

2023 a apporté beaucoup de violence dans le monde mais aussi des moments agréables ne l’oublions pas et souhaitons simplement que 2024 soit meilleure…

Continuer la lectureCette fois ça y est!

Agenda ironique de décembre

Nous voici déjà le 24 décembre et l’Agenda ironique, hébergé par La Licorne, va refuser les nouveaux textes dans quelques heures.

Il n’est donc pas trop tard mais il est temps. Même si je ne crois plus au Père Noël depuis longtemps, j’ai quand même essayé de rédiger un petit texte pour participer malgré tout. Il y manque malheureusement les bulles d’ironie (désolée mais mon estomac tolère mal les bulles). 

Voici donc ma proposition ci-dessous.

 

Le Noël de Juliette

Juliette attendait impatiemment la venue du Père Noël mais on n’était que le 1er décembre. Encore de nombreux jours à attendre pour la fillette. Pendant cette période, elle rêvait, voyait le vieux barbu arriver la nuit avec son troupeau de rennes et elle avait un peu peur aussi : il faut dire que le dernier qui l’avait pris sur ses genoux au supermarché sentait fort la bière quand il lui avait demandé en bafouillant ce qu’elle souhaitait recevoir comme cadeau.

Elle avait décidé d’aller trouver un autre Père Noël pour confirmer mais celui-ci sentait bon le parfum, tant mieux se dit-elle, elle était probablement tombée un mauvais jour avec le premier.

Son frère, plus âgé et fort taquin, était un péroreur de première et n’hésitait pas à faire l’école buissonnière quand ça lui chantait. Il se moquait de la gamine et de son espoir vespéral : chaque jour avant de se coucher elle demandait : « c’est demain qu’il vient le Père Noël ? » et à chaque fois elle faisait une moue boudeuse en entendant la réponse négative.

Finalement ses parents lui donnèrent un mètre ruban raccourci à vingt-cinq centimètres avec pour mission de couper un centimètre chaque jour afin de voir s’écouler le temps jusqu’à Noël.

Elle avait trop hâte ! Elle savait que, comme chaque année, sa maman sortirait la belle nappe en guipure blanche offerte par une grand-tante pour y déposer le repas de fête. Elle se souvenait de la petite brûlure de cigarette causée par Tonton Jean il y avait bien longtemps. Maman s’arrangeait toujours pour y déposer un plat afin de la cacher et interdisait désormais à tous de fumer à table.

Ses grands-parents s’affairaient tous à surenchérir pour les cadeaux allant jusqu’à la démesure mais faisant le bonheur de Juliette et son frère.

C’était le bon temps, celui de l’enfance insouciante et heureuse. Juliette est adulte aujourd’hui et est maman elle-même. Il arrive rarement qu’elle se souvienne de ces moments passés depuis si longtemps mais, maintenant que ses parents reposent au cimetière voisin, la mélancolie l’envahit et elle pense que « la mémoire est comme le dessus d’une cheminée. Pleine de bibelots qu’il sied de ne pas casser, mais qu’on ne voit plus ». Sauf la veille de Noël…

Voilà, c’est tout jusqu’au prochain Agenda ironique mais d’ici là je vous souhaite beaucoup de douceur, de chaleur et de bons sentiments pour cette période de Noël. 

Bon réveillon à vous 🎄🎅

Continuer la lectureAgenda ironique de décembre

Le 8 mars, journée des droits de la femme

  • Post category:Fêtes
  • Commentaires de la publication :8 commentaires

Avant de me décider à écrire cet article je me suis replongée dans mes articles précédents sur le même sujet. 

Et comme finalement j’étais assez satisfaite du texte proposé en 2021 pour l’agenda ironique de mars, je me suis dit que j’allais le republier dans une autre police puisqu’apparemment le choix de ma police ne semblait pas forcément le plus judicieux (même si je la trouvais plutôt élégante 😉).

L’article d’époque est ici et la reprise du  texte dont question est ci-dessous.

Metoo ou mytho…

Bon, je ne vais pas vous faire l’offense de vous raconter l’histoire d’Adam et Eve. Nous la connaissons tous, que nous ayons été élevés dans un esprit religieux ou pas.

Et donc, pour résumer les choses, Adam s’ennuyait tout seul dans son paradis (tandis que le bon dieu s’énervait dans son atelier!) et « on » lui aurait créé une compagne à partir d’une de ses côtes. (Enfin ça c’est ce qu’on lit dans un bestseller mondial appelé la Bible et qui cartonne depuis plus de 2000 ans !)

Et donc la femme serait issue d’un morceau de l’homme ! Il n’y a qu’un homme pour avoir imaginé cette histoire qui a ainsi mis la femme en situation d’infériorité dès le départ. L’histoire commençait bien pourtant, le soleil, les petits oiseaux, la nature puis c’est parti en sucette. Si on poursuit la lecture on apprend que le créateur (que vous appellerez comme vous voulez) n’a interdit qu’une chose dans ce paradis c’est de croquer les fruits de « l’arbre de la connaissance ». Pas très fute-fute, Adam n’y voyait pas malice et se contentait de se laisser vivre. Eve, qui, bien que créée en deuxième lieu, avait été mieux assemblée (vu qu’elle avait son cerveau bien positionné contrairement à Adam😉), était curieuse d’acquérir la connaissance. C’est comme si une petite voix lui avait murmuré « Il y a plein de fleurs là-bas, là où c’est clair, pourquoi tu marches où il fait noir ? » (Han Kang). Bref, Eve a donc goûté au fruit étiqueté « défendu » et a entraîné Adam à faire de même ce qui aurait causé toutes nos misères. (Encore que pour le Covid on n’ait aucune certitude à ce jour…). Des années plus tard, en repensant à ce jour et en observant les femmes qui l’entouraient Eve s’est surprise à penser « mais nous ne sommes pas des fleurs, nous sommes un incendie ! » et c’est vrai qu’elle avait bien enflammé une situation au départ plutôt tranquille.

On ne saura jamais vraiment le fin mot de l’histoire mais l’occasion était trop belle et l’homme a sauté sur l’occasion en hurlant « à partir de maintenant c’est moi le chef et c’est moi qui décide. Toi, femme, tu es inférieure et tu devras te soumettre à ma volonté! ».

C’était parti, le conditionnement de toute notre société jusqu’à aujourd’hui était enclenché et l’homme se sentirait toujours supérieur en tout ! Toujours ? Non parce que très vite une  femme (qui avait génétiquement hérité de la connaissance) a trouvé cela injuste.
A deux on est plus fort c’est bien connu et, très vite, les femmes ont pris conscience que chacune d’entre elles était le courage  d’une autre.

Le problème, pour l’homme, c’est qu’il n’est pas facile de quitter une position dominante quand on la croit légitime !

Le bien-fondé de leur supériorité, certains y croient tellement qu’ils n’hésitent pas à harceler sexuellement les « femelles » qui passent à leur portée. Comme si d’occuper les plus hautes situations donnait le droit d’accomplir les plus viles bassesses. Depuis quelque temps des femmes courageuses ont osé parler, ne plus se comporter honteusement alors qu’elles étaient victimes. Le mouvement «Metoo» était né et il n’a cessé de s’étendre.

Comme piètre défense, les mâles dominants n’hésitent pas à clamer qu’ils n’y sont pour rien, que la dame a tout inventé et qu’il faudrait être fou pour imaginer que l’Homme se soit abaissé à de tels comportements. Mais bien sûr…

Mesdames, unissons-nous mais sans perdre ce qui fait notre nature, notre grâce et notre féminité,

Mesdames, restons debout, unies, et regagnons petit à petit la place dont nous avons été privées trop longtemps aux côtés de l’homme et pas plus bas,

Mesdames, usons de notre connaissance de la vie pour expliquer aux hommes (avec des mots qu’ils comprennent😁) que nous ne voulons pas  leur prendre le pouvoir mais le partager.

J’ai envie de terminer malgré tout sur une note rassembleuse en citant Musset qui avait tout compris 😊

« Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses (…) mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c’est l’union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux » .

A la suite de mon article de 2021, un commentaire avait évoqué Lilith. J’aimerais juste ajouter que si vous voulez fréquenter Lilith avec assiduité, je vous conseille vivement le roman “La doublure” de Mélissa Da Costa qui signe là un roman d’un style totalement différent de son style habituel mais tellement envoûtant!

Pour terminer en chanson, et pour changer d’Yves Jamait, je vous propose la “Déclaration” de Stromae.

Continuer la lectureLe 8 mars, journée des droits de la femme

Du côté de chez Ma 🎄

  • Post category:Fêtes
  • Commentaires de la publication :28 commentaires

Pour l’avant-dernière participation de l’année, Ma nous demande d’illustrer en photo le thème “Faire la fête“.

C’est un sujet qu’il m’est personnellement difficile à traiter la veille de Noël. 

En effet, la morosité ambiante, les hausses du coût de la vie, les nouvelles anxiogènes, les grandes difficultés à finir le mois pour un nombre croissant de personnes,… font que, plus que jamais, la natalophobie est bien présente.

J’ai donc choisi de partager une photo assez minimaliste, une simple boule de Noël de ma couleur préférée…

Et puis, parce que c’est quand même Noël, j’ai choisi d’ajouter la petite animation ci-dessous pour vous exprimer mes voeux 😊.

N’oubliez pas de passer chez Ma voir comment les autres participant(e)s fêtent Noël ✨.

Continuer la lectureDu côté de chez Ma 🎄

Balade d’automne en Forêt noire (D): Lahr

Il y a quelques années je vous avais raconté notre découverte de la Fête des chrysanthèmes à Lahr en Forêt noire. Je vous ai également parlé, à une autre occasion, de la découverte de Triberg et ses cascades, aussi en Forêt noire (on y reviendra dans un prochain article).

Nous avons eu envie il y a un mois, de retourner voir ces endroits finalement peu distants un de l’autre.

En arrivant à Lahr, on ne peut manquer le gracieux pont de l’Ortenau.

Ce pont piétonnier à la courbe élégante relie plusieurs quartiers de la ville.

Son tablier est suspendu à des haubans fixés sur un pylone de 53 mètres de haut semblable à une aiguille.

Formant un fin croissant, le pont semble flotter à 5 mètres de haut.

A Lahr, nous avons trouvé le programme Chrysanthema toujours aussi plaisant et je partage volontiers quelques photos ici pour vous mettre dans l’ambiance de l’édition 2022.

Une endroit étonnant où nous n’étions pas allés lors de notre première visite est le parc municipal de Lahr.

Ce parc, plus que centenaire, était à l’origine la propriété privée d’un citoyen qui avait fait fortune en Amérique centrale et qui lègua une grande partie de sa fortune à la ville de Lahr après sa mort.

L’automne n’est probablement pas la meilleure saison pour découvrir cette oasis de verdure un peu à l’écart de la ville mais nous avons quand même pris plaisir à nous y promener.

Je vous parlerai probablement une prochaine fois de Triberg où nous n’avions été voir que les cascades  mais cette fois nous avons approfondi un peu notre découverte et nous n’avons pas été déçus.

A bientôt pour d’autres balades

Continuer la lectureBalade d’automne en Forêt noire (D): Lahr

Un évènement géant!

Je l’ai évoqué récemment, un évènement festif a eu lieu le dernier dimanche de septembre dans ma commune: le 16ème rassemblement des géants.

La journée a commencé par le montage des géants de manière à oter toutes les craintes des enfants: ce sont juste de grandes marionnettes portées par des hommes, il ne faut pas en avoir peur…

Les géants sont des figures importantes du folklore européen, ils sont présents dans des processions et cortèges de folklore de pays du monde entier. Il s’agit soit de personnages soit parfois de dragons ou d’animaux fabuleux. Les géants processionnels, mannequins d’osier,de bois,de métal ou parfois même de plastique sont promenés dans les cortèges et autres fêtes de villes et villages. Ils sont l’une des bases les plus vivaces du folklore du Nord de la France et de la Belgique. (Source)

Le soleil était au rendez-vous et je peux vous dire qu’il y avait une sacrée ambiance sur la place de Tilff en ce 25 septembre.

Vous vous souvenez peut-être que j’ai déjà parlé de cette fête et du carnaval fêté chez nous en mars: le Laetare.

Quelques photos pour mieux vous rendre compte ça vous dirait?

Pour commencer, parce que sans eux les géants ne seraient rien, un porteur de géant de la province de Liège:

Ensuite quelques-uns des géants présents ce 25 septembre avec les quelques mots d’explications affichés:

Et pour terminer, un “petit” géant qui montre qu’il n’y a pas d’âge pour aimer ce folklore:

Ce même 25 septembre 2022, on célébrait à Ath (B) le mariage des géants Baudouin IV et Alix de Namur.

À Ath, c’était bien la première fois que des géants entraient dans une église pour se marier… suite

Voilà, je vous avais annoncé un article au sujet un peu spécial, j’espère que vous n’avez pas été déçus par le partage d’une partie de  folklore de ma région.

Je vous souhaite une excellente semaine.

Continuer la lectureUn évènement géant!

Joyeuses Pâques 🐰

  • Post category:Fêtes
  • Commentaires de la publication :18 commentaires

D’où viennent le lapin, les œufs et les cloches de Pâques ?

La chasse aux œufs, les cloches et les lapins sont associés à la fête de Pâques… Mais pourquoi et d’où viennent ces symboles ? (j’ai trouvé des pistes dans un journal local 😉)

Le lapin 🐇

Si le lapin est l’animal de Pâques par excellence, cela n’a pas toujours été le cas. Au départ, il s’agissait d’abord d’un lièvre venu d’Allemagne (le Osterhase ou “Lièvre de Pâques”). Avec le temps, le lièvre a laissé place au lapin et a gagné les Etats-Unis (le “Easter Bunny”).

Pourquoi cet animal ? Parce qu’il symbolise le printemps, le renouveau et la fertilité.

Les œufs 🥚

Et les œufs, que l’on s’offre et mange, d’où vient cette tradition ? Pendant l’Antiquité, Égyptiens et Romains s’offraient déjà des œufs peints, symboles de vie, au printemps.

La tradition chrétienne date, elle, du 4ème siècle : l’Eglise interdisant de consommer des œufs durant le Carême, ceux-ci étaient alors conservés pour être décorés et offerts à Pâques.

Ce n’est qu’au 19ème siècle, alors que le cacao est devenu plus accessible, que les chocolatiers vont commencer à confectionner des œufs en chocolat (ce qui, entre nous, est quand même meilleur 😋).

Les cloches 🔔

Pour d’autres, ce ne sont pas les lapins mais les cloches qui apportent ces œufs.

Après le jeudi saint et jusqu’au jour de Pâques, les cloches des églises ne sonnent plus pour marquer le deuil de Jésus. On dit alors aux enfants que les cloches partent à Rome, leur retour marquant la célébration de la résurrection du Christ. Une tradition directement puisée dans la religion catholique bien sûr.

Gamine, j’habitais près d’une église et c’est cette tradition qui a le plus marqué mon enfance. Les journées n’étaient plus rythmées par le son des cloches, soi-disant parties, puis leur joyeuse envolée à leur retour le dimanche de Pâques me faisait espérer de nombreux oeufs en bon chocolat belge!

Si vous me suivez depuis un moment, vous vous souvenez peut-être de cette maison incroyable photographiée en Côte d’Opale il y a presque trois ans, jour pour jour, lorsque nous avions été admirer les cerfs-volants.

Quelles que soient vos traditions, je vous souhaite un très bon
dimanche de Pâques.

Continuer la lectureJoyeuses Pâques 🐰

Journée de la Terre 🌍

Aujourd’hui c’est le jour de la Terre. On peut donc s’attendre à entendre beaucoup parler d’environnement et de nature. C’est agréable, indispensable à la vie et ça nous change des statistiques de contaminations au Covid 19😊.

Comme j’aime bien la petite présentation offerte par Google à l’occasion de cette journée, j’ai eu envie de la partager.

C’est l’occasion de reparler d’un article qui date d’il y a déjà 5 ans mais que certaines vues au JT d’hier m’ont rappelé fort agréablement. Et puis, recycler c’est aussi protéger l’environnement non? 😄

Je vous invite à me suivre pour une balade très fleurie et parfumée, enfin je vous laisse l’imaginer😉 (je n’ai pas encore trouvé le truc pour faire passer des odeurs sur mon blog et si je pense à certains articles de Rotpier, c’est peut-être une bonne chose tout compte fait, chaque médaille ayant son revers😆)
Il suffit de cliquer ci-dessous et de descendre dans l’article pour être entouré par des fleurs sauvages…

Je vous souhaite une très bonne journée  😊.

Continuer la lectureJournée de la Terre 🌍