Le zoo sauvage de Saint-Félicien (Québec)

S’il y a un endroit à ne pas rater dans la région du lac Saint-Jean c’est le zoo de Saint-Félicien.

Ce zoo sauvage existe depuis 1960 et, contrairement aux autres zoo, ici ce sont les visiteurs qui sont derrière les barreaux du petit train qui les emmène à travers les animaux en liberté avant de parcourir, à pied, l’espace où se trouvent des animaux moins voraces 🙂

Depuis 2001, ce zoo sauvage s’est transformé en une structure unique au monde : le Centre de Conservation de la Biodiversité Boréale (CCBB). En présentant les animaux de la Boréalie dans leur globalité (interaction de l’animal avec son environnement), le Zoo sauvage remplit sa mission.

Pour le visiter à son aise, environ 7 heures sont nécessaires, mais quelle belle journée! Surtout quand le soleil est de la partie également…://soleil//:

P1020914 (2) (Copier)
En route vers le zoo, nous voyons cette Maison du bleuet (qu’en Europe on appelle myrtille)

P1020918 (2) (Copier)P1020932 (2) (Copier)P1020983 (2) (Copier)P1020991 (2) (Copier)P1020993 (2) (Copier)P1020998 (2) (Copier)P1030012 (2) (Copier)P1030013 (2) (Copier)P1030015 (2) (Copier)P1030035 (2) (Copier)P1030056 (2) (Copier)

P1030084 (2) (Copier)
Les chiens de prairie

P1030090 (2) (Copier)P1030125 (2) (Copier)

P1030137 (2) (Copier)
Un ours timide…
P1030144 (2) (Copier)
…à qui j’ai préféré ne pas serrer la patte…
P1030157 (2) (Copier)
…surtout qu’il ne se ronge pas les ongles 😉

P1030159 (2) (Copier)P1030210 (2) (Copier)P1030224 (2) (Copier)P1030230 (2) (Copier)P1030261 (2) (Copier)P1030265 (2) (Copier)P1030267 (2) (Copier)

P1030297 (2) (Copier)
Un pygargue à tête blanche, emblème des USA

P1030302 (2) (Copier)

C’est un peu impressionnant de se trouver à ses côtés, sans protection…

P1030305 (2) (Copier)

P1030331 (2) (Copier)
L’habitat des castors

P1030332 (2) (Copier)

Ce vaste complexe animalier de 485 hectares offre un contact privilégié avec plus de 1000 animaux, dont 75 espèces, et l’opportunité d’explorer la grande nature boréale. Le Zoo accueille maintenant des espèces exotiques telles que le macaque japonais, le tigre de l’Amour et le chameau de Bactriane provenant de la Mongolie. Le Parc des sentiers de la nature, sillonné par un train, promène les visiteurs sur un parcours de sept kilomètres où cohabitent les grands mammifères nord-américains en liberté dans le parc. (Source)

Dans ce zoo, on découvre presque toute la faune de la forêt canadienne, les caribous, les orignaux, les loups, les ours noirs, les bisons, les bœufs musqués ou encore le harfang des neiges, l’oiseau national du Québec.

Continuer la lecture
Fermer le menu