La photo mais c’est bien sûr…


capture

J’ai eu l’occasion récemment de participer à une exposition de photographies couplée à une exposition d’anciens appareils photos.
Le propriétaire exposait environ une centaine d’appareils différents à cette occasion mais en réalité il en possède beaucoup plus qu’il a collectés tout au long de sa vie.

J’ai ainsi eu l’occasion d’appréhender la créativité des pionniers de l’image et de leur imagination débordante au regard des moyens techniques de l’époque!

Ci-dessous une vue sur une toute petite partie de la collection présentée. J’en profite pour remercier le propriétaire qui m’a autorisée à prendre ces quelques photos.

dscn0041-2-copier

La passion de ce collectionneur se concentre surtout sur la stéréoscopie soit le fait de voir, en relief, des clichés plats au départ.

2016-27-11-14-01-46

Ci-dessus deux appareillages permettant la vision en relief. A gauche, un stéréoscope de Holmes et à droite un Verascope de Richard.

Le premier stéréoscope breveté a été inventé par Sir Charles Wheatstone en 1838. Wheatstone l’avait expérimenté avec des dessins stéréoscopiques simples en 1832, plusieurs années avant  l’invention de la photographie. Plus tard, les deux principes ont été combinés pour former le stéréoscope.
Cependant, le stéréoscope de Wheatstone n’était pas aussi populaire qu’une version ultérieure, faite par Oliver Wendell Holmes fin des années 1800.(source)

2016-27-11-15-23-07

Ci-dessous, un appareil photo qui date de 1880

dscn0050-2-copier

J’ai été émerveillée par les appareils photos espions dont je vous présente quelques exemples ci-dessous

dscn0046-2-copier

Ci-dessus il ne s’agit pas d’une gourde à alcool comme certains pourraient l’imaginer, mais d’un appareil très discret à pendre au cou et qui se place sous un manteau en ne laissant sortir que le viseur central qui ressemble à un bouton.

dscn0047-2-copier
L’appareil ci-dessus est russe et date de la guerre froide (années 50).

dscn0048-2-copier

Celui, ci-dessus, se porte comme une montre-bracelet.

dscn0051-2-copier

Petit appareil photo Minor dont la vitesse se règle en déplaçant l’élastique

2016-27-11-16-04-14

Un très beau modèle d’appareil ancien pliable, en acajou et en cuir

2016-27-11-16-37-25

Un appareil dit « tropical » est un appareil photo capable de résister à des conditions climatiques éprouvantes.

Ceci ne représente bien sûr qu’un petit échantillon des raretés rassemblées par S. Leduc, le collectionneur de ces anciens appareils.
Si vous souhaitez en apprendre davantage sur des expositions réalisées, je vous invite à vous rendre ici.



5 commentaires

  1. Bonjour Bernadette !

    Article très intéressant et très bien documenté … y a pas photo ! Ton objectif est atteint … et n’est pas de la tarte du tout !

    Et pis c’est tout comme le dit le Roitpier !

    Pierre

    • photonanie

      J’ai bien aimé cette découverte d’anciens appareils mais c’est clair que les techniques actuelles nous fournissent davantage de possibilités. On n’arrête pas le progrès…à condition qu’il soit en route ;-).
      Bonne journée.

  2. Bluffante collection, je retiens le paquet de player, génial!
    Il est certain que nos apn, fabriqués en quantités industrielles ne trouveront jamais leur place dans la vitrine d’un collectionneur.

    • photonanie

      C’est vrai que ça n’a pas le même charme mais c’est quand même bien pratique aussi les nouveautés 😉
      Merci de ta visite 🙂

  3. C’est sûr que des gens comme moi qui n’y connaissent rien ont la possibilité de s’éclater avec un apn, alors qu’autrefois il fallait vraiment être un pro.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :