Ma belgitude…

J’ai reçu, il y a quelque temps déjà, un message qui m’a fait redresser fièrement la tête et dont je me suis largement inspirée pour composer l’article ci-dessous. Le 21 juillet on célèbre la fête nationale belge et le moment me semble plutôt bien choisi pour le publier.

Si Bécaud a chanté “La  solitude, ça n’existe pas” et bien moi je pourrais vous chanter “La belgitude ça existe bien”.Je vous invite à prendre le temps de visiter les fondamentaux de mon pays, carrefour de l’Europe, paradoxalement morcelé, riche de trois langues nationales et de 120 langues maternelles (et à ce jour toujours sans gouvernement 😊). 

Les mots en blanc sont des liens qui peuvent raviver vos souvenirs ou révéler de bonnes surprises, n’hésitez pas à cliquer dessus 😉.

Être Belge…

C’est un doux surréalisme, aux saveurs de croquettes aux crevettes, de moules-frites, de “gauff” de Liège. C’est déguster le meilleur chocolat et les meilleurs bières au monde et pétiller au Chant d’Éole en compagnie de Ruffus (ben oui, nous pouvons aussi être chauvins, parfois 😉).

NB.: Les photos ci-dessous proviennent toutes d’internet.

Être Belge…

C’est se sentir Magritte, en costume de Tintin ou de Spirou. Contempler Rubens, Van Dijk ou Brueghel, sur un air de Sax(o).
Entrer dans une gare de Delvaux en compagnie du Chat de Geluck, de la mouette de Gaston Lagaffe ou des Schtroumpfs.
S’étonner de la petite taille du Manneken Piss et compter les boules de l’Atomium (et pas l’inverse n’est-ce pas Rotpier 😈). Mais aussi lire Van Cauwelaert, Nothomb ou Yourcenar avec fierté.
C’est se rappeler que Tintin a été le premier à marcher sur la lune…et s’étonner de la drôle de frimousse de Dirk Frimout, notre astronaute qui est aussi un exemplaire vivant du professeur Tournesol!

Être Belge…

C’est piloter comme Icks et pédaler comme Merckx. C’est un smach de Hénin, une volée de Clijsters, un ace de Goffin ou un tir d’Eden Hazard.

C’est chanter avec Brel, Adamo, rêver avec les Wallace Collection ou boire un coup avec le Grand Jojo. C’est croiser Annie Cordy avec un chapeau d’Elvis Pompillo sur la tête…

C’est se dire “Alors on danse” avec Stromae ou fredonner avec Maurane, Lara Fabian, Selah Sue, Alice on the Roof, Plastic Bertrand ou Axelle Red. Mais bien sûr sans oublier notre petit chouchou, Loïc Nottet 😍 (n’hésitez pas à écouter).

Être Belge…

C’est Poelvoorder avec Arno, Bernard Yerlès, Patrick Ridremont et François Damiens sur un air de Toots Thielemans. C’est sublimer Virginie Effira et Marie Gillain en écoutant chanter Pierre Rapsat

C’est la pipe de Simenon  et le génie “jeudemotesque” de Stephane De Groodt, digne fils de Raymond Devos. C’est aussi s’appeler De France quand on se prénomme Cécile et être “aware” comme JCVD 😁.

Être Belge…

C’est discuter cinéma avec les frères Dardenne et Jaco Van Dormael  sans oublier Yolande Moreau, Olivier Gourmet, Bouli Lanners, etc..

 

Être Belge enfin, c’est être fier, sans finalement trop s’y croire 😉.

Si vous me connaissez, vous savez que j’aime beaucoup l’humour (belge bien sûr 😉) et je vous invite à regarder cette capsule qui vous aidera un peu à mieux nous comprendre…ou pas…😂.

Continuer la lecture Ma belgitude…

Les couleurs des hommes

Lors de mon (tout récent 😎) séjour au Pays Basque, j’ai croisé partout ces drôles de grosses têtes noires rigolotes avec des yeux et des bouches de toutes les couleurs. Elles servent bien sûr au tri sélectif des déchets mais elles m’ont  interpellée en ces temps où on parle beaucoup de racisme et de décolonisation.

Elles m’ont aussi rappelé cette ancienne chanson que j’écoutais dans ma jeunesse et qui me semblait bien coller à ce que je ressentais, du coup, j’ai eu envie de la partager ici. Peut-être ne la connaissez-vous pas.

Paroles
Un petit garçon est venu me voir tout à l’heure
Avec des crayons et du papier
Il m’a dit je veux dessiner un homme en couleur
Dis-moi comment le colorier
Je voudrais qu’il soit pareil que moi quand je serai grand
Libre, très fort et heureux
Faut-il le peindre en bleu, en noir ou en blanc
Pour qu’il soit comme je le veux
Si tu le peins en bleu, fils
Il ne te ressemblera guère
Si tu le peins en rouge, fils
On viendra lui voler sa terre
Si tu le peins en jaune mon fils
Il aura faim toute sa pauvre vie
Si tu le peins en noir fils
Plus de liberté pour lui
Alors le petit garcon est rentré chez lui
Avec son beau cahier sous le bras
Il a essayé de dessiner toute la nuit
Mais il n’y arriva pas
Si tu le peins en bleu, fils
Il ne te ressemblera guère
Si tu le peins en rouge, fils
On viendra lui voler sa terre
Si tu le peins en jaune mon fils
Il aura faim toute sa pauvre vie
Si tu le peins en noir, fils
Plus de liberté pour lui
Si l’on veut trouver une morale à ma chanson
C’est assez facile en somme
Il suffit de dire à tous les petits garçons
Que la couleur ne fait pas l’homme
Source : LyricFind

J’ai mis le texte pour que vous puissiez mieux vous en imprégner. Bien sûr les paroles datent un peu et ne sont plus tout à fait pertinentes mais j’aime quand même beaucoup la conclusion qui, elle, est toujours bien d’actualité, même si ce n’est pas le cas pour tout le monde…😑

Je suis rentrée hier de vacances et quand j’aurai sorti la tête des lessives et du rangement, je vais pouvoir reprendre petit à petit mon rythme habituel et passer visiter les blogs que j’ai laissés un peu sur le bord de la route en raison de conditions informatiques elles aussi en vacances 😏

Continuer la lecture Les couleurs des hommes

Voyage, voyage: Vienne en Autriche, (5)

J’ignore si Gehem est toujours calé dans son fauteuil ardéchois mais je l’avais dit: on ne va pas à Vienne sans aller écouter au moins un concert. Bon, ce ne sera pas celui du Nouvel An, un peu cher pour mon portefeuille, mais c’était bien agréable quand même et l’ambiance dans la salle était très chaleureuse.

L’endroit était assez joli mais on a eu un peu de mal à le trouver parmi toutes les salles de concert présentes en nombre sur la même place: nous avions acheté les billets en rue à des démarcheurs en costume et nous avons craint, un moment, de nous être bien fait rouler mais non, finalement tout s’est bien passé.

Nous trouvons enfin l’endroit renseigné sur notre billet et nous admirons la déco très soignée. Le bâtiment n’est évidemment ni petit ni bas de plafond…

Je vous ai promis un concert alors, musique Maestro… Je demande votre indulgence pour la mauvaise qualité du film saisi à travers le viseur de mon appareil photo mais je doute qu’on m’ait facilement laissée me lever pour éviter les têtes qui apparaissent parfois dans ma prise de vue…

Nous avons même eu droit à quelques pas de danse sur scène. Ce spectacle, version échantillon du concert du Nouvel An, était vraiment très sympa et nous a fait découvrir Vienne en soirée, ce qui, à cette époque d’illuminations, est féerique

Nous n’en avons pas encore fini avec Vienne puisqu’il reste encore au moins un incontournable à visiter, si, si! 

 

Continuer la lecture Voyage, voyage: Vienne en Autriche, (5)

Voyage, voyage: le Tatoo d’Edimbourg

Depuis le temps que je vous en parle, voilà enfin quelques souvenirs personnels de ce magnifique spectacle que j’ai eu la chance d’admirer au mois d’août dernier sous un ciel clément ce qui n’est, paraît-il, pas toujours le cas.

Si vous ignorez ce qu’est le Tatoo d’Edimbourg, vous trouverez ici toutes les explications sur le sujet.

Ce spectacle a duré 2 heures que nous n’avons pas vu passer même si nous ne sommes pas particulièrement attirés par les musiques militaires. Mais là, il faut bien le dire, la majesté du lieu et les prestations des participants nous ont enchantés.

Outre des Écossais, il y avait également des représentants du Népal, de Jordanie et de Nouvelle-Zélande (ces derniers nous ont d’ailleurs gratifiés d’un haka d’enfer!)

Mais, trêve de bavardages, passons aux choses sérieuses c’est-à-dire les photos et vidéos de cet événement qui rassemble chaque année environ 200.000 personnes sur 3 semaines.

Le château, juste avant le début du spectacle.

Une première vidéo pour vous mettre dans l’ambiance sourcils

Ci-dessous, la danse du cerf: les jeunes filles joignent le pouce et le majeur et écartent les autres doigts pour figurer les bois du cerf

Le château est “habillé” de différentes manières au long de la soirée grâce à de superbes projections lumineuses

La prestation des représentants du Népal

Un hommage est rendu à la reine Elisabeth à l’occasion de son anniversaire (90 ans).

D’autres gracieuses danseuses

Ci-dessous, la délégation de Jordanie

Un impressionnant spectacle de motards

Le haka des Néo-Zélandais

Quelques autres prestations…

 

 

Et pour terminer, un magnifique feu d’artifice a été tiré au-dessus du château d’Édimbourg

Continuer la lecture Voyage, voyage: le Tatoo d’Edimbourg

1er mai

4556p

Des manifs partout contre la dégradation des conditions de travail, contre le recul de l’âge de la retraite, des demandes des patrons pour limiter les protections des délégués syndicaux en Belgique,…Y en a marre! 

Bon, si vous me suivez depuis un moment vous l’avez compris je pense, j’adore Yves Jamait ❤

Et donc, quelle autre chanson aurait pu, mieux que celle-ci, illustrer cette journée du 1er mai? Moi je la trouve plutôt bien tapée, et vous?

Et puis comme c’est férié aujourd’hui autant s’instruire en prenant le temps de regarder cette vidéo assez édifiante bien dans le cadre de la journée 🙁

C’est certain, on va devoir se serrer la ceinture 😢

DSCN4114 (2) (Copier)

Continuer la lecture 1er mai

Un peu d’air frais…

C’est la journée mondiale de la Terre aujourd’hui. Plus d’infos ici.
A cette occasion je vous propose d’ouvrir la fenêtre et de respirer profondément, tant que l’air n’est pas encore trop pollué…

Et pourquoi pas le faire en souriant?

ImageSandrey, chanteur des années 20 dont on ne sait pratiquement rien, nous a laissé en héritage cette chanson rafraîchissante qui nous offre une bonne bouffée d’air frais. C’est un ami (qui aime beaucoup les oiseaux qui gazouillent 😉 ) qui me l’a fait découvrir récemment et j’ai bien rigolé en l’écoutant.

Les Charlots l’ont également chantée mais c’est la version de “Chanson plus bifluorée” que je préfère…

Si vous avez de mauvaises pensées, je décline toute responsabilité, moi je pensais juste à vous faire prendre l’air printanier 

Dire si ma réputation en souffrira…c’est possible mais comme je ne manque pas d’air, je m’en tamponne le coquillard, même pas honte!

Si vous souhaitez en savoir un tout petit peu plus sur Sandrey ou sur d’autres anciens artistes, je ne peux que vous recommander le Temps des cerises aux Feuilles mortes. Le site Gallica semble également une mine d’or pour de nombreux anciens documents numérisés qu’il est facile de consulter. (Un exemple ici).

Continuer la lecture Un peu d’air frais…

Une seconde avant…

Un ami m’a fait découvrir cette chanson de 2008 signée Hervé Cristiani.

Elle est hélas terriblement d’actualité et j’ai vraiment envie de la partager, voire de la faire découvrir au plus grand nombre.

C’est peu de chose mais c’est ma manière de participer au chagrin qui plombe mon pays.

Continuer la lecture Une seconde avant…

Si on chantait?

Une petite parenthèse: en ce 21 mars, je voudrais d’abord saluer l’arrivée du printemps .
Le soleil n’est pas encore tout à fait là…mais on y croit!

tulips_with_sun_lg_clr_big

Tout le monde connait Charles Aznavour bien sûr mais connaissez-vous également Vincent Baguian, un autre chanteur arménien ?
Pour ma part je l’ai découvert dans une petite salle parisienne très conviviale l’Européen.

Ci-dessous, une photo souvenir de cette très belle soirée.  

668345

J’aime beaucoup ce chanteur à textes et à l’humour parfois corrosif, parfois tendre parce que ses chansons racontent  une vraie histoire  et c’est ce que j’apprécie le plus chez lui.
Les jeux de mots sont bien présents également, bref, j’espère que vous prendrez autant de plaisir que moi à l’écouter.

 

Continuer la lecture Si on chantait?

Une bouffée d’optimisme

Ma récente découverte musicale ainsi que mon coup de coeur du moment: le duo morbihannais  Lili Cros & Thierry Chazelle.

Une révélation en première partie du spectacle d’Yves Jamait qui nous a donné la pêche!

Des tranches de vie, de bonheur, de malheur, de nostalgie…et beaucoup, beaucoup, vraiment beaucoup de plaisir ❤

Si vous aimez la chanson française, la vraie, celle qui raconte une histoire et qui fait du bien au moral, je vous propose un aperçu ci-dessous.

Bonne écoute 🙂

Alors, pas mal hein?

Continuer la lecture Une bouffée d’optimisme

Dans le doute abstiens-toi mais…

…dans le Doubs éclate-toi 🙂

J’ignore si vous connaissez la jolie ville Franc-Comtoise de Besançon sinon je vous conseille d’aller y faire un tour, c’est très joli!

Je partagerai quelques photos quand je les aurai triées mais je souhaite également vous parler du Grand Kuursal, magnifique salle de concert bisontine où se produisait hier Yves Jamait (ainsi que Lili Cros &Thierry Chazelle en première partie, une très plaisante découverte ces deux-là ).

Si vous ne connaissez pas cet excellent chanteur dijonnais, je vous invite à le découvrir ci-dessous dans ce qui est probablement, en tout cas à mon avis, une de ses plus belles chansons.

 

Et si vous aimez, n’hésitez pas à  écouter d’autres chansons, en ligne ou, mieux encore, en concert 😉

 

Continuer la lecture Dans le doute abstiens-toi mais…