Voyage, voyage: Fécamp

Sur la côte d’Albâtre se trouve la commune de Fécamp, en pays de Caux, dans la valleuse (dépression de terrain permettant l’accès à la mer) de la Valmont (fleuve côtier).

C’est là que je vous emmène en balade aujourd’hui avec une dédicace spéciale pour Pierre qui s’y rend demain en vacances smiley

L’église Saint-Etienne

Ruines du palais ducal
Les façades des maisons, assez jolies, sont décorées avec des morceaux de silex
La falaise à Fécamp (moins spéciale qu’à Etretat je trouve mais ça n’engage que moi)
La plage
Le port

Mais pour moi, le meilleur souvenir et le plus imposant que je garde de Fécamp c’est la visite du Palais Bénédictine. Pas seulement parce qu’on y fait une dégustation et qu’on peut y acheter des bouteilles introuvables ailleurs (quoique… smiley)  mais parce que l’endroit est une vraie oeuvre d’art!

 

Ce qu’on voit en arrivant…
…puis en se mettant juste en face…
…et enfin en entrant dans la cour.
Avouez que c’est impressionnant non?

 

Au-dessus de la porte latérale, on trouve cette inscription qui a donné lieu à la légende de l’appartenance d’Alexandre Prosper Hubert Legrand , inventeur de la liqueur Bénédictine, à la franc-maçonnerie.
Nous entrons enfin dans ce palais
Les vitraux sont magnifiquement ouvragés
Il y a de quoi perdre la tête mais…ici c’est plus qu’une expression, on voit réellement la statue d’un saint céphalophore!
Une très belle porte finement travaillée
Et une autre porte…
…précède logiquement une belle collection de clés et de coffres à mécanismes secrets
Les plafonds aussi sont remarquables (vous savez que je suis souvent tête en l’air)
Un vitrail en hommage à Alexandre Legrand, créateur de la Bénédictine
Une salle de réception somptueuse…
…avec un autre très beau vitrail qu’on découvre en s’approchant.
Nous voilà enfin au coeur de la vedette du lieu: la liqueur Bénédictine, composée de 27 épices orientales et de plantes locales.

 

On peut aussi admirer cette exceptionnelle collection d’anciens pots de pharmacie.
Les cuves où est élaborée la précieuse liqueur.

Chaque bouteille de Bénédictine est munie d’un bouchon portant l’inscription : « Véritable Bénédictine » tout autour, avec en dessous le sigle D.O.M. (Deo Optimo Maximo, latin pour : « À Dieu, le meilleur, le plus grand »), et une large ligature de plomb autour du col des bouteilles avec l’inscription : « Véritable † Bénédictine ».

A Fécamp on peut aussi acheter le cocktail préparé “Bénédictine B&B” pour Bénédictine et Brandy. Ernest Hemingway aurait le premier évoqué  cette boisson dans une nouvelle intitulée “Les mercenaires” en 1919. Le B&B est ainsi devenu un cocktail populaire dans les restaurants et clubs chics américains. En 1937, la Compagnie Bénédictine a décidé de produire directement dans la distillerie du palais cette boisson à destination des Américains. Il n’est pas très facile de trouver cette boisson en Europe hors du palais Bénédictine…

Ce que je peux vous dire, c’est que cette Bénédictine est très efficace pour stopper un rhume débutant et en plus c’est drôlement bon…quand c’est consommé avec modération bien sûr (et ne me demandez pas qui c’est Modération!)

Voilà mes souvenirs personnels sur Fécamp où, je l’avoue, j’ai été un peu déçue par la ville, ayant largement préféré Etretat. Malgré tout,  je ne regrette absolument pas de m’y être arrêtée  puisque, à mon avis, rien que le  palais Bénédictine vaut largement le détour fier

Si vous voulez en savoir davantage sur Fécamp, je vous suggère de jeter un oeil également sur le site du bout menteux que je viens de découvrir.

Continuer la lecture Voyage, voyage: Fécamp

Voyage, voyage: Stirling (Ecosse) 2ème partie

A Stirling il n’y a pas que le château, la petite ville vaut également la peine de s’y balader un peu même si une petite pluie est arrivée à ce moment-là…

DSCN8895 (Copier)

DSCN8894 (Copier) (2)
L’entrée
DSCN8897 (Copier)
La cour intérieure
DSCN8910 (Copier)
On devine au-dessus du fronton le bouclier avec la sirène et l’indien d’Amérique
DSCN8898
Des panneaux explicatifs et des mannequins en costume d’époque

DSCN8919 (Copier)

DSCN8915 (Copier)
La vieille prison de la ville
DSCN8892 (Copier) (2)
Nous goûtons chez Hermann’s au plat traditionnel écossais: le haggis
DSCN8861 (Copier)
Heureusement que la bière était bonne même si ce plat n’est pas vraiment mauvais mais sa réputation n’est pas terrible…

Je le prouve et vous fait (ré)écouter ce vieux sketch d’un humoriste aujourd’hui oublié, Jacques Bodoin.

DSCN8802 (Copier)
Pour terminer sur une touche d’humour, je vous prouve que moi je l’ai vu le monstre du Loch Ness, il était à quelques pas de moi à Stirling et je l’ai trouvé plutôt sympa  🙂

 

 

Continuer la lecture Voyage, voyage: Stirling (Ecosse) 2ème partie

Voyage, voyage: l’île de beauté (3), Murato, Sorio, Lozari, l’Île Rousse, La Pietra, Corbara, Aléria

Nous continuons notre découverte de la Corse avec, pour débuter, cette église que je trouve très spéciale et très belle: Saint-Michel de Murato, édifiée en 1140 alors que la Corse était gouvernée par Pise, elle a été consacrée en 1283.

Elle est construite en blocs calcaires (blancs) et en blocs de serpentine (verdâtres).

DSCN1728 (2) (Copier)DSCN1733 (2) (Copier)DSCN1734 (2) (Copier)

Isolé à 475 mètres d’altitude, cet édifice roman de style pisan est daté du XIIème siècle (vers 1140). La légende veut qu’il ait été bâti par des anges en une nuit : Elle était stratégiquement située pour servir de point de rassemblement pour les populations environnantes isolées. 

Le charme de Saint Michel tient autant à sa grâce et à son équilibre qu’au choix de son implantation sur un site enchanteur (Le site de Lourinion est signalé sur la carte de la Corse dessinée par le cartographe et astrologue grec d’Alexandrie Ptolémée, vers 150.). En 1839, Mérimée évoquait Saint-Michel (San Michele di Muratu) comme « la plus élégante et la plus jolie église qu’il ait vu en Corse ».

En 1855, le clocher porche fut rehaussé par Achille Murati – petit fils du lieutenant de Pascal Paoli à la demande de la population qui désirait mieux entendre la cloche)

Mais ce qui frappe d’emblée dans cette édifice religieux, c’est sa polychromie : la serpentine (ou chloritite) de la rivière du Bevincu se détache avantageusement sur la pierre calcaire de Saint-Florent. Cette église romane jouit en outre d’une ornementation extérieure foisonnante : Chapiteaux gravés, modillons sculptés, minutieux travail d’encadrement des fenêtres meurtrières (source)

DSCN1749 (2) (Copier)

Ci-dessus, une des nombreuses croix aux quatre vents présentes en Corse. La Corse est balayée par 7 vents qui viennent des 4 points cardinaux. Ils portent les noms de rêve d’Orient et sont généralement paisibles même s’il leur arrive parfois de se déchaîner…

  • le Libecciu, vient du Sud-Ouest ou de l’Ouest et peut-être très violent, allant même jusqu’à déraciner des arbres!
  • la Tramuntana,souffle du Nord et apporte le froid en hiver,
  • le Mistral vient du continent, de la vallée du Rhône. Il est sec en été, humide en hiver tout comme le Sirocco qui souffle du Sud-Est et peut apporter la pluie sur la moitié orientale,
  • la Gricale, vient du Nord-Est et ne concerne que la face orientale de l’île,
  • la Ponenté, souffle de l’Ouest et est accompagné de perturbations,
  • le Levante vient de l’Est, plus ou moins violemment et apporte les nuages. Il peut s’accompagner de pluie et rend la mer houleuse.

(Inspiré librement d’un panneau installé sur place par Histoires de pierres et d’eau)

DSCN1752 (2) (Copier)

DSCN1755 (2) (Copier)
Sorio

DSCN1767 (2) (Copier)

DSCN1770 (2) (Copier)
Voyez-vous la route qui serpente dans la montagne?

DSCN1773 (2) (Copier)

DSCN1781 (2) (Copier)
Le gris des rochers de la Haute-Corse sur la D81
DSCN1782 (2) (Copier)
La plage de Lozari, à 7 km de l’Île Rousse
DSCN1787 (2) (Copier)
Le marché couvert de l’Île Rousse
DSCN1790 (2) (Copier)
Le phare de la Pietra
DSCN1798 (2) (Copier)
On devine à droite la tour génoise en ruines
DSCN1806 (2) (Copier)
Presqu’île de la Pietra
DSCN1809 (2) (Copier)
Les rochers n’ont plus la même couleur grise…
DSCN1817 (2) (Copier)
Les ruines de la tour génoise de la presqu’île
DSCN1831 (2) (Copier)
Corbara, en Ballagne
DSCN1832 (2) (Copier)
L’église de l’Annonciation
DSCN1834 (2) (Copier)
Le parvis est entièrement réalisé en galets de différentes couleurs
DSCN1838 (2) (Copier)
Dans le village de Corbara…
DSCN1839 (2) (Copier)
Une très belle découverte: le musée privé de Guy Savelli à Corbara, à ne rater sous aucun prétexte! L’homme est un passionné…

Poursuivons notre route jusqu’à Aleria où nous nous baladons un moment à la découverte de l’endroit.

DSCN1858 (2) (Copier)
Je m’arrête un instant devant la majesté de cette porte massive
DSCN1860 (2) (Copier)
Le fort de Matra

DSCN1861 (2) (Copier)

DSCN1870 (2) (Copier)
Un angle du toit du fort de Matra à Aléria

Après cette dernière photo de l’église, nous quitterons Aléria pour nous rendre  à Bonifaccio (dans le prochain article sur la Corse)

DSCN1873 (2) (Copier)
Le clocher de l’église Saint-Marcel
Continuer la lecture Voyage, voyage: l’île de beauté (3), Murato, Sorio, Lozari, l’Île Rousse, La Pietra, Corbara, Aléria

Toit, toi mon toit…

Pour commencer le partage d’aujourd’hui je vous propose quelques moyens de déplacement.

Et ne venez pas me dire que le balai de la sorcière n’a pas sa place dans cette série ou je vous jette un sort!Résultats de recherche d'images pour « gif animé gratuit sorcière »

 

Nous poursuivons avec quelques décorations de toits assez jolies. J’aime assez la dame ci-dessous en bas à gauche.

Et bien sûr j’apprécie aussi que certains placent d’aussi jolis écureuils sur leur faîtage.

Nous terminerons par deux “personnages”, je ne trouve pas d’autre terme, mais vous allez comprendre très vite.

Pour le premier, je pense que vous voyez…

DSCN6926 (2) (Copier)

…quant au deuxième, bien sûr c’est un chapeau de cheminée mais…

DSCN6094 (2) (Copier)

…ne lui trouvez-vous pas un air de ressemblance avec Résultats de recherche d'images pour « gif Dark Vador »?

Bonne journée à tous et n’oubliez pas de regarder vers le haut au cours de vos balades, on y voit des choses très étonnantes smiley

Continuer la lecture Toit, toi mon toit…

Voyage, voyage: Stirling (Ecosse) 1ère partie

Stirling est une petite cité écossaise en amont d’Édimbourg et bordée par le Forth.

DSCN8747 (Copier)
La colonne au loin (symbole phallique) est le monument William Wallace
DSCN8928 (Copier)
On distingue bien ici le sommet en forme de couronne ainsi que la représentation de Wallace brandissant son épée légendaire
DSCN8751 (Copier)
Statue de William Wallace devant le château de Stirling. Mel Gibson a incarné ce héros dans le film Braveheart
DSCN8756 (Copier)
Les murs du château de StirlingDSCN8761 (Copier)

DSCN8774 (Copier)

DSCN8783 (Copier)
La cour intérieure

DSCN8793 (Copier)

DSCN8762 (Copier)
Vue sur le terrain où se tenaient les tournois de manière à ce que les dames puissent regarder depuis le château

DSCN8844 (Copier)

DSCN8845 (Copier)
Vue sur le cimetière

DSCN8850 (Copier)

DSCN8804 (Copier)
Les vitraux sont superbes de même que cette très grande table

Cette grande table nous a d’ailleurs immédiatement rappelé cette  publicité 

DSCN8803 (Copier)
Zoom
IMG_4663 (Copier)
Détail
IMG_4672 (Copier)
La décoration des plafonds ferait facilement attraper un torticolis

IMG_4667 (Copier)

DSCN8827 (Copier)
La licorne est très fréquente sur les armoiries écossaises d’ailleurs deux licornes se trouvent sur les armoiries de l’Ecosse

DSCN8817 (Copier)

2016-27-8--22-25-09

DSCN8807 (Copier)

Je vous suggère de regarder le petit film ci-dessous pour vous faire une meilleure idée de l’endroit

DSCN8866 (Copier)
L’église de la Sainte-Croix

DSCN8879 (Copier)

DSCN8885 (Copier)

DSCN8874 (Copier)
Joli vitrail vous ne trouvez-pas?

Je vous proposerai bientôt la deuxième partie de cette visite de Stirling…

Continuer la lecture Voyage, voyage: Stirling (Ecosse) 1ère partie

Voyage, voyage: l’île de beauté (2) Canari, Olmeta di Tuda, Corte, Saint-Florent, Oletta

DSCN1597 (2) (Copier)

Nous poursuivons notre découverte de la Corse cette fois du côté de Canari où nous voyons ces étonnantes plages de couleur peu habituelle, heureusement qu’il y a un panneau explicatif.

DSCN1578 (2) (Copier)DSCN1579 (2) (Copier)DSCN1581 (2) (Copier)

DSCN1586 (2) (Copier)
J’aime beaucoup ces ânes avec une croix brune sur le dos
DSCN1592 (2) (Copier)
Olmeta di Tuda
DSCN1596 (2) (Copier)
Corte
DSCN1602 (2) (Copier)
Corte
DSCN1617 (2) (Copier)
La citadelle de Corte

DSCN1624 (2) (Copier)

DSCN1627 (2) (Copier)
Une étonnante tour triangulaire, ce qui est assez rare
DSCN1630 (2) (Copier)
Un peu partout en Corse, on rencontre des statues de Pascal Paoli, figure emblématique de la fondation de l’identité corse
DSCN1639 (2) (Copier)
Dans cette maison sont nés Joseph Napoléon Bonaparte, roi de Naples et d’Espagne et Jean-Thomas Arrighi de Casanova,  duc de Padoue

DSCN1650 (2) (Copier)DSCN1654 (2) (Copier)

DSCN1664 (2) (Copier)
Saint-Florent

DSCN1667 (2) (Copier)DSCN1669 (2) (Copier)

DSCN1676 (2) (Copier)
Saint-Florent
DSCN1682 (2) (Copier)
Saint-Florent
DSCN1706 (2) (Copier)
Oletta: l’église Saint-André

DSCN1717 (2) (Copier)

DSCN1724 (2) (Copier)
Musée d’art sacré d’Oleta

DSCN1725 (2) (Copier)

Ceci est loin de clôturer les photos sur la Corse, ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle Île de beauté…

Continuer la lecture Voyage, voyage: l’île de beauté (2) Canari, Olmeta di Tuda, Corte, Saint-Florent, Oletta

Toit, toi mon toit: chats, sangliers et chevaux

Aujourd’hui nous remontons sur les toits pour une nouvelle série d’animaux. Je sais que la 2ème photo de sanglier n’est pas géniale au point de vue netteté mais je pense que la girouette vaut quand même d’être montrée expression.

2016-26-8--12-37-092016-26-8--12-43-202016-26-8--12-50-322016-26-8--12-47-34

Et si, comme moi, vous aimez les chats, je vous fais une suggestion de lecture, une fois n’est pas coutume: “Mémoires de chats” de Georges Bordonove.

Et, dans le même ordre d’idées, le conseil du jour

unname10.jpg

Continuer la lecture Toit, toi mon toit: chats, sangliers et chevaux

Voyage, voyage: l’île de beauté (1) Patrimonio, Cap corse, Centuri, Pino, Ogliastro

Et si je vous proposais aujourd’hui une petite balade en Corse? ça vous dit? c’est parti alors…

DSCN1438 (2) (Copier)

DSCN1440 (2) (Copier)

DSCN1442 (2) (Copier)
Patrimonio
DSCN1462 (2) (Copier)
Torra d’Erbalunga

DSCN1469 (2) (Copier)DSCN1474 (2) (Copier)DSCN1475 (2) (Copier)

IMG_0417 (2) (Copier)
Brève rencontre

DSCN1481 (2) (Copier)DSCN1490 (2) (Copier)

DSCN1489 (2) (Copier)

DSCN1500 (2) (Copier)

DSCN1506 (2) (Copier)
Le moulin Mattéi au Cap corse, en face de l’île de la Giraglia

DSCN1510 (2) (Copier)DSCN1504 (2) (Copier)

DSCN1520 (2) (Copier)
Un crucifix qui me plaît beaucoup: le christ y est remplacé par un bois noueux
DSCN1523 (2) (Copier)
Centuri

DSCN1525 (2) (Copier)

DSCN1528 (2) (Copier)
Ce lavoir, à la Riviera du Ponant, est très bien conservé, juste comme je les aime 
DSCN1530 (2) (Copier)
Centuri
DSCN1535 (2) (Copier)
Pino
DSCN1538 (2) (Copier)
Quelque part en Corse sur la D80…

DSCN1545 (2) (Copier)DSCN1546-PANO (2) (Copier)DSCN1551 (2) (Copier)

DSCN1556 (2) (Copier)
Ogliastro. Cette bicoque m’a directement rappelé l’excellent film Au cul du loup.
DSCN1571 (2) (Copier)
Torra di Nonza
DSCN1575 (2) (Copier)
Et c’est déjà la fin de cette première belle journée…
Continuer la lecture Voyage, voyage: l’île de beauté (1) Patrimonio, Cap corse, Centuri, Pino, Ogliastro

Consoles, gargouilles et drôles de bouilles (9)

C’est reparti pour quelques bouilles sympas, ou pas, mais toujours étonnantes…

On commence par un dessin plutôt réussi qui montre bien l’esprit de ces personnages irrévérencieux qui décorent souvent les édifices religieux.

DSCN8484 (2) (Copier)

DSCN8396 (2) (Copier)
Et dire que c’est à cause d’un pareil animal que l’histoire de l’humanité a dévié, à ce qu’on dit dans la bible…

DSCN8442 (2) (Copier)

DSCN8771 (2) (Copier)DSCN8772 (2) (Copier)DSCN8776 (2) (Copier)DSCN8778 (2) (Copier)DSCN8785 (2) (Copier)

DSCN9346 (2) (Copier)DSCN9348 (2) (Copier)

DSCN9349 (2) (Copier)DSCN9351 (2) (Copier)DSCN9353 (2) (Copier)DSCN9357 (2) (Copier)

DSCN9381 (2) (Copier)

DSCN8902 (2) (Copier)

DSCN9122 (2) (Copier)
On dirait que celui-là veut absolument coller son oreille au mur

DSCN9131 (Copier)DSCN9329 (2) (Copier)

Bon, c’est vrai que le dernier n’a pas l’air très frais… 

Quoi qu’il en soit, quand on voit ça, on est content d’avoir la tête que l’on a ://diabolo//:

Continuer la lecture Consoles, gargouilles et drôles de bouilles (9)

Voyage, voyage: Queen’s view et Pitlochry (Ecosse)

Je vous emmène à nouveau en Ecosse à l’endroit appelé Queen’s view à 15 minutes de Pitlochry.

La tradition locale veut que l’endroit soit ainsi nommé en référence à la reine Isabella, l’épouse du roi Robert le Bruce (14ème siècle). Quand la Reine Victoria s’y est arrêtée  pour admirer le paysage en 1866, elle a écrit dans son journal que l’endroit avait été nommé ainsi en son honneur… Peu importe d’où vient le nom, la vue sur le lac Tummel est tout simplement incroyable.

DSCN8630 (2) (Copier)

DSCN8632 (2) (Copier)

Nous poursuivons notre route vers la charmante localité de Pitlochry.

DSCN8640 (2) (Copier)
En chemin nous voyons la rivière Garry

DSCN8642 (2) (Copier)

DSCN8644 (2) (Copier)
La rue principale de Pitlochry
DSCN8654 (2) (Copier)
L’ancien moulin qui tourne encore

DSCN8658 (2) (Copier)

DSCN8661 (2) (Copier)
Une publicité gratuite pour la banque 😉
DSCN8664 (2) (Copier)
Les rues sont joliment décorées et fleuries
DSCN8668 (2) (Copier)
Un banc de mémoire…

DSCN8673 (2) (Copier)

DSCN8678 (2) (Copier)
Un banc décoré de chardons, emblèmes de l’Ecosse

Le chardon est l’un des emblèmes les plus connus de l’Ecosse, et en particulier de son équipe de rugby, le XV du Chardon. L’origine de ce symbole remonterait au Moyen Age puisqu’il aurait été choisi en mémoire du conflit qui opposait les Écossais aux envahisseurs vikings.

Au début du XIe siècle, les guerriers nordiques avaient en effet tenté une attaque nocturne pour  prendre les Écossais par surprise. Les Vikings avaient retiré leurs bottes afin d’approcher d’une citadelle en faisant le moins de bruit possible.

Malheureusement pour eux, les soldats ont traversé un champ de chardons, comme il en existe beaucoup en Ecosse, et n’ont pu retenir leurs cris de douleurs.

C’est donc grâce à ces plantes épineuses que les sentinelles écossaises ont pu prévenir le reste de leurs troupes, organiser la défense et repousser l’ennemi. Par la suite, cette victoire a inspiré la création de l’ordre de chevalerie du Chardon, encore très réputé de nos jours dans la noblesse britannique. (source)

DSCN8679 (2) (Copier)

DSCN8681 (2) (Copier)

A Pitlochry, nous visitons la fabrique Heathergems qui produit des bijoux réalisés à partir de branches de bruyère séchées et traitées comme montré ci-dessous.

DSCN8682 (2) (Copier)DSCN8684 (2) (Copier)DSCN8683 (2) (Copier)

Les bijoux sont ensuite vernis pour leur donner un beau brillant.

Le petit film ci-dessous vous montre le traitement complet depuis la collecte des branches.

DSCN8688 (2) (Copier)
En quittant la fabrique, nous voyons trois voitures assez particulières

DSCN8690 (2) (Copier)

DSCN8694 (2) (Copier)
Un autre beau personnage de décoration fleurie
DSCN8695 (2) (Copier)
L’église et le petit cimetière
DSCN8705 (2) (Copier)
Et bien sûr qui dit Ecosse dit whisky et donc la visite d’une distillerie est inévitable

DSCN8700 (2) (Copier)

DSCN8707 (2) (Copier)

Nous quittons Pilochry après une visite instructive et une dégustation suivie de quelques achats de single malt qu’on ne trouve que sur place verre

A bientôt pour d’autres découvertes écossaises.

 

Continuer la lecture Voyage, voyage: Queen’s view et Pitlochry (Ecosse)