Du mur de Berlin à l’art urbain

Une exposition temporaire nommée « Art Liberty. From the Berlin Wall to Street Art » est organisée à Bastogne jusqu’au 19 janvier 2020.

Cette exposition célèbre en même temps le 75e anniversaire de la Bataille des Ardennes et le 30e anniversaire de la chute du Mur de Berlin. 

Ce projet culturel est présenté sur le site du Mardasson devant l’entrée du Bastogne War Museum. 

Art Liberty rend hommage aux artistes précurseurs que se sont emparés du Mur de Berlin, symbole d’oppression, pour en faire un support de la liberté créatrice. Trente artistes d’art urbain ont chacun réalisé une oeuvre sur un fragment original du Mur.

En s’emparant des morceaux du Mur, les artistes composent un hymne aux valeurs qui fondent notre civilisation. Ces valeurs, ce sont celles que sont venus défendre les hommes tombés dans la neige de l’hiver terrible 1944-1945.

Un fil rouge relie les Ardennes et Berlin : la lutte pour la Liberté !

Je vous invite à méditer sur mes photos de quelques-unes des oeuvres exposées…

Visible également, un grand fragment provenant du côté ouest du Mur où les street artistes Jef Aérosol et Jimmy C. ont peint les portraits des 3 pop stars mythiques : David Bowie, Iggy Pop et Lou Reed.

Peut-être avez-vous vu cette expo géante à d’autres endroits que Bastogne. Quoi qu’il en soit, j’ai été émue de ces témoignages et mes pensées reconnaissantes se sont envolées vers tous ceux qui, en donnant leur vie,  nous ont donné la liberté. N’oublions jamais!

Cet article a 8 commentaires

  1. Bonjour Bernadette !
    Très belles œuvres, très recherchées pour certaines !
    Tu aurais pu classer ton billet dans  » les murmures du mur  » !
    Bonne journée !
    Pierre

    1. C’est vrai Pierre, d’autant que ce mur aurait beaucoup de choses à raconter…pas forcément agréables à entendre.
      Bonne journée.

  2. Encore une expo à voir ! Merci, tu es mon inspiration !

    1. Ta muse tu veux dire MDR!

  3. Il y a des oeuvres vraiment intéressantes. Pas faciles à photographier, de toute évidence. J’aime bien la dernière parce qu’elle s’inscrit harmonieusement dans le paysage.

    1. Bah, c’est peut-être la photographe qui n’est pas douée 😉 J’ai photographié également les panneaux explicatifs pour presque toutes les oeuvres ci-dessus. Je ne les ai pas partagés ici pour que ça ne soit pas trop long même si ça apporte un éclairage intéressant.
      Je vais peut-être les télécharger et les placer comme liens pour ceux que ça intéresse…

  4. De tous les genres et pour tous les goûts. Personnellement,.J’ aime bien le colibri blanc ( entre autres). Transformer des parcelles de ce mur de la honte en oeuvres d’ art,.quelle idée géniale !

    1. Je trouve aussi que c’est une belle initiative 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :