Brick a book 399 ✍🏻

Comme tous les lundis, Alexandra du blog Brick a book nous propose une nouvelle photo en guise de déclencheur d’écriture.

Cette semaine il s’agit de  la photo ci-dessous. Le texte qu’elle m’a inspiré se trouve juste après et c’est la suite de l’histoire de lundi dernier qui était elle-même la suite de celle-ci.

Bonne lecture 😊.

©Kevin Hendersen

Le salaud! Depuis six mois il me susurrait des mots d’amour, m’assurait que j’étais la femme de sa vie, que nous vieillirions ensemble et gna gna gna!

Partie au centre ville pour chercher la chemise idéale qui lui ferait vraiment plaisir comme cadeau d’anniversaire, je venais de l’apercevoir en train de courir, un sourire niais sur les lèvres et d’enlacer une très jeune femme. Enfin, très jeune je ne sais pas mais plus jeune que moi en tout cas.

Le choc! les larmes noyaient mes yeux me faisant voir les lumières de la ville comme un halo. J’avançais ivre de douleur, de colère et de rage.

La magnifique chemise qui m’avait coûté la moitié de mes économies finit dans les mains d’un clochard assis au sol et qui se trouva tout étonné de ce paquet cadeau qui venait d’atterrir sur son chapeau posé par terre.

J’avançais comme dans un brouillard, mon coeur battait la chamade. Que faire, comment réagir? Allai-je aller les saluer pour montrer que je les avais vus ou au contraire attendre notre rendez-vous du soir pour voir ce qu’il allait me dire comme mensonges…

Il me restait au moins deux heures avant de lui ouvrir la porte de mon appartement. Juste le temps de mûrir ma vengeance.

Il arriva pile poil à 19 heures avec un grand sourire et un grand bouquet. Ma gifle le cueillit par surprise. Il était sonné.

J’ai mis un certain temps à me rendre compte que je l’accablais de reproches alors qu’il ne bronchait pas, l’air ailleurs. Il finit par me dire qu’il était si heureux d’avoir croisé sa cousine, “mais si, souviens-toi, celle qui se marie dans trois mois et nous a invités”.

Mais oui, il m’en avait parlé bien sûr, même que je cherchais déjà la robe qui me mettrait en valeur pour cette rencontre avec sa famille! Je sentais mes joues virer au rouge vif, j’avais chaud, je bredouillais,…

J’ai eu vraiment beaucoup de mal à expliquer, maladroitement, pourquoi je n’avais pas de cadeau à lui offrir pour ses 25 ans…

Et si vous vous lanciez en essayant également d’écrire un texte? Allez voir sur Brick a book, vous serez surpris de la diversité des idées générées par la même photo et qui sait… 😉

Cet article a 12 commentaires

    1. Photonanie

      Tu avais des doutes? Et pas de celles qu’on siffle! https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  1. Mo

    Bonjour Bernadette,
    elle est excellente, ton histoire! Et quelle trouvaille de voir des lumières à travers des larmes pour décrire l’image déclencheuse!
    Bonne journée à toi,
    Mo

    1. Photonanie

      Merci Mo. La journée est bonne, le soleil est là et c’est bon pour le moral https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  2. Geneviève Hubinon

    Bonjour Bernadette. Je ne savis pas qie tu flanquais des gifles …quand les circonstances présumées l’ imposent , bien sûr !

    1. Photonanie

      En fait je n’en ai jamais donné une seule à un homme, et pourtant…https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  3. Pierre

    Bonjour Bernadette !
    Grave méprise et plus de chemise pour réparer: la vie est dure quand même !
    C’est chiant les cousines quand même … surtout quand elles sont jeunes et belles !
    Bonne journée !
    Pierre

    1. Photonanie

      Ben oui, la voilà sans chemise mais pas sans pantalon, la pudeur est sauve https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  4. Chinou

    Ha , Amour , quand tu nous tiens ! Tu es pour le moins très spontanée et j’imagine ta déconvenue. Bravo à cet amoureux de ne pas t’avoir retourné sur la joue gauche, ce qu’il avait reçu sur la joue droite.

    1. Photonanie

      Je tiens à préciser que ça ne me ressemble pas du tout https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  5. isabelle

    C’est bien écrit, j’ai mal pour les deux, la femme si malheureuse et l’homme en qui elle n’a pas eu confiance.. Bravo.

    1. Photonanie

      Merci Isabelle. Ils vont s’en remettre je pense https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

Laisser un commentaire

https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif 
https://photonanie.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.