Découverte du plan incliné de Ronquières (B)

Je vous avais promis dans un article précédent de revenir sur le sujet de ce long plan incliné pour les bateaux. Mes propos seront un peu plus techniques cette fois puisque, comme je vous le disais, j’ai eu la chance d’aller dans les endroits normalement non accessibles au public. Si, malgré tout, mes explications ne sont pas suffisamment techniques à votre goût, je vous invite à aller voir où vous saurez tout ou presque sur cet ouvrage monumental.

Jean-Baptiste Vifquain, ingénieur architecte urbaniste, né à Tournai en juin 1789, a réalisé l’étude du canal de Charleroi à Bruxelles au gabarit de 70 tonnes et sa construction terminée en 1862. Le trafic par voie d’eau ne cessait de se développer, sur le canal Charleroi – Bruxelles. En effet, l’industrie charbonnière puis métallurgique transportait ses matériaux par voie d’eau vers le nord du pays. L’ancien tracé du canal ne convenait pas au passage de péniches trop volumineuses ce qui imposait donc des aménagements. A la fin de la deuxième Guerre mondiale, la Belgique débute les travaux de mise au gabarit des voies navigables à 1350 tonnes. La solution du plan incliné est retenue pour résoudre le problème de la chute de 68 m près du petit village de Ronquières. Le canal Charleroi-Bruxelles est désormais une voie de transit vers la France, les Pays-Bas et l’Allemagne.(inspiré de ce site).

Ce plan incliné permet actuellement le passage d’environ 12 bateaux par jour. Il n’existe que deux autres ouvrages de ce type, un en France (Saint-Louis-Arzvilleret un en Russie (Krasnoïarsk, sur le fleuve Iénisseï).

Afin de faire connaître l’ouvrage et d’en faire un pôle d’attraction touristique, une grande tour panoramique a été construite mais n’a aucune utilité pour la navigation. Cette tour, de 150 mètres de haut, se visite et offre une vue imprenable sur la région (Par temps clair, ce qui était le cas quand j’y suis allée, on peut observer le lion de Waterloo et l’Atomium situés à environ 30 km!)

DSC_0816 (2) (Copier)

Si vous souhaitez m’accompagner dans cette visite particulière, il suffit de cliquer

Pour la visite touristique habituelle, nous sommes munis d’un audio-guide, afin de découvrir le monde particulier de la batellerie grâce au parcours-spectacle intitulé « Un bateau, une vie ». Grâce à ces installations, on a l’impression de vivre aux côtés de la famille du batellier.

Le site du plan incliné de Ronquières occupe environ 20 mécaniciens, 12 éclusiers et 14 agents touristiques.

J’espère que la visite vous a intéressés et que je pourrai prochainement aller visiter l’ascenseur à bateaux pour vous en parler en complément.

Continuer la lecture
Du côté de chez Ma

Ce samedi je joue comme toutes les semaines avec Ma. Le mot que nous devons illustrer cette fois est monumental.

Heureusement que j’ai eu la chance de visiter récemment le plan incliné de Ronquières. On peut vraiment parler d’un ouvrage monumental!

Le plus long plan incliné du monde

L’ouvrage d’art est constitué de 2 bacs remplis d’eau, de 91m sur 12m et pesant entre 5.000 et 5.700 tonnes, totalement indépendants et dans lesquels pénètrent les bateaux.Tels de véritables baignoires sur roulettes, ils emportent les péniches sur une distance de 1432m séparant les niveaux bas et haut du plan incliné.Cette réalisation permet aux bateliers de gagner un temps considérable par rapport au franchissement de plusieurs écluses. Mais la particularité essentielle de ce principe est l’économie  d’eau importante réalisée sur le canal artificiel, contrairement à des systèmes traditionnels.(source)

Je reviendrai en détail sur le sujet puisque j’ai eu la chance de visiter les installations techniques mais, aujourd’hui, je vais simplement vous montrer, en bonus ci-dessous, une photo du pont canal qui complète le plan incliné.

Supporté par 70 colonnes de 2m de diamètre, il mesure 290 m de long et 59 m de largeur et supporte une charge d’environ 100.000 tonnes d’eau. Il sert de port d’attache aux péniches en attente du franchissement.  On reste un peu sans voix à la vue de cet immense oiseau de béton aux ailes déployées.(source)

Alors c’est pas monumental comme ouvrage? 😊

Et si nous allions voir chez Ma comment les autres participant(e)s ont illustré ce mot?

Continuer la lecture
Fermer le menu