Du côté de chez Ma

Bizarre l’idée de Ma de choisir de nous demander d’illustrer le mot « bizarre » dans le cadre de son projet 52.

Dans la définition du mot, on trouve, entre autres, « ce qui est inhabituel ». Du coup j’ai repensé à cet instrument de musique inhabituel découvert dans un château à Wernigerode (Allemagne).

Il s’agit du Gubal, encore jamais rencontré dans mon coin de Belgique.

Ce que ça produit comme sons? Ecoutez, c’est assez zen je trouve et tout ça avec le même instrument à caresser, faire gémir du bout des doigts.

A la semaine prochaine pour une autre illustration suggérée par Ma.

Continuer la lecture
Du côté de chez Ma

Pas facile à illustrer le mot choisi par Ma pour le projet 52 de cette semaine. Il s’agit de « secret ».

Comme il me semblait difficile d’illustrer en photo un mot aussi abstrait, je suis partie sur la piste du secret de réalisation.

Par exemple, quel est le secret jalousement gardé par ces artistes de rue pour rester ainsi en lévitation?

Marche-en-Famenne
Barcelone
Berlin

Et ces maîtres verriers à Murano, savez-vous quel est leur secret pour transformer un « banal » mélange sableux en un magnifique objet de cristal? 

Et le mieux gardé des secrets, n’est-il pas celui qui nous est (presque) livré dans la vidéo ci-dessous?

A la semaine prochaine pour le nouveau défi de Ma.

Continuer la lecture
Du côté de chez Ma

Cette semaine le mot proposé dans le cadre du projet 52 de Ma est « boutique ».

Là encore comment choisir?

Pour commencer je partagerai volontiers les photos d’un endroit qui m’a laissé un souvenir particulièrement agréable: l’épicerie de La Borne près de Sancerre.

C’est un endroit hors du temps où on déguste du thé savoureux dans de la poterie faite main dans ce village de potiers dont vous trouverez l’histoire ici.

Après un temps de fermeture, l’épicerie est devenue restaurant en juillet de cette année, il faudra que j’y retourne, d’autant plus qu’on y sert du Sancerre de chez Daniel Chotard ainsi que du Menetou Salon. (nous avons été très bien reçus il y a quelque temps par Daniel Chotard et nous en avons rapporté quelques petits souvenirs agréables au palais). Comment résister aux bonnes choses…

Je continue avec un tout autre type de boutiques où c’est presque du producteur au consommateur en direct et c’est au Maroc que ça se passe: on y voit deux vendeurs d’épices, un marchand d’oranges et un poissonnier qui vend les poissons tout juste pêchés.

Les deux dernières photos sont plus humoristiques à mes yeux c’est la modernité marocaine pour commencer…

…et pour terminer, ce petit chat craquant devant la boutique du boucher (au Maroc aussi bien entendu, on imagine difficilement pareille scène chez nous). 

A la semaine prochaine pour le nouveau défi de Ma (ce qui ne veut pas dire que je ne posterai pas avant bien sûr)

Continuer la lecture
Du côté de chez Ma

Cette semaine Ma nous propose pour illustrer son projet 52 le mot escalier.

La dernière marche d’un escalier qu’on gravit est toujours plus haute que les autres.(Paul Masson)

Une grande hésitation  pour illustrer ce mot de la vie courante. C’est que des photos d’escaliers j’en ai beaucoup, j’adore les beaux escaliers! Comme d’habitude, le choix reste le plus difficile…

Vais-je vous montrer l’impressionnant, escalier du roi d’Aragon à Bonifaccio?

Ou plutôt le très bel escalier en marqueterie du château de Seneffe?

A moins que je ne partage le dernier que j’ai emprunté composé d’une partie en pierre et d’une partie métallique, le tout en colimaçon donnant le tournis?
Cet escalier d’environ 250 marches au total donne accès à la tour du carillon de l’université de Leuven (Belgique) dont je vous parlerai un jour.

Mais finalement je pense que le plus parfait et le plus étonnant est probablement celui à double hélice du château de Chambord.

Comme c’est samedi aujourd’hui, je propose qu’on termine de manière ludique pour bien commencer un week-end qui s’annonce radieux.

En plus je trouve que c’est un bon moyen d’inciter les gens à faire de l’exercice en empruntant l’escalier 

Continuer la lecture
Du côté de chez Ma

Le mot proposé à l’illustration cette semaine chez Ma est BD

Comme j’ai déjà écrit sur les murs décorés de BD à Bruxelles et à Angoulême, j’ai choisi aujourd’hui de mettre à l’honneur un dessinateur qui fait partie du gratin de la BD belge et qui a son propre musée à Bruxelles, il s’agit de Marc Sleen.

Un inconnu? Pas vraiment, en tout cas pas en Belgique néerlandophone. Il faut quand même signaler que Marc Sleen a reçu une mention dans le livre Guinness des records (en 1989)  pour avoir détenu le record du monde pour une bande dessinée écrite et dessinée par un auteur. 

C’est dans un bâtiment à la façade chargée d’histoire (ancienne maison du peuple), que se trouve un musée avec une belle scénographie: on sent qu’il a été réalisé par de vrais amateurs de l’oeuvre de Marc Sleen. Dans ces conditions, pourquoi se priver d’aller découvrir ce qui nous y est proposé?

Dès l’entrée, on est plongé dans l’univers de Marc Sleen.

Le héro principal…

…et l’auteur

Le parcours créatif

Quelques exemples de BD de Néron

Si vous êtes séduits par le personnage, vous pouvez également vous balader sur les traces de Néron en suivant ce document.

La Fondation Marc Sleen se trouve rue des Sables 31-33 à 1000 Bruxelles et, contrairement à moi, Marc Sleen est sur Facebook.

Continuer la lecture
Du côté de chez Ma
D’après Wikipédia, un véhicule est « ce qui sert à transmettre, à transporter ». Parmi les diverses acceptions du terme, j’ai choisi de vous montrer des véhicules qui permettent de se déplacer. Il faut dire que depuis plus de 20 ans les moyens d’être mobile ont rythmé mon quotidien professionnel…
Sans aller bien loin, j’ai pioché dans mes photos de Berlin d’où j’ai extrait quelques véhicules que j’ai trouvés « remarquables » (dignes d’être remarqués) 
A Berlin Est, c’est la fameuse Trabant qui était la plus populaire.
Toujours à Berlin, il est possible de faire une ascension panoramique en ballon et de voir la ville de haut.
Mais vu la propension des Allemands à se désaltérer en grand format, le véhicule ci-dessous est probablement le plus sympathique et le plus convivial des trois 
Continuer la lecture
Du côté de chez Ma

Désolée pour ce gros retard dans ma participation au projet 52 de Ma mais comme certain(e)s le savent, je participe à une expo photo dans ma commune et j’ai été fort occupée.

En plus, je n’ai pas de photos de ce que les Français appellent « bonbons »: j’ai bien de temps à autre des fraises Tagada ou autres mais je n’ai encore jamais réussi à les garder assez longtemps pour les photographier  Et puis, franchement, quand j’en ai, je fais autre chose que prendre mon appareil photo 

Je vous propose donc une photo de douceurs marocaines que j’adore:

Alors, ça ne vaut pas tous les bonbons du monde ça?

Et puis, même si certain(e)s l’ont déjà évoquée, en tant que Belge je ne pouvais pas passer à côté de la chanson que je vous offre avant de vous souhaiter une très belle semaine automnale.

Continuer la lecture
Du côté de chez Ma

Cette semaine Ma nous propose d’illustrer le mot « patrimoine ». En effet, ce sont les journées du patrimoine ce week-end en France. En Belgique c’était le week-end passé mais j’étais en France (vous suivez?) en partie à l’endroit que j’ai choisi de vous faire découvrir pour illustrer le thème de Ma.

A la recherche d’une chambre d’hôtes sur le chemin vers le Jura, j’ai choisi de réserver au château de Roncourt.

Pourquoi? Parce que le site internet m’a plu directement et m’a fait sourire. Il n’en fallait pas plus pour que je choisisse cet hébergement qui heureusement n’est pas un château grandiose et intimidant mais un endroit assez spacieux et chaleureux où il fait bon passer un moment en excellente compagnie.

L’entrée du château
Le château
L’aile en cours de rénovation
L’église de l’Assomption-de-Notre-Dame

Et si vous voulez tout savoir, voilà la chambre que nous avions choisie:

 

 

Continuer la lecture
Du côté de chez Ma

Le thème de cette semaine chez Ma est « sur le sol ».

C’est qu’on peut en faire des choses sur le sol donc après avoir cogité une demi minute j’ai repensé à ces artistes de rue qui exposent leur talent…sur le sol.

Je suis toujours impressionnée par leur imagination et par leur implication dans la création d’une oeuvre qui sera, par la force des choses, éphémère. Je dirais même que je suis admirative de leur courage parce que, au lieu de tendre simplement la main en attendant la pièce, ils s’impliquent dans quelque chose qu’ils partagent avec nous et ça me touche toujours. Je ne peux pas passer à côté sans regarder et participer un peu en déposant mon obole.

J’ai choisi de vous montrer deux techniques différentes: une peinture sur le sol et un moulage en sable que je trouve fort réaliste.

J’espère que vous apprécierez autant que moi ces deux oeuvres qui depuis ont dû être lavées par la pluie…

J’en profite pour vous dire que je suis à nouveau fort occupée ces temps-ci. D’ailleurs je suis encore en vadrouille, dans le Jura cette fois. Parallèlement je prépare ma participation à une exposition du  photo club et ça prend un peu de temps.

Les choses vont bientôt se calmer…

Continuer la lecture
Du côté de chez Ma

Le mot proposé par Ma cette semaine pour son projet 52 (1 mot par semaine à illustrer en photos) est « soir ».

J’ai des photos classiques de rues le soir avec des éclairages qui donnent une teinte un peu jaunâtre aux murs mais j’ai choisi de partager une grosse surprise d’un soir de retour de Corfou en découvrant l’avion de Brussels Airline qui allait nous ramener au pays.

La qualité des photos n’est pas top vu que je ne m’attendais pas du tout à prendre des photos de l’avion et que nous étions un peu pressés mais je vous les livre quand même.

Cet avion a été créé en hommage au festival Tommorowland, festival qui rassemble chaque année des milliers d’amateurs de musique électronique en Belgique. 

En tout cas pour nous, ça a été une chouette surprise que de monter dans cet énorme oiseau 

Je vous invite à regarder ce petit film sur les Belgian Icons de Brussels Airlines, ils sont juste magnifiques  et j’espère un jour les voir tous en vrai.

Si vous êtes artiste, pourquoi ne pas proposer vos idées à Brussels Airlines qui invite tous les Belges à participer à la création de son 5ème Belgian Icon? Les infos complètes se trouvent iciCe concours est ouvert à tous les fans de la Belgique dans le monde entier.

Et si vous voulez voir comment les autres participant(e)s ont illustré le mot « soir », c’est ici.

A la semaine prochaine.

Continuer la lecture
Fermer le menu