Un grand coup de gueule! 😷

Mes thèmes de prédilection sont, dans l’ordre, les photos (de voyage ou autres), l’écriture et surtout l’humour que je saupoudre un peu partout pour mettre un peu de sel dans mes écrits et je n’ai pas pour habitude de venir m’épancher sur mon blog.

Nous ne sommes pas vraiment en guerre, malgré ce qu’a dit Macron, mais il faut bien reconnaître que nous vivons quand même des jours particuliers. Certains avec plus de chance que d’autres, j’en suis consciente, mais l’ambiance environnante est quand même spéciale.

J’ai de la chance puisque j’ai une maison, un jardin et même, à quelques mètres de chez moi, un bois avec de belles balades. Je fais donc partie des privilégiés, je le sais.

Pour cette raison, je suis infiniment reconnaissante au personnel médical qui prend soin des plus touchés mais aussi à tous les autres qui nous permettent de mener une vie la plus « normale » possible: le personnel des magasin, les boulangers, les postiers qui nous apportent courrier et commandes en ligne devenues la norme actuellement, etc.

Alors me direz-vous contre qui ce coup de gueule?

Contre tous ceux qui ont des réactions à vomir envers justement ces gens qui luttent pour limiter les dégâts de cette pandémie et en particulier contre ceux qui ont, sans préavis, viré un infirmier de son logement sous prétexte qu’il pouvait être dangereux pour eux!

Les faits sont relatés dans cet article. Et bien que ce soit arrivé le 1er avril, ça n’avait rien d’une blague 😢.

Dieu sait qu’je n’ai pas le fond méchant,
Je ne souhait’ jamais la mort des gens
(Brassens, Le fossoyeur)

Il n’empêche que j’aimerais voir la tête d’un de ceux-là s’il était contaminé et confronté, à son arrivée à l’hôpital, à une prise en charge par son ex-colocataire!

Ce n’est pas un cas isolé, des faits semblables se sont produits ailleurs, tant en France qu’en Belgique. 
Et même si je disais qu’on n’était pas vraiment en guerre, je ne peux m’empêcher de me questionner sur l’attitude de ceux-là si on était dans une vraie guerre… Et là soudain l’humour me fait défaut 😕.

Continuer la lecture Un grand coup de gueule! 😷

C’est rassurant 😊

Il n’est pas inutile de se rassurer en ces temps de confinement surtout pour celles et ceux qui vivent seul(e)s. J’ai lu l’article ci-dessous il y a quelques jours et j’ai pensé que le partager serait peut-être une bonne idée 😉.

Vous pensiez avoir un léger grain parce que, de temps en temps, vous vous parlez à vous-même, à voix haute? 🤪Rassurez-vous, c’est tout le contraire. Cela serait même signe d’une intelligence supérieure. Une bonne nouvelle pour les bavards solitaires !

En règle générale, le fait de se parler à soi-même n’a pas une très bonne réputation.  Celles et ceux qui pratiquent l’auto-conversation sont considérés comme excentriques, pour ne pas dire un peu fous. Pourtant, se parler à soi-même est bon signe.

Se parler à soi-même est signe d’intelligence

D’après une étude publiée dans le magazine Live Science, se parler à soi-même est une preuve d’intelligence. Les enfants en bas-âge, mais aussi les adolescents et les adultes pratiquent cette forme de discussion avec eux-même dans un objectif de mémorisation.

Se parler durant une action permet de cadrer les gestes, de ne pas s’éparpiller, et d’être ainsi plus « clair ».  Précisément, cela permet de se concentrer et donc d’être plus efficace, et même de réfléchir et d’analyser une situation plus rapidement que la moyenne.

L’auto-conversation pour lutter contre le stress

La psychothérapeute Cécile Bouvet-Jacquet l’affirme dans une interview donnée au journal Le Point : se parler à soi-même est une excellente façon de « se rassurer, contrôler ses angoisses, prendre conscience de ses propres pensées et les structurer ». En d’autre terme, cela nous permet de mieux maîtriser notre stress, car en se parlant à soi-même, on peut plus facilement mettre des mots sur des émotions, et donc les appréhender.

C’est par ailleurs un excellent moyen de se motiver et de se donner confiance avant un événement important : rencontre sportive, rendez-vous amoureux, réunion de travail, ou autre.

Pas d’inquiétude donc, lorsque vous récitez à voix haute les étapes de la recette du brownie de mamie, seul(e) en cuisine, ni lorsque vous vous offrez un discours d’encouragement dans le miroir avant un rendez-vous important. Vous ne frôlez pas la démence, vous frisez simplement la super-intelligence ! (source)

Si vous êtes comme moi à grommeler tout et n’importe quoi j’espère que vous voilà rassuré(e)s 😀.

Ceci clôture la séance d’auto-satisfaction du jour et, franchement, ça fait un bien…fou 😊.

Et vous, parlez-vous parfois seul(e) aussi? Croisez-vous parfois le regard étonné d’une personne qui croit que vous vous adressez à elle? 🤔

Continuer la lecture C’est rassurant 😊

Journée internationale du droit des femmes 2020 ♀️

La journée de la femme est morte. Vive la journée internationale des droits des femmes. Le 8 mars est devenu un événement politique. Une avancée encore récente et jamais gagnée.

 Faites-vous plaisir mesdames, c’est votre journée. Achetez-vous de la lingerie ”. Quelle marque commerciale oserait encore ce genre de publicité pour célébrer le 8 mars ? Et pourtant, ce fut longtemps le cas. Isabella Lenarduzzi, fondatrice et Directrice Générale de JUMP qui soutient l’empowerment des femmes,  se souvient de cette époque où cette journée était l’occasion d’offrir une fleur aux femmes dans les entreprises et où le Thalys donnait des places à prix réduits pour aller faire du shopping à Paris entre copines. “ C’était il y a moins de 10 ans, écrit-elle sur son mur Facebook. Quel chemin fait depuis ! ”(source)

Les femmes sont nombreuses et diverses. Toutes uniques, toutes différentes, toutes des individus à part entière. Incarnant chacune leur genre à leur manière. Et le 8 mars précisément, ce sont leurs voix, multiples et plurielles, qui se font entendre.(source)

Pour bien expliquer puisque, même en 2020, tout le monde n’a pas encore compris  😥

Dans ma commune, une exposition d’affiches a pris place pour célébrer cette journée. Je partage avec vous deux de mes préférées.

Femme multi-tâches 😉

On termine par un sourire c’est tellement plus agréable avec humour…

Continuer la lecture Journée internationale du droit des femmes 2020 ♀️

Revenez plutôt demain… 🤭

En fait, le 25 mars est la journée mondiale de la procrastination. Si vous l’ignorez, vous pratiquez probablement la procrastination, au moins de temps à autre puisque c’est tout simplement le fait de  remettre à demain, voire à après-demain ce qu’on pourrait faire de suite.
Comme disait Alphonse Allais, « Ne remets pas à demain ce que tu peux faire après-demain » 

Parfois ça peut aussi nous jouer des tours comme à ce pauvre Roger Rabbit. Pour ceux qui ne connaîtraient pas l’origine de cette plaisanterie, je rappelle l’arnaque montée par un barbier qui avait affiché un panneau disant « Demain on rase gratis », offre qui ne venait jamais puisque c’était toujours pour…demain.

Rassurez-vous, on ne vous prendra pas à la gorge si vous remettez de temps à autre à demain, parfois ça a même du positif. Souvent, ce qui paraît confus aujourd’hui paraîtra clair un peu plus tard quand on sera plus calme. De même, quand on vous demande quelque chose, attendre un peu permet souvent à l’autre de trouver sa solution tout seul.
C’est sûr qu’il ne faut pas toujours tout remettre à plus tard mais parfois ça fait du bien sauf s’il s’agit de profiter d’une offre de dernière minute: là, il faut foncer sans hésiter! 

Bref, vous l’aurez compris, comme en toute chose il faut raison garder et tout ira bien.

Je vous dis donc à demain pour un article un peu plus sérieux et ce n’est pas une parole en l’air 

Je termine ce court billet en partageant cette vidéo de notre baronne nationale en espérant que ça vous mette de bonne humeur pour toute la journée. Pour le reste, on verra…demain.

Continuer la lecture Revenez plutôt demain… 🤭

Du côté de chez Ma

Cette semaine, le mot proposé par Ma est « mémoire ». Fastoche, il y a plein de commémorations de la grande guerre. Trop facile même, y a qu’à se baisser… Ne voulant pas tomber dans la facilité mais jouer le jeu quand même dans l’esprit du moment j’ai choisi de vous proposer des photos personnelles  d’endroits de mémoire qui m’ont particulièrement touchée.

  • Le Mémorial de Caen

Le mémorial de Caen est un endroit que tout le monde devrait visiter ne fut-ce qu’une fois dans sa vie pour entretenir la mémoire collective, surtout de nos jours où certains la perdent dangereusement!

Ce que j’ai aimé à cet endroit ce sont les témoignages qui nous font prendre conscience que tous les hommes ont le même coeur et que, de l’autre côté aussi, certains souffraient et n’avaient pas choisi de faire la guerre!

  • Un endroit plus confidentiel

Cet endroit se trouve dans l’enceinte d’une chambre d’hôtes où nous sommes allés quelques fois  à Ver-sur-Mer en Normandie. C’est très émouvant de se trouver là et de lire les mots ci-dessus en se remémorant ce qui s’est passé dans la région.

  • Daschau

J’y suis allée, glacée d’horreur en avançant. Le silence était aussi assourdissant que tous les cris qui avaient dû y être poussés. J’ai pris des photos, pour moi, pas pour en faire un article: il faut y aller pour s’en imprégner et un récit reste un récit, ce n’est jamais qu’un travail de mémoire par procuration…ceux qui sont tombés valent mieux que ça!

Continuer la lecture Du côté de chez Ma

La vie en couleur

Aujourd’hui dans la lettre d’information que je reçois chaque semaine sur les arts textiles (anciennement Tricotin), j’ai trouvé la vidéo ci-dessous fort intéressante à mes yeux (bleus comme par hasard).

Vous aurez probablement remarqué que, depuis le début, la couleur dominante de mon blog est le bleu. Tout le monde sait que c’est ma couleur préférée, dans (presque) toutes ses nuances. Je trouve cette couleur douce, agréable, elle évoque le ciel d’été, la mer, bref, elle me fait rêver.

Ceux qui me connaissent savent que je ne porte jamais de rouge que je trouve agressif. Même si j’ai choisi de mettre en photo d’en-tête mes magnifiques pavots qui me ravissent chaque année… Or, d’après la vidéo, quand on est en rouge, on montre qu’on est fort, bah tant pis pour moi. Par contre le bleu serait parfait pour les activités créatives.
What else? comme dirait Georges Clooney.

 

Et on termine en chanson avec une séquence nostalgie…en couleurs

Continuer la lecture La vie en couleur

La Saint-Valentin 💘

Et oui, c’est aujourd’hui la fête des amoureux. En Belgique, comme d’autres pays, la tradition est de s’échanger de petits cadeaux (fleurs, chocolat,…) mais aussi plus simplement de partager un bon repas à deux.

Continuer la lecture La Saint-Valentin 💘

Le sourire (en coin) du jour 😏

Je ne sais pas chez vous, mais chez moi les températures sont au-dessus des normales saisonnières et ce que je vois dans mon jardin me confirme la douceur actuelle (même si tout peut geler rapidement bien sûr).

Je sais que ce n’est pas le printemps mais les jours qui allongent, la luminosité qui augmente,… font qu’il me vient des idées de balades.

Pour aller dans une ville fort encombrée par le trafic et éventrée par de nombreux travaux d’importance, il est beaucoup plus facile de prendre le train que de s’y risquer en voiture!

Je me rends donc sur le site de la SNCB et je lis, dans une catégorie qui ne me concerne pas encore mais j’aime bien savoir ce qui m’attend, la mention suivante pour un type de billet:

Croyez-moi ou pas mais je n’en suis toujours pas revenue! J’ai cru qu’ils me faisaient marcher! (ce qui serait fort, même de la part d’une compagnie de chemin de fer 😉)

Et là, j’avoue que cette chanson me vient instantanément en tête
(où elle était pourtant rangée fort loin)

Et dire qu’après on s’étonne de voir d’anciens wagons inutilisés agoniser au bord d’un chemin!

Continuer la lecture Le sourire (en coin) du jour 😏