Atelier d’écriture Brick a book 345

Comme chaque semaine, Alexandra, du blog Brick a book, nous propose une photo comme déclencheur d’écriture et, depuis peu, elle y ajoute des consignes complémentaires.

La photo

 Photo by Ingmar Hoogerhoud

Les contraintes: pour cette photo, il est interdit de parler nature et voyage.

Brumaire

Nous étions entrés dans cette période de l’année où le soleil enveloppait tout de chaleureuses couleurs. Du moins quand il était là… Le plus souvent, l’humidité montant du sol donnait une ambiance un peu magique, comme si on évoluait dans le brouillard. Mais peut-être était-ce juste le rideau de larmes tombé devant mes yeux qui me donnait cette impression.

J’avais fui tellement vite après la dispute et j’étais tellement bouleversée que j’avais couru sans m’inquiéter de savoir où j’allais. Et maintenant j’étais là, seule, en train de sangloter au milieu de nulle part. Essoufflée par la course, je m’étais laissé glisser au sol sur le tapis aux tons mordorés déjà bien épais en cette fin octobre.

Je regardais la route où n’était passée aucune voiture depuis que j’étais là en train d’essayer de me calmer et de comprendre ce qui avait mis le feu aux poudres.

Un bruit soudain me fit me retourner, vaguement inquiète dans mon isolement. Ce n’était qu’un petit écureuil roux, parfaitement assorti au décor. Il eut le pouvoir, sans explication rationnelle, de chasser mes larmes et d’amener un sourire attendri sur mes lèvres. Je me calmais enfin, peu à peu, en suivant ses cabrioles de mes yeux encore noyés.

Allons, j’allais devoir faire demi-tour et aller m’expliquer, mettre fin à ce désaccord stupide qui m’avait tellement bouleversée. Ce n’était donc pas si grave s’il avait suffi d’une rencontre avec ce que ma copine Josée qualifiait de « rat avec une belle queue » 😉

Et si nous allions voir chez Brick a book ce que la photo d’Alexandra a inspiré aux autres personnes?

Cet article a 7 commentaires

  1. Ces petits animaux, vifs, curieux, gourmands, font aussi notre plaisir ici !
    De plus, ils ont le don d’apaiser les petites douleurs, les petits malheurs, un instant peut-être, mais c’est toujours ça de pris …
    Merci pour texte et photo …
    Bonne semaine, Photonanie.

    1. Avec plaisir Midolu. Ton avatar en dit long sur ton sentiment pour ces petits animaux charmants. L’anecdote de la fin et ma copine Josée sont bien réels 😉
      Bonne semaine.

  2. Bonjour Bernadette !
    Très belle photo pour le sujet mais pas facile à traiter avec les interdits imposés !
    Tu as su bien faire la pirouette … tout comme les écureuils !
    Bonne journée et bonne semaine et coucou à Dominique !
    Pierre

    1. Pirouette, cacahuète ou plutôt noisette pour faire plaisir aux écureuils. Sais-tu qu’en wallon spirou veut dire écureuil? D’ailleurs le personnage de BD Spirou est roux, petit, malin et intelligent, y a pas de hasard 😉
      Bonne journée.

      1. Le prochain nom pour un des lutins du jardin ! Sinon, nous nommons chacun  » Speedy  » pour leur vivacité … Et aussi, depuis peu, suite à la découverte d’un album de littérature jeunesse,  » Cyril  » (l’album s’intitule  » Cyril et Pat « , histoire d’une amitié quelque peu contrariée entre un écureuil et un rat) … 😉
        Bonne semaine, Photonanie et Pierre.

  3. On aurait bien tort de sous- estimer l’ influence d’ un petit animal ! La consolation n’ est jamais loin . Y avait- il deux photos comme  » déclencheur » ?
    Bonne journée !

    1. Non Gene, une seule, celle du haut. L’autre photo est de moi 😉
      Bonne journée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :