Brick a book 375 ✍🏻

C’est la dernière fois, avant une pause estivale, que nous avons reçu une photo du blog Brick a book afin d’écrire un texte qu’elle nous aura inspiré.

©Guillaume Lorain

Des fleurs rouges, il m’avait offert des fleurs rouges! Il savait pourtant que je n’aimais pas cette couleur et que chez moi tout était bleu.

“Oui mais ça me semblait plus approprié pour te demander de m’épouser” m’avait-il dit, plein d’espoir. “Et puis, c’est la fleuriste qui m’a dit que c’était la couleur de la passion”. Soit. Ça pouvait se concevoir mais quand même. Occultant la solennité de l’instant, ma contrariété grandissait. Pourrai-je seulement imaginer passer ma vie avec quelqu’un qui méprisait ainsi mes goûts? Pour moi le rouge est  la couleur du sang, de la douleur, et en plus cette couleur est terriblement agaçante à mes yeux, comme la muleta employée dans les corridas, tout ce que je déteste!

Et donc, il était là, un genou à terre, attendant ma réponse qui tardait à venir, un sourire niais plaqué sur ses lèvres.

Au fil des minutes qui s’égrenaient sans que je ne dise rien, je voyais ses lèvres s’arquer de plus en plus vers le bas; Son bras fièrement brandi avec le bouquet au départ commençait aussi à fléchir. Je ne savais quoi dire, comment lui expliquer qu’il s’était mépris sur mes sentiments. Je l’aimais bien mais le bien était de trop…

Bien sûr les pauvres fleurs rouges n’étaient pas responsables de mon refus qu’il commençait à appréhender de plus en plus mais c’était leurs pétales qui avaient fait déborder le vase.

Enfin il se releva, jeta le bouquet sur la table en se dirigeant vers la porte. Puis, il fit demi-tour et vint reprendre les fleurs en me jetant avec mépris “je ne voudrais pas que leur vue et la mienne t’importunent davantage”.

J’entendis la porte claquer violemment. C’est à ce moment que je me dis que je ne le verrais probablement plus et qu’un immense soulagement m’envahit, sans aucun remord pour la scène qui venait de se jouer.

Comme chaque lundi, je vous invite vraiment à aller voir sur Brick a book les autres textes imaginés à partir de la même photo. Vous serez surpris😊. 

Il n’y a pas que cet atelier qui sera en pause estivale puisque, en ce qui me concerne, je serai absente de mon domicile pendant quelques jours. 
La parution d’articles risque par conséquent d’être un peu plus erratique. J’ai bien dit risque 😉. Tout dépendra de la météo de l’endroit où je serai…

Article suivantRead more articles

Cet article a 12 commentaires

  1. Géhèm

    J’aime bien ta tenue de vacances, elle est très seyante et bien gaie. Prévois quand même une petite laine, au moins pour les débuts de matinée. 😉 🙂

    1. Photonanie

      Ravie que ma tenue te plaise. Si j’ai froid j’emprunterai une veste de berger en laine des Pyrénées 😉

  2. Geneviève Hubinon

    Tu as bien fait d’ evincer ce prétendant ! Il a vraiment échoué au test de manière lamentable
    ! ( je trouve que toute femme devrait s’ inspirer de ceci et faite passer une épreuve bien salée ).
    Je te souhaite d’ excellentes vacances bien reposantes et pleine de bonnes surprises .

    1. Photonanie

      Merci Gene, j’ai bien fait de le recaler alors 😀
      Merci pour tes souhaits, la première journée a déjà été très riche, c’est bon signe.

  3. Dany Dehosay

    Sauf erreur, les femmes portent des sous-vêtements rouges à la Saint-Sylvestre en Italie. Porte-bonheur, paraît-il !

    1. Photonanie

      Aucune idée de cette coutume et je pense que je ne possède aucun vêtement rouge (qu’il soit sous ou sur 😉 )

  4. Kroum

    Ton personnage féminin a beaucoup de caractère, peut-être même un peu trop. Elle risque de finir seule mais ça peut aussi être son choix. Bravo Photonanie et bonnes vacances!

    1. Photonanie

      Je crois surtout qu’il s’est mépris sur ses sentiments à elle 😉

  5. Pierre

    Bonjour Bernadette !

    Un type qui ne valait pas le coup ; elle a eu raison de l’envoyer sur les roses !

    Bonne journée !

    Pierre

    1. Photonanie

      J’espère quand même qu’il n’y avait pas trop d’épines où il est tombé 😉

  6. Chinou

    S’il a jeté le bouquet de renoncules sur la table, peut être as tu pu les remettre dans l’eau pour leur éviter de mourir sous tes yeux.

    1. Photonanie

      Ce n’est pas moi qui jetterais un bouquet que l’on m’offre bien sûr, quelle que soit sa couleur 😉
      Et j’aime beaucoup les renoncules, les pivoines aussi, les fleurs un peu en boule, très serrées.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.