Du côté de chez Ma

Bizarre l’idée de Ma de choisir de nous demander d’illustrer le mot “bizarre” dans le cadre de son projet 52.

Dans la définition du mot, on trouve, entre autres, “ce qui est inhabituel”. Du coup j’ai repensé à cet instrument de musique inhabituel découvert dans un château à Wernigerode (Allemagne).

Il s’agit du Gubal, encore jamais rencontré dans mon coin de Belgique.

Ce que ça produit comme sons? Ecoutez, c’est assez zen je trouve et tout ça avec le même instrument à caresser, faire gémir du bout des doigts.

A la semaine prochaine pour une autre illustration suggérée par Ma.

Voyage, voyage: Corfou, l’Achilleon

L’Achilleon est un palais situé sur l’île grecque de Corfou.
Construit à la fin du 19ème siècle en l’honneur du héros homérique Achille par l’impératrice Élisabeth d’Autriche-Hongrie (plus connue sous le surnom de « Sissi »), il est racheté par le Kaiser Guillaume II d’Allemagne en 1907 puis occupé par les troupes françaises et serbes, qui en font un hôpital militaire, pendant la Première Guerre mondiale.
De nos jours, l’Achilleon est un musée où le fantôme de Sissi est bien présent.

Je vous invite à me suivre pour cette visite incontournable de tout séjour sur l’île de Corfou en cliquant

ici

Le Kaiser Guillaume souhaitait pouvoir accéder à la mer depuis l’Achilleon sans devoir traverser la route. Il fit donc construire un ouvrage appelé “Kaizer’s bridge” (le pont de l’empereur).
De nos jours, la partie qui passait au-dessus de la route a été démolie pour laisser passer les véhicules de grand gabarit mais tout le reste est toujours visible.

Ainsi se termine la découverte de l’Achilleon et du chemin le reliant à la mer. Vous vous doutez bien sûr que d’autres photos de Corfou suivront… On ne va pas s’arrêter en si bon chemin 

Invitation à entrer

Comme vous le savez je me balade souvent le nez en l’air ce qui me permet de voir de jolies garnitures sur les toits mais pas que…

Particulièrement en Allemagne, les commerçants placent de jolies enseignes pour attirer le regard des passants et, qui sait, en faire des clients potentiels 

Celles que je vous montre ci-dessous se trouvent toutes en Bavière, une bien belle région où je ne manquerai pas de vous emmener à nouveau dans le futur.

Du côté de chez Ma

Pas facile à illustrer le mot choisi par Ma pour le projet 52 de cette semaine. Il s’agit de “secret”.

Comme il me semblait difficile d’illustrer en photo un mot aussi abstrait, je suis partie sur la piste du secret de réalisation.

Par exemple, quel est le secret jalousement gardé par ces artistes de rue pour rester ainsi en lévitation?

Marche-en-Famenne

Barcelone

Berlin

Et ces maîtres verriers à Murano, savez-vous quel est leur secret pour transformer un “banal” mélange sableux en un magnifique objet de cristal? 

Et le mieux gardé des secrets, n’est-il pas celui qui nous est (presque) livré dans la vidéo ci-dessous?

A la semaine prochaine pour le nouveau défi de Ma.

Balade automnale dans l’Hertogenwald (Belgique)

Il y a quelque temps déjà, je vous avais déposé 3 photos du barrage de La Gileppe (ici) ainsi qu’un minimum d’information sur le sujet.

Cet endroit se situe dans l’Hertogenwald, littéralement la Forêt ducale, qui est une forêt de l’est de la Belgique, située au nord du massif des Hautes Fagnes dans la province de Liège. Il représente la plus grande forêt domaniale de Belgique.

Les journées d’automne sous le soleil sont de belles occasions d’aller se balader dans cette région et c’est ce que nous avons fait récemment, bien guidés à travers bois par des personnes du syndicat d’initiative de Limbourg

Vous me suivez? 

C’est par ici

Je rappelle que les photos peuvent être vues séparément d’un simple clic dessus 

J’espère que la balade vous a plu autant qu’à moi 

Voyage, voyage: Fontainebleau

Au sud-est de Paris se trouve Fontainebleau. L’endroit est surtout connu pour sa forêt et son château dont je n’ai pas visité l’intérieur par manque de temps mais qui sait, peut-être l’envie me prendra-t-elle un jour d’y retourner…

Symbole du château de Fontainebleau, le célèbre escalier en fer-à-cheval est un ouvrage du règne de Louis XIII – d’après un modèle de la Renaissance – dû à Jean Androuet du Cerceau. (source)

La grotte des Pins

Cette construction (1541-1543) est la première grotte artificielle créée en France et associait à l’origine un ensemble de pierres sculptées à un décor de fresques.

Elle constituait le rez-de-chaussée d’un pavillon qui ponctuait la galerie d’Ulysse construite sous François 1er et dont le décor fut exécuté le règne suivant par Le Primatrice. La grotte ouvrait alors sur un jardin planté de pins maritimes. (source: panneau explicatif sur place)

C’est tout ce que je partagerai sur Fontainebleau étant donné que c’est tout ce que j’ai vu. J’y retournerai peut-être une prochaine fois…

Du côté de chez Ma

Cette semaine le mot proposé dans le cadre du projet 52 de Ma est “boutique”.

Là encore comment choisir?

Pour commencer je partagerai volontiers les photos d’un endroit qui m’a laissé un souvenir particulièrement agréable: l’épicerie de La Borne près de Sancerre.

C’est un endroit hors du temps où on déguste du thé savoureux dans de la poterie faite main dans ce village de potiers dont vous trouverez l’histoire ici.

Après un temps de fermeture, l’épicerie est devenue restaurant en juillet de cette année, il faudra que j’y retourne, d’autant plus qu’on y sert du Sancerre de chez Daniel Chotard ainsi que du Menetou Salon. (nous avons été très bien reçus il y a quelque temps par Daniel Chotard et nous en avons rapporté quelques petits souvenirs agréables au palais). Comment résister aux bonnes choses…

Je continue avec un tout autre type de boutiques où c’est presque du producteur au consommateur en direct et c’est au Maroc que ça se passe: on y voit deux vendeurs d’épices, un marchand d’oranges et un poissonnier qui vend les poissons tout juste pêchés.

Les deux dernières photos sont plus humoristiques à mes yeux c’est la modernité marocaine pour commencer…

…et pour terminer, ce petit chat craquant devant la boutique du boucher (au Maroc aussi bien entendu, on imagine difficilement pareille scène chez nous). 

A la semaine prochaine pour le nouveau défi de Ma (ce qui ne veut pas dire que je ne posterai pas avant bien sûr)

Toit, toi mon toit

Après avoir évoqué Chambord et ses 262 cheminées, c’est tout naturellement que je vous parle aujourd’hui de ce qu’on peut voir sur certains toits.

Savez-vous que le terme girouette provient du verbe girer qui signifie tourner?

Je vous propose un peu de théorie pour commencer, ça vous dit? Celle-ci provient de ce  site qui me paraît assez complet. 

Comment lire sa girouette.

Une girouette est un dispositif généralement métallique, la plupart du temps installé sur un toit, constitué d’un élément rotatif monté sur un axe vertical fixe. Sa fonction est de montrer la provenance du vent ainsi que son origine cardinale.
Si la flèche ou la tête pointe vers le O (Ouest), c’est que le vent vient de l’Ouest et va vers l’Est.

Lecture du Vent.

En été

Nord ou Est: Temps assez sec, chaud et sans nuage, tondez la pelouse et sortez le barbecue.
Sud: Temps chaud et humide (risque d’orage), pensez aux bougies.
Ouest: Brise souvent plus fraîche avec quelques risques de pluie, ça rafraîchit un peu.

En hiver

Nord ou Est: Temps sec et froid, c’est le moment de sortir les moufles.
Sud – Ouest: Rangez le jardin, la tempête arrive.
Ouest: La pluie arrive pour plusieurs jours. Sortez les parapluies.

Voilà, ceci étant rappelé, je vous propose de découvrir mes garnitures de toit animales en cliquant juste

ici

A bientôt pour une autre balade sur les toits 

Voyage, voyage: le château de Chambord

La blogosphère et ses surprises: c’est en repensant au magnifique escalier de Chambord pour illustrer le projet 52 de Ma que je me suis rendu compte que j’avais omis d’écrire un article sur le château qui sert d’écrin à cette oeuvre monumentale!

Aussitôt pensé, (presque) aussitôt exécuté puisque je l’ai visité l’année dernière en optant pour une visite guidée insolite qui m’a laissé un très bon souvenir.

Saviez-vous que le nom de Chambord proviendrait de Chambourd qui veut dire, en gaulois, le gué sur la courbe (dictionnaire de Dauzat)? 

On parle bien sûr de la courbe de la rivière Le Cosson qui arrose La Ferté-Saint-Aubin, le château du Lude en Sologne, La Ferté-Saint-Cyr, puis passe près du château de Chambord où son cours a été détourné pour former un canal et alimenter les douves.

Ci-dessus, de gauche à droite: la tour nord de l’enceinte, l’oratoire de François 1er, les galeries nord; le donjon: tour nord façade nord-ouest, tour ouest; les galeries, la tour ouest de l’enceinte.

Les terrasses du château de Chambord

Une exposition étonnante

Art optique, abstraction, pop art : Georges Pompidou et son épouse Claude ont fait entrer l’avant-garde artistique à l’Élysée. Au château de Chambord, une exposition fêtant les quarante ans du Centre Pompidou met en lumière les goûts éclatants du couple de collectionneurs. Attention les yeux ! (source)

Je vous invite à découvrir quelques coins de ce château dont nous terminerons la visite dans la galerie des trophées de chasse après quelques vues de l’exposition signalée ci-dessus.

Du côté de chez Ma

Cette semaine Ma nous propose pour illustrer son projet 52 le mot escalier.

La dernière marche d’un escalier qu’on gravit est toujours plus haute que les autres.(Paul Masson)

Une grande hésitation  pour illustrer ce mot de la vie courante. C’est que des photos d’escaliers j’en ai beaucoup, j’adore les beaux escaliers! Comme d’habitude, le choix reste le plus difficile…

Vais-je vous montrer l’impressionnant, escalier du roi d’Aragon à Bonifaccio?

Ou plutôt le très bel escalier en marqueterie du château de Seneffe?

A moins que je ne partage le dernier que j’ai emprunté composé d’une partie en pierre et d’une partie métallique, le tout en colimaçon donnant le tournis?
Cet escalier d’environ 250 marches au total donne accès à la tour du carillon de l’université de Leuven (Belgique) dont je vous parlerai un jour.

Mais finalement je pense que le plus parfait et le plus étonnant est probablement celui à double hélice du château de Chambord.

Comme c’est samedi aujourd’hui, je propose qu’on termine de manière ludique pour bien commencer un week-end qui s’annonce radieux.

En plus je trouve que c’est un bon moyen d’inciter les gens à faire de l’exercice en empruntant l’escalier