Voyage, voyage: Corfou, le trône du Kaizer

Non mais vous croyiez vraiment que je n’allais pas commémorer la fin de la grande guerre? Et bien vous vous trompiez parce que cet article m’offre une belle occasion de le faire…à ma manière. Je vous ai récemment emmenés visiter l’Achilleon, palais créé par Sissi mais ensuite racheté par le Kaizer Guillaume II qui avait pris ses quartiers à Corfou (il y a pire comme endroit vous en conviendrez!).

Or, il y a tout juste 100 ans aujourd’hui, dans une petite ville de Belgique francophone,…

…le 9 novembre 1918, l’un des actes les plus importants de la fin de première guerre mondiale a pour théâtre la ville de Spa. Dès septembre 1914, l’armée allemande occupe la ville d’eau. En mars 1918, Guillaume II, chef des armées, y installe son quartier général. Il veut se rapprocher du front ouest et se préparer à une intervention militaire en Allemagne, où la révolution gronde. Jusqu’au bout, il veut croire qu’il peut sauver son empire. Il sera forcé d’abdiquer, au terme d’une journée d’intenses négociations.(source)

Et donc, comme pour lui faire un pied de nez (y a pas de mal à se faire plaisir), je vous invite à me suivre à l’endroit appelé “le trône du Kaizer” sur l’île de Corfou. En réalité il s’agit du belvédère de Pélekas aménagé par Guillaume II qui aimait s’y asseoir. Je ne sais pas si elle date de cette époque mais on y trouve une longue vue gratuite .

Les scènes de combats sont bien présentes dans les médias ces jours-ci et je suis une inconditionnelle du devoir de mémoire ce qui ne m’empêche pas de préférer le soleil (l’ombre vient toujours d’elle-même suffisamment tôt )



2 commentaires

  1. Bonjour Bernadette !
    L’endroit est superbe ! Dommage que Guillaume II y ait traîné ses fesses !
    Bon samedi après-midi !
    Pierre

    • photonanie

      Si ça peut te consoler, dis-toi que moi aussi 😉
      Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :