L’agenda ironique de mars

En mars, c’est Joséphine du blog Nervures et entailles qui pilote l’agenda ironique mensuel.

Voici les consignes à suivre telles que je les ai comprises (mais le mieux est d’aller voir directement sur le blog de Joséphine 😉 )

  • Pour commencer, elle nous propose ce slogan du féminisme radical sud-coréen: «Nous sommes le courage l’une de l’autre».
  • Elle y ajoute quelques règles stylistiques : une ou plusieurs anaphores et voir s’entrelacer quelques chiasmes.
  • Pour finir, un autre slogan du même mouvement, également splendide et puissant, que nous pourrons aussi glisser entre nos lignes :

    «Nous ne sommes pas des fleurs, nous sommes un incendie».

Ceci étant dit, je vous propose le texte que j’ai  rédigé dans ce cadre. Je reviendrai donner les modalités de vote d’ici quelques jours. 

Pour donner le ton, je vous propose de commencer par le dessin ci-dessous du dessinateur belge Pierre Kroll (source).

Metoo ou mytho…

Bon, je ne vais pas vous faire l’offense de vous raconter l’histoire d’Adam et Eve. Nous la connaissons tous, que nous ayons été élevés dans un esprit religieux ou pas.

Et donc, pour résumer les choses, Adam s’ennuyait tout seul dans son paradis (tandis que le bon dieu s’énervait dans son atelier!) et « on » lui aurait créé une compagne à partir d’une de ses côtes. (Enfin ça c’est ce qu’on lit dans un bestseller mondial appelé la Bible et qui cartonne depuis plus de 2000 ans !)

Et donc la femme serait issue d’un morceau de l’homme ! Il n’y a qu’un homme pour avoir imaginé cette histoire qui a ainsi mis la femme en situation d’infériorité dès le départ. L’histoire commençait bien pourtant, le soleil, les petits oiseaux, la nature puis c’est parti en sucette. Si on poursuit la lecture on apprend que le créateur (que vous appellerez comme vous voulez) n’a interdit qu’une chose dans ce paradis c’est de croquer les fruits de « l’arbre de la connaissance ». Pas très fute-fute, Adam n’y voyait pas malice et se contentait de se laisser vivre. Eve, qui, bien que créée en deuxième lieu, avait été mieux assemblée (vu qu’elle avait son cerveau bien positionné contrairement à Adam😉), était curieuse d’acquérir la connaissance. C’est comme si une petite voix lui avait murmuré « Il y a plein de fleurs là-bas, là où c’est clair, pourquoi tu marches où il fait noir ? » (Han Kang). Bref, Eve a donc goûté au fruit étiqueté « défendu » et a entraîné Adam à faire de même ce qui aurait causé toutes nos misères. (Encore que pour le Covid on n’ait aucune certitude à ce jour…). Des années plus tard, en repensant à ce jour et en observant les femmes qui l’entouraient Eve s’est surprise à penser « mais nous ne sommes pas des fleurs, nous sommes un incendie ! » et c’est vrai qu’elle avait bien enflammé une situation au départ plutôt tranquille.

On ne saura jamais vraiment le fin mot de l’histoire mais l’occasion était trop belle et l’homme a sauté sur l’occasion en hurlant « à partir de maintenant c’est moi le chef et c’est moi qui décide. Toi, femme, tu es inférieure et tu devras te soumettre à ma volonté! ».

C’était parti, le conditionnement de toute notre société jusqu’à aujourd’hui était enclenché et l’homme se sentirait toujours supérieur en tout ! Toujours ? Non parce que très vite une  femme (qui avait génétiquement hérité de la connaissance) a trouvé cela injuste.
A deux on est plus fort c’est bien connu et, très vite, les femmes ont pris conscience que chacune d’entre elles était le courage  d’une autre.

Le problème, pour l’homme, c’est qu’il n’est pas facile de quitter une position dominante quand on la croit légitime !

Le bien-fondé de leur supériorité, certains y croient tellement qu’ils n’hésitent pas à harceler sexuellement les « femelles » qui passent à leur portée. Comme si d’occuper les plus hautes situations donnait le droit d’accomplir les plus viles bassesses. Depuis quelque temps des femmes courageuses ont osé parler, ne plus se comporter honteusement alors qu’elles étaient victimes. Le mouvement «Metoo» était né et il n’a cessé de s’étendre.

Comme piètre défense, les mâles dominants n’hésitent pas à clamer qu’ils n’y sont pour rien, que la dame a tout inventé et qu’il faudrait être fou pour imaginer que l’Homme se soit abaissé à de tels comportements. Mais bien sûr…

Mesdames, unissons-nous mais sans perdre ce qui fait notre nature, notre grâce et notre féminité,

Mesdames, restons debout, unies, et regagnons petit à petit la place dont nous avons été privées trop longtemps aux côtés de l’homme et pas plus bas,

Mesdames, usons de notre connaissance de la vie pour expliquer aux hommes (avec des mots qu’ils comprennent😁) que nous ne voulons pas  leur prendre le pouvoir mais le partager.

J’ai envie de terminer malgré tout sur une note rassembleuse en citant Musset qui avait tout compris 😊

« Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses (…) mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c’est l’union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux » .

Une approche un peu différente cette fois sur un sujet de société. J’ai eu beaucoup de mal à entrer dedans en essayant de ne pas écrire un discours syndical 😉 mais je n’aurais pas voulu déclarer forfait malgré tout. La cause est juste.

Je vous invite à lire les autres textes chez Joséphine 😃.

Je vous fixe rendez-vous en avril pour le prochain agenda ironique mais, avant de me sauver, je vous invite à écouter les paroles de cette chanson-hommage de mon chanteur préféré  😊.

Cet article a 19 commentaires

  1. Maite P.

    Merci Bernadette, j’ai beaucoup apprécié, ni trop, ni trop peu…tendre vers l’équilibre.
    Belle journée!
    Maïté

    1. Photonanie

      Merci Maïté. Pas envie de passer pour une mégère ni pour une oie blanchehttps://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif Tu me connais…https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif
      Belle journée à toi aussi.

  2. Quel formidable résumé ! Merci beaucoup Photomanie, vous avez réussi à allier l’ironie de l’agenda avec la gravité de mon thème. Je ne connaissais pas la phrase de Musset, qui au moins n’avait pas peur des mots.

    1. Photonanie

      Bah j’ai essayé de résumer 20 siècles de brouillard tout en gardant l’espoir d’une éclaircie ;-)

  3. Pierre

    Bonjour Bernadette !
    Tu as très bien développé : bravo !
    En fait, Adam était un peu beauf donc, Eve est issue d’une côte de beauf … c’est ça ?
    Que Dieu nous pardonne tout ça !
    Et … jamais sans Jamait !
    Bon mercredi !
    Pierre

    1. Photonanie

      Tuas résumé mon résumé en fait et c’est très bien comme ça https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
      Bon mercredi à toi aussi et bien sûr à Dame Ginette

  4. Géhèm

    Je suis passé pour l’apéro, mais avec des fleurs, hein. https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

    Super, le dessin de Kroll.

    1. Photonanie

      Je vois où sont tes priorités https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif mais j’accepte les fleurs https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

  5. Geneviève Hubinon

    Thème grave abordé astucieusement avec humour. Super !
    Le Covid nous venge : il fait plus de victimes chez les hommes ! Non, blague à part, ce virus renforce les inégalités celles de genre y compris ( souvent). . Que ces fleurs- incendie continuent bien, avec des hommes de bonne volonté, .pourquoi pas ?

    1. Photonanie

      J’essaye toujours de ne pas oublier que cet agenda est ironique avant tout https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif et j’essaye de ne pas le rendre trop indigeste.
      Et puis, comme tu le suggères, rien n’est jamais tout noir ou tout blanc et il y a heureusement des hommes qui ont compris (c’est pour ça que j’ai mis la chanson d’Yves Jamait)

  6. Mo

    Bonjour Bernadette,
    tu as raison de dire le fond de ta pensée., même si ça fait un peu militant. Ceci dit, je suis entièrement d’accord avec toi (et avec Musset).
    Bonne soirée à toi,
    Mo

  7. Photonanie

    Je ne me suis jamais privée de m’exprimer alors qu’au boulot j’ai évolué dans un milieu essentiellement masculin https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif J’ai souvent dû remettre les pendules à l’heure par contre aucun n’a jamais osé de blague sexiste avec moi https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
    Bonne journée.

  8. gibulène

    Photonaniiiiiiiiiiie ! j’aime beaucoup ! le ton guilleret malgré les idées bien posées, les illustrations photographiques et musicales, tu as eu raison de ne pas renoncer, que du plaisir.

    1. Photonanie

      Waouw, je vais rougir, merci beaucoup à toi. Pour moi le socle de cet agenda, à part les consignes changeantes, c’est l’humour https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif
      Nous ne traversons pas actuellement les moments les plus drôles de notre vie alors, pour moi, la blogosphère je la fréquente pour me distraire, m’amuser et rigoler https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  9. jacou

    D’une pichenette, tu racontes des siècles d’histoire de la femme, ses aléas, combats et mésaventures…j’adore ce petit côté syndicalement sentimental ou sentimentalement syndical.

    1. Photonanie

      Merci beaucoup Jacou. Ce n’est pas parce qu’on demande à occuper la place qui est la nôtre qu’on n’a pas de sentiments, des bons ou des mauvais, c’est selon… https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  10. La Licorne

    Joli plaidoyer …et superbe conclusion !

    Tu as raison : il faut remonter à la “source” pour comprendre les choses…

    Il y a d’ailleurs dans la Bible une femme qui ne s’est pas laissée faire : c’est “Lilith”…
    mais on en parle peu dans les églises… ;-)

    1. Photonanie

      Merci la Licorne. Je t’avoue que je ne fréquente plus trop les églises donc je ne sais pas trop ce qu’on y dit, malheureusement la presse nous informe régulièrement de ce qu’on y fait :-(

Laisser un commentaire

https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.