Voyage, voyage: Arras

Comment parler d’Arras sans débuter par cette chanson venue du fond de ma mémoire et qui fait que je sais depuis très longtemps situer cette ville dans l’hexagone…

Malgré ça je n’avais jamais pris le temps de m’arrêter dans cette ville. C’est maintenant chose faite et je ne regrette pas. 

Au XVIème siècle, l’édit de Philippe II interdit de « bâtir dans la ville d’Arras, à moins que les murs ne soient faits de pierre ou de brique sans aucune saillie sur les rues ». Ces contraintes architecturales sont mises en place par mesure de sécurité mais aussi dans un souci d’embellissement. Elles ont donné naissance à un ensemble unique en Europe de 155 façades de style baroque flamand. Construites perpendiculairement aux places, les maisons étroites de façade sont nombreuses et permettent à davantage de commerces d’avoir “pignon sur rue”.(source)

Je vous ai montré le poids public lors d’un récent défi de Ma mais il y a bien d’autres choses à voir dans cette ville du Nord.

En résumé, étant donné que je n’ai fait qu’y passer, d’Arras je retiendrai surtout

A bientôt pour d’autres découvertes…

Cet article a 6 commentaires

  1. Bonjour Bernadette !

    Une jolie ville ! Architecture plutôt sobre mais très jolie ! Merci !
    Merci aussi pour Fernandel !

    Bonne journée,

    Pierre

    1. Je trouve ça particulier et grandiose si on se replace à l’époque de construction.
      Bonne journée à toi.

  2. 3:52 pour Bidasse, 3:36 pour ta vidéo… Tu aurais pu fondre les deux et tu aurais ainsi gagné 3 bonnes minutes pour présenter les petits rats d’Arras en chocolat. 😉

    1. Oui mais les petits rats ne sont pas en bon chocolat belge voyons. Ceci explique cela, ou presque… LOL

  3. j’ aime beaucoup ces villes du nord et leur architecture!
    bisous

    1. Moi aussi j’ai trouvé ces deux places grandioses!
      Bon WE.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :