Périgord noir (2): Domme

Nous quittons Beynac pour nous rendre, juste à côté dans le tout aussi charmant village de Domme.

DSCN5924 (Copier)

DSCN5897 (Copier)
Le long de la Dordogne
DSCN5900_Domme_porte des Tours (Copier)
La porte des tours
DSCN5901 (Copier)
Les petits gardes surveillent attentivement les visiteurs
DSCN5905 (Copier)
La mairie

DSCN5907 (Copier)

DSCN5912 (Copier)
Détail de l’église

DSCN5925 (Copier)DSCN5926 (Copier)

DSCN5927 (Copier)

DSCN5934 (Copier)
Le moulin de Domme. Il paraît que les ailes n’ont jamais tourné vu qu’il n’y a pas de mécanisme à l’intérieur!

DSCN5940 (Copier)

DSCN5941 (Copier)

DSCN5942 (Copier)

DSCN5949_Porte Del Bos_13e siecle (Copier)

Nous terminons notre balade  parmi les oeuvres en métal du sculpteur  Henk Schoen.

2016-02-8--11-49-32

 

 

Continuer la lecture Périgord noir (2): Domme

Toit, toi mon toit: les activités humaines (2)

Vous le savez maintenant, si vous me suivez depuis un moment, je suis souvent tête en l’air pour voir ce qui se trouve sur les toits pour les garnir et pour savoir d’où vient le vent EMOTICON vent 9

Les girouettes que je partage cette fois, représentent des activités telles que boire un verre, peindre, chasser,…

2016-03-8--13-58-472016-03-8--14-36-272016-03-8--14-16-55.jpeg

 

Continuer la lecture Toit, toi mon toit: les activités humaines (2)

Périgord noir (1): Beynac

Le Périgord Noir se situe au sud est du département de la Dordogne. Avec les Périgords vert, blanc et pourpre, il constitue une des quatre entités de cette région touristique. Il est connu pour ses châteaux, ses sites préhistoriques, ses villages médiévaux et ses paysages. (source)

Le petit village de Beynac en Périgord, l’un des plus beaux villages de France, s’accroche au rocher percé de cavernes, l’entourant de ses ruelles hantées par un passé millénaire. Il faut aller chercher dans le silence de ses pierres les réponses aux questions que l’on se pose quant à nos racines et découvrir le temps ou les paysans, tisserands et vanniers, pêcheurs et gabarriers, animaient la vie des campagnes et des bords du fleuve Dordogne.

Rivière, village et château : tel est le trio magique de la rencontre de Beynac, depuis ses origines jusqu’à nos jours. La forteresse médiévale a succédé aux civilisations qui ont habité le plateau calcaire, situation unique  pour surveiller et contrôler cet axe de circulation et d’invasions. (source)

Nous avions choisi d’effectuer la visite de l’endroit en compagnie d’une guide qualifiée. Grand bien nous en a pris puisque, non seulement nous avons appris bien des choses sur l’endroit et son histoire mais encore nous avons pu accéder à l’église dont seuls les guides, ou presque,  ont la clé 

DSCN5824 (Copier)
Le château, vu du bas
C’est que ça grimpe pour aller vers le château…
DSCN5854 (Copier)
…mais qu’est-ce que c’est beau ces vieilles pierres!
DSCN5857 (Copier)
Chuttt! On nous observe

DSCN5862 (Copier)

DSCN5871 (Copier)
Dans l’église de Beynac, fermée à clé depuis que des malfaiteurs ont scié et emporté  le support du jubé!

DSCN5873 (Copier)

DSCN5888 (Copier)

En redescendant nous voyons une gabarre sur la Dordogne
Un dernier regard d’en bas avant de quitter ce charmant village

Pour en (sa)voir davantage je vous invite à visionner le petit reportage ci-dessous

 

 

Continuer la lecture Périgord noir (1): Beynac

Toit, toi mon toit: la Forêt noire

Je vous l’ai déjà dit, j’ai vu plein de choses qui m’ont interpellée en Forêt noire dont bien sûr des garnitures de toit.

L’antépénultième trônait au-dessus d’un atelier de réparation de cycles mais je me demande si je leur ferais complètement confiance 😉

2016-29-7--15-35-54

Les Allemands ont décidément le sens de la décoration extérieure très développé  👍

Continuer la lecture Toit, toi mon toit: la Forêt noire

L’arboretum des grandes bruyères

A Ingrannes, dans le Loiret, se trouve un endroit magnifique à visiter pour qui est sensible aux jardins remarquables, ce qui est mon cas. Je vous parle bien sûr de l’Arboretum des grandes bruyères.

Nous l’avons visité cet été, malheureusement sans soleil, mais nous nous sommes bien promis d’y retourner. En effet, les collections végétales qui s’y trouvent sont en telles quantités qu’on peut y aller quand on veut et y découvrir des merveilles fleuries ou non.

Nous avons eu le plaisir de discuter un moment avec Monsieur le Comte de La Rochefoucauld, fondateur-donateur avec son épouse, de cet endroit magnifique qui couvre 14 hectares.

Je vous invite à me suivre dans ce grand jardin extraordinaire…

DSCN5592 (Copier)

Au centre de la fontaine ci-dessous une statue de fox-terrier dont Madame la Comtesse était une éleveuse renommée il y a quelques années. On crise encore deux chiens de cette race qui gambadent librement.

DSCN5640 (Copier)

DSCN5651 (Copier)

DSCN5713 (Copier)

DSCN5717 (Copier)

Cette vidéo un peu tremblotante vous permettra de voir et surtout entendre les demoiselles qui peuplent cet étang par centaines

Et si vous en voulez encore, je vous invite à visionner ce reportage de France3

Et si la visite vous a plu, je ne peux que vous inviter à vous y rendre pour profiter du calme et des beautés de l’endroit fier

Continuer la lecture L’arboretum des grandes bruyères

Les murmures des murs (4)

Les Teutons ont la bonne habitude de peindre sur leurs murs extérieurs. Ce ne sont pas des graffitis mais des peintures élaborées et colorées pour la plupart.

DSCN7383_Schengen (Copier)

DSCN7413 (Copier)

DSCN7431 (Copier)

DSCN7456 (Copier)

DSCN7462 (Copier)

DSCN7473 (Copier)

DSCN7607 (Copier)

DSCN7653 - Copie (Copier)

DSCN7654 - Copie (Copier)

DSCN7656 - Copie (Copier)

DSCN7674 (Copier)

DSCN7829 (Copier)

DSCN7845 (Copier)

DSCN7856 (Copier)
Cette décoration reprend toutes les particularités de la commune d’Elzach dont je vous parlerai probablement un jour …

DSCN8049 (Copier)
Celui-ci est moins élaboré mais met de la vie dans un endroit assez désert
Et bien sûr, celui-ci est mon préféré et j’essaye de suivre son conseil le plus souvent possible

 

téléchargement

Continuer la lecture Les murmures des murs (4)

Le Maroc que j’aime…

 

Les temps sont troubles et les attentats surgissent un peu partout autour de nous mais je n’aime pas les amalgames et, en ce qui me concerne, je continue à penser que le Maroc est un pays formidablement accueillant. Comme dit Almanito, je ne vais pas pour y faire ma mue mais plutôt pour rencontrer une autre culture, d’autres habitudes et réfléchir à mon quotidien en comparaison de celui de ceux qui vivent ailleurs. Dans un respect mutuel, évidemment, et tout se passe bien.

Bien sûr dans les grandes villes on est sollicité, on est vu comme un portefeuille ambulant qui se rempli tout seul mais, avec humour, je m’en sors toujours bien même si les autochtones disent en riant à ma moitié que « elle est dure en affaire ta gazelle ».

Mais assez de blabla, passons aux choses sérieuses: les photos ramenées de là-bas.

Bon, c’est vrai que je n’ai pas changé de dentiste, même si là-bas on peut essayer les prothèses et les acheter en seconde…bouche 😉

Je n’ai pas dû aller à la téléboutique ni à l’auto-école et l’étalage du plombier m’a fait espérer ne pas avoir de problèmes de cet ordre. Par contre j’ai fait réparer mes chaussures impeccablement et pour trois fois rien 
Leurs artisans sont imbattables!

On trouve toutes sortes de vendeurs dans les rues mais la « vitrine » de l’apothicaire m’a laissée un peu perplexe… J’aurais peut-être dû y entrer pour voir…

Et puis nous sommes partis vers l’Atlas et, croyez-moi, en plein mois de juin, alors qu’il fait vraiment très chaud, croiser ces panneaux, ça interpelle 

Vu(es) en chemin  

DSCN2017 (2) (Copier)

DSCN2062 (2) (Copier)

DSCN2067 (2) (Copier)        Les « doigts de singe »  dans les gorges du Dadès

Notre expédition n’a pas été beaucoup plus loin cette fois-là pour des raisons de santé mais je pour  retourner un jour goûter à l’accueil, au confort et surtout aux petits plats mijotés du riad des Vieilles charrues

Continuer la lecture Le Maroc que j’aime…

Face à face…

Moi je ne les mets pas en scène mais je les vois comme je vous vois…enfin, comme je pourrais vous voir. Je parle bien sûr de mes hallucinations qui me font voir des faces humaines ou pas, n’importe où… Souvenez-vous, je vous en ai déjà montré quelques-unes.

Par contre, certains mettent en scène différents objets de la vie de tous les jours pour y voir des « faces », c’est le cas d’Olaf Breuning qui déborde d’imagination. Je vous conseille aussi d’aller zieuter du côté de son compte Instagram, il s’y trouve des choses assez amusantes.

DSCN0106 (2) (Copier)
J’aime bien ce gnome qui essaye de se fondre dans l’écorce
DSCN1794 (2) (Copier)
On se sent réellement épié par ces fenêtres
DSCN6494 (2) (Copier)
Là j’imagine bien un mignon suricate…
DSCN6907 (2) (Copier)
…et ici un E.T. tristounet.
DSCN7527 (2) (Copier)
Une grosse tête de poisson peut-être?
DSCN7550 (2) (Copier)
Une tête d’animal, au choix (veau, chien,…)
DSCN7552 (2) (Copier)
Une grenouille monstrueusement grosse, presque plus qu’un bœuf!
DSCN7953 (2) (Copier)
Des yeux qui louchent sur des mouches agaçantes
DSCN8089 (2) (Copier)
Voyez-vous cette énorme sorcière qui a la tête dans les nuages?

M4110386 (2) (Copier)
Celui-ci vous fait un grand sourire, comme moi 

 

 Avez-vous aussi ce genre de délires devant certaines formes? Pensez-vous que ce soit grave et que ça se soigne? Parce que moi je vis très bien avec fier

PS: Je viens faire un petit ajout après un passage chez Géhem, où j’ai appris qu’en fait je suis atteinte de pareidolie (voir ici) mais que ce n’est pas trop grave, même si ça ne se soigne pas… Ouf!!! souriant

Continuer la lecture Face à face…

La vie de château: Villandry

Quand nous avons décidé de visiter quelques châteaux de la Loire, il allait sans dire que, pour moi qui aime tellement la nature et les jardins, Villandry devait faire partie du lot.

Nous avons d’ailleurs passé relativement peu de temps à l’intérieur, la vie de château ne me faisant pas rêver, mais par contre les jardins ont été parcourus dans tous les sens possibles et imaginables tellement ils sont magnifiquement entretenus. Quand on s’occupe, difficilement, d’un jardin minuscule , on évalue assez bien ce que représente en investissement d’argent et de travail un tel endroit.

On y va?

Voilà pour l’intérieur, comme ça c’est fait 😉
Passons aux jardins, c’est beaucoup plus intéressant…

DSCN2382 (2) (Copier)

DSCN2401 (2) (Copier)

DSCN2388 (2) (Copier)

DSCN2403 (2) (Copier)

DSCN2386 (2) (Copier)

DSCN2378 (2) (Copier)

DSCN2336 (2) (Copier)

DSCN2353 (2) (Copier)DSCN2356 (2) (Copier)

DSCN2384 (2) (Copier)

Alors, ça vous plaît la vue sur le jardin?

Continuer la lecture La vie de château: Villandry

Tôle-art

Loin de moi l’idée de vous parler de Prison Break ou d’anciens repris de justice 🤨

Non, ce que je veux partager avec vous c’est le fait que l’on voit de plus en plus autour de nous de bardages, de sculptures et de décorations diverses en acier Corten.

Moi j’avoue que j’aime ça parce que ça se fond bien dans le paysage, c’est assez intemporel, la couleur est naturelle, pas clinquante et en plus ça se tient bien en vieillissant (c’est vrai quoi, on ne parle jamais d’ex-tôle-art 😁).

Comme j’ai rencontré des choses que je trouve plutôt jolies j’ai envie de vous les montrer.

La première série se trouve quelque part dans la Forêt noire (décidément riche en sujets qui m’intéressent) et j’ai découvert la seconde, un peu moins naïve, à Bitche (Lorraine).

DSCN7411 (2) (Copier)

DSCN7410 (2) (Copier)

DSCN7399 (2) (Copier)

DSCN7398 (2) (Copier)

DSCN7397 (2) (Copier)

DSCN7396 (2) (Copier)

DSCN7395 (2) (Copier)

DSCN7394 (2) (Copier)

DSCN7393 (2) (Copier)

DSCN7391 (2) (Copier)

DSCN7390 (2) (Copier)

Série de Bitche (le nom de l’endroit ne pouvait être plus approprié 😊)

Dans ce cas, on pourrait presque parler de  tôle errance… 🤗

Continuer la lecture Tôle-art