Platani: une curiosité Turque sur l’île de Kos

Un peu d’histoire-géo pour commencer

Le village de Platani, sur l’île de Kos, se trouve à mi-chemin entre la ville de Kos et le site d’Asclépion que je vous ferai peut-être visiter plus tard.
Le nom Platani est dû au grand platane 🌳 situé sur la place centrale du village, malin 😉
Auparavant, Platani se nommait Kermetés parce qu’il avait été peuplé par des forçats déportés de Keramos en Asie Mineure (aujourd’hui en Anatolie turque). Mais, en 1974, après l’invasion de la partie nord de Chypre par les Turcs, les autorités grecques ont décidé de remplacer le nom turc du village par Platani (les infos proviennent de ce site).

Pourquoi ça m’a intéressée

La particularité de ce village, de moins de 2000 habitants, est d’avoir  une importante minorité turque (environ 50 familles) et, de là, une mosquée, les meilleurs restaurants de spécialités turques mais surtout un étonnant cimetière musulman avec des pierres tombales particulières.

Vous le savez, je suis un peu taphophile et je me précipite où je sais trouver des pierres tombales spéciales et là, je n’ai pas été déçue 👍

La mosquée

Le cimetière

Stèles récentes
Stèles à turban
Un joyeux fouillis

Suivant cette source, la plupart des stèles contiennent les indications suivantes :

  • une invocation à Dieu ou plus rarement une lamentation ;
  • les qualités du mort ou du chef de famille si le défunt est le proche d’une personnalité importante ;
  • le nom et titre du défunt
  • l’invitation à prononcer la Fatiha ( 1ère sourate du Coran) en son nom
  • la date de sa mort.

C’est quand même plus joli les stèles ouvragées que ces tombes « modernes » du même endroit je trouve…

Et vous, allez-vous parfois promener votre regard dans les cimetières? 💀

Cet article a 10 commentaires

  1. Très intéressant! Merci!
    J’ai visité quelques cimetières, celui à St Pétersbourg avec la tombe de Soljenitsyne,le cimetière juif de Prague,celui de Berlin
    Bonne semaine

    1. J’ai visité quelques autres cimetières que j’ai appréciés également pour leurs différences (voir dans les étiquettes à droite et cliquer). J’aime les histoires qu’ils racontent…
      Bonne semaine également.

  2. Bonjour Bernadette !
    L’homme a toujours mis son savoir faire au travail pour honorer ses morts.
    Je ne sait pas si Platini se fera enterrer à Platani ? Un monument en forme de ballon peut-être ?
    Bonne journée !
    Pierre

    1. Un ballon en pierre je suppose 😉 mieux vaudra éviter de shooter dedans alors!
      Bonne journée.

  3. Visite d’ un cimetière musulman , commentée par une taphophile ! Chose rare. Les inscriptions sont intéressantes d’ un point de vue culturel. Et oui, vive les très très vieilles pierres chargées d’ une histoire. A ce propos, J’ aime bien certains cimetières anglais très viellots , avec une végétation luxuriante et sauvage. Serais- je une espèce de taphophie ? Bonne journée !

    1. Probablement un peu et si tu as des neveux/nièces, tu es une tata taphophile 😉
      Bonne journée au chaud.

  4. Taphophile sans le savoir ! J’ai toujours apprécié le calme des cimetières (c’est normal) sauf les jours de funérailles …
    Surtout le cimetière communal du village d’enfance où mon père et moi passions en revue les inscriptions sur les tombes, il me parlait alors, s’il les avait connus ou si un ancêtre lui avait rapporté, de la vie de ces personnes. Il essayait un peu de dire le  » tiret  » qui résume une vie entre deux dates qui représentent, elles, un moment si fugitif, celui de la naissance, celui de la mort …
    Anecdote : c’est dans ce cimetière que j’ai révisé en partie pour le baccalauréat, j’y trouvais sans doute plus de calme qu’à la maison …
    Bon mercredi, Photonanie, et merci pour cette visite.

    1. Finalement nous sommes nombreux/ses à aimer visiter ces lieux calmes et pourtant nous ne sommes pas très « visites au tombes familiales » ou à la Toussaint… c’est curieux non?
      Bonne journée Dominique.

  5. Je n’ai jamais vu de cimetière musulman , je pensais même qu’ils étaient interdits à la population non musulmane. Même sans être taphophile, j’avoue qu’il m’arrive, tout comme toi, de pénétrer dans les cimetières pour regarder les pierres tombales

    1. C’est souvent assez joli et un bel exemple de cultures différentes je trouve.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :