Voyage, voyage: le Clos Lucé (F)

Au retour de son expédition dans le Milanais,…, François 1er, ramena avec lui Léonard de Vinci, l’un des grands maîtres de l’école florentine. (…) A l’époque…Léonard de Vinci,…, n’habitait plus Rome qu’avec regret. C’est alors que le roi offrit à son génie l’hospitalité de la France” .(source)

Buste de François 1er

Depuis sa Toscane natale jusqu’à sa mort au Clos Lucé le 2 mai 1519, Léonard de Vinci tente de percer les secrets de la nature et de la physique qui servent de fondement à ses travaux.
(…)
Cet homme qui rêve de faire voler les hommes, qui imagine le futur, ce peintre, inventeur, ingénieur, scientifique, humaniste et philosophe, reste immortel.

Le Château du Clos Lucé qui porte l’empreinte laissée par le Maître, s’est donné pour mission de proposer au public une synthèse de l’œuvre de Léonard. Tout au long de la visite, éprouvez l’étrange sensation que le génie vient à peine de s’éclipser.(source)

Je ne vous ferai pas l’offense de décrire le génie de Léonard de Vinci mais, si vous voulez en savoir davantage sur l’homme, une biographie, qui m’a parue assez pertinente, est disponible ici et une présentation intéressante également est disponible ici.

Et si vous souhaitez voir mes quelques photos personnelles de l’endroit, Léonard vous y conduira en personne si vous cliquez sur la photo du buste ci-dessous.

Buste de Léonard
Continuer la lecture Voyage, voyage: le Clos Lucé (F)

Voyage, voyage: Amboise

Je risque de vous décevoir mais je ne vais pas parler de la visite du château que, par manque de temps, nous n’avons pas effectuée. Nous avons privilégié la visite du Clos Lucé, tout proche, dont je partagerai des photo prochainement.

Pour ne pas vous frustrer tout à fait, voici quand même quelques clichés de l’extérieur du château.

Vue depuis la rive opposée

Vues depuis le bas

Si vous le voulez, je vous emmène faire une courte balade dans la jolie ville ligérienne d’Amboise.

En déambulant dans la ville, on peut admirer de très jolies façades à pans de bois.

Un peu plus loin c’est l’ancien hôtel de ville devenu le musée “Hôtel Morin” qui nous impressionne. 

L’histoire du musée Hôtel-Morin a été reconstituée grâce à des textes compilant un certain nombre de données depuis près d’un siècle. C’est entre 1501 et 1505 que Pierre Morin, financier du roi Louis XII (1498/1515) fait construire ce bâtiment dans le plus pur style de la Première Renaissance française. Son architecture allie ainsi la tradition gothique française (toits pentus, escalier en vis en œuvre, décorations sculptées représentant des figures secondaires, etc.) et la Renaissance italienne récemment introduite (frises décoratives, alignement vertical et horizontal des fenêtres, etc.).(source)

Je ne pouvais évidemment pas manquer d’évoquer la  fontaine imposante commandée à Max Ernst.

Détails

Comme la pierre de tuffeau a été largement exploitée dans la région, nous voyons également quelques habitations troglodytiques.

Et nous terminons avec cette oeuvre du sculpteur italien Amleto Cataldi (1886 – 1930), représentant Léonard de Vinci sous les traits d’un dieu antique. 

Pour notre prochaine balade dans la région, je vous emmènerai au Clos Lucé, la demeure de Léonard.

Continuer la lecture Voyage, voyage: Amboise