Du c√īt√© de chez Ma

C’est fou ce que les semaines passent vite! Nous voil√† √† nouveau samedi et cette fois Ma nous a propos√© comme th√®me “C’est bon“.

Sans √™tre grande consommatrice ni zythologue en temps normal, je trouve √ßa tr√®s bon de go√Ľter une bi√®re locale en vacances quand il fait tr√®s chaud ūüėÖ.

Je vous dis “Sant√©” et vous invite √† passer chez Ma d√©couvrir les bonnes choses propos√©es. Je parie qu’il y en aura pour tous les go√Ľts ūüėČ.

Je vous souhaite un tr√®s bon week-end, si possible sec et ensoleill√© ūü§ě.

Continuer la lectureDu c√īt√© de chez Ma

Le ch√Ęteau du Faing (B)

Le ch√Ęteau du Faing
Au centre de la Gaume, en bord de Semois, se dresse, √† l‚Äôentr√©e du village de Jamoigne, le ch√Ęteau du Faing. Vers la fin du 15e si√®cle, ses premiers occupants appartiennent √† la famille du m√™me nom. Faits barons en 1623, ils occupent les lieux pendant plus de 300 ans. Le ch√Ęteau est ensuite habit√© par plusieurs propri√©taires dont, en 1872, le comte Fernand de Loen d‚ÄôEnsched√©. Ce dernier le fait reconstruire en style n√©ogothique. Lieu de m√©moire, il devient, au d√©but de la Premi√®re Guerre mondiale, une importante infirmerie. Durant la Seconde Guerre mondiale, le ch√Ęteau a accueilli et sauv√© de l‚Äôextermination 87 enfants juifs. Maison de repos, home puis propri√©t√© communale en 2000, le ch√Ęteau fait l‚Äôobjet d‚Äôune restauration importante en 2010. Il est, depuis, d√©volu aux services de l‚Äôadministration de la Ville de Chiny et au CPAS. (Source)

Pour les très curieux, une histoire plus complète est disponible ici.

A l’avant du ch√Ęteau se trouve une oeuvre de l’artiste belge Marie-Paule Haar, hommage aux 87 enfants juifs cach√©s dans le ch√Ęteau.¬†
Un panneau plac√© au pied de l’oeuvre nous dit ceci:

Unir dans un m√™me symbole les enfants et leurs protecteurs, sugg√©rer l’enfer, montrer la lumi√®re, telles sont les caract√©ristiques du m√©morial. Il ne s’agit pas de cr√©er une oeuvre mortif√®re. Le souvenir doit se nourir de l’√©motion et du recueillement, il doit aussi montrer le chemin de l’esp√©rance et de la tol√©rance.

L’oeuvre, de 2012, s’inspire d’un arbre qui s’enroule en spirale dans lequel huit visages d’enfants sont d√©coup√©s. Parmi ces huit visages, celui de Ruth Salomon, la seule petite fille cach√©e dans cette √©cole de¬† gar√ßons.

A quelques pas du ch√Ęteau, on compl√®te la d√©couverte en admirant des fresques de l’auteur gaumais Jean-Claude Servais.

Ces fresques font partie du parcours Servais (9 km) qui relie Jamoigne à Florenville.

Continuer la lectureLe ch√Ęteau du Faing (B)

Du c√īt√© de chez Ma

Ce samedi de P√Ęques, Ma nous demande d’illustrer par un photo personnelle le th√®me “tradition”. Faut-il y voir un lien? Je l’ignore mais j’ai choisi de vous proposer autre chose (malgr√© les lapins ayant envahi mon ent√™te ūüėä).

Quand nous voyageons, nous aimons d√©couvrir la mani√®re de vivre et les traditions de l’endroit o√Ļ nous sommes. La photo que je vous propose nous a permis de d√©couvrir l’int√©rieur d’une maison traditionnelle sur l’√ģle de Kos.

Il est √©videmment difficile de ne montrer qu’une seule photo cette fois ūüėČ.

Le lit du bébé est suspendu au-dessus du lit des parents
Le four à pain

La gamine sur l’ancienne photo √† gauche est devenue la dame (photo de droite)¬† qui nous guide dans la maison de ses grands-parents ūüėČ.

Je vous souhaie un excellent week-end et vous invite à découvrir les traditions chez Ma.

Continuer la lectureDu c√īt√© de chez Ma

Invitation à entrer

Il y a un moment d√©j√† que je ne vous ai plus invit√©s via¬† des enseignes qui sortent de l’ordinaire.

J’aimerais vous montrer une enseigne particuli√®re faite en carrelage dans une vieille rue de Li√®ge. Je la trouve originale et un brin nostalgique. J’esp√®re qu’on la laissera en place longtemps encore.

Dans un autre quartier, on trouve l’enseigne ci-dessous qui date du XVIIIe si√®cle. Pendant plus de trois si√®cles, elle a orn√© le dessus de la porte du n¬į15 au quai des Tanneurs √† Li√®ge. L’immeuble a √©t√© d√©truit en 1956 mais l’enseigne a √©t√© sauvegard√©e.

L’enseigne est le reflet du pass√© social, √©conomique et culturel de la ville. Elle permettait de distinguer les habitations d’artisans, de commer√ßants et de notables.

On trouve à Liège de nombreuses enseignes en pierre. Je vous en montre une autre ci-dessous.

On continue avec deux enseignes plus modernes qui annoncent bien ce qu’on va trouver dans la boutique.

Pour voir d’autres enseignes ouvrag√©es photographi√©es en diff√©rents endroits, il suffit de cliquer

 

Continuer la lectureInvitation à entrer

L’agenda ironique d’avril 2023

Les r√©sultats de l’agenda ironique de mars h√©berg√© par Isabelle-Marie d’Ang√®le sont consultables ici. Les votes ont aussi d√©sign√© Max-Louis du blog “Le dessous des mots” comme prochain h√©bergeur, pour ce mois d’avril donc si vous suivez bien ūüėČ.

Il nous est demand√© cette fois d’√©crire sur le th√®me du chat et l’id√©e est de composer un texte (prose ou po√©sie ‚Äď long ou court), r√©el ou imaginaire et dans le genre qu‚Äôil nous pla√ģt (fantastique, utopique, commun, amoureux, journalier, carnet de bord, romantique, animalier, √©rotique‚Ķ) le tout‚Ķ ironique.

Et pour ¬ę faire ¬Ľ bonne mesure, quatre mots sont impos√©s :
‚Äď automate
‚Äď cr√©ature
‚Äď usurpation
‚Äď compresseur
(on peut les placer dans le désordre ou l’ordre et même en faire des anagrammes ou les triturer selon notre bon vouloir).

Les temps alloués :
‚Äď Du samedi 1er avril au mercredi 26 avril 2023.
‚Äď Vote du 27 au 30 avril de la m√™me ann√©e.

Voil√†, vous en savez √† pr√©sent autant que moi. A vos claviers si l’aventure vous tente…

Continuer la lectureL’agenda ironique d’avril 2023

Atelier d’√©criture Bricabook

Comme chaque dimanche, Alexandra du blog Bricabook nous propose une photo. Notre r√īle c’est d’√©crire un texte court inspir√© par cette photo.

Vous trouverez la photo ci-dessous et mon texte √† la suite. Je vous encourage vivement √† aller lire les autres textes, vous risquez d’avoir quelques bonnes surprises ūüĎć.

Je vous souhaite une bonne semaine.

©Johannes Plenio

Maman m’a encore grond√©e alors je me suis sauv√©e dans le champ d’√† c√īt√© pour me calmer comme √† chaque fois qu’elle √©leve la voix.

En plus, elle n’aime pas quand je souffle sur les aigrettes des pissenlits en disant que sa pelouse va en √™tre envahie. Et alors? J’aime bien moi ces petites fleurs qui attirent les insectes mais Maman trouve que √ßa fait de vilaines taches sur le vert de sa pelouse digne d’un green de golf. Au moins ici je suis aux anges, pas de gronderie et des pissenlits √† perte de vue. De quoi m’amuser √† soupirer de plus en plus fort pour les faire s’envoler comme de petites plumes.

C’est pour moi l’endroit id√©al pour me ressourcer en √©t√©. J’en sors g√©n√©ralement plus l√©g√®re et souriante, ayant oubli√© toutes les contrari√©t√©s de ma jeune vie. Je n’ai que dix ans mais depuis que Papa est parti vivre ailleurs on ne rigole plus trop √† la maison et Maman s’√©nerve pour un rien.

Le plus difficile c’est quand il pleut… Je n’ai aucune √©chappatoire aux cris maternels. Alors l’√©t√© pass√© j’ai demand√© √† un copain plus grand de me prendre en photo dans le champ. J’ai √©pingl√© ce clich√© dans ma chambre et je peux ainsi m’√©vader rien qu’en la regardant. C’est chouette non?

Continuer la lectureAtelier d’√©criture Bricabook

Du c√īt√© de chez Ma

Comme tous les samedis j’essaye d’illustrer, par une photo personnelle, le th√®me propos√© sur le blog de Ma.

Cette semaine, le th√®me est “futuriste“.

Les habitu√©s le savent j’aime beaucoup l’architecture, en particulier quand elle est moderne.

Wikip√©dia d√©finit ainsi l’architecture futuriste:

L’architecture futuriste d√©signe deux types d’architectures bien diff√©rents : historiquement c’est un style et une pens√©e architecturale appartenant √† la mouvance futuriste italienne allant de 1910 jusqu’√† la fin de l’√®re mussolinienne, mais dans une acception plus g√©n√©rale, c’est un design architectural du XXe¬†si√®cle et du XIXe si√®cle dont l’inspiration rappelle des √©l√©ments de¬†science-fiction¬†ou des¬†engins spatiaux, sans former une √©cole ou une pens√©e sp√©cifique. (Source)

J’ai fouill√© dans mes archives pour retrouver une photo dont j’avais le souvenir. Il s’agit de la Tour Paradis √† Li√®ge (le terme vient directement d’une¬†chapelle, d√©truite en¬†1881, nomm√©e Paradis, et qui se dressait aux alentours de la tour actuelle).

J’aime ce b√Ętiment √©lanc√© qui est une pi√®ce ma√ģtresse de la transformation de tout le quartier de la gare Calatrava d√©j√† √©voqu√©e. J’aime aussi le clin d’oeil au pass√© qui se refl√®tait dans les vitres de cette tour. En effet, l’ancienne Maison Rigo a depuis √©t√© d√©mollie.

Je vous invite à voir les idées futuristes dans les autres participations chez Ma et vous souhaite un excellent week-end.

Continuer la lectureDu c√īt√© de chez Ma

Voyage, voyage: Euskal Herria (E), Guernica-5

Guernica  est une commune de Biscaye dans la communauté autonome du Pays basque en Espagne.

Capitale historique et spirituelle du Pays basque, elle est particulièrement connue pour sa destruction, le , par les aviateurs de la légion Condor, envoyés par Hitler afin de soutenir le général Franco.

Ce bombardement a inspir√© de nombreux artistes¬†:¬†Guernica¬†est le nom d’un tableau¬†de¬†Pablo Picasso, d’une sculpture¬†de¬†Ren√© Ich√©, d’une des premi√®res musiques √©lectroacoustiques de¬†Patrick Ascione, d’une composition musicale de¬†Ren√©-Louis Baron¬†et d’un po√®me de¬†Paul √Čluard¬†(La victoire de Guernica). (Source)

Lors de ce bombardement, les deux tiers des b√Ętiments ont √©t√© d√©truits mais la Maison des Assembl√©es et le c√©l√®bre Arbre de Guernica sont rest√©s intacts.

Reproduction en mosa√Įque de la c√©l√®bre toile de Picasso (Aujourd'hui, le tableau est install√© au Mus√©e Reina Sofia √† Madrid).

La Maison des Assembl√©es, que l’on peut voir ci-dessous, est aujourd’hui le si√®ge des¬†Juntes g√©n√©rales de Biscaye, organe institutionnel supr√™me du¬†territoire, et le lieu o√Ļ le¬†lehendakari (¬†chef de gouvernement¬†de la¬†communaut√© autonome du Pays basque espagnol) pr√™te serment apr√®s son investiture par le Parlement basque espagnol.

L’ensemble monumental de la maison des Juntes de Guernica est constitu√© par le b√Ętiment de Santa Mar√≠a la Antigua, avec ses diff√©rentes salles, et l’arbre avec ses alentours.

L' Arbre de Guernica, symbole des libertés traditionnelles des Biscayens, et par extension des Basques.
B√Ętiment annexe de la Maison des Assembl√©es

Ci-dessous, nous pénétrons dans la salle des Assemblées.

Le b√Ętiment actuel est de type n√©oclassique et r√©unit les fonctions d’√©glise et de parlement. Pour cela il a une surface elliptique o√Ļ se trouvent les si√®ges des √©lus et dans la t√™te se trouve un autel qui est converti en pupitre pr√©sidentiel.

Le d√©cor est compos√© de diff√©rents √©l√©ments qui font r√©f√©rence √† l’histoire de Biscaye. Dans les parois se trouvent vingt-six tableaux des diff√©rents seigneurs qui ont √©t√© √† la t√™te de la seigneurie de Biscaye.(Source)

Un grand triptyque carr√© intitul√© L√≠rica y religi√≥n (Lyrique et religion) compl√®te cette salle qui rappelle la Galerne qui le 20 avril 1878 a co√Ľt√© la vie √† 200 p√™cheurs de Bermeo.

Mais ce qui est √† coup s√Ľr le plus impressionnant dans cet √©difice c’est le vitrail qui se trouve entre l’antichambre et la salle de l’assembl√©e. Cet endroit est appel√© sala de la vidriera (salle du vitrail). La repr√©sentation de l’arbre de Guernica en verre occupe une surface de 235 m¬≤.

La bibliothèque de cette Maison des Assemblées est assez impressionnante également.

Bibliothèque et archives de la Casa de Juntas

C’est vraiment un tr√®s beau b√Ętiment o√Ļ on d√©couvre de nombreux d√©tails d’ornement comme par exemple le vitrail ci-dessous.

A proximité de la Maison des Assemblées se trouve le Musée Euskal Herria. 

Le Mus√©e Euskal Herria install√© dans le Palais Alegria, l‚Äôun des rares b√Ętiments de Guernica √† avoir √©t√© √©pargn√© par les bombardements de 1937. Enti√®rement reconstruit au milieu du XVIII√®me si√®cle, l‚Äô√©difice pr√©sente un style baroque avec sa fa√ßade en pierre et ses trois balcons √† balustrades.

Il s’agit d’un mus√©e ethnographique qui a pour objectif d‚Äôenseigner aux visiteurs l‚Äôimportance de l‚Äôhistoire, de la politique et de la culture basque, et de leur faire d√©couvrir les sp√©cificit√©s de son peuple. (Source)
Malheureusement nous √©tions un peu trop tard pour le visiter de m√™me que le Mus√©e de la Paix, lui aussi ferm√© ūüôĀ.

 

Musée Euskal Herria

Nous terminons ce rapide tour de Guernica avec l’√©glise Santa Maria…

…et l’auditoire en plein air Seber Altube.

J’esp√®re que cette d√©couverte vous aura permis de d√©couvrir un peu cette ville dont on ne conna√ģt souvent que la toile de Picasso.

Continuer la lectureVoyage, voyage: Euskal Herria (E), Guernica-5