Brick a book ✍🏻

En temps normal, le lundi je participe à l’atelier d’écriture du blog Brick a book. Le principe est alors d’écrire un texte au départ d’une photo proposée par Alexandra. 

Mais nous ne sommes pas tout à fait “en temps normal” comme vous le savez (sauf si vous arrivez tout juste de la planète Mars 😉 ) et les règles s’adaptent à la situation.

Dans un premier temps, l’idée était d’écrire tous les jours ce qui me paraissait un peu contraignant. Par la suite, la proposition a été d’écrire une histoire à plusieurs mains au départ d’une phrase extraite d’un livre et proposée par Alexandra.

J’aime bien cet exercice qui a le mérite de nous relier virtuellement par nos mots et j’y participe depuis hier. Nos styles et personnalités différentes forment un texte un peu surréaliste (mais bon, moi je suis Belge alors ça me connaît 😊) mais surtout rempli d’humour.

Malgré tout le principe de base de la photo du lundi me manque un peu et comme une photo est quand même proposée sur le blog, pourquoi me priver de mon petit plaisir du jour? Sauf que le délai est très court puisque la photo ci-dessous a été proposée aujourd’hui et le texte qui en découle je l’ai écrit aujourd’hui aussi…

©Nagesh

Quand j’avais ouvert les yeux ce matin j’avais poussé un long soupir en pensant à la charge de travail qui m’attendait au jardin. Chaque année c’était pareil, après avoir laissé, comme si nous avions un regard filtrant, le jardin décliner doucement au fil de l’hiver, il allait falloir mettre les bouchées doubles.

Pâques approchait, toute la famille allait venir et nous allions organiser une chasse aux oeufs géante pour les enfants. Un grand moment de bonheur en prévision.

Pas question dans ce cas de laisser ronces et mauvaises herbes faire comme si elles avaient pris le contrôle de tout. Ce n’est pas parce qu’on avait fermé les yeux quelques mois que ça allait continuer ainsi.

Mais bon dieu que j’avais du mal à lancer un pied hors du lit!

Tout à coup, une décharge inattendue de courage me secoua . Il avait suffi que je pense à la fierté que j’éprouverais quand tous admireraient la pelouse bien tondue et les abords soigneusement nettoyés. Et comme ça ne se ferait pas tout seul, il fallait que je m’y mette au plus tôt pour profiter des premiers rayons du soleil printanier.

La première chose que je vis en arrivant près du gros arbre fut la brouette abandonnée, telle que je l’avais laissée après avoir balayé quelques branches mortes arrachées par le vent.

Allons, courage, les petits trolls qui viennent faire le boulot la nuit n’existent que dans les contes pour enfants…malheureusement 😊.

 Si vous aimez écrire et partager vos écrits, courez vite sur le blog Brick a book voir à quoi nous nous amusons en toute sécurité en ces temps de confinement.

Cet article a 7 commentaires

  1. Geneviève Hubinon

    La motivation ! Avec ton texte J’ en redécouvre l’ importance . Et J’ espère profiter d’ une visite virtuelle de ton jardin. Bon travail !

    1. Photonanie

      Oh moi, j’attends les trolls, je suis une incorrigible optimiste 😀
      (en réalité ce texte est inspiré de faits réels comme on dit pour certains films 😉 )

  2. Pierre

    Bonjour Bernadette !
    Oui, il faut bien se retrousser les manche au printemps !
    Encore que cette année, il n’y aura pas de chasse aux œufs de pâques ! Je ne sais même pas si les cloches vont partir pour Rome: trop risqué ! Moi, je ne bouge pas !
    Bonne journée !
    Pierre

    1. Photonanie

      En plus on n’a presque que ça à faire 😉
      Si la météo est bonne, j’envisage quand même une chasse aux oeufs dans le jardin pour les plus grands. Ils n’habitent pas loin (moins d’1 km) et nous resterons derrière la fenêtre quand ils seront là. Les pauvres encaissent déjà assez pour le moment 🙁
      Tu fais bien d’être prudent avec les cloches, j’ai reçu cette info en direct

      Bonne journée également.

  3. Pierre

    Je le prévoyais, je le prévoyais !

    Bonne journée !

  4. Chinou

    Nous avons toutes deux une brouette qui nous inspire 🙂

    1. Photonanie

      Oui j’ai remarqué cette coïncidence 😉

Un commentaire quel qu'il soit me fait toujours plaisir...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.