Petite histoire belge

Je vous ai récemment parlé de l’amour de l’impératrice Eugénie pour le Pays Basque. Je vous ai aussi raconté que tout le gotha se retrouvait chaque été à sa suite dans cette région.

Parmi les têtes couronnées se trouvait le roi Léopold II de Belgique. Je ne rentrerai pas ici dans la polémique liée à ce roi colonisateur et dont les statues sont actuellement déboulonnées un peu partout en Belgique en représailles des massacres qu’il a générés en Afrique.

J’ai annoncé une petite histoire, alors que malgré tout ce fut une très grande histoire d’amour méconnue, même par la plupart des Belges.

Né en 1835 et mort en 1909, il fut le deuxième roi des Belges et, à l’école, tous les petits Belges apprennent que son épouse s’appelait Marie-Henriette.

En 1900, Léopold qui avait déjà 64 ans, tomba follement amoureux de celle qu’il appelait sa “Très belle”,  alors âgée de 16 ans, Blanche Delacroix. C’est en compagnie de sa maîtresse qu’il résidait dans les Pyrénées lors du décès de son épouse en 1902.

Et ce n’est que 7 ans plus tard, en 1909, qu’il put, malgré le scandale, enfin épouser son grand amour…trois jours à peine avant de mourir à son tour.

Veuve à 26 ans, l’épouse morganatique du roi Léopold II, devenue baronne de Vaughan, retrouva alors son amant Antoine Durieux, l’épousa en 1910 et vécut à Cambo-les-Bains, dans la villa ci-dessous, jusqu’à sa mort en 1948. Elle est enterrée au Père Lachaise.

Vue depuis le charmant kiosque à proximité

Vous comprenez je suppose pourquoi j’ai parlé de petite histoire…

Je l’ai moi-même découverte l’été dernier lors de mes vacances au Pays Basque et j’ai aimé trouver ce lien supplémentaire entre mon pays et ma région de ❤.

 Géhèm, dans son commentaire ci-dessous, nous suggère cette vidéo qui est disponible jusqu’au 6/9/2021.

Continuer la lecture Petite histoire belge