Bient√īt le printemps! 🌼

Et pour vous donner un avant-go√Ľt, j’ai ressorti quelques photos prises il y a quelques ann√©es dans le parc floral de la source du Loiret¬†

Un peu d’histoire…

Pour certains historiens, la source du Loiret et des terres voisines entre Loire et Loiret auraient √©t√© offertes en 510 par Clovis aux moines de l‚ÄôAbbaye de Micy. Entre 1427 et 1950, le domaine conna√ģt de nombreux propri√©taires qui fa√ßonneront son visage¬†: canalisation du cours d‚Äôeau, am√©nagement de jardins √† la fran√ßaise puis √† l‚Äôanglaise, modifications du ch√Ęteau‚Ķ

Dans les années 60, le domaine de la Source, est acquis par le Département du Loiret et la Ville d’Orléans qui portent un grand projet d’urbanisme comprenant un campus universitaire, un quartier et un parc, à la fois lieu de détente et vitrine de la profession horticole, sur les 35ha restants autour de la Source du Loiret : le Parc Floral de la Source était né.(source)

Commen√ßons par le beau b√Ętiment du ch√Ęteau de la Source (17√®me)¬†Il est situ√© le long du cours du¬†Loiret, en surplomb du¬†miroir d’eau, √† 250¬†m√®tres de sa source appel√©e ¬ę¬†Le Bouillon¬†¬Ľ, √† proximit√© du¬†parc floral.

Vue de l’√©tang depuis le ch√Ęteau¬†

Un arbre dont j’aimais la silhouette

J’ai aim√© photographier les dahlias et les papillons dans la serre qui leur est destin√©e. Ce sont surtout ces photos que je souhaite partager.

Quelques-uns des dahlias que j’ai photographi√©s (il y en a √©videmment beaucoup plus mais je ne faisais pas le catalogue Rustica non plus 😉 )

Ci-dessous, je vous montre quelques-uns des 🦋 qu’on peut presque toucher dans la serre, c’est assez amusant. Je vous demande juste un peu d’indulgence, ces photos sont anciennes et ont √©t√© r√©alis√©es avec un appareil assez modeste:

J’esp√®re vous avoir donn√© un aper√ßu qui vous fera envie d’aller voir sur place ce bel endroit…

Cet article a 13 commentaires

  1. Dehosay

    Les dahlias, j adore !

    1. photonanie

      Connais-tu ce poème de Verlaine:
      Un dahlia
      Courtisane au sein dur, √† l‚ÄôŇďil opaque et brun
      S’ouvrant avec lenteur comme celui d’un bŇďuf,
      Ton grand torse reluit ainsi qu’un marbre neuf.

      Fleur grasse et riche, autour de toi ne flotte aucun
      Ar√īme, et la beaut√© sereine de ton corps
      Déroule, mate, ses impeccables accords.

      Tu ne sens m√™me pas la chair, ce go√Ľt qu’au moins
      Exhalent celles-là qui vont fanant les foins,
      Et tu tr√īnes, Idole insensible √† l’encens.

      РAinsi le Dahlia, roi vêtu de splendeur,
      √Čl√®ve sans orgueil sa t√™te sans odeur,
      Irritant au milieu des jasmins agaçants !

      Bonne journ√©e ūüôā

  2. Pierre

    Bonjour Bernadette !

    Superbe endroit, cela coule de source !
    Très joli cadre très verdoyant et bien fleuri !
    Les arbustes ne font penser √† des √©chassiers …
    Jolis papillons !
    Bonne journée qui commence par un brouillard très épais en Normandie !
    Pierre

    1. photonanie

      Chez moi c’est toujours le printemps et ce sont les crocus qui s’√©panouissent d√©j√†…
      Bonne journée, ne te perds pas dans la brume!

  3. Pierre

    Coucou !
    J’avais oubli√© : “Bonne journ√©e qui commence par un brouillard tr√®s √©pais en Normandie ! ”
    … √Čvelyne Dhaliat aurait dit: Prenez garde √† la visibilit√© r√©duite !
    … c’√©tait juste une petit pr√©cision m√©t√©orologique … logique … non ?
    Le Rotpier

    1. photonanie

      Tr√®s logique bien s√Ľr ūüėČ

  4. Geneviève Hubinon

    Tout simplement magnifique ! ( surtout avec l’ appareil performant ). Amiti√©s !

    1. photonanie

      Merci Gene ūüôā

    1. photonanie

      Les nuits sont encore fra√ģches ūüėČ

  5. sabine cohen

    Il commence à pointer le bout de son nez, hier une il a fait un temps de rêve

    1. photonanie

      J’adore cette renaissance apr√®s l’hiver, m√™me s’il n’a pas (encore?) √©t√© trop s√©v√®re cette ann√©e ūüôā

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.