Vous chantiez? 🎵

Et bien dansez maintenant sur la fin de cette année qui restera gravée dans nos mémoires. Pour tout ce qu’elle aura mis en évidence comme notre désarroi face à l’inconnu, nos faiblesses devant l’adversité mais aussi l’ingéniosité et le courage de certains, nos capacités à rebondir après avoir touché le fond, nos ressources pour réinventer les échanges et recréer un peu de chaleur avec les moyens du bord mais sans jamais éteindre l’étincelle d’espoir.

N’oublions pas non plus ce qui restera un des plus grands mystères de cette pandémie 😂:

Pour finir, je vous ai promis la liste des chansons de mon article précédent. La voici:

  1. Vivre pour le meilleur (Johnny)
  2. Mon jardin d’hiver (H. Salvador)
  3. Enfin (Emmanuelle, chanteuse québécoise)
  4. Tombe la neige (Adamo)
  5. Terre (Céline Dion)
  6. Mon beau sapin (Noël).
  7. Je reviens chez nous ou fais du feu dans la cheminée (Jean-Pierre Ferland)
  8. Et maintenant (Bécaud)
  9. Tout doucement (Bibie) (mais aussi « doucement », de D. Guichard)
  10. Chez moi (S. Lama)…
  11. Petit papa Noël (Noël)
  12. Y a des hauts, y a des bas (A. Cordy)
  13. Croire (Martin Deschamps, chanteur québécois)
  14. Ça ira mieux demain (encore Annie Cordy)
  15. Même si (Marc Lavoine),
  16. Aujourd’hui (Frida Boccara),
  17. Il est où le bonheur (Christophe Maé)
  18. Dès que le printemps revient (H. Aufray)
  19. Foule sentimentale (Souchon)
  20. La tendresse (Bourvil mais aussi D. Guichard) 
  21. Un trou dans les nuages (Michel Rivard)
  22. Laisse entrer le soleil (Julien Clerc mais aussi G. Lenorman, Hair)
  23. La Madrague (sur la plage abandonnée, Brigitte Bardot)
  24. Les filles du bord de mer (Adamo) 
  25. La fille du Nord (H. Aufray)
  26. La fille du Sud (Vianney)
  27. N’attendons pas (Vianney)

J’avoue que le 3, le 13 et le 16 je ne les connaissais pas, c’est mon ami québécois qui les a relevées. En gros, je les ai placées dans mon texte sans savoir que c’était des chansons 😏. Et je dois bien avouer que je n’ai pas vraiment accroché, avec un bémol pour Frida Boccara que j’aimais bien à l’époque.

Un tout grand merci aux brillants participants peu nombreux mais de qualité (même si Géhèm est hors concours 😉).

Je vous dis à l’année prochaine en vous souhaitant , un peu à l’avance

Continuer la lecture Vous chantiez? 🎵

Si on chantait 🎵

C’est lundi mais il n’y a pas d’atelier d’écriture en ligne aujourd’hui, c’est la trêve de fin d’année sur Brick a book. J’ai donc décidé de partager un texte que j’ai écrit sur proposition de l’atelier d’écriture auquel je participe tous les mois en présentiel dans ma commune mais qui se déroule actuellement en ligne à cause du Covid (vous suivez?).

Il nous était demandé de rédiger un texte dans lequel on devait glisser quelques titres de chansons. J’en ai profité pour faire le bilan de l’année écoulée.

Si ça vous dit de jouer avec moi, je vous propose mon texte ci-dessous et je viendrai donner tous les titres qu’il fallait trouver quelques jours plus tard, juste de quoi vous laisser un peu de temps pour chercher 😉.

Vivre pour le meilleur !

Un beau matin, j’étais dans mon jardin d’hiver et je pensais à cette drôle d’année qui s’achevait enfin sur une lueur d’espoir. Je souhaitais que tombe la neige pour purifier la terre et je rêvais bien au chaud à côté de mon beau sapin.

Dès le réveil je t’avais dit « fais du feu dans la cheminée » et maintenant les flammes dansaient tout doucement devant mes yeux mi-clos. J’étais si bien chez moi…

Tout était prêt pour les enfants qui attendaient leur petit papa Noël avec impatience. Comme d’habitude mon moral oscillait et je me forçais à admettre que bien sûr « y a des hauts, y a des bas mais le principal est de croire que ça ira mieux demain » même si, aujourd’hui, j’étais en mode il est où le bonheur, il est où ? 

Je me disais « c’est décidé, dès que le printemps revient, je fais ceci et puis encore cela. Je me fonds dans une foule sentimentale et je fais le plein de ce qui m’a le plus manqué, la tendresse ».

J’attendais qu’apparaisse enfin un trou dans les nuages pour dire à chacun  laisse entrer le soleil.

Je pensais à la plage abandonnée depuis de longs mois mais cette fois j’étais sûre que j’y retrouverais les filles du bord de mer : la fille du Nord et la fille du Sud aussi.

Mais surtout je sentais comme une urgence de vivre et je pensais très fort « N’attendons pas…»

Voilà, vous devriez pouvoir m’en proposer au moins une bonne vingtaine en commentaire. Si vous n’en avez que quelques-uns ce n’est pas grave, c’est un bon début et quelqu’un d’autre pourra peut-être prendre la suite…

Prêt? Chantez! 

Continuer la lecture Si on chantait 🎵

Le 22 septembre…

Il ne vous aura pas échappé qu’après un été assez spécial en raison, entre autres, des nombreux projets annulés, nous voici arrivés tout doucement en automne.

La situation sanitaire perdure, on ne sait pas quand on pourra revivre normalement mais, heureusement, certains gardent leur humour et en abuser est, à mon avis, très bon pour le moral et n’entraîne que des effets secondaires positifs 😄.

Positivons, en automne on va pouvoir faire de belles photos avec les couleurs chaleureuses de la nature qui nous entoure, préparer de bons moments au coin du feu en soirée, un chat sur les genoux et un bon bouquin en main.

Je ne dirai pas que c’est ma saison préférée, loin de là, mais on n’a pas le choix, c’est comme le reste, il faut attendre que ça passe…

On peut aussi décider qu’être le 22 septembre a finalement peu d’importance 😉

Et pour finir, parce que le principal c’est de sourire et de se dire que ça ira mieux…demain, je partage cette chanson improbable qui est pour moi un souvenir d’adolescence, et je vous souhaite une belle journée d’automne.

Continuer la lecture Le 22 septembre…

Les couleurs des hommes

Lors de mon (tout récent 😎) séjour au Pays Basque, j’ai croisé partout ces drôles de grosses têtes noires rigolotes avec des yeux et des bouches de toutes les couleurs. Elles servent bien sûr au tri sélectif des déchets mais elles m’ont  interpellée en ces temps où on parle beaucoup de racisme et de décolonisation.

Elles m’ont aussi rappelé cette ancienne chanson que j’écoutais dans ma jeunesse et qui me semblait bien coller à ce que je ressentais, du coup, j’ai eu envie de la partager ici. Peut-être ne la connaissez-vous pas.

Paroles
Un petit garçon est venu me voir tout à l’heure
Avec des crayons et du papier
Il m’a dit je veux dessiner un homme en couleur
Dis-moi comment le colorier
Je voudrais qu’il soit pareil que moi quand je serai grand
Libre, très fort et heureux
Faut-il le peindre en bleu, en noir ou en blanc
Pour qu’il soit comme je le veux
Si tu le peins en bleu, fils
Il ne te ressemblera guère
Si tu le peins en rouge, fils
On viendra lui voler sa terre
Si tu le peins en jaune mon fils
Il aura faim toute sa pauvre vie
Si tu le peins en noir fils
Plus de liberté pour lui
Alors le petit garcon est rentré chez lui
Avec son beau cahier sous le bras
Il a essayé de dessiner toute la nuit
Mais il n’y arriva pas
Si tu le peins en bleu, fils
Il ne te ressemblera guère
Si tu le peins en rouge, fils
On viendra lui voler sa terre
Si tu le peins en jaune mon fils
Il aura faim toute sa pauvre vie
Si tu le peins en noir, fils
Plus de liberté pour lui
Si l’on veut trouver une morale à ma chanson
C’est assez facile en somme
Il suffit de dire à tous les petits garçons
Que la couleur ne fait pas l’homme
Source : LyricFind

J’ai mis le texte pour que vous puissiez mieux vous en imprégner. Bien sûr les paroles datent un peu et ne sont plus tout à fait pertinentes mais j’aime quand même beaucoup la conclusion qui, elle, est toujours bien d’actualité, même si ce n’est pas le cas pour tout le monde…😑

Je suis rentrée hier de vacances et quand j’aurai sorti la tête des lessives et du rangement, je vais pouvoir reprendre petit à petit mon rythme habituel et passer visiter les blogs que j’ai laissés un peu sur le bord de la route en raison de conditions informatiques elles aussi en vacances 😏

Continuer la lecture Les couleurs des hommes

Une bouffée d’optimisme

Ma récente découverte musicale ainsi que mon coup de coeur du moment: le duo morbihannais  Lili Cros & Thierry Chazelle.

Une révélation en première partie du spectacle d’Yves Jamait qui nous a donné la pêche!

Des tranches de vie, de bonheur, de malheur, de nostalgie…et beaucoup, beaucoup, vraiment beaucoup de plaisir ❤

Si vous aimez la chanson française, la vraie, celle qui raconte une histoire et qui fait du bien au moral, je vous propose un aperçu ci-dessous.

Bonne écoute :-)

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=XKWMexCirK8&w=560&h=315]

Alors, pas mal hein?

Continuer la lecture Une bouffée d’optimisme