La mémoire du mur…

Le mur de la honte a été construit en août 1961 soi-disant comme protection contre les fascistes mais en réalité pour empêcher le passage des  populations qui fuyaient  d’Est en Ouest pour échapper au régime communiste.

Ce mur a été démoli en novembre 1989, ouvrant enfin la voie à la réunification de l’Allemagne.

Côté Ouest, le mur était couvert de graffitis dont de nombreux vestiges subsistent encore de nos jours permettant à  notre mémoire de se maintenir  en éveil…

DSCN3179 (2) (Copier)

DSCN3184 (2) (Copier)

Check Point Charlie, point de contrôle C permettant le passage aux étrangers.

DSCN3186 (2) (Copier)DSCN3187 (2) (Copier)DSCN3192 (2) (Copier)DSCN3289 (2) (Copier)DSCN3290 (2) (Copier)DSCN3292 (2) (Copier)DSCN3293 (2) (Copier)DSCN3294 (2) (Copier)DSCN3295 (2) (Copier)DSCN3296 (2) (Copier)DSCN3299 (2) (Copier)DSCN3300 (2) (Copier)DSCN3301 (2) (Copier)DSCN3302 (2) (Copier)DSCN3304 (2) (Copier)DSCN3308 (2) (Copier)DSCN3322 (2) (Copier)

De nombreuses personnes ont perdu la vie en tentant de traverser cette frontière, les gardes n’hésitant pas à tirer sur les fugitifs du haut de leur miradors…

Comment ne pas faire le parallèle avec l’album The Wall de Pink Floyd qui raconte l’histoire de Pink qui construit un mur autour de lui pour se protéger? Chaque traumatisme qu’il subit est une autre brique dans le mur (another brick in the « wall »).

Le 21 juillet 1990, Roger Waters met sur pied une gigantesque représentation de The Wall au Potsdamer Platz de Berlin  pour commémorer le premier anniversaire de la chute du Mur de Berlin et pour financer le World War Memorial Fund for Disaster Relief (« Fondation commémorative de la Guerre mondiale pour la prévention des désastres »).

Regardons vers l’avenir mais sans pour autant oublier que le passé a été à la source de notre monde actuel…



6 commentaires

  1. Bonjour Bernadette !

    Très belle évocation de ce mur de la honte. Mon grand âge m’a permis de le suivre de sa construction à sa démolition. Les fresques sont superbes !

    Bonne fin de dimanche !

    Pierre

    • Je me souviens surtout de sa démolition et des scènes de joie sur la Porte de Brandebourg…
      Bon dimanche de fête des mères.

  2. Félicitations pour ce post 🙂

  3. Tu apportes chaque fois des éclairages très intéressants. Je ne connaissais pas la première vidéo et je te remercie particulièrement pour la seconde : j’adore ce titre de Pink Floyd.
    Un seul regret : que tu n’aies pas été là pour immortaliser notre petit Sarko, piolet à la main, en train d’apporter sa contribution à la démolition ; il n’y a que lui pour se la rappeler. 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :