Invitation à entrer (2)

Certains d’entre vous le savent, je reviens d’un petit tour en Forêt noire. Je vous parlerai un jour de cette très belle région allemande mais mon regard a  surtout été attiré, outre les coucous que l’on trouve à profusion dans cette région, par les magnifiques enseignes placées sur de nombreuses façades.

J’en ai photographié beaucoup, étant comme une enfant qui ne peut se résoudre à en laisser passer une seule sans l’immortaliser…

Je vous propose de découvrir avec moi ces oeuvres d’art ou en tout cas que je considère comme telles.

DSCN7695 (Copier)

DSCN7669 (Copier)

DSCN7657 - Copie (Copier)

Alors, avez-vous repéré la boulangerie, les chambres d’hôtes, la pharmacie,…?

J’en ai d’autres en réserve, toutes aussi belles et parfois très différentes dans leur forme ou leur matière.

signature_1

Cet article a 0 commentaires

  1. Superbes !
    Chambres d’hôtes, je dirais la 1 peut-être, la 8 bien sûr, et la 2 si on peut y associer l’auberge.
    Pour le reste, je sèche. Heureusement, il me semble qu’il y a des brasseries.

    1. Effectivement les épis signalent souvent des brasseries,Il y a entre autre une enseigne pour la bière du monastère d’Alpirsbach. Et puis il y a, bien sûr, le photographe et le loueur de skis. Pour la 1ère, elle m’évoque la malle-poste avec le cor et la carriole.
      Et je me rends compte avec honte que je n’ai pas mis la pharmacie cette fois-ci, ce sera pour la prochaine livraison…

      1. Oui, photographe, loueur de skis, forgeron, les enseignes qui évoquent le brassage de la bière, j’avais saisi. Mais quelle est celle de la boulangerie ?

    1. Merci pour cette piqûre de rappel Pierre.
      Je me demande simplement s’il vaut mieux une pièce corsée en forge ou forgée en Corse… Toi seul dois savoir 😉
      Bonne journée.

      1. Coucou !

        Joli ! Si c’est les deux à la fois, il faut battre le fer doublement quand il est chaud !
        Entre 1400 ° et 750 ° ! Au-dessus, il brûle et au-dessous il n’est plus forgeable et il peut y avoir formation de criques et pas des corses … d’écorses non plus d’ailleurs !

        Pierre

  2. Je pense que dans mon esprit fatigué, boulanger et brasseur se sont télescopés mais j’ai des excuses: en Belgique il est courant de dire qu’une bière vaut deux tartines et j’aime autant te dire qu’il y en a qui avalent des pains entiers pendant que moi je perds mes tartines 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :