Toit, toi mon toit…

Bon, les voyages vous avez compris que j’aime ça mais en plus ça me permet de découvrir de nouvelles garnitures de toit, girouettes ou autres juste en regardant en l’air . Je ne vais donc pas bouder mon plaisir bien sûr. Et si en plus je peux les partager avec des personnes qui aiment savoir ce qu’on trouve sur les toits le plaisir est double.

Alors c’est parti pour une petite série

Pour terminer cette série, deux dragons gouttières, un bouquetin en altitude et un « homme en fer blanc » comme dans le Magicien d’Oz, ou peu s’en faut  

Cet article a 4 commentaires

  1. Bonjour Bernadette !

    Toujours aussi sympathiques les girouettes ! Quelle imagination de la part des créateurs !

    Bonne journée … en groupe ou pas !

    Pierre

    1. Merci Pierre. Et dire que tant de personnes, en marchant, regardent leurs pieds ou leur téléphone portable!
      Bonne journée.

  2. Une phrase que j’aime beaucoup, concernant les girouettes :
    « Il leva les yeux vers la girouette plantée au sommet du clocher. Je rêve, dit-il, ou ce coq a pondu une église ? » (Eric Chevillard)

    1. Je ne connaissais pas cette phrase, c’est marrant comme idée, j’aime bien. Mais je photographie rarement les coqs, je suis trop snob pour ça 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :