Voyage, voyage: Rouen

Il y a quelques jours, le copinaute Géhèm  évoquait, de manière fort cavalière d’ailleurs ce qui n’étonnera personne vu qu’on la représente souvent à cheval , Jeanne d’Arc celle que l’on a surnommée « la pucelle d’Orléans ».
Rouen fut le théâtre du martyr de Jeanne d’Arc condamnée puis brûlée en 1431, place du Vieux Marché.

Véritable ville-musée, Rouen, capitale de la Normandie, ne laisse pas de marbre avec ses belles maisons à pans de bois, ses ruelles pavées et ses églises gothiques. Rouen est aussi surnommée la « Ville aux 100 clochers ». (source)

Forte d’un passé riche et prestigieux qu’elle tient en grande partie de l’ère médiévale, la ville de Rouen a été, entre  911 et 1204, la capitale du duché de Normandie, avant de connaître, à partir du 13ème siècle une remarquable expansion économique grâce, notamment, au commerce maritime et fluvial qui trouvait des avantages à cette cité traversée par la Seine. Disputée aussi bien par les Français que par les Anglais tout au long de la guerre de Cent Ans, c’est sur son sol que Jeanne d’Arc y a été provisoirement incarcérée, jugée puis brûlée vive le . Sévèrement touchée par la vague de bombardements de 1944, elle a néanmoins retrouvé un certain dynamisme dans l’après-guerre grâce à son grand port maritime, cinquième port français, et aux sites industriels qui s’y étaient établis.(source)

Le montage de mes photos personnelles, datant de 2012, se trouve

ici

Je vous propose de regarder la vidéo ci-dessous qui donne de Rouen une image plus complète…en accéléré.



8 commentaires

  1. Geneviève Hubinon

    Quelle majestueuse cathédrale! Beau voyage dans le temps aussi , en compagnie de jeanne ‘ d ‘ Arc ! Et ces maisons typiques me plaisent toujours autant .

    • photonanie

      C’est une ville que je trouve magnifique, elle nous transporte au Moyen-Âge de façon charmante.

  2. Bonjour Bernadette !

    Un peu que c’est une ville superbe ! Je la fréquente depuis l’âge de 4 ou 5 ans, dernièrement encore plus… tu sais pourquoi mais …………… chuuuuuuuuuuuut !
    J’y ai connu les tramways électriques et la place du vieux marché qui était encore … le vieux marché sans l’église moderne ! Je commence à avoir un certain âge pour ne pas dire un âge certain !
    Je n’ai pas assisté au supplice de Jeanne-d’arc, mais je sais qu’elle a dit au bourreau: « Je veux descendre, je veux descendre !  » et il lui a répondu:  » bouge pas , j’allume!  »

    Et y pis c’est tout !

    Bon dimanche,

    Pierre

    • photonanie

      Il paraît même qu’elle manquait de tirage… Mais bon, d’après Géhèm elle n’est pucelle qu’on croit 😉
      Bon dimanche

  3. Une ville au charme fou, et ton reportage est superbe.
    Pour ma part, plus que l’image de la Pucelle ce sont celles de Flaubert et de Madame Bovary que j’attache à Rouen… C’est sans doute la faute à la publicité « Il n’y a que Maille qui m’aille » mais quand je pense à Jeannette c’est inévitablement à Dijon que je pense. 😉

    Mais oui (pour précéder ta réponse), je me rappelle ton article sur Dijon… Je n’oublie Jamait. 😉

    • Merci, j’en rosis 😉 Pour ma part, c’est l’aître Saint-Maclou qui m’a le plus impressionnée ainsi que les maisons à pans de bois et l’ambiance générale de la ville.
      Notre chambre d’hôtes se trouvait dans la maison de la première photo (http://www.laboulangerie.fr/).
      Il n’empêche qu’une cote de moutarde, c’est original 😀

  4. Bonjour Bernadette et Géhèm !

    Tu étais tout près du CHU alors ! Dans ce secteur-là, il y a la Rue eau de Robec qui est superbe avec le Roberc qui coule au ras des trottoirs !

    Bonne journée !

    Pierre

    • Si tu le dis…mais ça ne m’a pas marquée.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :