Toi, toi mon toit: les animaux

Vous l’aurez compris, je n’aime pas le néant mais le nez en l’air ça ça me plaît bien. C’est souvent comme ça que je me balade, appareil photo à l’affût ce qui ne m’empêche nullement de voir ce qui se trouve au sol même en n’étant pas atteinte de strabisme 

Cette fois je vais partager une partie de ma collection consacrée aux animaux en tous genres, domestiques ou sauvages, réels ou imaginaires…

Rendez-vous là-haut…au faîte 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Continuer la lecture
Montréal (2)

Vous êtes prêts pour la deuxième partie de la visite de Montréal? Je vous emmène dans quelques coins de la ville.
La « moins américaine » ville de Québec sera notre prochaine découverte québécoise ❤

Ce diaporama nécessite JavaScript.

7579075-motic-ne-d-tenant-une-loupe--Banque-d'images

La biosphère

Place d’Armes

Les chuchoteuses

Félix Leclerc, statue intitulée »Debout » (sculpteur Roger Langevin) dans le parc La Fontaine

Le Mont royal

Le chalet du Mont royal

La croix du Mont royal

 

Continuer la lecture
Toi, toi mon toit: les oiseaux (1)

Il n’aura pas échappé à vos sens aiguisés que c’est le printemps et que les oiseaux gazouillent un peu partout dans la nature
oiseaux-gif-016Ceux qui sont présentés ci-dessous ne s’ébattent pas mais ornent des toits ou des cheminées pour le plaisir des yeux.J’espère que vous les apprécierez en cliquant sur les miniatures pour encore mieux les voir 😉

Continuer la lecture
Voyage, voyage: Saarbruck (D)

Aujourd’hui je vous emmène découvrir l’étonnante ville allemande de Saarbruck.

On connaît le nom, on sait même plus ou moins où elle se situe mais elle ne nous a jamais semblé attrayante…et pourtant!

Que de merveilles architecturales du passé ou d’aujourd’hui elle recèle. Voilà, à coup sûr, une ville qui mérite le détour <3

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Continuer la lecture
Toi, toi mon toit…

En classant mes photos de girouettes, je me suis rendu compte que, contrairement à ce que je pensais, j’avais quand même une certaine quantité de coqs.

J’évite en général de photographier les coqs d’église parce que je trouve qu’ils se ressemblent tous mais, malgré tout, on trouve des coqs très différents sur les toits, d’église ou de maison d’ailleurs.

C’est donc une basse-cour de coqs que je vous propose mais les miens ne pourront en aucun cas être cuisinés au vin, désolée pour les gourmands

 

Continuer la lecture
Voyage, voyage: le château de Jehay

Tout le monde connaît, au moins de nom, les châteaux de la Loire (je vous emmènerai plus tard en visiter quelques-uns) mais savez-vous qu’on trouve des châteaux en Belgique également? Ils sont peut-être moins prestigieux mais ils ne manquent pas de singularité ni d’intérêt et méritent à coup sûr d’être découverts. Ils suscitent peut-être même davantage la curiosité en raison de leur « discrétion »…

Si vous voulez m’accompagner, je vous emmène aujourd’hui en promenade au château de Jehay.

Voir ci-dessous ce que Wikipedia nous apprend sur le dernier propriétaire privé Guy van den Steen.

En 1720, Lambert van den Steen (1664-1757) achète la seigneurie, le titre et le château de Jehay à Jean-Charles-Joseph, comte de Mérode (1719-1774).

C’est sous l’égide de cette famille qu’il prend son aspect définitif lors de travaux d’envergure réalisés entre 1856 et 1862.

Au début du xxe siècle, le château est loué à la famille de Liedekerke – dont Pierre de Liedekerke de Pailhe fut bourgmestre de Jehay-Bodegnée de 1903 à 1926 et représentant politique de la région jusqu’en 1936.

Durant la Seconde Guerre mondiale, de 1942 à 1950, la société nationale des chemins de fer belges occupe le domaine et transforme le château en home pour les enfants de cheminots flamands. Des traces de ces aménagements sont encore (en 2014) visibles dans les caves et les combles du château.

Ce n’est qu’en 1950 que Guy van den Steen revient au château, avec son épouse, et entreprend de le réaménager. En 1978, il vend le château en viager à la province de Liège. Il décède en 1999.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Continuer la lecture
Montréal (1)

J’aime bouger, j’aime aller un peu partout dans le monde où j’espère un jour arriver « quand les hommes vivront d’amour » comme le chante le plus grand chanteur Québécois, à mes yeux, Félix Leclerc.

Malheureusement ce n’est pas encore le cas, il y a encore des efforts à réaliser :-/ alors je me contente de dire que « moi mes souliers ont beaucoup voyagé... »

Je vous emmène à Montréal pour une première série de photos parmi celles que j’aime, si vous préférez les photos d’un guide touristique, vous trouverez certainement votre bonheur sur internet 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Continuer la lecture
Fermer le menu