Voyage, voyage: le Pays Basque (5): Urdax (frontière espagnole)

Quand on est dans les Pyrénées atlantiques il est toujours tentant d’aller voir de l’autre côté de la frontière avec l’Espagne si l’herbe n’y est pas encore plus verte. C’est pourquoi nous nous sommes rendus pour la première fois à Urdax.

Le village témoigne d’un riche patrimoine culturel. Dans le quartier d’Alkerdi, on peut ainsi visiter les magnifiques Grottes d’Ikaburu située à Urdazubi ou encore le Monastère de San Salvador qui été fondé au ixe siècle par l’Ordre des Prémontrés. Leurs abbés possédaient des voix et votaient dans les Cortes de Navarre. Ce sont eux qui fondèrent les villages de Zugarramurdi et d’Ainhoa. On trouve également dans ce village d’Urdazubi, l’ermitage de San Esteban. De plus, on observe une architecture originale : les maisons sont vantées, avec des boucliers, des bras, dont certains ont appartenu à des indiens d’Amérique. (source)

Séparé de la vallée du Baztan par le col d’Otsondo, le village d’Urdazubi est situé à la frontière française. Plusieurs ponts médiévaux en pierre sont jetés sur la rivière Ugarana qui traverse la commune.

Monastère de San Salvador
La partie église

Fontaine et maison Indianoa Baita

On peut dire que leurs clôtures sont résistantes!
Plus résistantes même que certaines maisons…
Nous hésitons un peu avant de choisir un resto mais finalement nous allons chez Niko, sans regrets, nous y avons très bien mangé.
Nous y avons même très bien bu, le vin compris dans le menu est très agréable

L’endroit est plaisant à découvrir en passant et je le recommande mais il est, à mon avis, inutile d’y consacrer plus d’un jour. Ceci dit, il est plus agréable de manger là que dans les « ventas » agglutinées le long de la frontière.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :